• 1983 Ferrari 512 BBi kit Koenig
  • 1983 Ferrari 512 BBi kit Koenig
  • 1983 Ferrari 512 BBi kit Koenig
  • 1983 Ferrari 512 BBi kit Koenig
  • 1983 Ferrari 512 BBi kit Koenig
  • 1983 Ferrari 512 BBi kit Koenig
  • 1983 Ferrari 512 BBi kit Koenig
1983 Ferrari 512 BBi kit Koenig Châssis n° ZFFJA09B000042869

- Première supercar Ferrari
- Kit Koenig, allure sportive
- 30 000 kilomètres, révision récente
- Ex Sultan Kalifa Al Nayan

Au Salon de Turin 1971 Ferrari se décide enfin à lancer une voiture à moteur central. Commercialisée à partir de 1973, la 365 GT/4 BB est équipée d'un 12 cylindres à plat "boxer" placé derrière le pilote, d'où son nom de "Berlinetta Boxer". En 1976, elle évolue en 512 BB et le moteur passe de 4,4 à 5 litres. En 1981, avec la disparition des carburateurs au profit de l'injection, le moteur délivre 340 ch, avec une amélioration de l'agrément de conduite grâce à une puissance plus progressive et mieux maîtrisée. Ainsi équipée, la redoutable berlinette atteint 285 km/h et couvre le 0 à 100 km/h en 6,5 secondes. Ferrari entre dans l'ère des supercars.

La Ferrari 512 BBi que nous présentons a été vendue neuve au Sultan Bin Kalifa Al Nayan. Elle a été achetée en vente aux enchères par son actuel propriétaire en 1989 pour la somme de 1,100,000 FF ! Grâce à une réception à titre isolé, elle a pu être immatriculée en France en 1991. Elle avait alors parcouru moins de 25 000 km et a, depuis, peu roulé puisque le compteur affiche aujourd'hui 30 720 km. En 2009, alors qu'elle a 29 100 km, l'actuel propriétaire lui fait bénéficier d'une révision approfondie, comportant le remplacement de la pompe à eau, des pompes à essence, des courroies dont celles de distribution, une réfection de l'embrayage, le remplacement des flexibles de frein avec remise en état des étriers, le remplacement des conduites d'eau et d'essence, un réglage des trains avant et arrière, la pose de pneus neufs, ainsi que diverses vérifications permettant de s'assurer que la voiture soit utilisable sans problèmes. La facture, jointe au dossier, totalise 15 950 euros pour l'ensemble de ces travaux. Par ailleurs, cette voiture est équipée d'un kit Koenig de carrosserie, comportant en particulier un becquet avant, des ailes arrière spéciales et un petit aileron arrière. La réputation de Koenig en compétition n'est plus à faire et cette modification, en plus de donner à la voiture une allure sportive et racée, lui apporte un réel avantage aérodynamique. De couleur rouge avec un intérieur en cuir noir, elle représente une opportunité d'acquérir une légende parmi les berlinettes Ferrari, pour un prix plus que raisonnable par rapport à celui du marché actuel.
Carte grise française



- First Ferrari supercar
- Koenig kit, sporty appearance
- 30 000 kilometres, recently serviced
- Ex Sultan Kalifa al Nayan

Ferrari finally decided to introduce a mid-engined car in 1971, launching the 365 GT4 BB at the Turin Motor Show that year. Marketed from 1973 it had a 12 cylinder flat " boxer " positioned behind the driver, giving it the name " Berlinetta Boxer ". In 1976 it evolved into the 512 BB with the engine growing from 4.4-litres to 5-litres. In 1981 a fuel-injection system replaced the carburettors, giving the car 340bhp. The more progressive and better controlled power improved the car's handling. In this form, the awesome berlinetta was capable of 285 km/h and covered 0 to 100 km/h in 6.5 seconds. Ferrari had arrived in the supercar era.

The Ferrari 512 BBi offered was sold new to the Sultan Bin Kalifa Al Nayan. It was bought by its current owner at auction for 1,100,000 FF ! It was registered in France in 1991. At that time it had covered only 25,000km, and has done little mileage since, as the odometer is now showing just 30,720km. In 2009, with 29,100km on the clock, the current owner undertook a complete service of the car, to include replacement of the water and fuel pumps, belts, refurbishment of the clutch, replacement of brake hoses and refurbishment of brake calipers, replacement of water and fuel pipes, front and rear end adjustment, new tyres, as well as various checks to ensure the smooth running of the car. The bills, included in the file for the car, total €15,950 for this work.
In addition, this car is fitted with a Koenig kit body featuring a front spoiler, special rear wings and a small rear fin. Koenig's reputation in competition is well established, and this modification gives the car a real aerodynamic advantage, as well as the look of a sporting thoroughbred. Red with black leather interior, here is an opportunity to acquire one of the legendary Ferrari berlinettas for a modest price in today's market.
French title


Estimation 60 000 - 80 000 €

Sold 71,482 €
* Results are displayed including buyer's fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Lot 127

