Sale Rétromobile 2018 - 10 february 2018 /Lot 67 1986 Citroën CX turbo Concorde No reserve

  • 1986 Citroën CX turbo Concorde  No reserve
  • 1986 Citroën CX turbo Concorde  No reserve
  • 1986 Citroën CX turbo Concorde  No reserve
  • 1986 Citroën CX turbo Concorde  No reserve
  • 1986 Citroën CX turbo Concorde  No reserve
  • 1986 Citroën CX turbo Concorde  No reserve
  • 1986 Citroën CX turbo Concorde  No reserve
  • 1986 Citroën CX turbo Concorde  No reserve
  • 1986 Citroën CX turbo Concorde  No reserve
  • 1986 Citroën CX turbo Concorde  No reserve
  • 1986 Citroën CX turbo Concorde  No reserve
  • 1986 Citroën CX turbo Concorde  No reserve
  • 1986 Citroën CX turbo Concorde  No reserve
  • 1986 Citroën CX turbo Concorde  No reserve
  • 1986 Citroën CX turbo Concorde  No reserve
  • 1986 Citroën CX turbo Concorde  No reserve
  • 1986 Citroën CX turbo Concorde  No reserve
  • 1986 Citroën CX turbo Concorde  No reserve
  • 1986 Citroën CX turbo Concorde  No reserve
  • 1986 Citroën CX turbo Concorde  No reserve
  • 1986 Citroën CX turbo Concorde  No reserve
  • 1986 Citroën CX turbo Concorde  No reserve
  • 1986 Citroën CX turbo Concorde  No reserve
  • 1986 Citroën CX turbo Concorde  No reserve
  • 1986 Citroën CX turbo Concorde  No reserve
  • 1986 Citroën CX turbo Concorde  No reserve
  • 1986 Citroën CX turbo Concorde  No reserve
  • 1986 Citroën CX turbo Concorde  No reserve
1986 Citroën CX turbo Concorde
No reserve

Carte grise française
Châssis n° VF7MANK0001NK5046

- Collection Richard Reinders
- Une des six voitures réalisées par Citroën
- Modèle spécifique pour commémorer le premier vol du Concorde
- Finition et équipement particuliers
- Seulement deux exemplaires survivants
- Sans réserve

La Citroën CX Concorde est une des voitures les plus énigmatiques de l'histoire Citroën, et sa naissance est liée à l'avion qui porte le même nom. En 1985 en effet, pour commémorer les 10 ans du premier vol commercial supersonique, Air France prévoit d'organiser une cérémonie le 20 janvier 1986 à Toulouse. La compagnie souhaite que l'équipage soit transporté dans une voiture rappelant le style de l'avion et passe commande à Citroën d'une série de 10 ou 12 exemplaires de CX 25 GTI Turbo, comportant un équipement spécial incluant notamment : peinture spéciale blanc nacré (accessoires compris), sièges rouges dans le même tissus que ceux de l'avion, moquette spéciale, freinage ABS, climatisation, antenne téléphone... La mécanique doit être modifiée par les ateliers Danielson pour que la puissance dépasse celle de la version standard. Mais le projet part à vau-l'eau : Citroën rencontrant des problèmes pour réaliser la peinture spécifique, les voitures ne peuvent pas être livrées à temps et Air France annule sa commande. Malgré tout, six exemplaires ont été terminés : trois qui seront utilisés par des cadres Citroën, puis détruits, et trois cédés ensuite aux concessionnaires de Rennes et de Reims. De ceux-ci, il ne reste probablement que deux exemplaires, dont celui que nous proposons ici.
Immatriculée le 6 juin 1986, cette voiture a été vendue par la concession de Reims à un entrepreneur qui pendant six ans va l'utiliser pour ses déplacements en Europe, couvrant 550 000 km en assurant un entretien très soigné. En 1996, il cède l'auto à un M. Dehu. Au volant de sa nouvelle monture, celui-ci a participé à divers rassemblements, comme le 25e anniversaire de la CX, en 1999. En 2001, alors que la voiture est sur LVA, Richard Reinders et un ami s'en portent acquéreur. Ils entreposent la nouvelle voiture à l'abri et ne la sortent du garage qu'à l'occasion du livre "De Originele Citroën CX", de l'auteur hollandais Michael Buurma, ainsi que pour célébrer l'anniversaire du club CX néerlandais, en 2017. Récemment, cette CX très spéciale a bénéficié d'une révision mécanique complète chez un spécialiste de la CX, les factures totalisant plus de 7 500 € de travaux.
Pour un collectionneur Citroën, cette voiture constitue un fantastique projet de restauration, ou de conservation, et représente l'occasion de s'offrir une pièce rarissime, à la finition et l'historique peu banals !



