Sale Classic and Racing Cars - 14 february 2010 /Lot 74 DINALPIN A110 1100 berlinette - 1971

  • DINALPIN A110 1100 berlinette - 1971  N° de série : #415 Moteur : quatre cylindres en ligne d'origine Renault R8 Major, typ...
  • DINALPIN A110 1100 berlinette - 1971  N° de série : #415 Moteur : quatre cylindres en ligne d'origine Renault R8 Major, typ...
DINALPIN A110 1100 berlinette - 1971


N° de série : #415
Moteur : quatre cylindres en ligne d'origine Renault R8 Major, type 688 en porte-à-faux arrière, longitudinal
Alésage-course : 70 mm x 72 mm
Cylindrée : 1108 cm3
Distribution : soupapes en tête actionnées par tiges et culbuteurs, chambres de combustion hémisphériques
Alimentation : 1 carburateur double corps Weber
Taux de compression :9.5 à 1 ou 10.4 à 1
Puissance maximum : 92 ch à 6500 tr/mn
Boîte de vitesses : mécanique à 4 rapports + M.A.
Embrayage : monodisque à sec
Châssis : châssis poutre
Carrosserie : berlinette en résine et fibre de verre collée
Suspension avant : roues indépendantes, leviers triangulaires en trapèze, ressorts hélicoïdaux, amortisseurs télescopiques, barre stabilisatrice
Suspension arrière : demi-axes oscillants, jambes de force obliques, ressorts hélicoïdaux, amortisseurs télescopiques
Poids à sec : 565 kg
Empattement : 2100 mm
Voie avant : 1296 mm
Voie arrière : 1275 mm
Freins : hydrauliques à disques Bendix sur les 4 roues
Période de production : 1964/ fin 1971 environ 200 exemplaire en 1108 cm3.

C'est en 1962 que l'entreprise mexicaine Diesel Nacional (DINA), dont l'objet social était principalement la fabrication d'autobus, de camions et la vente des automobiles Fiat au Mexique, obtint la licence pour fabriquer la Renault dans son usine de Sahagun où commencèrent la production des Dauphine et de la Floride, les vendant ensuite à prix réduit au gouvernement mexicain pour en promotionner le lancement.
DINA cessa ensuite de vendre des Fiat pour se consacrer entièrement à la production de Renault, en fabriquant et vendant l'Estafette, la Renault 4, R8, R10 et la R12.

En 1964, la compagnie réussit à obtenir la licence pour fabriquer et vendre l'Alpine au Mexique. Pour cela fut créée une petite usine dans la zone industrielle de la Colonia Vallejo à Mexico City. Commencèrent donc la production de la Berlinette A110, du cabriolet A110 et du GT4. Ces premières autos furent équipées du moteur 1108cc jusqu'à la fin de l'année 1971, date à laquelle il fut remplacé par le 1300cc de la R8.
Les directeurs de l'usine décidèrent de baptiser l'auto " Dinalpin ", mélangeant ainsi des noms des deux entreprises impliquées : DINA pour le constructeur mexicain et Alpine pour le français.
Selon les registres de l'usine, la production totale s'élève à : 508 berlinettes dont environ 200 exemplaire en version 1108 cm3, 67 cabriolet et 118 GT4 de 1965 à 1974.
Durant les deux premières années de production, le nombre de cabriolets et de GT4 fut un peu plus élevé que celui des Berlinettes. Les cabriolets et les GT4 furent fabriqués en 1965, 1966 et 1967.

La Dinalpin est la seule automobile sportive qui fut fabriquée à 100% au Mexique.
C'est pourquoi elle est aujourd'hui une automobile de collection très recherchée. Certaines participent à des rallyes historiques en Amérique Latine.

La berlinette 1100 VA que nous présentons fut produite en 1971 à Hidalgo au Mexique et porte le numéro 415 sur les 508 berlinettes fabriquées.,la peinture dans le classique bleu Alpine fut refaite, tout comme la sellerie en simili noir. Les roues d'origine ont fait place à des jantes Gotti à six branches. C'est la voiture idéale pour débuter dans les rallyes historiques et apprendre à piloter une propulsion sans se faire de frayeur et gouter aux joies des virages enroulés en glisse des quatre roues ; avec un budget trois fois inférieur à celui de sa grande sœur, la 1600 S. Pour les grandes épreuves comme le Tour Auto, le Mans Classic, le Monte Carlo Historique, la 1100 sera plus facilement acceptée que la 1600 dont le nombre de demande d'engagement dépasse le nombre de place disponible pour cette version. C'est aussi l'arme absolue pour le trophée MAXI 1000. Cette voiture n'a pas été utilisée récemment, une révision s'impose

Titre de Circulation extra communautaire dédouané

22-30 000 €
Sans prix réserve


Estimation 22 000 - 30 000 €

Sold 26,210 €
* Results are displayed including buyer's fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Lot 74

