Sale From Italy to France, A European Passion - 09 june 2021 /Lot 20 Andrea LOCATELLI Rome, 1695 - 1741 Personnages dans des ruines

  • Andrea LOCATELLI Rome, 1695 - 1741 Personnages dans des ruines Paire d'huiles sur toiles
  • Andrea LOCATELLI Rome, 1695 - 1741 Personnages dans des ruines Paire d'huiles sur toiles
  • Andrea LOCATELLI Rome, 1695 - 1741 Personnages dans des ruines Paire d'huiles sur toiles
  • Andrea LOCATELLI Rome, 1695 - 1741 Personnages dans des ruines Paire d'huiles sur toiles
  • Andrea LOCATELLI Rome, 1695 - 1741 Personnages dans des ruines Paire d'huiles sur toiles
Andrea LOCATELLI Rome, 1695 - 1741
Personnages dans des ruines
Paire d'huiles sur toiles
Portent des étiquettes annotées 'W.O. / 2683 / 10' au verso

Dans des cadres en bois sculpté et doré, travail romain du XVIIIe siècle

Figures in ruins, oil on canvas, a pair, by A. Locatelli
h: 45 w: 34,50 cm

Provenance : Galerie Agnew's, Londres, selon une étiquette au verso ;
Vente anonyme ; Londres, Christie's, 9 juillet 2014, n°229 ;
Acquis lors de cette vente par l'actuel propriétaire ;
Collection particulière européenne

Commentaire : Les caprices architecturaux utilisent avec délice les fragments de la Rome antique que les fouilles réalisées dans les siècles précédant le Grand Tour ont permis de sublimer. C'est ici les trois colonnes restantes du temple du divin Vespasien qui sont mises à l'honneur par Andrea Locatelli. Construit entre 79 et 87 sur le Forum romain sur ordre de Titus, ce temple célébrait l'empereur Vespasien, déifié à sa mort par le Sénat. Au début du XVIIIe siècle, le Forum romain était plus connu sous le nom de campo vaccino (le pré aux vaches) et beaucoup des édifices antiques étaient encore ensevelis. Il fallut attendre 1810 pour que les trois colonnes du temple, dont nous n'apercevons sur l'une de nos toiles que la partie supérieure, ne soient totalement dégagées. La gravure de Piranèse intitulée " Veduta di Campo Vaccino " (fig. 1) témoigne de l'état d'enfouissement de cette zone située au pied du tabularium au milieu du XVIIIe siècle et les trois colonnes du temple de Vespasien y sont aisément reconnaissables au premier plan à droite.
Nos deux pendants, sans doute présentés avec leurs cadres d'origine d'un modèle dit Salvator Rosa très en vogue à Rome dans la première partie du XVIIIe siècle, sont caractéristiques de la première période l'artiste. Rosa, Ghisolfi ou Lorrain furent les sources d'inspiration du jeune peintre qui se fit connaître par ses caprices qui plaçaient avec talent les témoignages de la Rome antique dans des compositions savamment équilibrées. La production de grands décors et les paysages du Latium marquèrent la seconde partie de sa carrière qui se vit couronnée par des commandes certes des plus puissants cardinaux mais aussi du roi d'Espagne Philippe V ou Victor-Amédée II de Savoie.

Architectural capricci delightfully use fragments from ancient Rome sublimated by excavations from the centuries preceding the Grand Tour. Here, Locatelli has highlighted the three remaining columns of the temple of the divine Vespasian. Built between 79 and 87 on the Roman Forum by the order of Titus, this temple celebrated the emperor Vespasian who had been deified on his death by the Senate. At the start of the 18th century, the Roman Forum was better known by the name Campo Vaccino, and many of the ancient buildings were still buried. It was not until 1810 that the three columns of the temple, of which only the upper section is visible in one of our paintings, were totally cleared. Piranesi's print, "Veduta di Campo Vaccino" (fig. 1) illustrates the level of infill of this area at the foot of the tabularium in the middle of the 18th century, and the three columns of the temple of Vespasian are easily recognizable in the right foreground.
Our two pendants, doubtless shown in their original Salvator Rosa frames, a design that was highly fashionable in Rome during the first part of the 18th century, are typical of the artist's early period. Rosa, Ghisolfi and Claude Lorrain were the young painter's sources of inspiration and he became known for his capricci in which souvenirs of ancient Rome are arranged with talent in skilfully balanced compositions. The production of grand decorative schemes and landscapes of Latium marked the second period of his career which was crowned by commissions certainly from the most powerful cardinals, but also from the King of Spain Philip V and Victor Amadeus II of Savoy.

