Sale One Hundred Portraits for a Century - 15 february 2022 /Lot 96 Elisabeth Louise VIGÉE-LE BRUN Paris, 1755 - 1842 Portrait d'Adrienne Godard d'Aucour de Plancy, née Choart de Magny Saint-Loup (1754-1782)

  • Elisabeth Louise VIGÉE-LE BRUN Paris, 1755 - 1842 Portrait d'Adrienne Godard d'Aucour de Plancy, née Choart de Magny Saint-Loup (175.
  • Elisabeth Louise VIGÉE-LE BRUN Paris, 1755 - 1842 Portrait d'Adrienne Godard d'Aucour de Plancy, née Choart de Magny Saint-Loup (175.
Elisabeth Louise VIGÉE-LE BRUN Paris, 1755 - 1842
Portrait d'Adrienne Godard d'Aucour de Plancy, née Choart de Magny Saint-Loup (1754-1782)
Huile sur toile (Toile d'origine), de forme ovale

Dans son cadre d'origine estampillé 'H. LETONNE' et 'JME'

Portrait of Adrienne Godard d'Aucour de Plancy, oil on canvas, by E. L. Vigée-Le Brun
h: 64,50 w: 54 cm

Provenance : Collection du modèle et de son époux Charles François Jean Frédéric Godard d'Aucour de Plancy (1750-1792) ;
Puis probablement par descendance à leur fils Adrien Godard d'Aucour (1778-1855) ;
Puis probablement par descendance à son fils Auguste Godard d'Aucour (1815-1904) ;
Puis probablement par descendance à son fils Georges Godard d'Aucour (1844-1934) ;
Puis probablement par descendance à sa fille Amélie Godard d'Aucour, épouse Antoine Ernest de Bonardi du Menil ;
Puis probablement par descendance à leur Hubert-Melchior de Bonardi du Menil et à son fils Eric de Bonardi du Menil (1955-2011), château de Plancy-l'Abbaye, Aube ;
Collection particulière, Paris

Expositions : 'Cent portraits pour un siècle. De la cour à la ville sous les règnes de Louis XV et Louis XVI', Versailles, musée Lambinet, 6 novembre 2019 - 1er mars 2020 et Nice, palais Lascaris, 19 mai - 22 novembre 2021, catalogue par X. Salmon, p. 188-189, n° 93

Commentaire : Longtemps conservé au château de Plancy, dans l'Aube, ce portrait d'Adrienne Godard d'Aucour de Plancy constitue une redécouverte dans l'œuvre d'Elisabeth Vigée Le Brun et présente toutes les caractéristiques de sa production précoce, au début des années 1770 : un métier rapide et une matière fluide conférant à l'ensemble un aspect vibrant, particulièrement sensible à l'arrière-plan. Il pourrait s'agir du portrait de " Madame Deplan " mentionné par l'artiste dans ses Souvenirs pour l'année 17751.
Le fond d'un coloris neutre fait ici ressortir la fraîche carnation de cette jeune femme. Elisabeth Vigée Le Brun fait preuve d'une savante harmonie de coloris, le bouquet de fleurs piqué dans le corsage venant sublimer le teint, les pommettes et les lèvres du modèle, tandis que le nœud bleu au centre de sa robe fait écho au discret ruban ornant sa haute coiffure. Un voile de gaze à la belle transparence recouvre ses épaules au-dessus d'une robe jaune. Point d'orgue de cette toile, le regard de Madame de Plancy, peint avec une très grande acuité et une fine psychologie, qui interpelle immédiatement le spectateur. Le pouvoir de séduction de ce portrait d'une relative sobriété et d'un équilibre parfait annonce l'immense portraitiste que deviendra Elisabeth Vigée Le Brun et le succès mérité qu'elle connaîtra.