French title
Chassis # VF7MANK0001NK5046

- Richard Reinders collection
- One of six cars made by Citroën
- Specific model to commemorate the first Concorde flight
- Special equipment and finish
- Only two surviving examples
- No reserve

The Citroën CX Concorde is one of the most enigmatic cars in Citroën's history, and its birth is inextricably linked to the plane that bears the same name. In 1985, in order to commemorate the 10th anniversary of the first supersonic commercial flight, Air France planned to organize a ceremony on 20 January 1986, in Toulouse. The company wanted the crew to be transported in a car reminiscent of the style of the aircraft and ordered from Citroën a series of 10 or 12 CX 25 GTI Turbos, with special equipment including special white pearl paint (accessories included), red seats in the same fabric as those of the aircraft, special carpet, ABS braking, air conditioning, telephone antenna, etc. The mechanicals were modified by the Danielson workshop so that the power exceeded that of the standard version. But the project got all messed up: Citroën had problems achieving the specific paint shade and quality, the cars could not be delivered on time, and Air France cancelled its order. Nonetheless, six cars were completed: three would be used by Citroën executives, then destroyed, and three given to dealers in Rennes and Reims. Of these, only two are probably surviving, including the one on offer.
Registered on June 6, 1986, this car was sold by the Reims dealer to a contractor who used it for his travels in Europe for six years, covering 550,000km, ensuring a very thorough maintenance. In 1996, he sold the car to a Mr. Dehu. At the wheel of his new vehicle, Mr Dehu participated in several events, such as the 25th anniversary of the CX, in 1999. In 2001 the car was for sale in a French magazine and Richard Reinders and a friend bought it. They stored the car carefully and took it out of the garage only for the launch of the book "De Originele Citroën CX", by Michael Buurma, as well as for the anniversary of the Dutch CX club in 2017. Recently, this very special CX benefited from a complete mechanical overhaul by a CX specialist, with invoices totaling more than € 7,500.
For a Citroën collector, this car is a fantastic restoration project, and represents the opportunity to acquire a very rare car, with an uncommon finish and history!


Photos © Dirk de Jager


Collection Richard Reinders

A l'âge de 12 ans, j'ai découvert la Citroën DS. C'était en 1968 et, dans les rues de Maastricht où j'habitais, cette voiture impressionnante est devenue une visiteuse régulière. J'étais subjugué par sa forme et sa beauté, et j'ai tout de suite compris qu'elle était différente des autres automobiles. Je me suis promis que j'en aurai une, un jour... Et c'est ainsi que, après mes études, j'ai acheté une superbe DS 23i à injection, ce qui m'a permis d'assouvir ce premier rêve.
Un jour où j'étais en visite à Paris, le café Costa venait juste d'ouvrir et, alors que j'étais assis en terrasse, j'ai vu passer une magnifique DS décapotable, noire avec intérieur en cuir noir. Je n'en croyais pas mes yeux ; c'était encore plus qu'un rêve, et je me suis mis à courir après cette voiture que je n'avais jamais vue auparavant.
A partir de ce moment-là, je me suis mis à collectionner les voitures carrossées par Chapron, à commencer par un cabriolet usine. Je me suis aussi lancé dans l'organisation de rencontres pour les Citroën Chapron en Europe et j'ai découvert qu'il existait un grand nombre de modèles différents, conçus et fabriqués par Henri Chapron. Étant collectionneur dans l'âme, j'ai voulu réunir les modèles les plus rares, tout en essayant de trouver ceux qui étaient le plus proche possible de l'état d'origine, en les préservant intacts et en évitant d'en détruire la nature en remplaçant des pièces. Dans mes voitures, vous pouvez respirer le parfum d'histoire qu'elles dégagent, deviner les personnalités qui les ont côtoyées, comme Charles de Gaulle, Georges Pompidou, des personnages royaux ou des capitaines d'industrie issues d'un monde qui n'est pas si vieux et qui fleurait bon le style et l'élégance français.
Grâce à mes amis, j'ai pu rencontrer Mme Françoise Chapron et qui m'a autorisé à lui rendre visite chaque mois, ce qui m'a permis de découvrir dans ses archives de nombreuses informations concernant mon sujet favori, les Citroën Chapron. Je remercie Frédéric Prain, Pierre Verpeau, Henri Rateau et Jean-François Ramain pour m'avoir guidé dans le monde merveilleux d'Henri Chapron et pour m'avoir fait connaître 38 années inoubliables de collection.



