Sale Old Master & 19th Century Art - 23 march 2017 /Lot 70 François-André Vincent Paris, 1746 - 1816 Auguste et Cinna, ou La Clémence d'Auguste

  • François-André Vincent Paris, 1746 - 1816
François-André Vincent Paris, 1746 - 1816
Auguste et Cinna, ou La Clémence d'Auguste
Plume et encre noire et brune, lavis brun et rehauts de blanc sur trait de crayon
Signé et daté 'Vincent / 1807' en bas à droite

The Clemency of Augustus, pen and black and brown ink, brown wash and white highlights, signed and dated, by F.-A. Vincent
h: 33,50 w: 40,40 cm

Provenance : Acquis par les actuels propriétaires dans les années 1960 ;
Collection particulière, Paris

Bibliographie : Jean-Pierre Cuzin et Isabelle Mayer-Michalon, "Quelques nouveaux Vincent", in 'De David à Delacroix. I. Du tableau au dessin. Onzièmes rencontres internationales du Salon du Dessin', Paris, 2016, p. 95 et p. 214, fig. 25

Commentaire : Commande du prince-électeur de Trèves, respectivement en 1787 et 1791, les deux grandes toiles représentant " Auguste et Cinna, ou La Clémence d'Auguste " (fig. 1) et le " Jeune Pyrrhus à la cour de Glaucias " (fig. 2) sont aujourd'hui encore conservés dans son château de Zidlochovice, en République Tchèque.

Selon J.P. Cuzin et I. Mayer-Michalon, la réapparition de récente de nos deux dessins en pendant montre bien que les tableaux peints pour le prince électeur avaient été pensés ainsi, malgré les quatre années qui séparent leur réalisation. La question de la date de réalisation de nos dessins reste entière : furent-ils réalisés en 1787 et 1791 avant que les tableaux ne partent au château de Zidlochovice ou furent-ils dessinées en 1807 ? En effet Vincent aurait pu signer et dater en 1807 des dessins réalisés précédemment. On sait que Normand réalise une gravure d'après " Pyrrhus et Glaucias ", en 1807, sans doute à l'aide de nos dessins car les tableaux se trouvaient alors en République Tchèque.

En choisissant La Clémence d'Auguste, Vincent souhaitait probablement rivaliser avec David, qui avait triomphé au Salon de 1786 avec le Serment des Horaces, dont le sujet est également tiré de Corneille. La pièce de Corneille intitulée Cinna avait été jouée la même année que la création du tableau au Théâtre-Français. A l'inverse de David, qui invente une scène que Corneille n'a pas écrite, Vincent respecte fidèlement le texte de Cinna. On peut ainsi identifier le cinquième acte de la pièce, dans laquelle l'action est portée à son paroxysme, jusqu'au dénouement que constitue le pardon d'Auguste. J.P. Cuzin en conclut que " Peut-être faut-il voir dans ce choix une leçon de sérénité correspondant au tempérament de Vincent, plus conciliateur que batailleur, plus porté vers la générosité que vers l'affirmation conquérante. " (J.P. Cuzin, François André Vincent. Catalogue raisonné, Paris, 2013, p.150).

Estimation 10 000 - 15 000 €

Sold 24,700 €
* Results are displayed including buyer's fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Lot 70

François-André Vincent Paris, 1746 - 1816
Auguste et Cinna, ou La Clémence d'Auguste

Sold 24,700 € [$]

François-André Vincent Paris, 1746 - 1816
Auguste et Cinna, ou La Clémence d'Auguste
Plume et encre noire et brune, lavis brun et rehauts de blanc sur trait de crayon
Signé et daté 'Vincent / 1807' en bas à droite

The Clemency of Augustus, pen and black and brown ink, brown wash and white highlights, signed and dated, by F.-A. Vincent
h: 33,50 w: 40,40 cm

Provenance : Acquis par les actuels propriétaires dans les années 1960 ;
Collection particulière, Paris

Bibliographie : Jean-Pierre Cuzin et Isabelle Mayer-Michalon, "Quelques nouveaux Vincent", in 'De David à Delacroix. I. Du tableau au dessin. Onzièmes rencontres internationales du Salon du Dessin', Paris, 2016, p. 95 et p. 214, fig. 25

Commentaire : Commande du prince-électeur de Trèves, respectivement en 1787 et 1791, les deux grandes toiles représentant " Auguste et Cinna, ou La Clémence d'Auguste " (fig. 1) et le " Jeune Pyrrhus à la cour de Glaucias " (fig. 2) sont aujourd'hui encore conservés dans son château de Zidlochovice, en République Tchèque.

Selon J.P. Cuzin et I. Mayer-Michalon, la réapparition de récente de nos deux dessins en pendant montre bien que les tableaux peints pour le prince électeur avaient été pensés ainsi, malgré les quatre années qui séparent leur réalisation. La question de la date de réalisation de nos dessins reste entière : furent-ils réalisés en 1787 et 1791 avant que les tableaux ne partent au château de Zidlochovice ou furent-ils dessinées en 1807 ? En effet Vincent aurait pu signer et dater en 1807 des dessins réalisés précédemment. On sait que Normand réalise une gravure d'après " Pyrrhus et Glaucias ", en 1807, sans doute à l'aide de nos dessins car les tableaux se trouvaient alors en République Tchèque.

En choisissant La Clémence d'Auguste, Vincent souhaitait probablement rivaliser avec David, qui avait triomphé au Salon de 1786 avec le Serment des Horaces, dont le sujet est également tiré de Corneille. La pièce de Corneille intitulée Cinna avait été jouée la même année que la création du tableau au Théâtre-Français. A l'inverse de David, qui invente une scène que Corneille n'a pas écrite, Vincent respecte fidèlement le texte de Cinna. On peut ainsi identifier le cinquième acte de la pièce, dans laquelle l'action est portée à son paroxysme, jusqu'au dénouement que constitue le pardon d'Auguste. J.P. Cuzin en conclut que " Peut-être faut-il voir dans ce choix une leçon de sérénité correspondant au tempérament de Vincent, plus conciliateur que batailleur, plus porté vers la générosité que vers l'affirmation conquérante. " (J.P. Cuzin, François André Vincent. Catalogue raisonné, Paris, 2013, p.150).

Estimation 10 000 - 15 000 €

Sold 24,700 €
* Results are displayed including buyer's fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Sale’s details

Sale: 3034
Date: 23 mar. 2017 18:00
Auctioneer: Matthieu Fournier

Contact

Matthieu Fournier
Phone +33 1 42 99 20 26
mfournier@artcurial.com

Purchase Orders & Auctions by Phone

Kristina Vrzests
Phone +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions of Purchase

Old Master & 19th Century Art