Sale One Hundred Portraits for a Century - 15 february 2022 /Lot 40 Attribué à Pietro Antonio ROTARI Vérone, 1707 - Saint-Pétersbourg, 1762 Portrait de Yekaterina Romanovna Vorontsova (1743 -1810), future princesse Dachkova

  • Attribué à Pietro Antonio ROTARI Vérone, 1707 - Saint-Pétersbourg, 1762 Portrait de Yekaterina Romanovna Vorontsova (1743 -1810), fu...
  • Attribué à Pietro Antonio ROTARI Vérone, 1707 - Saint-Pétersbourg, 1762 Portrait de Yekaterina Romanovna Vorontsova (1743 -1810), fu...
  • Attribué à Pietro Antonio ROTARI Vérone, 1707 - Saint-Pétersbourg, 1762 Portrait de Yekaterina Romanovna Vorontsova (1743 -1810), fu...
Attribué à Pietro Antonio ROTARI Vérone, 1707 - Saint-Pétersbourg, 1762
Portrait de Yekaterina Romanovna Vorontsova (1743 -1810), future princesse Dachkova
Huile sur toile (Toile d'origine)
Annotée 'this portrait of the Princess Daschkov was / done before her marriage when she was Countess Katherine / Worontzova - her age at the time was not 15 - / It was given by herself to Martha Wilmot / at Moscou. / Given to my daughter Blanche Elizt Bradford / Torgton (?) 1856 M. Bradford' au verso

Portrait of Yekaterina Romanovna Vorontsova, future princess Dachkova, oil on canvas, attr. to P. A. Rotari

h: 59 w: 50 cm

Provenance : Don du modèle à son amie Martha Wilmot, future épouse Bradford, à Moscou entre 1803 et 1810, selon une annotation au verso ;
Offert par celle-ci à sa fille, Blanche Elizabeth Bradford, en 1856, selon une annotation au verso ;
Collection du baron Jean-Germain Cassel van Doorn (1882-1952) et de son épouse ;
Leur vente, Paris, galerie Charpentier, 2 décembre 1954, n° 32 (comme attribué à Louis Tocqué, portrait présumé de la comtesse Katherine Voromutzow) ;
Acquis dans le commerce d'art comme attribué à François-Hubert Drouais ;
Collection particulière, Paris


Expositions : 'Cent portraits pour un siècle. De la cour à la ville sous les règnes de Louis XV et Louis XVI', Versailles, musée Lambinet, 6 novembre 2019 - 1er mars 2020 et Nice, palais Lascaris, 19 mai - 22 novembre 2021, catalogue par X. Salmon, p. 90-91, n° 40

Commentaire : Le portrait que nous pouvons admirer est celui d'une jeune fille de la plus haute noblesse russe ; il s'agit de la troisième fille du comte Roman Vorontzov.
Elle épousa plus tard le prince Dachkov et devint l'amie de la jeune Ekaterina Alekseevna, future Catherine II, qu'elle soutint lors de sa prise forcée du pouvoir en 1762. C'est d'ailleurs en remerciement de son aide précieuse dans ces moments fatidiques que la tsarine remit à notre modèle l'ordre de Sainte-Catherine le 28 juin 1762. Une tapisserie reprenant notre portrait mais cette fois-ci arborant la décoration impériale se trouvait en 1919 dans la collection de Sir Hercules Read lorsque Polovtsoff et Chambers la publièrent dans un article du 'Burlington Magazine' en l'identifiant comme une production de la manufacture impériale de Saint-Pétersbourg1. Si les auteurs attribuent le modèle de la tapisserie à Rotari et célèbrent la beauté du modèle, Diderot est moins filateurs dans ses 'Œuvres complètes' : " La princesse Dashkoff n'est aucunement belle ; elle est petite ; elle a le front grand et haut ; de grosses joues gonflées, des yeux ni grands ni petits, un peu renfoncés dans leurs orbites, les sourcils et les cheveux noirs, le nez épaté, la bouche grande, le cou rond et droit de forme nationale ; la poitrine convexe, point de taille2 ". Oublions la langue acérée et si française de Diderot et laissons-nous porter par la douceur angélique et juvénile de cette jeune princesse russe si bien rendue sur notre toile !

