Sale Rétromobile 2022 - 19 march 2022 /Lot 202 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L

  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
  • 1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
COLLECTION ERNST R. SCHUSTER

Véhicule de compétition
Sans titre de circulation
Châssis n° 911 460 9077
Production n° 104 4163
Moteur n° 684 0095

- Prestigieux palmarès avec Gelo Racing (24 Heures du Mans, 1000 km du Nürburgring…)
- Historique suivi et limpide
- Entre les mains de Ernst Schuster depuis près de 40 ans
- Piloté à l'époque par Neuhaus, Stommelen, Barth, Fitzpatrick, Hezemans
- Restauration de grande qualité

Une Porsche Carrera RSR 3.0 est, en soi, une machine exceptionnelle. L'exemplaire que nous présentons l'est plus encore, par son palmarès prestigieux et son état magnifiquement restauré.

Pour Porsche, la compétition est une seconde nature et le constructeur a donné naissance à quelques-unes des meilleures machines de course de leur époque. La Carrera RSR fait partie de ces stars et, au cours des saisons 1974 et 1975, elle a écumé les circuits, dominant sa catégorie en affichant des performances de haut niveau et une robustesse qui lui permettait de terminer les courses. Issue de la célèbre Carrera RS 2.7, la 2,8 litres RSR a ensuite évolué en 3,0 litres RSR, ultime déclinaison du modèle avant l'ère des 934/935 Turbo. Elle a raflé de multiples titres en FIA Groupe 4, ainsi qu'aux États-Unis en championnats IMSA et Trans-Am.
La 3.0 RSR était équipée du moteur type 911/75 avec arbres à cames spéciaux, double allumage, injection Bosch, lubrification par carter sec et échappement par deux mégaphones produisant une sonorité propre à réveiller les plus blasés... Avec une cylindrée de 2 992 cm3 et un taux de compression élevé, la puissance dépassait les 300 ch à 8 000 tr/mn, transmise aux roues par une boîte 5 rapports et un embrayage Sachs. Les ressorts de suspension étaient en acier ou en titane.
La Porsche Carrera RSR reposait sur des jantes à cinq branches et fixation centrale (identiques à celles de la 917), chaussées de pneus ultra-larges de 14 pouces à l'arrière. Comme toujours chez le constructeur de Weissach, le poids avait fait l'objet de toutes les attentions et, grâce à des panneaux de carrosserie allégés et un habitacle dépouillé, il ne dépassait pas 900 kg. Ces caractéristiques permettaient à ce bolide de dépasser 270 km/h en pointe et de passer de 0 à 100 km/h en moins de 5 secondes.
Bien née, la 911 Carrera RSR s'est révélée une des meilleures "compétition-client" jamais produites par le constructeur. Sa production s'est limitée à moins de 60 exemplaires, ce qui en fait aussi une des plus rares.

