Sale Rétromobile - 04 february 2011 /Lot 253 1983 LANCIA RALLYE 037

  • ¤ 1983 LANCIA RALLYE 037
  • ¤ 1983 LANCIA RALLYE 037
  • ¤ 1983 LANCIA RALLYE 037
  • ¤ 1983 LANCIA RALLYE 037
  • ¤ 1983 LANCIA RALLYE 037
  • ¤ 1983 LANCIA RALLYE 037
  • ¤ 1983 LANCIA RALLYE 037
  • ¤ 1983 LANCIA RALLYE 037
¤ 1983 LANCIA RALLYE 037 châssis 162 0000 52

En 1982, la très belle carrière de la Lancia Stratos prenait fin à l'échéance de son homologation. Le groupe Fiat-Lancia avait besoin d'une nouvelle et efficace voiture de rallye afin de prendre la suite des glorieuses Flavia, Fulvia H.F., Stratos et 131 Abarth.
La nouvelle voiture s'appela Lancia-Abarth Rallye, projet 037 et fut élaborée à partir de 1980 par une petite équipe dirigée par Sergio Limone. Giorgio Pianta fut chargé de ses premiers essais sur la piste Pirelli à Vizzola, près de Milan, et de son développement.
La base du prototype était la cellule de la Lancia Monte Carlo avec, à l'avant et à l'arrière, des structures en tube d'acier. L'ensemble, coque autoporteuse plus bâtis tubulaires assurait une bonne rigidité pour un poids minimum, ainsi qu'une bonne accessibilité et facilité de démontage.
Le moteur 4 cylindres, transversal sur la voiture de série, fut monté en position longitudinale. Une puissance de l'ordre de 300 ch à 8000 tr/mn était prévue pour ce moteur de 2 litres dans sa version compétition, la version de série comme la voiture que nous présentons, dépassent quand même les 100 ch au litre de cylindrée, la puissance ressortant à 205 ch à 7500 tr/mn. Ces fortes puissances étaient obtenues par l'emploi d'un compresseur volumétrique préconisé par l'ingénieur Aurelio Lampredi et mis au point par Abarth. Ce compresseur convenait mieux aux épreuves des rallyes qu'un turbo compresseur, car il procurait de la puissance à tous les régimes sans trou à l'accélération. La boîte de vitesse prévue était une robuste ZF à cinq rapports.
Les carrosseries furent étudiées et réalisées en résine de polyester et fibre de verre par Pininfarina. 200 voitures de route furent construites pour satisfaire à l'homologation et 20 voitures de course.
La Lancia Rallye 037 fut présentée à la presse internationale en décembre 1981. Parmi les pilotes pressentis pour la piloter figuraient Marku Alen, Attilio Bettega et Adartico Vidafieri. La voiture fut homologuée en avril 1982 et débuta en compétition dans le Rallye Costa Smeralda, les deux voitures présentées durent abandonner. La version réellement compétition, dite évolution du type fut homologuée en août 1982. La saison 83 fut la meilleure année pour la 037 en compétition. Elle débutait comme toujours par le Rallye de Monte Carlo qu'emporta Walter Röhrl devant Alen, tous deux sur 037, quatre autres victoires suivirent dans des épreuves comptant pour le Championnat du Monde des Rallyes : Le Tour de Corse Alen/Kivimaki, l'Acropole 1983 Röhrl/Geistdorfer, la Nouvelle Zélande 1983 Röhrl/Geistdorfer et le San Remo 1983 Alen/Kivimaki assurant à Lancia le titre constructeur. La Lancia 037 est la dernière grande voiture de Rallye à deux roues motrices.
Pour une version qui n'était destinée qu'à l'homologation d'une pure bête de Rallye, la version routière de la 037 était relativement bien équipée avec les vitres électriques, l'habitacle moquetté. La finition de la carrosserie était soignée avec l'utilisation de nouveaux plastiques de haute qualité. Les lignes de la version " Stradale " sont particulièrement épurées, avec l'absence de l'imposant aileron à l'arrière et le toit à double bosse.

