Sale Old Master & 19th  Century Art - 21 march 2018 /Lot 127 Giovanni Battista Salvi, dit Sassoferrato Sassoferrato, 1609 - Rome, 1685 La Vierge à l'Enfant

  • Giovanni Battista Salvi, dit Sassoferrato Sassoferrato, 1609 - Rome, 1685 La Vierge à l'Enfant Huile sur toile
Giovanni Battista Salvi, dit Sassoferrato Sassoferrato, 1609 - Rome, 1685
La Vierge à l'Enfant
Huile sur toile

The Madonna and Child, oil on canvas, by Sassoferrato
h: 47 w: 36 cm

Provenance : Collection du baron Houtart au château de Monceau-sur-Sambre (fig. 1), aux environs de Charleroi vers 1920 ;
Puis par descendance jusqu'à nos jours ;
Collection particulière, Belgique

Commentaire : Fils d'un peintre qui a laissé des fresques à Sassoferrato, Giovanni Battista Salvi est mentionné en 1630 à Pérouse. Il s'y est familiarisé avec les œuvres du Pérugin avant de poursuivre sa carrière à Rome où il est mentionné en 1641. Son œuvre s'inscrit dans le mouvement de la Contre-Réforme qui a favorisé le culte marial. Peintre de la papauté très justement surnommé le " peintre des madones ", il en a réalisé une centaine, œuvres de dévotion publique ou, comme ici, privée.

Sortie de l'ombre, la Vierge, songeuse, protège l'Enfant endormi. L'importance accordée au linge blanc, mis en valeur par l'abondance des plis annonce déjà le linceul de sa Passion.

Anna Cerboni Baiardi s'est attachée à mettre en évidence le rôle des gravures comme source d'inspiration de l'artiste qui a revisité avec talent et ingéniosité des motifs repris de maîtres anciens ou de ses contemporains. Elle publie une gravure donnée à Guido Reni dont la composition est reprise ici par Sassoferrato1. Le motif a plu, puisque l'artiste en a réalisé plusieurs versions, très certainement pour répondre à des commandes. Citons notamment celles de la pinacothèque de Cesena (toile, 73 x 60 cm)², de la Galleria Nazionale delle Marche à Urbino, (toile, 72 x 60 cm)3, et du musée du Prado à Madrid (toile, 48 x38 cm)4. A rebours des modes baroques du XVIIe siècle romain, les œuvres de Sassoferrato furent souvent confondues au cours de leur histoire avec des originaux de Raphaël en raison de leur pureté classicisante.

Nous remercions Monsieur François Macé de Lépinay de nous avoir aimablement confirmé l'authenticité de ce tableau par un examen de visu.

1. Anna Cerboni Baiardi, " La mano di Apelle. Sassoferrato e l'incisione : dalla copia a l'incisione " in C. Prete (dir.), 'Sassoferrato "pictor virginum", nuovi studi e documenti per Giovan Battista Salvi', Ancône, 2010, p.38, repr. p. 48, fig. 21et 22
2. François Macé de Lepinay, cat. exp. 'Giovanni Battista Salvi " il Sassoferrato "', Milan, 1990, p. 61, n° 12 ; Cat. exp. 'Il Sassoferrato, un preraffaelita tra i puristi del Seicento', Cesena, 2009, p. 76, n° 2 et A. Cerboni Baiardi, 'op. cit.', pl. XIV
3. Cat. exp. 1990, p. 94, n° 35 et A. Cerboni Baiardi, 'op. cit.', pl. XVI
4. Cat. exp. 1990, p. 72, n° 21

Estimation 70 000 - 100 000 €

Sold 91,000 €
* Results are displayed including buyer's fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Lot 127

Giovanni Battista Salvi, dit Sassoferrato Sassoferrato, 1609 - Rome, 1685
La Vierge à l'Enfant

Sold 91,000 € [$]

Giovanni Battista Salvi, dit Sassoferrato Sassoferrato, 1609 - Rome, 1685
La Vierge à l'Enfant
Huile sur toile

The Madonna and Child, oil on canvas, by Sassoferrato
h: 47 w: 36 cm

Provenance : Collection du baron Houtart au château de Monceau-sur-Sambre (fig. 1), aux environs de Charleroi vers 1920 ;
Puis par descendance jusqu'à nos jours ;
Collection particulière, Belgique

Commentaire : Fils d'un peintre qui a laissé des fresques à Sassoferrato, Giovanni Battista Salvi est mentionné en 1630 à Pérouse. Il s'y est familiarisé avec les œuvres du Pérugin avant de poursuivre sa carrière à Rome où il est mentionné en 1641. Son œuvre s'inscrit dans le mouvement de la Contre-Réforme qui a favorisé le culte marial. Peintre de la papauté très justement surnommé le " peintre des madones ", il en a réalisé une centaine, œuvres de dévotion publique ou, comme ici, privée.

Sortie de l'ombre, la Vierge, songeuse, protège l'Enfant endormi. L'importance accordée au linge blanc, mis en valeur par l'abondance des plis annonce déjà le linceul de sa Passion.

Anna Cerboni Baiardi s'est attachée à mettre en évidence le rôle des gravures comme source d'inspiration de l'artiste qui a revisité avec talent et ingéniosité des motifs repris de maîtres anciens ou de ses contemporains. Elle publie une gravure donnée à Guido Reni dont la composition est reprise ici par Sassoferrato1. Le motif a plu, puisque l'artiste en a réalisé plusieurs versions, très certainement pour répondre à des commandes. Citons notamment celles de la pinacothèque de Cesena (toile, 73 x 60 cm)², de la Galleria Nazionale delle Marche à Urbino, (toile, 72 x 60 cm)3, et du musée du Prado à Madrid (toile, 48 x38 cm)4. A rebours des modes baroques du XVIIe siècle romain, les œuvres de Sassoferrato furent souvent confondues au cours de leur histoire avec des originaux de Raphaël en raison de leur pureté classicisante.

Nous remercions Monsieur François Macé de Lépinay de nous avoir aimablement confirmé l'authenticité de ce tableau par un examen de visu.

1. Anna Cerboni Baiardi, " La mano di Apelle. Sassoferrato e l'incisione : dalla copia a l'incisione " in C. Prete (dir.), 'Sassoferrato "pictor virginum", nuovi studi e documenti per Giovan Battista Salvi', Ancône, 2010, p.38, repr. p. 48, fig. 21et 22
2. François Macé de Lepinay, cat. exp. 'Giovanni Battista Salvi " il Sassoferrato "', Milan, 1990, p. 61, n° 12 ; Cat. exp. 'Il Sassoferrato, un preraffaelita tra i puristi del Seicento', Cesena, 2009, p. 76, n° 2 et A. Cerboni Baiardi, 'op. cit.', pl. XIV
3. Cat. exp. 1990, p. 94, n° 35 et A. Cerboni Baiardi, 'op. cit.', pl. XVI
4. Cat. exp. 1990, p. 72, n° 21

Estimation 70 000 - 100 000 €

Sold 91,000 €
* Results are displayed including buyer's fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Sale’s details

Sale: 3254
Date: 21 mar. 2018 19:00
Auctioneer: Matthieu Fournier

Contact

Matthieu Fournier
Phone +33 1 42 99 20 26
mfournier@artcurial.com

Purchase Orders & Auctions by Phone

Kristina Vrzests
Phone +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions of Purchase

Old Master & 19th Century Art