Sale One Hundred Portraits for a Century - 15 february 2022 /Lot 13 Elisabeth Louise Vigée Le Brun (1755-1842) et collaborateurs Portrait en buste de Marie-Antoinette, reine de France

  • Elisabeth Louise VIGÉE-LE BRUN et collaborateurs Paris, 1755 - 1842 Portrait en buste de Marie-Antoinette, reine de France Huile sur...
  • Elisabeth Louise VIGÉE-LE BRUN et collaborateurs Paris, 1755 - 1842 Portrait en buste de Marie-Antoinette, reine de France Huile sur...

Elisabeth Louise VIGÉE-LE BRUN et collaborateurs Paris, 1755 - 1842
Portrait en buste de Marie-Antoinette, reine de France
Huile sur toile (Toile d'origine), de forme ovale

Portrait of Marie-Antoinette, queen of France, oil on canvas, by E. L. Vigée Le Brun and collaborators
h: 80 w: 64,50 cm

Provenance : Acquis dans le commerce d'art à Chartres en 2000 ;
Collection particulière, Paris


Expositions : 'Créer au féminin. Femmes artistes au siècle de Madame Vigée Le Brun', Tokyo, Mitsubishi Ichigokan Museum, 1er mars - 8 mai 2011, p. 150-151, p. 247-248, n° 59 (notice par X. Salmon)
'Cent portraits pour un siècle. De la cour à la ville sous les règnes de Louis XV et Louis XVI', Versailles, musée Lambinet, 6 novembre 2019 - 1er mars 2020 et Nice, palais Lascaris, 19 mai - 22 novembre 2021, catalogue par X. Salmon, p. 40-42, n° 13


Commentaire : " A la première séance, l'air imposant de la reine m'intimida d'abord prodigieusement, mais Sa Majesté me parla avec tant de bonté que sa grâce si bienveillante dissipa bientôt cette impression. " C'est en ces quelques lignes qu'Elisabeth Vigée Le Brun relatera des décennies après dans ses Souvenirs sa première rencontre avec la reine Marie-Antoinette. Pressée par sa mère, l'impératrice Marie-Thérèse, de lui envoyer son portrait1, la jeune reine de France ne répondit pas immédiatement à cette requête, ne trouvant satisfaction auprès d'aucun portraitiste. Ce n'est qu'en 1778 qu'elle trouva enfin chez Elisabeth Vigée Le Brun le talent et la sensibilité qu'elle recherchait et l'artiste livra en 1778 ou au tout début de 1779 le grand portrait de Marie-Antoinette en habit de cour aujourd'hui conservé au Kunsthistorisches Museum de Vienne (fig. 1). Obéissant aux codes des représentations traditionnelles des souveraines, la jeune reine est représentée dans un intérieur palatial où l'on distingue un buste de Louis XVI, portant une grande robe de cour à paniers en satin blanc et une coiffe ornée de perles et de plumes, sa couronne placée à ses côtés sur un coussin de velours bleu fleurdelisé. Elisabeth Vigée Le Brun a respecté le désir de la reine d'avoir un portrait ressemblant, et l'on retrouve ici dans les traits de Marie-Antoinette la physionomie des Habsbourg.
L'artiste tenait une liste de ses travaux dans laquelle figurent plusieurs répliques, dont une de grand format pour l'impératrice de Russie en 1779, et six versions en buste, parmi lesquelles sans doute celle que nous présentons. Le format ovale fait ici écho aux contours régulier du visage de Marie-Antoinette, dont la poitrine a été allégée de la palatine de dentelle présente sur le grand portrait en pied. Elle se détache sur un fond de ciel venant avantageusement souligner le bleu de ses yeux.

1. Marie-Thérèse écrit en effet en juin 1777 : " Je voudrais avoir votre figure en habillement de cour, si le visage même ne sera pas si ressemblant. Pour ne vous trop incommoder, il me suffit que j'aie la figure et le maintien, que je ne connais pas et dont tout le monde est si content. Ayant perdu ma chère petite et enfant, ce désir de la connaître comme elle s'est formée doit excuser mon importunité, venant d'un fond de tendresse maternelle bien vive. ", cité par X. Salmon in cat. exp. 'Elisabeth Louise Vigée Le Brun', Paris, 2015, p. 150, n° 44.