De couleur rouge, intérieur noir, moquettes noires et sièges baquets recouverts de velours noir, passepoil du ton de la carrosserie la voiture présentée est une des rares 037 en circulation en Suisse. Dans les mains du même propriétaire depuis prés de 23 ans, un important collectionneur de voitures de rallye Suisse, la voiture a été restaurée il y a plus de 5 ans alors qu'elle avait un peu plus de 40 000 KM au compteur. La carrosserie et l'intérieur ont été refaits en Suisse alors que le moteur a été refait chez le spécialiste Volta en Italie. C'est une occasion unique d'acquérir un de ces rares exemplaires homologués pour la route de ces voitures du groupe B qui nous ont fait tant rêver, en très bel état de présentation et de fonctionnement. Titre de circulation Suisse.
Les droits et taxes à l'importation doivent être acquittés par l'acheteur dans le pays de destination


In 1982, the impressive career of the Lancia Stratos came to an end when its official approval expired. The Fiat-Lancia group needed a new effective rally car in order to follow the glorious Flavia, Fulvia H.F., Stratos and 131 Abarth.
The new car was called Lancia-Abarth Rally, project 037 and was made from 1980 by a small team directed by Sergio Limone. Giorgio Pianta was responsible for its first races on the Pirelli track in Vizzola, near Milan, and for its development.
The prototype base was the cell of the Lancia Monte Carlo with structures in steel tubing at the front and in the rear. The ensemble, integral body with seat supports ensured good rigidity for a minimum weight, as well as good accessibility and ease of dismantling.
The 4 cylinder engine, transverse on the series car, was installed in a lengthwise position. Power in the order of 300 hp at 8,000 rpm was intended for this 2 litre engine in its competition version, while the series version like the one we are exhibiting exceeded 100 hp per litre of displacement, with the power coming out at 205 hp at 7,500 rpm. This high power was obtained by using a volumetric compressor advocated by the engineer Aurelio Lampredi and perfected by Abarth. This compressor suited rally races better than a turbo compressor because it provided power at all speeds without acceleration gaps. The gearbox was a robust ZF with five gears.
The bodies were designed and made in polyester resin and fibreglass by Pininfarina. 200 road cars were built to meet approval and 20 racing cars.
The Lancia Rally 037 was shown to the international press in December 1981. Amongst the racing drivers approached to drive it were Markku Alén, Attilio Bettega and Adartico Vudafieri. The car was officially recognised in April 1982 and began competition in the Costa Smeralda Rally, although the two cars which were presented had to drop out. The real competition version, or development of the type, was officially recognised in August 1982. The 1983 season was the best year for the 037 in competition. It made its début as always with the Monte Carlo Rally that Walter Röhrl won over Alén, both driving 037s, while four other victories followed in the qualifying races for the World Rally Championship: The Tour of Corsica Alén/Kivimäki, the Acropolis 1983 Röhrl/Geistdorfer, New Zealand 1983 Röhrl/Geistdorfer and the San Remo 1983 Alen/Kivimaki secured the manufacturer's title for Lancia. The Lancia 037 is the last great rally car with two driving wheels.
For a version that was intended solely for the official recognition of a pure rally beast, the road version of the 037 was relatively well equipped with electric windows and carpeted interior. The finish of the body was carefully done by using new, high quality plastics. The lines of the "Stradale" version are particularly refined, without the imposing rear aerofoil and the double bubble roof.

Red with black interior, black carpeting and bucket seats covered in black textile and piping in the colour of the body, the car exhibited is one of the rare 037s in circulation in Switzerland. Belonging to the same owner for approximately 23 years, a large Swiss rally car collector, the car was restored more than 5 years ago when it had more than 40,000 kilometres on the clock. The body and the interior were redone in Switzerland whereas the engine was reworked by the Volta specialist in Italy. This is a unique opportunity to purchase one of these rare models of these Group B cars that are officially recognised for the road and which have had us dreaming so much, in very good presentation and working condition.
Comes with its Swiss vehicle registration document. The import duties and taxes have to be settled by the buyer in the country of destination