L'exemplaire que nous présentons, n°9077, a été vendu neuf à Georg Loos, pour son écurie Gelo Racing. Pilote allemand ayant notamment remporté en 1968 l'épreuve de Zolder à bord d'une Porsche 910, Georg Loos a créé en 1970 Gelo Racing (des deux premières lettres de son prénom et son nom) et a continué à courir sous ses couleurs, tout en signant avec de nombreux autres pilotes. Son écurie était connue pour l'excellente préparation des voitures et sa concurrence acharnée avec un autre spécialiste Porsche, Kremer Racing. Un des plus beaux résultats de Gelo Racing sera son titre 1977 en championnat DRM, avec une Porsche 935 confiée à Rolf Stommelen.
Toujours est-il que, dès que la 911 RSR 3.0 est arrivée dans l'équipe, Gelo Racing l'a engagée dans les épreuves de la saison 1974 où l'on note en particulier deux victoires de catégorie aux 1000 Km du Nürburgring (John Fitzpatrick/Jürgen Barth) et aux 1000 Km du Castellet (Tim Schenken/ Rolf Stommelen), ainsi que plusieurs podiums mais avec un abandon aux 24 Heures du Mans sur panne d'alternateur, alors que la voiture occupait la 25ème place (Georg Loos/Jürgen Barth/Clemens Schickentanz).
En 1975, la voiture a continué à courir pour Gelo Racing et a notamment remporté l'épreuve GT-EM1 d'Imola, entre les mains de John Fitzpatrick, tout en décrochant deux deuxièmes places à Hockenheim (EC-GT, Hezemans et DRM8, Fitzpatrick).
Cette Porsche RSR 3.0 a été ensuite vendue à Mario Balestra, en Italie. Sous la bannière "Renato Balestra", elle a pris part en 1976 à plusieurs épreuves nationales avec des résultats très honorables compte tenu de son âge : première du Groupe 5 à Monza, victoire lors d'une course à Pergusa, deuxième au Giro d'Italia, dixième aux 6 Heures de Vallelunga. On l'a retrouvée encore sur deux courses en 1977, avec une sixième place aux 6 Heures de Vallelunga.
En 1979, elle est achetée par B. Rebai, en Italie, qui l'a équipée d'un moteur de 934 turbo avant qu'elle ne soit victime d'un accident et vendue avec ses composants d'origine (moteur, boîte, jantes, etc.) au Suédois L. Nilsson. Celui-ci en a assuré la restauration selon sa configuration d'origine. En 1982, elle a été achetée par Gabriele Gottifredi, de Crado, en Italie, et il est possible qu'elle ait pris part aux 1000 Km de Monza avec G. Gottifredi/G. Galimberti/G. Rebai, en terminant sur un abandon.
Le 24 septembre 1985, elle est cédée à Ernst Schuster, qui en est encore l'actuel propriétaire. Elle est alors équipée du moteur n°684 0095 et est confiée à Sigi Brunn pour une remise en état qui s'est étalée de juin 1987 à juin 1991.
Depuis, elle n'a participé à aucune compétition mais a régulièrement été entretenue. Elle se trouve dans un état remarquable, avec une mécanique parfaitement réglée. Superbe dans sa robe rouge correspondant à sa configuration Gelo Racing, elle est équipée du moteur type 911/75 n° 684 0095. Cette voiture historique constitue une rare opportunité d'acquérir une Carrera RSR d'excellente provenance, dont le palmarès fait partie des plus brillants du genre, entre les mains du même propriétaire depuis près de 40 ans. Cette voiture est évidemment éligible aux épreuves historiques les plus intéressantes, dont Le Mans Classic où elle ne manquera pas de briller, comme à ses plus beaux jours.

Palmarès établi par John Starkey

1974
08/04 : Nürburgring GT-EM5 : H. Muller, #144 ; abandon
25/04 : 1000 Km Monza : Neuhaus/Barth/Loos ; #86 ; 11ème au général, 3ème en catégorie GT
05/05 : 1000 Km Spa : Neuhaus/Pesch/Loos, #54 ; 14ème au général, 6ème en catégorie GT
19/05 : 1000 Km Nürburgring : Fitzpatrick/Barth, #45 ; 12ème au général, victoire en catégorie GT
02/06 : 1000 Km Imola : Fitzpatrick/Loos, #148 ; abandon
08-9/06 : 24 Heures du Mans : Loos/Barth/Schickentanz, voiture n° 64 ; abandon à la 13ème heure sur problèmes d'alternateur (25ème place)
30/06 : 1000 Km Zeltweg : Loos/Schenken, #35 ; 11ème au général, 3ème en catégorie GT
15/08 : 1000 Km Paul Ricard : Schenken/Stommelen, #57 ; 8ème au général, victoire en catégorie GT
18/08 : Enna GT, Pergusa : Loos ; 10ème
01/09 : 6 Heures de Monza EC-GT : Schickentanz/Barth, #14 ; 6ème
15/09 : Norisring Nürnberg : Stommelen ; 5ème
15/09 : Norisring DRM7 : H. Muller, #6 ; abandon
29/09 : 1000 Km Brands Hatch : Hezemans/Schurti/Fitzpatrick, #53 ; 13ème au général, 2ème en catégorie GT
10/11 : 9 Heures de Kyalami : Stommelen/Loos/Schenken, #21 ; 7ème au général, 2ème en Groupe 4 (GT)

