Sale Old Master & 19th  Century Art - 21 march 2018 /Lot 4 Ecole française vers 1630 Trois mousquetaires attablés

  • Ecole française vers 1630  Trois mousquetaires attablés Toile
Ecole française vers 1630
Trois mousquetaires attablés
Toile
(Restaurations anciennes)

Three swordsmen sitting at a table, oil on canvas, French School ca. 1630
h: 134 w: 203 cm

Provenance : Collection particulière, château des environs d'Aix-en-Provence

Commentaire : Dans la Rome cosmopolite des années 1610 à 1630, les suiveurs de Caravage ont peint de nombreuses scènes de cabarets réalistes : des musiciens, des soldats et des courtisanes sont représentés à mi-corps, éclairés par un violent clair-obscur, attablés devant un repas. Les grands collectionneurs romains n'hésitaient pas à accrocher ces sujets triviaux dans leur galerie à côté des tableaux à sujets allégoriques ou mythologiques. L'évolution de ces scènes de genre nouvelles est jalonnée par les œuvres de Manfredi, Vouet, Valentin, Régnier, qui chacun créent des variations autour de ce thème.

L'atmosphère est ici un peu différente des tableaux romains ; il ne s'agit plus de pauvres en guenilles, de joueurs d'argent des tripots, ni de bohémiens, mais d'une compagnie de mousquetaires festoyant. Leurs habits sont neufs et raffinés. Notre tableau est marqué par l'influence de Théodore Rombouts, qui aime particulièrement placer un personnage de dos au centre de sa composition, ainsi que par une certaine gouaille flamande. D'autres éléments, comme les costumes, la nature morte ou la gamme colorée apparaissent cependant comme plus français. Même si peu de scènes de cabaret peintes à Paris nous sont parvenues, nous savons qu'elles y étaient appréciées. Richelieu collectionnait les tableaux d'auberge de Valentin, et certaines gravures évoquent ce genre.

Nous pouvons dater les costumes et le siège à gauche de la décennie 1630. Le sujet de personnages attablés dans un cabaret renvoie à la tradition romaine des années 1610, mais certains artistes comme Nicolas Tournier en ont encore peint à leur retour en France, ce type de représentation s'appelle alors une "gueuserie". Le style pictural est très proche de Simon Vouet, et notre tableau est probablement de la main d'un membre de son entourage ou de son atelier, comme par exemple Jacques de Létin.
Estimation 80 000 - 120 000 €

Sold 393,400 €
* Results are displayed including buyer's fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Lot 4

Ecole française vers 1630
Trois mousquetaires attablés

Sold 393,400 € [$]

Ecole française vers 1630
Trois mousquetaires attablés
Toile
(Restaurations anciennes)

Three swordsmen sitting at a table, oil on canvas, French School ca. 1630
h: 134 w: 203 cm

Provenance : Collection particulière, château des environs d'Aix-en-Provence

Commentaire : Dans la Rome cosmopolite des années 1610 à 1630, les suiveurs de Caravage ont peint de nombreuses scènes de cabarets réalistes : des musiciens, des soldats et des courtisanes sont représentés à mi-corps, éclairés par un violent clair-obscur, attablés devant un repas. Les grands collectionneurs romains n'hésitaient pas à accrocher ces sujets triviaux dans leur galerie à côté des tableaux à sujets allégoriques ou mythologiques. L'évolution de ces scènes de genre nouvelles est jalonnée par les œuvres de Manfredi, Vouet, Valentin, Régnier, qui chacun créent des variations autour de ce thème.

L'atmosphère est ici un peu différente des tableaux romains ; il ne s'agit plus de pauvres en guenilles, de joueurs d'argent des tripots, ni de bohémiens, mais d'une compagnie de mousquetaires festoyant. Leurs habits sont neufs et raffinés. Notre tableau est marqué par l'influence de Théodore Rombouts, qui aime particulièrement placer un personnage de dos au centre de sa composition, ainsi que par une certaine gouaille flamande. D'autres éléments, comme les costumes, la nature morte ou la gamme colorée apparaissent cependant comme plus français. Même si peu de scènes de cabaret peintes à Paris nous sont parvenues, nous savons qu'elles y étaient appréciées. Richelieu collectionnait les tableaux d'auberge de Valentin, et certaines gravures évoquent ce genre.

Nous pouvons dater les costumes et le siège à gauche de la décennie 1630. Le sujet de personnages attablés dans un cabaret renvoie à la tradition romaine des années 1610, mais certains artistes comme Nicolas Tournier en ont encore peint à leur retour en France, ce type de représentation s'appelle alors une "gueuserie". Le style pictural est très proche de Simon Vouet, et notre tableau est probablement de la main d'un membre de son entourage ou de son atelier, comme par exemple Jacques de Létin.
Estimation 80 000 - 120 000 €

Sold 393,400 €
* Results are displayed including buyer's fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Sale’s details

Sale: 3254
Date: 21 mar. 2018 19:00
Auctioneer: Matthieu Fournier

Contact

Matthieu Fournier
Phone +33 1 42 99 20 26
mfournier@artcurial.com

Purchase Orders & Auctions by Phone

Kristina Vrzests
Phone +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions of Purchase

Old Master & 19th Century Art