Estimation 40 000 - 60 000 €



Sold 136,500 €
* Results are displayed including buyer’s fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Lot 13

Elisabeth Louise Vigée Le Brun (1755-1842)
& collaborators
Portrait of Marie-Antoinette, Queen of France

Sold 136,500 € [$]

Elisabeth Louise VIGÉE-LE BRUN et collaborateurs Paris, 1755 - 1842
Portrait en buste de Marie-Antoinette, reine de France
Huile sur toile (Toile d'origine), de forme ovale

Portrait of Marie-Antoinette, queen of France, oil on canvas, by E. L. Vigée Le Brun and collaborators
h: 80 w: 64,50 cm

Provenance : Acquis dans le commerce d'art à Chartres en 2000 ;
Collection particulière, Paris


Expositions : 'Créer au féminin. Femmes artistes au siècle de Madame Vigée Le Brun', Tokyo, Mitsubishi Ichigokan Museum, 1er mars - 8 mai 2011, p. 150-151, p. 247-248, n° 59 (notice par X. Salmon)
'Cent portraits pour un siècle. De la cour à la ville sous les règnes de Louis XV et Louis XVI', Versailles, musée Lambinet, 6 novembre 2019 - 1er mars 2020 et Nice, palais Lascaris, 19 mai - 22 novembre 2021, catalogue par X. Salmon, p. 40-42, n° 13


Commentaire : " A la première séance, l'air imposant de la reine m'intimida d'abord prodigieusement, mais Sa Majesté me parla avec tant de bonté que sa grâce si bienveillante dissipa bientôt cette impression. " C'est en ces quelques lignes qu'Elisabeth Vigée Le Brun relatera des décennies après dans ses Souvenirs sa première rencontre avec la reine Marie-Antoinette. Pressée par sa mère, l'impératrice Marie-Thérèse, de lui envoyer son portrait1, la jeune reine de France ne répondit pas immédiatement à cette requête, ne trouvant satisfaction auprès d'aucun portraitiste. Ce n'est qu'en 1778 qu'elle trouva enfin chez Elisabeth Vigée Le Brun le talent et la sensibilité qu'elle recherchait et l'artiste livra en 1778 ou au tout début de 1779 le grand portrait de Marie-Antoinette en habit de cour aujourd'hui conservé au Kunsthistorisches Museum de Vienne (fig. 1). Obéissant aux codes des représentations traditionnelles des souveraines, la jeune reine est représentée dans un intérieur palatial où l'on distingue un buste de Louis XVI, portant une grande robe de cour à paniers en satin blanc et une coiffe ornée de perles et de plumes, sa couronne placée à ses côtés sur un coussin de velours bleu fleurdelisé. Elisabeth Vigée Le Brun a respecté le désir de la reine d'avoir un portrait ressemblant, et l'on retrouve ici dans les traits de Marie-Antoinette la physionomie des Habsbourg.
L'artiste tenait une liste de ses travaux dans laquelle figurent plusieurs répliques, dont une de grand format pour l'impératrice de Russie en 1779, et six versions en buste, parmi lesquelles sans doute celle que nous présentons. Le format ovale fait ici écho aux contours régulier du visage de Marie-Antoinette, dont la poitrine a été allégée de la palatine de dentelle présente sur le grand portrait en pied. Elle se détache sur un fond de ciel venant avantageusement souligner le bleu de ses yeux.

1. Marie-Thérèse écrit en effet en juin 1777 : " Je voudrais avoir votre figure en habillement de cour, si le visage même ne sera pas si ressemblant. Pour ne vous trop incommoder, il me suffit que j'aie la figure et le maintien, que je ne connais pas et dont tout le monde est si content. Ayant perdu ma chère petite et enfant, ce désir de la connaître comme elle s'est formée doit excuser mon importunité, venant d'un fond de tendresse maternelle bien vive. ", cité par X. Salmon in cat. exp. 'Elisabeth Louise Vigée Le Brun', Paris, 2015, p. 150, n° 44.

Estimation 40 000 - 60 000 €



Sold 136,500 €
* Results are displayed including buyer’s fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Sale’s details

Sale: 4208
Date: 15 Feb. 2022 16:00
Auctioneer: Matthieu Fournier

Contact

Matthieu Fournier
Phone +33 1 42 99 20 26
mfournier@artcurial.com

Purchase Orders & Auctions by Phone

Kristina Vrzests
Phone +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions of Purchase

One Hundred Portraits for a Century