DINALPIN A110 1100 berlinette - 1971

Sold 26,210 € [$]

DINALPIN A110 1100 berlinette - 1971


N° de série : #415
Moteur : quatre cylindres en ligne d'origine Renault R8 Major, type 688 en porte-à-faux arrière, longitudinal
Alésage-course : 70 mm x 72 mm
Cylindrée : 1108 cm3
Distribution : soupapes en tête actionnées par tiges et culbuteurs, chambres de combustion hémisphériques
Alimentation : 1 carburateur double corps Weber
Taux de compression :9.5 à 1 ou 10.4 à 1
Puissance maximum : 92 ch à 6500 tr/mn
Boîte de vitesses : mécanique à 4 rapports + M.A.
Embrayage : monodisque à sec
Châssis : châssis poutre
Carrosserie : berlinette en résine et fibre de verre collée
Suspension avant : roues indépendantes, leviers triangulaires en trapèze, ressorts hélicoïdaux, amortisseurs télescopiques, barre stabilisatrice
Suspension arrière : demi-axes oscillants, jambes de force obliques, ressorts hélicoïdaux, amortisseurs télescopiques
Poids à sec : 565 kg
Empattement : 2100 mm
Voie avant : 1296 mm
Voie arrière : 1275 mm
Freins : hydrauliques à disques Bendix sur les 4 roues
Période de production : 1964/ fin 1971 environ 200 exemplaire en 1108 cm3.

C'est en 1962 que l'entreprise mexicaine Diesel Nacional (DINA), dont l'objet social était principalement la fabrication d'autobus, de camions et la vente des automobiles Fiat au Mexique, obtint la licence pour fabriquer la Renault dans son usine de Sahagun où commencèrent la production des Dauphine et de la Floride, les vendant ensuite à prix réduit au gouvernement mexicain pour en promotionner le lancement.
DINA cessa ensuite de vendre des Fiat pour se consacrer entièrement à la production de Renault, en fabriquant et vendant l'Estafette, la Renault 4, R8, R10 et la R12.

En 1964, la compagnie réussit à obtenir la licence pour fabriquer et vendre l'Alpine au Mexique. Pour cela fut créée une petite usine dans la zone industrielle de la Colonia Vallejo à Mexico City. Commencèrent donc la production de la Berlinette A110, du cabriolet A110 et du GT4. Ces premières autos furent équipées du moteur 1108cc jusqu'à la fin de l'année 1971, date à laquelle il fut remplacé par le 1300cc de la R8.
Les directeurs de l'usine décidèrent de baptiser l'auto " Dinalpin ", mélangeant ainsi des noms des deux entreprises impliquées : DINA pour le constructeur mexicain et Alpine pour le français.
Selon les registres de l'usine, la production totale s'élève à : 508 berlinettes dont environ 200 exemplaire en version 1108 cm3, 67 cabriolet et 118 GT4 de 1965 à 1974.
Durant les deux premières années de production, le nombre de cabriolets et de GT4 fut un peu plus élevé que celui des Berlinettes. Les cabriolets et les GT4 furent fabriqués en 1965, 1966 et 1967.

La Dinalpin est la seule automobile sportive qui fut fabriquée à 100% au Mexique.
C'est pourquoi elle est aujourd'hui une automobile de collection très recherchée. Certaines participent à des rallyes historiques en Amérique Latine.

La berlinette 1100 VA que nous présentons fut produite en 1971 à Hidalgo au Mexique et porte le numéro 415 sur les 508 berlinettes fabriquées.,la peinture dans le classique bleu Alpine fut refaite, tout comme la sellerie en simili noir. Les roues d'origine ont fait place à des jantes Gotti à six branches. C'est la voiture idéale pour débuter dans les rallyes historiques et apprendre à piloter une propulsion sans se faire de frayeur et gouter aux joies des virages enroulés en glisse des quatre roues ; avec un budget trois fois inférieur à celui de sa grande sœur, la 1600 S. Pour les grandes épreuves comme le Tour Auto, le Mans Classic, le Monte Carlo Historique, la 1100 sera plus facilement acceptée que la 1600 dont le nombre de demande d'engagement dépasse le nombre de place disponible pour cette version. C'est aussi l'arme absolue pour le trophée MAXI 1000. Cette voiture n'a pas été utilisée récemment, une révision s'impose

Titre de Circulation extra communautaire dédouané

22-30 000 €
Sans prix réserve


Estimation 22 000 - 30 000 €

Sold 26,210 €
* Results are displayed including buyer's fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Sale’s details

Sale: 1717
Date: 14 Feb. 2010 20:00

Contact

Artcurial Motorcars
Phone +33 1 42 99 20 73
motorcars@artcurial.com

Purchase Orders & Auctions by Phone

Kristina Vrzests
Phone +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions of Purchase

Classic and Racing Cars