1975
23/03 : 1000 Km Mugello WCM : Hezemans/Fitzpatrick/Schurti, #45 ; 11ème
31/03 : 300 Km Nürburgring : Fitzpatrick, #3 ; abandon
13/04 : Imola GT-EM1 : J. Fitzpatrick, #48 ; victoire
20/04 : 1000 Km Monza WCM : Fitzpatrick/Hezemans, #78 ; 7ème
04/05 : 1000 Km Spa WCM : Schenken/Schurti, #44 ; 11ème
25/05 : Österreichring EC-GT : Hezemans ; 10ème
01/06 : 1000 Km Nürburgring WCM : Fitzpatrick/Hezemans ; #51 ; 9ème
14-15/06 : 24 Heures du Mans : Schenken/Ganley, #59 ; abandon
29/06 : Norisring EC-GT : Schenken, #3 ; 3ème Trophy Race ; abandon
20/07 : Hockenheim EC-GT : Hezemans ; 2ème
03/08 : Misano : Schenken, #20 ; victoire
17/08 : Kassel-Calden EC-GT : Schenken, #59 ; 3ème
31/08 : Hockenheim, DRM8 : Fitzpatrick, #18 ; 2ème
07/09 : Nürburgring SuperSprint : Fitzpatrick, #2 ; RU
28/09 : 6 Heures de Monza : Fitzpatrick/Schurti, #15
02/11 : Jarama : Fitzpatrick, #6 ; 3ème

1976
04/04 : 6 Heures de Vallelunga : Bernabei/Picchi, #14 ; 10ème au général
02/05 : Monza : Bernabei, 2ème au général/victoire Groupe 5
14/05 : Targa Florio : Bernabei/Merendino, #39 ; 3ème au général
11/07 : Pergusa : Bernabei ; victoire au général
20/10 : Giro d'Italia : Bernabei/Borgia ; 2ème au général. Couleur blanc/marron

1977
20/03 : 6 Heures de Mugello : Bernabei/Ticchi, #34 : abandon
22/10 : 6 Heures de Vallelunga : Bernabei/Del Fante, #12 ; 6ème



Competition vehicle
Unregistered
Chassis no. 911 460 9077
Production no. 104 4163
Engine no. 684 0095

- Prestigious racing history with Gelo Racing (Le Mans 24 Hours, Nürburgring 1000 Km ...)
- Clear, well-documented history
- Owned by Ernst Schuster for nearly 40 years
- Driven in period by Neuhaus, Stommelen, Barth, Fitzpatrick and Hezemans
- High-quality restoration

Any Porsche Carrera RSR 3.0 is an exceptional machine. But the car we are presenting is even more remarkable, thanks to its prestigious racing history and superbly restored condition.

For Porsche, competition was second nature and the company produced some of the best racing machines of their time. The Carrera RSR was one of the stars, and during the 1974 and 1975 seasons, it flew around the circuits, dominating its category with its outstanding performance and strong construction, which ensured it finished. Derived from the famous Carrera RS 2.7, the 2.8-litre RSR in turn evolved into the 3.0-litre RSR, the ultimate version of the model before the era of the 934 and 935 Turbos. It scooped a succession of titles in FIA Group 4, as well as in the IMSA and Trans-Am championships in the USA.
The 3.0 RSR was equipped with the Type 911/75 engine with special camshafts, dual ignition, Bosch fuel injection, dry-sump lubrication and a dual exhaust system whose sound would stir the most blasé onlookers ... With a capacity of 2992cc and a high compression ratio, it exceeded 300bhp at 8000rpm, with the power sent to the wheels through a 5-speed gearbox and Sachs clutch. The suspension springs were made from steel or titanium.
The Carrera RSR sat on five-spoke centre-lock wheels (identical to those of the 917), with ultra-wide (14in) tyres at the back. As always with Porsche, great attention was paid to the car's weight, and thanks to lighter body panels and a stripped-out interior, this was kept under 900kg. This enabled the car to reach a top speed of over 270kph and to accelerate from 0 to 100kph in under 5 seconds.
A true thoroughbred, the 911 Carrera RSR proved to be one of the best competition models for private customers Porsche had ever made. Less than 60 cars were built, making it one of the rarest too.