1. Voir X. Salmon in cat. exp. Versailles, 2019, p. 188.

Estimation 30 000 - 40 000 €

Sold 46,800 €
* Results are displayed including buyer’s fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Lot 96

Elisabeth Louise VIGÉE-LE BRUN Paris, 1755 - 1842
Portrait d'Adrienne Godard d'Aucour de Plancy, née Choart de Magny Saint-Loup (1754-1782)

Sold 46,800 € [$]

Elisabeth Louise VIGÉE-LE BRUN Paris, 1755 - 1842
Portrait d'Adrienne Godard d'Aucour de Plancy, née Choart de Magny Saint-Loup (1754-1782)
Huile sur toile (Toile d'origine), de forme ovale

Dans son cadre d'origine estampillé 'H. LETONNE' et 'JME'

Portrait of Adrienne Godard d'Aucour de Plancy, oil on canvas, by E. L. Vigée-Le Brun
h: 64,50 w: 54 cm

Provenance : Collection du modèle et de son époux Charles François Jean Frédéric Godard d'Aucour de Plancy (1750-1792) ;
Puis probablement par descendance à leur fils Adrien Godard d'Aucour (1778-1855) ;
Puis probablement par descendance à son fils Auguste Godard d'Aucour (1815-1904) ;
Puis probablement par descendance à son fils Georges Godard d'Aucour (1844-1934) ;
Puis probablement par descendance à sa fille Amélie Godard d'Aucour, épouse Antoine Ernest de Bonardi du Menil ;
Puis probablement par descendance à leur Hubert-Melchior de Bonardi du Menil et à son fils Eric de Bonardi du Menil (1955-2011), château de Plancy-l'Abbaye, Aube ;
Collection particulière, Paris

Expositions : 'Cent portraits pour un siècle. De la cour à la ville sous les règnes de Louis XV et Louis XVI', Versailles, musée Lambinet, 6 novembre 2019 - 1er mars 2020 et Nice, palais Lascaris, 19 mai - 22 novembre 2021, catalogue par X. Salmon, p. 188-189, n° 93

Commentaire : Longtemps conservé au château de Plancy, dans l'Aube, ce portrait d'Adrienne Godard d'Aucour de Plancy constitue une redécouverte dans l'œuvre d'Elisabeth Vigée Le Brun et présente toutes les caractéristiques de sa production précoce, au début des années 1770 : un métier rapide et une matière fluide conférant à l'ensemble un aspect vibrant, particulièrement sensible à l'arrière-plan. Il pourrait s'agir du portrait de " Madame Deplan " mentionné par l'artiste dans ses Souvenirs pour l'année 17751.
Le fond d'un coloris neutre fait ici ressortir la fraîche carnation de cette jeune femme. Elisabeth Vigée Le Brun fait preuve d'une savante harmonie de coloris, le bouquet de fleurs piqué dans le corsage venant sublimer le teint, les pommettes et les lèvres du modèle, tandis que le nœud bleu au centre de sa robe fait écho au discret ruban ornant sa haute coiffure. Un voile de gaze à la belle transparence recouvre ses épaules au-dessus d'une robe jaune. Point d'orgue de cette toile, le regard de Madame de Plancy, peint avec une très grande acuité et une fine psychologie, qui interpelle immédiatement le spectateur. Le pouvoir de séduction de ce portrait d'une relative sobriété et d'un équilibre parfait annonce l'immense portraitiste que deviendra Elisabeth Vigée Le Brun et le succès mérité qu'elle connaîtra.

1. Voir X. Salmon in cat. exp. Versailles, 2019, p. 188.

Estimation 30 000 - 40 000 €

Sold 46,800 €
* Results are displayed including buyer’s fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Sale’s details

Sale: 4208
Date: 15 Feb. 2022 16:00
Auctioneer: Matthieu Fournier

Contact

Matthieu Fournier
Phone +33 1 42 99 20 26
mfournier@artcurial.com

Purchase Orders & Auctions by Phone

Kristina Vrzests
Phone +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions of Purchase

One Hundred Portraits for a Century