Richard Reinders Collection

At the age of 12, I discovered the Citroën DS. It was 1968 and this impressive car became a regular visitor in the streets of Maastricht where I lived. I was totally captivated by its shape and beauty, and I understood that is was different to other cars. I promised myself I would have one, one day...And so it was that, after my studies, I bought a superb DS 23i injection, and made this first dream come true.
I was visiting Paris one day, when Costa coffee had just opened. I was sitting at a table outside when I saw a magnificent DS convertible go by, black with a black leather interior. I couldn't believe my eyes, it was more than a dream, and I started to run after this car that I'd never seen before.
That was the moment I began to collect cars bodied by Chapron, and I started with a factory cabriolet. I also set up Citroën Chapron meetings in Europe, and discovered that a huge number of different models had been designed and built by Henri Chapron. Being a collector at heart, I wanted to bring together the rarest models, and tried to find examples that were as close to their original condition as possible. My aim has been to preserve them intact, and avoid destroying their character by replacing parts. In my cars, you can breathe in the scent of their various histories, conjuring up the different characters who have been cosseted in the back seats, from Charles de Gaulle and George Pompidou to royal personalities and captains of industry from a time not so far back, when French elegance and style flourished.
Thanks to my friends, I was able to meet Mme Françoise Chapron, who allowed me to visit her every month to study her archives and learn a huge amount about my favourite subject, the Citroën Chapron. I would like to thank Frédéric Prain, Pierre Verpeau, Henri Rateau and Jean-François Ramain for having guided me through the wonderful world of Henri Chapron and letting me enjoy 38 unforgettable years with this collection.


Estimation 50 000 - 80 000 €

Lot 67

1986 Citroën CX turbo Concorde
No reserve

Estimation 50,000 - 80,000 € [$]

1986 Citroën CX turbo Concorde
No reserve

Carte grise française
Châssis n° VF7MANK0001NK5046

- Collection Richard Reinders
- Une des six voitures réalisées par Citroën
- Modèle spécifique pour commémorer le premier vol du Concorde
- Finition et équipement particuliers
- Seulement deux exemplaires survivants
- Sans réserve