The car we are presenting, no. 9077, was sold new to Georg Loos for his Gelo Racing team. A German racing driver, who won at Zolder in 1968 driving a Porsche 910, Loos set up Gelo Racing (from the first two letters of his first and last names) in 1970 and continued to race with the team himself, while signing up several other drivers. His team was known for the excellent preparation of its cars and its fierce rivalry with another Porsche specialist, Kremer Racing. One of Gelo Racing's best results was its title in the 1977 DRM championship, with a Porsche 935 driven by Rolf Stommelen.
As soon as the 911 RSR 3.0 joined the team, Gelo Racing entered it in the 1974 season, when it achieved two class wins - at the Nürburgring 1000 Km (John Fitzpatrick/Jürgen Barth) and at the 1000 Km at Le Castellet (Tim Schenken/ Rolf Stommelen) - as well as numerous podiums. It had to retire, however, at the 24 Hours of Le Mans due to alternator failure, when it was in 25th place (Georg Loos/Jürgen Barth/Clemens Schickentanz).
In 1975, the car continued to race with Gelo Racing and won the GT-EM1 race at Imola, driven by Fitzpatrick, as well as claiming two second places at Hockenheim (EC-GT with Hezemans and DRM8 with Fitzpatrick).
The RSR 3.0 was then sold to Mario Balestra in Italy. Under the banner of 'Renato Balestra', it took part in several national events in 1976, achieving some very respectable results given its age: first in Group 5 at Monza, victory in a race at Pergusa, second in the Giro d'Italia and tenth in the 6 Hours of Vallelunga. It competed in a further two races in 1977, finishing sixth at the 6 Hours of Vallelunga.
In 1979, it was bought by B. Rebai in Italy, who installed a 934 Turbo engine before it was involved in an accident and sold with its original parts (engine, gearbox, wheels etc.) to the Swedish driver L. Nilsson. He restored it to its original specification. In 1982, it was bought by Gabriele Gottifredi from Crado, in Italy, and it may have taken part in the 1000 Kilometres of Monza with G. Gottifredi/G. Galimberti/G. Rebai, but without finishing.
On 24 September 1985, it was sold to Ernst Schuster, who remains the owner today. It was equipped at the time with engine no. 684 0095 and was handed over to Sigi Brunn for a restoration which lasted from June 1987 until June 1991.
It has not taken part in any races since then but has been regularly maintained. It is in remarkable condition, with a perfectly tuned engine. Looking magnificent in its red paintwork matching its Gelo Racing set-up, it is fitted with the Type 911/75 engine no. 684 0095. This historic car represents a rare opportunity to acquire a Carrera RSR with excellent provenance and some of the most outstanding results for the model in competition, which has been in the same ownership for nearly 40 years. Naturally, it is eligible for the top historic motorsport events including Le Mans Classic, where it is sure to perform as brilliantly as it did at the height of its career.


Racing history drawn up by John Starkey

1974
08/04: Nürburgring GT-EM5: H. Muller, #144; DNF
25/04: 1000 Km Monza: Neuhaus/Barth/Loos; #86; 11th overall, 3rd in GT category
05/05: 1000 Km Spa: Neuhaus/Pesch/Loos, #54; 14th overall, 6th in GT category
19/05: 1000 Km Nürburgring: Fitzpatrick/Barth, #45; 12th overall, winner of GT category
02/06: 1000 Km Imola: Fitzpatrick/Loos, #148; DNF
08-9/06: 24 Hours of Le Mans: Loos/Barth/Schickentanz, #64; retired during 13th hour in 25th place due to alternator problems
30/06: 1000 Km Zeltweg: Loos/Schenken, #35; 11th overall, 3rd in GT category
15/08: 1000 Km Paul Ricard: Schenken/Stommelen, #57; 8th overall, winner of GT category
18/08: Enna GT, Pergusa: Loos; 10th
01/09: 6 Hours of Monza EC-GT: Schickentanz/Barth, #14; 6th
15/09: Norisring Nürnberg : Stommelen; 5th
15/09: Norisring DRM7: H. Muller, #6; DNF
29/09: 1000 Km Brands Hatch: Hezemans/Schurti/Fitzpatrick, #53; 13th overall and 2nd in GT category
10/11: 9 Hours of Kyalami: Stommelen/Loos/Schenken, #21; 7th overall, 2nd in Group 4 (GT)

1975
23/03: 1000 Km Mugello WCM: Hezemans/Fitzpatrick/Schurti, #45; 11th
31/03: 300 Km Nürburgring: Fitzpatrick, #3; DNF
13/04: Imola GT-EM1: Fitzpatrick, #48; winner
20/04: 1000 Km Monza WCM: Fitzpatrick/Hezemans, #78; 7th
04/05: 1000 Km Spa WCM: Schenken/Schurti, #44; 11th
25/05: Österreichring EC-GT: Hezemans; 10th
01/06: 1000 Km Nürburgring WCM: Fitzpatrick/Hezemans; #51; 9th
14-15/06: 24 Hours of Le Mans: Schenken/Ganley, #59; DNF
29/06: Norisring EC-GT: Schenken, #3; 3rd Trophy Race; DNF
20/07: Hockenheim EC-GT: Hezemans; 2nd
03/08: Misano: Schenken, #20; winner
17/08: Kassel-Calden EC-GT: Schenken, #59; 3rd
31/08: Hockenheim, DRM8: Fitzpatrick, #18; 2nd
07/09: Nürburgring SuperSprint: Fitzpatrick, #2; RU
28/09: 6 Hours of Monza: Fitzpatrick/Schurti, #15
02/11: Jarama: Fitzpatrick, #6; 3rd

