Sale Classic and Racing Cars - 14 february 2010 /Lot 51 DAIMLER CONQUEST ROADSTER - 1954

  • DAIMLER CONQUEST ROADSTER - 1954 N° de série : DJ 254 # 90466 Moteur : # 72970 six cylindres en ligne en fonte, avant, lon...
  • DAIMLER CONQUEST ROADSTER - 1954 N° de série : DJ 254 # 90466 Moteur : # 72970 six cylindres en ligne en fonte, avant, lon...
DAIMLER
CONQUEST ROADSTER - 1954

N° de série : DJ 254 # 90466
Moteur : # 72970 six cylindres en ligne en fonte, avant, longitudinal,
Alésage-course : 76,2 mm x 88,9 mm
Cylindrée : 2432 cm3
Distribution : soupapes en têtes et culbuteurs
Alimentation : 2 carburateurs SU
Taux de compression : 7,5 à 1
Puissance maximum : 100ch DIN à 4400 tr/mn
Boîte de vitesses : présélective à coupleur hydraulique, épicycloïdale à quatre rapports + M.A. d'origine Daimler
Châssis : à longerons allégés en tôle d'acier ajourés, à 21 points de lubrification par pompe utilisant l'huile moteur
Carrosserie : # 543-00021 roadster 2 places en aluminium
Suspension avant : roues indépendantes, barres de torsion, amortisseurs télescopiques
Suspension arrière: essieu rigide, ressorts semi-élliptiques à lames, amortisseurs télescopiques
Freins : hydro-mécaniques Girlingà tambours sur les quatre roues
Roues : en voile d'acier, enjoliveurs chromés, de 15' de diamètre
Pneumatiques : 185 SR x 15
Performances : vitesse maximum 165 km/h
Production : 65 exemplaires entre octobre 1953 et juillet 1955

La Daimler Motor Syndicate fut fondée par F.R. Simms en 1893 pour l'exploitation en Angleterre des brevets de l'Allemand Godfried Daimler, la production d'automobiles commença en 1896 avec l'importation des moteurs Daimler d'Allemagne. Daimler fut le plus ancien constructeur d'automobiles dans la Royaume Uni. En 1910, la firme fusionna avec B.S.A. (British Small Arms) et, après la Grande Guerre, les Daimler furent adoptées par la famille royale comme voitures d'apparat, donnant naissance à une longue tradition de fidélité à cette marque, maintenue par George V, Édouard VIII et George VI. En 1926, au Salon de l'Olympia de Londres, une fabuleuse Daimler douze cylindres, appelée Double Six, fut présentée à la royale clientèle et au public. Les noms des voitures Daimler à eux seuls montraient bien vers qui se tournait l'auguste firme : " Consort, Regency, Conquest, Century Regina et Majestic ". La deuxième guerre mondiale éprouva la situation financière de la firme. La huit-cylindres DE 36 s'était pourtant vendue aux diplomates, aux souverains d'Arabie, d'Afghanistan et de Thaïlande, ainsi qu'à la reine de Hollande, au prince de Monaco et à l'empereur d'Éthiopie qui trouvait les Rolls vulgaires. Une tentative de renouveau vit le jour au salon de Londres 1953 avec la " Conquest " qui se vit déclinée en berline, coupé, cabriolet et roadster. Le nom de Conquest viendrait du prix annoncé à l'époque, 1066 livres, en référence à Guillaume le conquérant et la bataille d'Hastings qui eu lieu en 1066.
Cependant, une clientèle très haut de gamme existait et la très exclusive Daimler Conquest. Roadster se vit arrachée par les grands de ce monde. Son style néoclassique évoquait les carrosseries aux lignes tendues et voluptueusement basses des roadsters d'avant guerre et conférait à cette superbe automobile une grande majesté. Elle s'illustra honorablement au rallye de Monte Carlo ainsi qu'à l'International Touring Car Race à Silverstone aux mains de Reg Parnell et de Georges Abecassis où elle remporta la première place.

La voiture présentée est très saine, la mécanique fonctionne bien elle est équipée d'une colonne de direction réglable en profondeur, d'un longue portée, d'un anti-brouillard et d'un feu de recul Lucas. L'intérieur à été refait en vinyl rouge à passepoils blanc comme à l'origine. La capote est neuve ainsi que les vitres latérales amovibles. Des amortisseurs Spax réglables, un coupe batterie et un ventilateur électrique Kenlowe ont été montés.Cette voiture, introuvable en France dans cet état nous fait comprendre le petit faible de la famille royale d'Angleterre pour Daimler.