La Citroën CX Concorde est une des voitures les plus énigmatiques de l'histoire Citroën, et sa naissance est liée à l'avion qui porte le même nom. En 1985 en effet, pour commémorer les 10 ans du premier vol commercial supersonique, Air France prévoit d'organiser une cérémonie le 20 janvier 1986 à Toulouse. La compagnie souhaite que l'équipage soit transporté dans une voiture rappelant le style de l'avion et passe commande à Citroën d'une série de 10 ou 12 exemplaires de CX 25 GTI Turbo, comportant un équipement spécial incluant notamment : peinture spéciale blanc nacré (accessoires compris), sièges rouges dans le même tissus que ceux de l'avion, moquette spéciale, freinage ABS, climatisation, antenne téléphone... La mécanique doit être modifiée par les ateliers Danielson pour que la puissance dépasse celle de la version standard. Mais le projet part à vau-l'eau : Citroën rencontrant des problèmes pour réaliser la peinture spécifique, les voitures ne peuvent pas être livrées à temps et Air France annule sa commande. Malgré tout, six exemplaires ont été terminés : trois qui seront utilisés par des cadres Citroën, puis détruits, et trois cédés ensuite aux concessionnaires de Rennes et de Reims. De ceux-ci, il ne reste probablement que deux exemplaires, dont celui que nous proposons ici.
Immatriculée le 6 juin 1986, cette voiture a été vendue par la concession de Reims à un entrepreneur qui pendant six ans va l'utiliser pour ses déplacements en Europe, couvrant 550 000 km en assurant un entretien très soigné. En 1996, il cède l'auto à un M. Dehu. Au volant de sa nouvelle monture, celui-ci a participé à divers rassemblements, comme le 25e anniversaire de la CX, en 1999. En 2001, alors que la voiture est sur LVA, Richard Reinders et un ami s'en portent acquéreur. Ils entreposent la nouvelle voiture à l'abri et ne la sortent du garage qu'à l'occasion du livre "De Originele Citroën CX", de l'auteur hollandais Michael Buurma, ainsi que pour célébrer l'anniversaire du club CX néerlandais, en 2017. Récemment, cette CX très spéciale a bénéficié d'une révision mécanique complète chez un spécialiste de la CX, les factures totalisant plus de 7 500 € de travaux.
Pour un collectionneur Citroën, cette voiture constitue un fantastique projet de restauration, ou de conservation, et représente l'occasion de s'offrir une pièce rarissime, à la finition et l'historique peu banals !



French title
Chassis # VF7MANK0001NK5046

- Richard Reinders collection
- One of six cars made by Citroën
- Specific model to commemorate the first Concorde flight
- Special equipment and finish
- Only two surviving examples
- No reserve

The Citroën CX Concorde is one of the most enigmatic cars in Citroën's history, and its birth is inextricably linked to the plane that bears the same name. In 1985, in order to commemorate the 10th anniversary of the first supersonic commercial flight, Air France planned to organize a ceremony on 20 January 1986, in Toulouse. The company wanted the crew to be transported in a car reminiscent of the style of the aircraft and ordered from Citroën a series of 10 or 12 CX 25 GTI Turbos, with special equipment including special white pearl paint (accessories included), red seats in the same fabric as those of the aircraft, special carpet, ABS braking, air conditioning, telephone antenna, etc. The mechanicals were modified by the Danielson workshop so that the power exceeded that of the standard version. But the project got all messed up: Citroën had problems achieving the specific paint shade and quality, the cars could not be delivered on time, and Air France cancelled its order. Nonetheless, six cars were completed: three would be used by Citroën executives, then destroyed, and three given to dealers in Rennes and Reims. Of these, only two are probably surviving, including the one on offer.
Registered on June 6, 1986, this car was sold by the Reims dealer to a contractor who used it for his travels in Europe for six years, covering 550,000km, ensuring a very thorough maintenance. In 1996, he sold the car to a Mr. Dehu. At the wheel of his new vehicle, Mr Dehu participated in several events, such as the 25th anniversary of the CX, in 1999. In 2001 the car was for sale in a French magazine and Richard Reinders and a friend bought it. They stored the car carefully and took it out of the garage only for the launch of the book "De Originele Citroën CX", by Michael Buurma, as well as for the anniversary of the Dutch CX club in 2017. Recently, this very special CX benefited from a complete mechanical overhaul by a CX specialist, with invoices totaling more than € 7,500.
For a Citroën collector, this car is a fantastic restoration project, and represents the opportunity to acquire a very rare car, with an uncommon finish and history!