1976
04/04: 6 Hours of Vallelunga: Bernabei/Picchi, #14; 10th overall
02/05: Monza: Bernabei; 2nd overall, winner of Group 5
14/05: Targa Florio: Bernabei/Merendino, #39; 3rd overall
11 07: Pergusa: Bernabei; overall winner
20/10: Giro d'Italia: Bernabei/Borgia; 2nd overall. Brown and white livery

1977
20/03: 6 Hours of Mugello; Bernabei/Ticchi, #34; DNF
22/10: 6 Hours of Vallelunga: Bernabei/Del Fante, #12; 6th


Photos © Peter Singhof

Estimation 1 800 000 - 2 400 000 €

Lot 202

1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L

Estimation 1,800,000 - 2,400,000 € [$]

1974 Porsche 911 Carrera RSR 3.0 L
COLLECTION ERNST R. SCHUSTER

Véhicule de compétition
Sans titre de circulation
Châssis n° 911 460 9077
Production n° 104 4163
Moteur n° 684 0095

- Prestigieux palmarès avec Gelo Racing (24 Heures du Mans, 1000 km du Nürburgring…)
- Historique suivi et limpide
- Entre les mains de Ernst Schuster depuis près de 40 ans
- Piloté à l'époque par Neuhaus, Stommelen, Barth, Fitzpatrick, Hezemans
- Restauration de grande qualité

Une Porsche Carrera RSR 3.0 est, en soi, une machine exceptionnelle. L'exemplaire que nous présentons l'est plus encore, par son palmarès prestigieux et son état magnifiquement restauré.

Pour Porsche, la compétition est une seconde nature et le constructeur a donné naissance à quelques-unes des meilleures machines de course de leur époque. La Carrera RSR fait partie de ces stars et, au cours des saisons 1974 et 1975, elle a écumé les circuits, dominant sa catégorie en affichant des performances de haut niveau et une robustesse qui lui permettait de terminer les courses. Issue de la célèbre Carrera RS 2.7, la 2,8 litres RSR a ensuite évolué en 3,0 litres RSR, ultime déclinaison du modèle avant l'ère des 934/935 Turbo. Elle a raflé de multiples titres en FIA Groupe 4, ainsi qu'aux États-Unis en championnats IMSA et Trans-Am.
La 3.0 RSR était équipée du moteur type 911/75 avec arbres à cames spéciaux, double allumage, injection Bosch, lubrification par carter sec et échappement par deux mégaphones produisant une sonorité propre à réveiller les plus blasés... Avec une cylindrée de 2 992 cm3 et un taux de compression élevé, la puissance dépassait les 300 ch à 8 000 tr/mn, transmise aux roues par une boîte 5 rapports et un embrayage Sachs. Les ressorts de suspension étaient en acier ou en titane.
La Porsche Carrera RSR reposait sur des jantes à cinq branches et fixation centrale (identiques à celles de la 917), chaussées de pneus ultra-larges de 14 pouces à l'arrière. Comme toujours chez le constructeur de Weissach, le poids avait fait l'objet de toutes les attentions et, grâce à des panneaux de carrosserie allégés et un habitacle dépouillé, il ne dépassait pas 900 kg. Ces caractéristiques permettaient à ce bolide de dépasser 270 km/h en pointe et de passer de 0 à 100 km/h en moins de 5 secondes.
Bien née, la 911 Carrera RSR s'est révélée une des meilleures "compétition-client" jamais produites par le constructeur. Sa production s'est limitée à moins de 60 exemplaires, ce qui en fait aussi une des plus rares.

