Sale One Hundred Portraits for a Century - 15 february 2022 /Lot 1 Atelier de Louis-Michel van LOO Toulon, 1707 - Paris, 1771 Portrait de Louis XV en armure

  • Atelier de Louis-Michel van LOO Toulon, 1707 - Paris, 1771 Portrait de Louis XV en armure Huile sur toile, de forme ovale
  • Atelier de Louis-Michel van LOO Toulon, 1707 - Paris, 1771 Portrait de Louis XV en armure Huile sur toile, de forme ovale
Atelier de Louis-Michel van LOO Toulon, 1707 - Paris, 1771
Portrait de Louis XV en armure
Huile sur toile, de forme ovale
Le cadre annoté 'LOUIS XV / PAR / L. M. VAN LOO / 1760' en partie supérieure et 'DONNÉ PAR LE ROI A Mme DE GRAMONT' en partie inférieure

Portrait of king Louis XV in armor, oil on canvas, workshop of L. M. van Loo
h: 92,50 w: 72,50 cm

Provenance : Acquis dans le commerce d'art en 1985 ;
Collection particulière, Paris

Expositions : 'Cent portraits pour un siècle. De la cour à la ville sous les règnes de Louis XV et Louis XVI', Versailles, musée Lambinet, 6 novembre 2019 - 1er mars 2020 et Nice, palais Lascaris, 19 mai - 22 novembre 2021, catalogue par X. Salmon, p. 18-19, n° 1


Commentaire : Neveu de Carle van Loo, Louis-Michel séjourne avec lui à Rome après avoir obtenu le Prix de Rome en 1725. Actif comme portraitiste à la cour d'Espagne de 1736 à 1753, c'est avec une réputation bien établie qu'il retourne en France et se voit confier d'importantes commandes par les Bâtiments du roi, dont, en 1759, celle du portrait du roi Louis XV en grand habit royal portant les insignes du sacre, qui sera exposé au Salon de 1761 (perdu, une version d'atelier est conservée au château de Versailles, fig. 1). Louis-Michel van Loo obtint pour ce faire une séance de pose de la part du souverain, afin de fixer les traits de son visage. Ce portrait servit de modèle au peintre pour les autres effigies du roi qu'il se vit confier, dont une en buste et en cuirasse pour Madame Adélaïde. C'est de ce prototype, dont un grand nombre de répliques destinées à être offertes furent réalisées par les membres de l'atelier, qu'est issue la version que nous présentons. L'inscription rapportée sur le cadre indique qu'elle pourrait être celle exécutée pour la duchesse de Gramont, sœur du duc de Choiseul, en 1763(1).

1. Copie commandée à Jeaurat le 20 décembre 1763, voir X. Salmon in cat. exp. Versailles, 2019, p. 19.

Estimation 10 000 - 15 000 €

Sold 14,300 €
* Results are displayed including buyer’s fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Lot 1

Atelier de Louis-Michel van LOO Toulon, 1707 - Paris, 1771
Portrait de Louis XV en armure

Sold 14,300 € [$]

Atelier de Louis-Michel van LOO Toulon, 1707 - Paris, 1771
Portrait de Louis XV en armure
Huile sur toile, de forme ovale
Le cadre annoté 'LOUIS XV / PAR / L. M. VAN LOO / 1760' en partie supérieure et 'DONNÉ PAR LE ROI A Mme DE GRAMONT' en partie inférieure

Portrait of king Louis XV in armor, oil on canvas, workshop of L. M. van Loo
h: 92,50 w: 72,50 cm

Provenance : Acquis dans le commerce d'art en 1985 ;
Collection particulière, Paris

Expositions : 'Cent portraits pour un siècle. De la cour à la ville sous les règnes de Louis XV et Louis XVI', Versailles, musée Lambinet, 6 novembre 2019 - 1er mars 2020 et Nice, palais Lascaris, 19 mai - 22 novembre 2021, catalogue par X. Salmon, p. 18-19, n° 1


Commentaire : Neveu de Carle van Loo, Louis-Michel séjourne avec lui à Rome après avoir obtenu le Prix de Rome en 1725. Actif comme portraitiste à la cour d'Espagne de 1736 à 1753, c'est avec une réputation bien établie qu'il retourne en France et se voit confier d'importantes commandes par les Bâtiments du roi, dont, en 1759, celle du portrait du roi Louis XV en grand habit royal portant les insignes du sacre, qui sera exposé au Salon de 1761 (perdu, une version d'atelier est conservée au château de Versailles, fig. 1). Louis-Michel van Loo obtint pour ce faire une séance de pose de la part du souverain, afin de fixer les traits de son visage. Ce portrait servit de modèle au peintre pour les autres effigies du roi qu'il se vit confier, dont une en buste et en cuirasse pour Madame Adélaïde. C'est de ce prototype, dont un grand nombre de répliques destinées à être offertes furent réalisées par les membres de l'atelier, qu'est issue la version que nous présentons. L'inscription rapportée sur le cadre indique qu'elle pourrait être celle exécutée pour la duchesse de Gramont, sœur du duc de Choiseul, en 1763(1).

1. Copie commandée à Jeaurat le 20 décembre 1763, voir X. Salmon in cat. exp. Versailles, 2019, p. 19.

Estimation 10 000 - 15 000 €

Sold 14,300 €
* Results are displayed including buyer’s fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Sale’s details

Sale: 4208
Date: 15 Feb. 2022 16:00
Auctioneer: Matthieu Fournier

Contact

Matthieu Fournier
Phone +33 1 42 99 20 26
mfournier@artcurial.com

Purchase Orders & Auctions by Phone

Kristina Vrzests
Phone +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions of Purchase

One Hundred Portraits for a Century