Estimation 30 000 - 50 000 €

Lot 20

Andrea LOCATELLI Rome, 1695 - 1741
Personnages dans des ruines

Estimation 30,000 - 50,000 € [$]

Andrea LOCATELLI Rome, 1695 - 1741
Personnages dans des ruines
Paire d'huiles sur toiles
Portent des étiquettes annotées 'W.O. / 2683 / 10' au verso

Dans des cadres en bois sculpté et doré, travail romain du XVIIIe siècle

Figures in ruins, oil on canvas, a pair, by A. Locatelli
h: 45 w: 34,50 cm

Provenance : Galerie Agnew's, Londres, selon une étiquette au verso ;
Vente anonyme ; Londres, Christie's, 9 juillet 2014, n°229 ;
Acquis lors de cette vente par l'actuel propriétaire ;
Collection particulière européenne

Commentaire : Les caprices architecturaux utilisent avec délice les fragments de la Rome antique que les fouilles réalisées dans les siècles précédant le Grand Tour ont permis de sublimer. C'est ici les trois colonnes restantes du temple du divin Vespasien qui sont mises à l'honneur par Andrea Locatelli. Construit entre 79 et 87 sur le Forum romain sur ordre de Titus, ce temple célébrait l'empereur Vespasien, déifié à sa mort par le Sénat. Au début du XVIIIe siècle, le Forum romain était plus connu sous le nom de campo vaccino (le pré aux vaches) et beaucoup des édifices antiques étaient encore ensevelis. Il fallut attendre 1810 pour que les trois colonnes du temple, dont nous n'apercevons sur l'une de nos toiles que la partie supérieure, ne soient totalement dégagées. La gravure de Piranèse intitulée " Veduta di Campo Vaccino " (fig. 1) témoigne de l'état d'enfouissement de cette zone située au pied du tabularium au milieu du XVIIIe siècle et les trois colonnes du temple de Vespasien y sont aisément reconnaissables au premier plan à droite.
Nos deux pendants, sans doute présentés avec leurs cadres d'origine d'un modèle dit Salvator Rosa très en vogue à Rome dans la première partie du XVIIIe siècle, sont caractéristiques de la première période l'artiste. Rosa, Ghisolfi ou Lorrain furent les sources d'inspiration du jeune peintre qui se fit connaître par ses caprices qui plaçaient avec talent les témoignages de la Rome antique dans des compositions savamment équilibrées. La production de grands décors et les paysages du Latium marquèrent la seconde partie de sa carrière qui se vit couronnée par des commandes certes des plus puissants cardinaux mais aussi du roi d'Espagne Philippe V ou Victor-Amédée II de Savoie.

Architectural capricci delightfully use fragments from ancient Rome sublimated by excavations from the centuries preceding the Grand Tour. Here, Locatelli has highlighted the three remaining columns of the temple of the divine Vespasian. Built between 79 and 87 on the Roman Forum by the order of Titus, this temple celebrated the emperor Vespasian who had been deified on his death by the Senate. At the start of the 18th century, the Roman Forum was better known by the name Campo Vaccino, and many of the ancient buildings were still buried. It was not until 1810 that the three columns of the temple, of which only the upper section is visible in one of our paintings, were totally cleared. Piranesi's print, "Veduta di Campo Vaccino" (fig. 1) illustrates the level of infill of this area at the foot of the tabularium in the middle of the 18th century, and the three columns of the temple of Vespasian are easily recognizable in the right foreground.
Our two pendants, doubtless shown in their original Salvator Rosa frames, a design that was highly fashionable in Rome during the first part of the 18th century, are typical of the artist's early period. Rosa, Ghisolfi and Claude Lorrain were the young painter's sources of inspiration and he became known for his capricci in which souvenirs of ancient Rome are arranged with talent in skilfully balanced compositions. The production of grand decorative schemes and landscapes of Latium marked the second period of his career which was crowned by commissions certainly from the most powerful cardinals, but also from the King of Spain Philip V and Victor Amadeus II of Savoy.

Estimation 30 000 - 50 000 €

Sale’s details

Sale: 4129
Date: 09 jun. 2021 14:30
Auctioneer: Matthieu Fournier

Contact

Matthieu Fournier
Phone +33 1 42 99 20 26
mfournier@artcurial.com

Purchase Orders & Auctions by Phone

Kristina Vrzests
Phone +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions of Purchase

From Italy to France, a European Passion