L'exemplaire que nous présentons, n°9077, a été vendu neuf à Georg Loos, pour son écurie Gelo Racing. Pilote allemand ayant notamment remporté en 1968 l'épreuve de Zolder à bord d'une Porsche 910, Georg Loos a créé en 1970 Gelo Racing (des deux premières lettres de son prénom et son nom) et a continué à courir sous ses couleurs, tout en signant avec de nombreux autres pilotes. Son écurie était connue pour l'excellente préparation des voitures et sa concurrence acharnée avec un autre spécialiste Porsche, Kremer Racing. Un des plus beaux résultats de Gelo Racing sera son titre 1977 en championnat DRM, avec une Porsche 935 confiée à Rolf Stommelen.
Toujours est-il que, dès que la 911 RSR 3.0 est arrivée dans l'équipe, Gelo Racing l'a engagée dans les épreuves de la saison 1974 où l'on note en particulier deux victoires de catégorie aux 1000 Km du Nürburgring (John Fitzpatrick/Jürgen Barth) et aux 1000 Km du Castellet (Tim Schenken/ Rolf Stommelen), ainsi que plusieurs podiums mais avec un abandon aux 24 Heures du Mans sur panne d'alternateur, alors que la voiture occupait la 25ème place (Georg Loos/Jürgen Barth/Clemens Schickentanz).
En 1975, la voiture a continué à courir pour Gelo Racing et a notamment remporté l'épreuve GT-EM1 d'Imola, entre les mains de John Fitzpatrick, tout en décrochant deux deuxièmes places à Hockenheim (EC-GT, Hezemans et DRM8, Fitzpatrick).
Cette Porsche RSR 3.0 a été ensuite vendue à Mario Balestra, en Italie. Sous la bannière "Renato Balestra", elle a pris part en 1976 à plusieurs épreuves nationales avec des résultats très honorables compte tenu de son âge : première du Groupe 5 à Monza, victoire lors d'une course à Pergusa, deuxième au Giro d'Italia, dixième aux 6 Heures de Vallelunga. On l'a retrouvée encore sur deux courses en 1977, avec une sixième place aux 6 Heures de Vallelunga.
En 1979, elle est achetée par B. Rebai, en Italie, qui l'a équipée d'un moteur de 934 turbo avant qu'elle ne soit victime d'un accident et vendue avec ses composants d'origine (moteur, boîte, jantes, etc.) au Suédois L. Nilsson. Celui-ci en a assuré la restauration selon sa configuration d'origine. En 1982, elle a été achetée par Gabriele Gottifredi, de Crado, en Italie, et il est possible qu'elle ait pris part aux 1000 Km de Monza avec G. Gottifredi/G. Galimberti/G. Rebai, en terminant sur un abandon.
Le 24 septembre 1985, elle est cédée à Ernst Schuster, qui en est encore l'actuel propriétaire. Elle est alors équipée du moteur n°684 0095 et est confiée à Sigi Brunn pour une remise en état qui s'est étalée de juin 1987 à juin 1991.
Depuis, elle n'a participé à aucune compétition mais a régulièrement été entretenue. Elle se trouve dans un état remarquable, avec une mécanique parfaitement réglée. Superbe dans sa robe rouge correspondant à sa configuration Gelo Racing, elle est équipée du moteur type 911/75 n° 684 0095. Cette voiture historique constitue une rare opportunité d'acquérir une Carrera RSR d'excellente provenance, dont le palmarès fait partie des plus brillants du genre, entre les mains du même propriétaire depuis près de 40 ans. Cette voiture est évidemment éligible aux épreuves historiques les plus intéressantes, dont Le Mans Classic où elle ne manquera pas de briller, comme à ses plus beaux jours.

Palmarès établi par John Starkey

1974
08/04 : Nürburgring GT-EM5 : H. Muller, #144 ; abandon
25/04 : 1000 Km Monza : Neuhaus/Barth/Loos ; #86 ; 11ème au général, 3ème en catégorie GT
05/05 : 1000 Km Spa : Neuhaus/Pesch/Loos, #54 ; 14ème au général, 6ème en catégorie GT
19/05 : 1000 Km Nürburgring : Fitzpatrick/Barth, #45 ; 12ème au général, victoire en catégorie GT
02/06 : 1000 Km Imola : Fitzpatrick/Loos, #148 ; abandon
08-9/06 : 24 Heures du Mans : Loos/Barth/Schickentanz, voiture n° 64 ; abandon à la 13ème heure sur problèmes d'alternateur (25ème place)
30/06 : 1000 Km Zeltweg : Loos/Schenken, #35 ; 11ème au général, 3ème en catégorie GT
15/08 : 1000 Km Paul Ricard : Schenken/Stommelen, #57 ; 8ème au général, victoire en catégorie GT
18/08 : Enna GT, Pergusa : Loos ; 10ème
01/09 : 6 Heures de Monza EC-GT : Schickentanz/Barth, #14 ; 6ème
15/09 : Norisring Nürnberg : Stommelen ; 5ème
15/09 : Norisring DRM7 : H. Muller, #6 ; abandon
29/09 : 1000 Km Brands Hatch : Hezemans/Schurti/Fitzpatrick, #53 ; 13ème au général, 2ème en catégorie GT
10/11 : 9 Heures de Kyalami : Stommelen/Loos/Schenken, #21 ; 7ème au général, 2ème en Groupe 4 (GT)