1. A. A. Polovtsoff et V. E. Chambers, " A Tapestry Portrait of princess Dashkoff ", in 'The Burlington Magazine', n°CXCV, vol. XXXIV, juin 1919, p. 243-246.
2. 'Œuvres complètes', Paris, 1876, vol. XVII, p. 490

Estimation 50 000 - 70 000 €

Sold 110,500 €
* Results are displayed including buyer’s fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Lot 40

Attribué à Pietro Antonio ROTARI Vérone, 1707 - Saint-Pétersbourg, 1762
Portrait de Yekaterina Romanovna Vorontsova (1743 -1810), future princesse Dachkova

Sold 110,500 € [$]

Attribué à Pietro Antonio ROTARI Vérone, 1707 - Saint-Pétersbourg, 1762
Portrait de Yekaterina Romanovna Vorontsova (1743 -1810), future princesse Dachkova
Huile sur toile (Toile d'origine)
Annotée 'this portrait of the Princess Daschkov was / done before her marriage when she was Countess Katherine / Worontzova - her age at the time was not 15 - / It was given by herself to Martha Wilmot / at Moscou. / Given to my daughter Blanche Elizt Bradford / Torgton (?) 1856 M. Bradford' au verso

Portrait of Yekaterina Romanovna Vorontsova, future princess Dachkova, oil on canvas, attr. to P. A. Rotari

h: 59 w: 50 cm

Provenance : Don du modèle à son amie Martha Wilmot, future épouse Bradford, à Moscou entre 1803 et 1810, selon une annotation au verso ;
Offert par celle-ci à sa fille, Blanche Elizabeth Bradford, en 1856, selon une annotation au verso ;
Collection du baron Jean-Germain Cassel van Doorn (1882-1952) et de son épouse ;
Leur vente, Paris, galerie Charpentier, 2 décembre 1954, n° 32 (comme attribué à Louis Tocqué, portrait présumé de la comtesse Katherine Voromutzow) ;
Acquis dans le commerce d'art comme attribué à François-Hubert Drouais ;
Collection particulière, Paris


Expositions : 'Cent portraits pour un siècle. De la cour à la ville sous les règnes de Louis XV et Louis XVI', Versailles, musée Lambinet, 6 novembre 2019 - 1er mars 2020 et Nice, palais Lascaris, 19 mai - 22 novembre 2021, catalogue par X. Salmon, p. 90-91, n° 40

Commentaire : Le portrait que nous pouvons admirer est celui d'une jeune fille de la plus haute noblesse russe ; il s'agit de la troisième fille du comte Roman Vorontzov.
Elle épousa plus tard le prince Dachkov et devint l'amie de la jeune Ekaterina Alekseevna, future Catherine II, qu'elle soutint lors de sa prise forcée du pouvoir en 1762. C'est d'ailleurs en remerciement de son aide précieuse dans ces moments fatidiques que la tsarine remit à notre modèle l'ordre de Sainte-Catherine le 28 juin 1762. Une tapisserie reprenant notre portrait mais cette fois-ci arborant la décoration impériale se trouvait en 1919 dans la collection de Sir Hercules Read lorsque Polovtsoff et Chambers la publièrent dans un article du 'Burlington Magazine' en l'identifiant comme une production de la manufacture impériale de Saint-Pétersbourg1. Si les auteurs attribuent le modèle de la tapisserie à Rotari et célèbrent la beauté du modèle, Diderot est moins filateurs dans ses 'Œuvres complètes' : " La princesse Dashkoff n'est aucunement belle ; elle est petite ; elle a le front grand et haut ; de grosses joues gonflées, des yeux ni grands ni petits, un peu renfoncés dans leurs orbites, les sourcils et les cheveux noirs, le nez épaté, la bouche grande, le cou rond et droit de forme nationale ; la poitrine convexe, point de taille2 ". Oublions la langue acérée et si française de Diderot et laissons-nous porter par la douceur angélique et juvénile de cette jeune princesse russe si bien rendue sur notre toile !

1. A. A. Polovtsoff et V. E. Chambers, " A Tapestry Portrait of princess Dashkoff ", in 'The Burlington Magazine', n°CXCV, vol. XXXIV, juin 1919, p. 243-246.
2. 'Œuvres complètes', Paris, 1876, vol. XVII, p. 490

Estimation 50 000 - 70 000 €

Sold 110,500 €
* Results are displayed including buyer’s fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Sale’s details

Sale: 4208
Date: 15 Feb. 2022 16:00
Auctioneer: Matthieu Fournier

Contact

Matthieu Fournier
Phone +33 1 42 99 20 26
mfournier@artcurial.com

Purchase Orders & Auctions by Phone

Kristina Vrzests
Phone +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions of Purchase

One Hundred Portraits for a Century