Photos © Dirk de Jager


Collection Richard Reinders

A l'âge de 12 ans, j'ai découvert la Citroën DS. C'était en 1968 et, dans les rues de Maastricht où j'habitais, cette voiture impressionnante est devenue une visiteuse régulière. J'étais subjugué par sa forme et sa beauté, et j'ai tout de suite compris qu'elle était différente des autres automobiles. Je me suis promis que j'en aurai une, un jour... Et c'est ainsi que, après mes études, j'ai acheté une superbe DS 23i à injection, ce qui m'a permis d'assouvir ce premier rêve.
Un jour où j'étais en visite à Paris, le café Costa venait juste d'ouvrir et, alors que j'étais assis en terrasse, j'ai vu passer une magnifique DS décapotable, noire avec intérieur en cuir noir. Je n'en croyais pas mes yeux ; c'était encore plus qu'un rêve, et je me suis mis à courir après cette voiture que je n'avais jamais vue auparavant.
A partir de ce moment-là, je me suis mis à collectionner les voitures carrossées par Chapron, à commencer par un cabriolet usine. Je me suis aussi lancé dans l'organisation de rencontres pour les Citroën Chapron en Europe et j'ai découvert qu'il existait un grand nombre de modèles différents, conçus et fabriqués par Henri Chapron. Étant collectionneur dans l'âme, j'ai voulu réunir les modèles les plus rares, tout en essayant de trouver ceux qui étaient le plus proche possible de l'état d'origine, en les préservant intacts et en évitant d'en détruire la nature en remplaçant des pièces. Dans mes voitures, vous pouvez respirer le parfum d'histoire qu'elles dégagent, deviner les personnalités qui les ont côtoyées, comme Charles de Gaulle, Georges Pompidou, des personnages royaux ou des capitaines d'industrie issues d'un monde qui n'est pas si vieux et qui fleurait bon le style et l'élégance français.
Grâce à mes amis, j'ai pu rencontrer Mme Françoise Chapron et qui m'a autorisé à lui rendre visite chaque mois, ce qui m'a permis de découvrir dans ses archives de nombreuses informations concernant mon sujet favori, les Citroën Chapron. Je remercie Frédéric Prain, Pierre Verpeau, Henri Rateau et Jean-François Ramain pour m'avoir guidé dans le monde merveilleux d'Henri Chapron et pour m'avoir fait connaître 38 années inoubliables de collection.



Richard Reinders Collection

At the age of 12, I discovered the Citroën DS. It was 1968 and this impressive car became a regular visitor in the streets of Maastricht where I lived. I was totally captivated by its shape and beauty, and I understood that is was different to other cars. I promised myself I would have one, one day...And so it was that, after my studies, I bought a superb DS 23i injection, and made this first dream come true.
I was visiting Paris one day, when Costa coffee had just opened. I was sitting at a table outside when I saw a magnificent DS convertible go by, black with a black leather interior. I couldn't believe my eyes, it was more than a dream, and I started to run after this car that I'd never seen before.
That was the moment I began to collect cars bodied by Chapron, and I started with a factory cabriolet. I also set up Citroën Chapron meetings in Europe, and discovered that a huge number of different models had been designed and built by Henri Chapron. Being a collector at heart, I wanted to bring together the rarest models, and tried to find examples that were as close to their original condition as possible. My aim has been to preserve them intact, and avoid destroying their character by replacing parts. In my cars, you can breathe in the scent of their various histories, conjuring up the different characters who have been cosseted in the back seats, from Charles de Gaulle and George Pompidou to royal personalities and captains of industry from a time not so far back, when French elegance and style flourished.
Thanks to my friends, I was able to meet Mme Françoise Chapron, who allowed me to visit her every month to study her archives and learn a huge amount about my favourite subject, the Citroën Chapron. I would like to thank Frédéric Prain, Pierre Verpeau, Henri Rateau and Jean-François Ramain for having guided me through the wonderful world of Henri Chapron and letting me enjoy 38 unforgettable years with this collection.


Estimation 50 000 - 80 000 €

Sale’s details

Sale: 3279
Location: Salon Rétromobile - Hall 2.1 Parc des expositions Porte de Versailles 75015 Paris
Date: 09 Feb. 2018 14:00
Auctioneer: Hervé Poulain

Contact

Anne-Claire Mandine
Phone +33 1 42 99 20 73
motorcars@artcurial.com

Conditions of Purchase

Rétromobile 2018 by Artcurial Motorcars