1975
23/03 : 1000 Km Mugello WCM : Hezemans/Fitzpatrick/Schurti, #45 ; 11ème
31/03 : 300 Km Nürburgring : Fitzpatrick, #3 ; abandon
13/04 : Imola GT-EM1 : J. Fitzpatrick, #48 ; victoire
20/04 : 1000 Km Monza WCM : Fitzpatrick/Hezemans, #78 ; 7ème
04/05 : 1000 Km Spa WCM : Schenken/Schurti, #44 ; 11ème
25/05 : Österreichring EC-GT : Hezemans ; 10ème
01/06 : 1000 Km Nürburgring WCM : Fitzpatrick/Hezemans ; #51 ; 9ème
14-15/06 : 24 Heures du Mans : Schenken/Ganley, #59 ; abandon
29/06 : Norisring EC-GT : Schenken, #3 ; 3ème Trophy Race ; abandon
20/07 : Hockenheim EC-GT : Hezemans ; 2ème
03/08 : Misano : Schenken, #20 ; victoire
17/08 : Kassel-Calden EC-GT : Schenken, #59 ; 3ème
31/08 : Hockenheim, DRM8 : Fitzpatrick, #18 ; 2ème
07/09 : Nürburgring SuperSprint : Fitzpatrick, #2 ; RU
28/09 : 6 Heures de Monza : Fitzpatrick/Schurti, #15
02/11 : Jarama : Fitzpatrick, #6 ; 3ème

1976
04/04 : 6 Heures de Vallelunga : Bernabei/Picchi, #14 ; 10ème au général
02/05 : Monza : Bernabei, 2ème au général/victoire Groupe 5
14/05 : Targa Florio : Bernabei/Merendino, #39 ; 3ème au général
11/07 : Pergusa : Bernabei ; victoire au général
20/10 : Giro d'Italia : Bernabei/Borgia ; 2ème au général. Couleur blanc/marron

1977
20/03 : 6 Heures de Mugello : Bernabei/Ticchi, #34 : abandon
22/10 : 6 Heures de Vallelunga : Bernabei/Del Fante, #12 ; 6ème



Competition vehicle
Unregistered
Chassis no. 911 460 9077
Production no. 104 4163
Engine no. 684 0095

- Prestigious racing history with Gelo Racing (Le Mans 24 Hours, Nürburgring 1000 Km ...)
- Clear, well-documented history
- Owned by Ernst Schuster for nearly 40 years
- Driven in period by Neuhaus, Stommelen, Barth, Fitzpatrick and Hezemans
- High-quality restoration

Any Porsche Carrera RSR 3.0 is an exceptional machine. But the car we are presenting is even more remarkable, thanks to its prestigious racing history and superbly restored condition.

For Porsche, competition was second nature and the company produced some of the best racing machines of their time. The Carrera RSR was one of the stars, and during the 1974 and 1975 seasons, it flew around the circuits, dominating its category with its outstanding performance and strong construction, which ensured it finished. Derived from the famous Carrera RS 2.7, the 2.8-litre RSR in turn evolved into the 3.0-litre RSR, the ultimate version of the model before the era of the 934 and 935 Turbos. It scooped a succession of titles in FIA Group 4, as well as in the IMSA and Trans-Am championships in the USA.
The 3.0 RSR was equipped with the Type 911/75 engine with special camshafts, dual ignition, Bosch fuel injection, dry-sump lubrication and a dual exhaust system whose sound would stir the most blasé onlookers ... With a capacity of 2992cc and a high compression ratio, it exceeded 300bhp at 8000rpm, with the power sent to the wheels through a 5-speed gearbox and Sachs clutch. The suspension springs were made from steel or titanium.
The Carrera RSR sat on five-spoke centre-lock wheels (identical to those of the 917), with ultra-wide (14in) tyres at the back. As always with Porsche, great attention was paid to the car's weight, and thanks to lighter body panels and a stripped-out interior, this was kept under 900kg. This enabled the car to reach a top speed of over 270kph and to accelerate from 0 to 100kph in under 5 seconds.
A true thoroughbred, the 911 Carrera RSR proved to be one of the best competition models for private customers Porsche had ever made. Less than 60 cars were built, making it one of the rarest too.