1983 Ferrari 512 BBi kit Koenig

Sold 71,482 € [$]

1983 Ferrari 512 BBi kit Koenig Châssis n° ZFFJA09B000042869

- Première supercar Ferrari
- Kit Koenig, allure sportive
- 30 000 kilomètres, révision récente
- Ex Sultan Kalifa Al Nayan

Au Salon de Turin 1971 Ferrari se décide enfin à lancer une voiture à moteur central. Commercialisée à partir de 1973, la 365 GT/4 BB est équipée d'un 12 cylindres à plat "boxer" placé derrière le pilote, d'où son nom de "Berlinetta Boxer". En 1976, elle évolue en 512 BB et le moteur passe de 4,4 à 5 litres. En 1981, avec la disparition des carburateurs au profit de l'injection, le moteur délivre 340 ch, avec une amélioration de l'agrément de conduite grâce à une puissance plus progressive et mieux maîtrisée. Ainsi équipée, la redoutable berlinette atteint 285 km/h et couvre le 0 à 100 km/h en 6,5 secondes. Ferrari entre dans l'ère des supercars.

La Ferrari 512 BBi que nous présentons a été vendue neuve au Sultan Bin Kalifa Al Nayan. Elle a été achetée en vente aux enchères par son actuel propriétaire en 1989 pour la somme de 1,100,000 FF ! Grâce à une réception à titre isolé, elle a pu être immatriculée en France en 1991. Elle avait alors parcouru moins de 25 000 km et a, depuis, peu roulé puisque le compteur affiche aujourd'hui 30 720 km. En 2009, alors qu'elle a 29 100 km, l'actuel propriétaire lui fait bénéficier d'une révision approfondie, comportant le remplacement de la pompe à eau, des pompes à essence, des courroies dont celles de distribution, une réfection de l'embrayage, le remplacement des flexibles de frein avec remise en état des étriers, le remplacement des conduites d'eau et d'essence, un réglage des trains avant et arrière, la pose de pneus neufs, ainsi que diverses vérifications permettant de s'assurer que la voiture soit utilisable sans problèmes. La facture, jointe au dossier, totalise 15 950 euros pour l'ensemble de ces travaux. Par ailleurs, cette voiture est équipée d'un kit Koenig de carrosserie, comportant en particulier un becquet avant, des ailes arrière spéciales et un petit aileron arrière. La réputation de Koenig en compétition n'est plus à faire et cette modification, en plus de donner à la voiture une allure sportive et racée, lui apporte un réel avantage aérodynamique. De couleur rouge avec un intérieur en cuir noir, elle représente une opportunité d'acquérir une légende parmi les berlinettes Ferrari, pour un prix plus que raisonnable par rapport à celui du marché actuel.
Carte grise française



- First Ferrari supercar
- Koenig kit, sporty appearance
- 30 000 kilometres, recently serviced
- Ex Sultan Kalifa al Nayan

Ferrari finally decided to introduce a mid-engined car in 1971, launching the 365 GT4 BB at the Turin Motor Show that year. Marketed from 1973 it had a 12 cylinder flat " boxer " positioned behind the driver, giving it the name " Berlinetta Boxer ". In 1976 it evolved into the 512 BB with the engine growing from 4.4-litres to 5-litres. In 1981 a fuel-injection system replaced the carburettors, giving the car 340bhp. The more progressive and better controlled power improved the car's handling. In this form, the awesome berlinetta was capable of 285 km/h and covered 0 to 100 km/h in 6.5 seconds. Ferrari had arrived in the supercar era.

The Ferrari 512 BBi offered was sold new to the Sultan Bin Kalifa Al Nayan. It was bought by its current owner at auction for 1,100,000 FF ! It was registered in France in 1991. At that time it had covered only 25,000km, and has done little mileage since, as the odometer is now showing just 30,720km. In 2009, with 29,100km on the clock, the current owner undertook a complete service of the car, to include replacement of the water and fuel pumps, belts, refurbishment of the clutch, replacement of brake hoses and refurbishment of brake calipers, replacement of water and fuel pipes, front and rear end adjustment, new tyres, as well as various checks to ensure the smooth running of the car. The bills, included in the file for the car, total €15,950 for this work.
In addition, this car is fitted with a Koenig kit body featuring a front spoiler, special rear wings and a small rear fin. Koenig's reputation in competition is well established, and this modification gives the car a real aerodynamic advantage, as well as the look of a sporting thoroughbred. Red with black leather interior, here is an opportunity to acquire one of the legendary Ferrari berlinettas for a modest price in today's market.
French title


Estimation 60 000 - 80 000 €

Sold 71,482 €
* Results are displayed including buyer's fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Sale’s details

Sale: 2085
Date: 30 oct. 2011 17:00
Auctioneer: Hervé Poulain

Contact

Iris Hummel
Phone +33 1 42 99 20 56
ihummel@artcurial.com

Purchase Orders & Auctions by Phone

Kristina Vrzests
Phone +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions of Purchase

« Automobiles sur les Champs 3 »