Titre de circulation communautaire


Estimation 25 000 - 40 000 €

Sold 33,358 €
* Results are displayed including buyer's fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Lot 51

DAIMLER
CONQUEST ROADSTER - 1954

Sold 33,358 € [$]

DAIMLER
CONQUEST ROADSTER - 1954

N° de série : DJ 254 # 90466
Moteur : # 72970 six cylindres en ligne en fonte, avant, longitudinal,
Alésage-course : 76,2 mm x 88,9 mm
Cylindrée : 2432 cm3
Distribution : soupapes en têtes et culbuteurs
Alimentation : 2 carburateurs SU
Taux de compression : 7,5 à 1
Puissance maximum : 100ch DIN à 4400 tr/mn
Boîte de vitesses : présélective à coupleur hydraulique, épicycloïdale à quatre rapports + M.A. d'origine Daimler
Châssis : à longerons allégés en tôle d'acier ajourés, à 21 points de lubrification par pompe utilisant l'huile moteur
Carrosserie : # 543-00021 roadster 2 places en aluminium
Suspension avant : roues indépendantes, barres de torsion, amortisseurs télescopiques
Suspension arrière: essieu rigide, ressorts semi-élliptiques à lames, amortisseurs télescopiques
Freins : hydro-mécaniques Girlingà tambours sur les quatre roues
Roues : en voile d'acier, enjoliveurs chromés, de 15' de diamètre
Pneumatiques : 185 SR x 15
Performances : vitesse maximum 165 km/h
Production : 65 exemplaires entre octobre 1953 et juillet 1955

La Daimler Motor Syndicate fut fondée par F.R. Simms en 1893 pour l'exploitation en Angleterre des brevets de l'Allemand Godfried Daimler, la production d'automobiles commença en 1896 avec l'importation des moteurs Daimler d'Allemagne. Daimler fut le plus ancien constructeur d'automobiles dans la Royaume Uni. En 1910, la firme fusionna avec B.S.A. (British Small Arms) et, après la Grande Guerre, les Daimler furent adoptées par la famille royale comme voitures d'apparat, donnant naissance à une longue tradition de fidélité à cette marque, maintenue par George V, Édouard VIII et George VI. En 1926, au Salon de l'Olympia de Londres, une fabuleuse Daimler douze cylindres, appelée Double Six, fut présentée à la royale clientèle et au public. Les noms des voitures Daimler à eux seuls montraient bien vers qui se tournait l'auguste firme : " Consort, Regency, Conquest, Century Regina et Majestic ". La deuxième guerre mondiale éprouva la situation financière de la firme. La huit-cylindres DE 36 s'était pourtant vendue aux diplomates, aux souverains d'Arabie, d'Afghanistan et de Thaïlande, ainsi qu'à la reine de Hollande, au prince de Monaco et à l'empereur d'Éthiopie qui trouvait les Rolls vulgaires. Une tentative de renouveau vit le jour au salon de Londres 1953 avec la " Conquest " qui se vit déclinée en berline, coupé, cabriolet et roadster. Le nom de Conquest viendrait du prix annoncé à l'époque, 1066 livres, en référence à Guillaume le conquérant et la bataille d'Hastings qui eu lieu en 1066.
Cependant, une clientèle très haut de gamme existait et la très exclusive Daimler Conquest. Roadster se vit arrachée par les grands de ce monde. Son style néoclassique évoquait les carrosseries aux lignes tendues et voluptueusement basses des roadsters d'avant guerre et conférait à cette superbe automobile une grande majesté. Elle s'illustra honorablement au rallye de Monte Carlo ainsi qu'à l'International Touring Car Race à Silverstone aux mains de Reg Parnell et de Georges Abecassis où elle remporta la première place.

La voiture présentée est très saine, la mécanique fonctionne bien elle est équipée d'une colonne de direction réglable en profondeur, d'un longue portée, d'un anti-brouillard et d'un feu de recul Lucas. L'intérieur à été refait en vinyl rouge à passepoils blanc comme à l'origine. La capote est neuve ainsi que les vitres latérales amovibles. Des amortisseurs Spax réglables, un coupe batterie et un ventilateur électrique Kenlowe ont été montés.Cette voiture, introuvable en France dans cet état nous fait comprendre le petit faible de la famille royale d'Angleterre pour Daimler.

Titre de circulation communautaire


Estimation 25 000 - 40 000 €

Sold 33,358 €
* Results are displayed including buyer's fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Sale’s details

Sale: 1717
Date: 14 Feb. 2010 20:00

Contact

Artcurial Motorcars
Phone +33 1 42 99 20 73
motorcars@artcurial.com

Purchase Orders & Auctions by Phone

Kristina Vrzests
Phone +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions of Purchase

Classic and Racing Cars