Estimation 100 000 - 150 000 €

Sold 206,600 €
* Results are displayed including buyer's fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Lot 253

1983 LANCIA RALLYE 037

Sold 206,600 € [$]

¤ Temporary import

¤ 1983 LANCIA RALLYE 037 châssis 162 0000 52

En 1982, la très belle carrière de la Lancia Stratos prenait fin à l'échéance de son homologation. Le groupe Fiat-Lancia avait besoin d'une nouvelle et efficace voiture de rallye afin de prendre la suite des glorieuses Flavia, Fulvia H.F., Stratos et 131 Abarth.
La nouvelle voiture s'appela Lancia-Abarth Rallye, projet 037 et fut élaborée à partir de 1980 par une petite équipe dirigée par Sergio Limone. Giorgio Pianta fut chargé de ses premiers essais sur la piste Pirelli à Vizzola, près de Milan, et de son développement.
La base du prototype était la cellule de la Lancia Monte Carlo avec, à l'avant et à l'arrière, des structures en tube d'acier. L'ensemble, coque autoporteuse plus bâtis tubulaires assurait une bonne rigidité pour un poids minimum, ainsi qu'une bonne accessibilité et facilité de démontage.
Le moteur 4 cylindres, transversal sur la voiture de série, fut monté en position longitudinale. Une puissance de l'ordre de 300 ch à 8000 tr/mn était prévue pour ce moteur de 2 litres dans sa version compétition, la version de série comme la voiture que nous présentons, dépassent quand même les 100 ch au litre de cylindrée, la puissance ressortant à 205 ch à 7500 tr/mn. Ces fortes puissances étaient obtenues par l'emploi d'un compresseur volumétrique préconisé par l'ingénieur Aurelio Lampredi et mis au point par Abarth. Ce compresseur convenait mieux aux épreuves des rallyes qu'un turbo compresseur, car il procurait de la puissance à tous les régimes sans trou à l'accélération. La boîte de vitesse prévue était une robuste ZF à cinq rapports.
Les carrosseries furent étudiées et réalisées en résine de polyester et fibre de verre par Pininfarina. 200 voitures de route furent construites pour satisfaire à l'homologation et 20 voitures de course.
La Lancia Rallye 037 fut présentée à la presse internationale en décembre 1981. Parmi les pilotes pressentis pour la piloter figuraient Marku Alen, Attilio Bettega et Adartico Vidafieri. La voiture fut homologuée en avril 1982 et débuta en compétition dans le Rallye Costa Smeralda, les deux voitures présentées durent abandonner. La version réellement compétition, dite évolution du type fut homologuée en août 1982. La saison 83 fut la meilleure année pour la 037 en compétition. Elle débutait comme toujours par le Rallye de Monte Carlo qu'emporta Walter Röhrl devant Alen, tous deux sur 037, quatre autres victoires suivirent dans des épreuves comptant pour le Championnat du Monde des Rallyes : Le Tour de Corse Alen/Kivimaki, l'Acropole 1983 Röhrl/Geistdorfer, la Nouvelle Zélande 1983 Röhrl/Geistdorfer et le San Remo 1983 Alen/Kivimaki assurant à Lancia le titre constructeur. La Lancia 037 est la dernière grande voiture de Rallye à deux roues motrices.
Pour une version qui n'était destinée qu'à l'homologation d'une pure bête de Rallye, la version routière de la 037 était relativement bien équipée avec les vitres électriques, l'habitacle moquetté. La finition de la carrosserie était soignée avec l'utilisation de nouveaux plastiques de haute qualité. Les lignes de la version " Stradale " sont particulièrement épurées, avec l'absence de l'imposant aileron à l'arrière et le toit à double bosse.

