Sale Gaston Delestre Collection Two Centuries of Family Passion - 22 march 2017 /Lot 5 Antoine-Jean Gros, baron Gros Paris, 1771 - Meudon, 1835 Recto : Etudes pour l'écusson de la République française pour le consulat de Gênes ; Verso : Croquis pour la figure de la République

  • Antoine-Jean Gros, baron Gros Paris, 1771 - Meudon, 1835 Recto : Etudes pour l'écusson de la République française pour le consulat d...
  • Antoine-Jean Gros, baron Gros Paris, 1771 - Meudon, 1835 Recto : Etudes pour l'écusson de la République française pour le consulat d...
Antoine-Jean Gros, baron Gros Paris, 1771 - Meudon, 1835
Recto : Etudes pour l'écusson de la République française pour le consulat de Gênes ; Verso : Croquis pour la figure de la République
Plume et encre brune
Numéroté '4' dans le bas
(Anciennement plié en huit, petit enfoncement à gauche et petit trou)

Recto : Studies for the crest of the French Republic in Genoa ; Verso : Sketches for the figure of the Republic, pen and brown ink, by A.-J. Gros

h: 30,80 w: 21,20 cm

Provenance : Collection Jean-Baptiste Delestre ;
Collection Gaston Delestre ;
Puis par descendance

Expositions : 1937, 18 juin - 12 septembre‚ Zürich, Kunsthaus, 'Zeichnungen französischer Meister von David zu Millet', n°169
1954, janvier - mars, Paris, Galerie Bernheim Jeune, 'Gros, Géricault, Delacroix', n°9


Bibliographie : Jean-Baptiste Delestre, 'Gros, sa vie et ses ouvrages', Paris, 1867, p. 31, repr. fig. 12 (détail), et p. 374
Philippe Bordes, "Antoine-Jean Gros en Italie (1793-1800) : lettres, une allégorie révolutionnaire et un portrait", in 'Bulletin de la Société de l'Histoire de l'Art français', 1978 (1980), p. 223-224, fig. 1 (détail, d'après l'ouvrage de J.-B. Delestre) et p. 230, note 16
Robert Fohr, "Réflexions sur le baron Gros (1771-1835)", in H. Loyrette, M. Ozouf et J.-F. Revel (dir.) 'Mélanges en hommage à Françoise Cachin', Paris, 2002, p. 74, et p. 79, note 12
David O'Brien, 'Antoine-Jean Gros', Paris, 2006, p. 27, fig. 13 (détail, d'après l'ouvrage de J.-B. Delestre)

Commentaire : En 1793, Gros décide d'entreprendre un voyage en Italie et arrive à Gênes au mois de mai. Le gouvernement n'y est guère favorable aux Français et l'artiste décide de se rendre à Florence où il séjourne pendant une année. De retour à Gênes, il se voit confier en octobre 1794 une commande officielle : le citoyen Villars lui demande de réaliser l'écusson de la République pour le consulat de France, une allégorie officielle à l'iconographie codifiée. La correspondance de Gros témoigne de sa satisfaction à exécuter une telle commande.
Le dessin de la collection Delestre témoigne des premières recherches du peintre autour de la figure de la République. Nous y voyons une Victoire ailée au-dessus d'un globe, tenant le bonnet et le niveau et rappelant les allégories révolutionnaires, à droite une figure d'ange élancée et en bas la République casquée et menaçant d'un foudre ses ennemis représentés par des serpents. C'est cette figure qui est reprise au verso de la feuille. L'écusson qui ornait la Légation de Gênes est aujourd'hui perdu mais nous pouvons en retrouver le souvenir dans une toile conservée au musée du château de Versailles (fig. 1).

Estimation 4 000 - 6 000 €

Sold 5,460 €
* Results are displayed including buyer’s fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Lot 5

Antoine-Jean Gros, baron Gros Paris, 1771 - Meudon, 1835
Recto : Etudes pour l'écusson de la République française pour le consulat de Gênes ; Verso : Croquis pour la figure de la République

Sold 5,460 € [$]

Antoine-Jean Gros, baron Gros Paris, 1771 - Meudon, 1835
Recto : Etudes pour l'écusson de la République française pour le consulat de Gênes ; Verso : Croquis pour la figure de la République
Plume et encre brune
Numéroté '4' dans le bas
(Anciennement plié en huit, petit enfoncement à gauche et petit trou)

Recto : Studies for the crest of the French Republic in Genoa ; Verso : Sketches for the figure of the Republic, pen and brown ink, by A.-J. Gros

h: 30,80 w: 21,20 cm

Provenance : Collection Jean-Baptiste Delestre ;
Collection Gaston Delestre ;
Puis par descendance

Expositions : 1937, 18 juin - 12 septembre‚ Zürich, Kunsthaus, 'Zeichnungen französischer Meister von David zu Millet', n°169
1954, janvier - mars, Paris, Galerie Bernheim Jeune, 'Gros, Géricault, Delacroix', n°9


Bibliographie : Jean-Baptiste Delestre, 'Gros, sa vie et ses ouvrages', Paris, 1867, p. 31, repr. fig. 12 (détail), et p. 374
Philippe Bordes, "Antoine-Jean Gros en Italie (1793-1800) : lettres, une allégorie révolutionnaire et un portrait", in 'Bulletin de la Société de l'Histoire de l'Art français', 1978 (1980), p. 223-224, fig. 1 (détail, d'après l'ouvrage de J.-B. Delestre) et p. 230, note 16
Robert Fohr, "Réflexions sur le baron Gros (1771-1835)", in H. Loyrette, M. Ozouf et J.-F. Revel (dir.) 'Mélanges en hommage à Françoise Cachin', Paris, 2002, p. 74, et p. 79, note 12
David O'Brien, 'Antoine-Jean Gros', Paris, 2006, p. 27, fig. 13 (détail, d'après l'ouvrage de J.-B. Delestre)

Commentaire : En 1793, Gros décide d'entreprendre un voyage en Italie et arrive à Gênes au mois de mai. Le gouvernement n'y est guère favorable aux Français et l'artiste décide de se rendre à Florence où il séjourne pendant une année. De retour à Gênes, il se voit confier en octobre 1794 une commande officielle : le citoyen Villars lui demande de réaliser l'écusson de la République pour le consulat de France, une allégorie officielle à l'iconographie codifiée. La correspondance de Gros témoigne de sa satisfaction à exécuter une telle commande.
Le dessin de la collection Delestre témoigne des premières recherches du peintre autour de la figure de la République. Nous y voyons une Victoire ailée au-dessus d'un globe, tenant le bonnet et le niveau et rappelant les allégories révolutionnaires, à droite une figure d'ange élancée et en bas la République casquée et menaçant d'un foudre ses ennemis représentés par des serpents. C'est cette figure qui est reprise au verso de la feuille. L'écusson qui ornait la Légation de Gênes est aujourd'hui perdu mais nous pouvons en retrouver le souvenir dans une toile conservée au musée du château de Versailles (fig. 1).

Estimation 4 000 - 6 000 €

Sold 5,460 €
* Results are displayed including buyer’s fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Sale’s details

Sale: 3162
Date: 22 mar. 2017 19:00

Contact

Matthieu Fournier
Phone +33 1 42 99 20 26
mfournier@artcurial.com

Conditions of Purchase

Gaston Delestre Collection Two Centuries of Family Passion