De couleur rouge, intérieur noir, moquettes noires et sièges baquets recouverts de velours noir, passepoil du ton de la carrosserie la voiture présentée est une des rares 037 en circulation en Suisse. Dans les mains du même propriétaire depuis prés de 23 ans, un important collectionneur de voitures de rallye Suisse, la voiture a été restaurée il y a plus de 5 ans alors qu'elle avait un peu plus de 40 000 KM au compteur. La carrosserie et l'intérieur ont été refaits en Suisse alors que le moteur a été refait chez le spécialiste Volta en Italie. C'est une occasion unique d'acquérir un de ces rares exemplaires homologués pour la route de ces voitures du groupe B qui nous ont fait tant rêver, en très bel état de présentation et de fonctionnement. Titre de circulation Suisse.
Les droits et taxes à l'importation doivent être acquittés par l'acheteur dans le pays de destination


In 1982, the impressive career of the Lancia Stratos came to an end when its official approval expired. The Fiat-Lancia group needed a new effective rally car in order to follow the glorious Flavia, Fulvia H.F., Stratos and 131 Abarth.
The new car was called Lancia-Abarth Rally, project 037 and was made from 1980 by a small team directed by Sergio Limone. Giorgio Pianta was responsible for its first races on the Pirelli track in Vizzola, near Milan, and for its development.
The prototype base was the cell of the Lancia Monte Carlo with structures in steel tubing at the front and in the rear. The ensemble, integral body with seat supports ensured good rigidity for a minimum weight, as well as good accessibility and ease of dismantling.
The 4 cylinder engine, transverse on the series car, was installed in a lengthwise position. Power in the order of 300 hp at 8,000 rpm was intended for this 2 litre engine in its competition version, while the series version like the one we are exhibiting exceeded 100 hp per litre of displacement, with the power coming out at 205 hp at 7,500 rpm. This high power was obtained by using a volumetric compressor advocated by the engineer Aurelio Lampredi and perfected by Abarth. This compressor suited rally races better than a turbo compressor because it provided power at all speeds without acceleration gaps. The gearbox was a robust ZF with five gears.
The bodies were designed and made in polyester resin and fibreglass by Pininfarina. 200 road cars were built to meet approval and 20 racing cars.
The Lancia Rally 037 was shown to the international press in December 1981. Amongst the racing drivers approached to drive it were Markku Alén, Attilio Bettega and Adartico Vudafieri. The car was officially recognised in April 1982 and began competition in the Costa Smeralda Rally, although the two cars which were presented had to drop out. The real competition version, or development of the type, was officially recognised in August 1982. The 1983 season was the best year for the 037 in competition. It made its début as always with the Monte Carlo Rally that Walter Röhrl won over Alén, both driving 037s, while four other victories followed in the qualifying races for the World Rally Championship: The Tour of Corsica Alén/Kivimäki, the Acropolis 1983 Röhrl/Geistdorfer, New Zealand 1983 Röhrl/Geistdorfer and the San Remo 1983 Alen/Kivimaki secured the manufacturer's title for Lancia. The Lancia 037 is the last great rally car with two driving wheels.
For a version that was intended solely for the official recognition of a pure rally beast, the road version of the 037 was relatively well equipped with electric windows and carpeted interior. The finish of the body was carefully done by using new, high quality plastics. The lines of the "Stradale" version are particularly refined, without the imposing rear aerofoil and the double bubble roof.

Red with black interior, black carpeting and bucket seats covered in black textile and piping in the colour of the body, the car exhibited is one of the rare 037s in circulation in Switzerland. Belonging to the same owner for approximately 23 years, a large Swiss rally car collector, the car was restored more than 5 years ago when it had more than 40,000 kilometres on the clock. The body and the interior were redone in Switzerland whereas the engine was reworked by the Volta specialist in Italy. This is a unique opportunity to purchase one of these rare models of these Group B cars that are officially recognised for the road and which have had us dreaming so much, in very good presentation and working condition.
Comes with its Swiss vehicle registration document. The import duties and taxes have to be settled by the buyer in the country of destination


Estimation 100 000 - 150 000 €

Sold 206,600 €
* Results are displayed including buyer's fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Sale’s details

Sale: 1957
Date: 04 feb. 2011 14:00

Contact

Iris Hummel
Phone +33 1 42 99 20 56
ihummel@artcurial.com

Purchase Orders & Auctions by Phone

Kristina Vrzests
Phone +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions of Purchase

Rétromobile