The car we are presenting, no. 9077, was sold new to Georg Loos for his Gelo Racing team. A German racing driver, who won at Zolder in 1968 driving a Porsche 910, Loos set up Gelo Racing (from the first two letters of his first and last names) in 1970 and continued to race with the team himself, while signing up several other drivers. His team was known for the excellent preparation of its cars and its fierce rivalry with another Porsche specialist, Kremer Racing. One of Gelo Racing's best results was its title in the 1977 DRM championship, with a Porsche 935 driven by Rolf Stommelen.
As soon as the 911 RSR 3.0 joined the team, Gelo Racing entered it in the 1974 season, when it achieved two class wins - at the Nürburgring 1000 Km (John Fitzpatrick/Jürgen Barth) and at the 1000 Km at Le Castellet (Tim Schenken/ Rolf Stommelen) - as well as numerous podiums. It had to retire, however, at the 24 Hours of Le Mans due to alternator failure, when it was in 25th place (Georg Loos/Jürgen Barth/Clemens Schickentanz).
In 1975, the car continued to race with Gelo Racing and won the GT-EM1 race at Imola, driven by Fitzpatrick, as well as claiming two second places at Hockenheim (EC-GT with Hezemans and DRM8 with Fitzpatrick).
The RSR 3.0 was then sold to Mario Balestra in Italy. Under the banner of 'Renato Balestra', it took part in several national events in 1976, achieving some very respectable results given its age: first in Group 5 at Monza, victory in a race at Pergusa, second in the Giro d'Italia and tenth in the 6 Hours of Vallelunga. It competed in a further two races in 1977, finishing sixth at the 6 Hours of Vallelunga.
In 1979, it was bought by B. Rebai in Italy, who installed a 934 Turbo engine before it was involved in an accident and sold with its original parts (engine, gearbox, wheels etc.) to the Swedish driver L. Nilsson. He restored it to its original specification. In 1982, it was bought by Gabriele Gottifredi from Crado, in Italy, and it may have taken part in the 1000 Kilometres of Monza with G. Gottifredi/G. Galimberti/G. Rebai, but without finishing.
On 24 September 1985, it was sold to Ernst Schuster, who remains the owner today. It was equipped at the time with engine no. 684 0095 and was handed over to Sigi Brunn for a restoration which lasted from June 1987 until June 1991.
It has not taken part in any races since then but has been regularly maintained. It is in remarkable condition, with a perfectly tuned engine. Looking magnificent in its red paintwork matching its Gelo Racing set-up, it is fitted with the Type 911/75 engine no. 684 0095. This historic car represents a rare opportunity to acquire a Carrera RSR with excellent provenance and some of the most outstanding results for the model in competition, which has been in the same ownership for nearly 40 years. Naturally, it is eligible for the top historic motorsport events including Le Mans Classic, where it is sure to perform as brilliantly as it did at the height of its career.


Racing history drawn up by John Starkey

1974
08/04: Nürburgring GT-EM5: H. Muller, #144; DNF
25/04: 1000 Km Monza: Neuhaus/Barth/Loos; #86; 11th overall, 3rd in GT category
05/05: 1000 Km Spa: Neuhaus/Pesch/Loos, #54; 14th overall, 6th in GT category
19/05: 1000 Km Nürburgring: Fitzpatrick/Barth, #45; 12th overall, winner of GT category
02/06: 1000 Km Imola: Fitzpatrick/Loos, #148; DNF
08-9/06: 24 Hours of Le Mans: Loos/Barth/Schickentanz, #64; retired during 13th hour in 25th place due to alternator problems
30/06: 1000 Km Zeltweg: Loos/Schenken, #35; 11th overall, 3rd in GT category
15/08: 1000 Km Paul Ricard: Schenken/Stommelen, #57; 8th overall, winner of GT category
18/08: Enna GT, Pergusa: Loos; 10th
01/09: 6 Hours of Monza EC-GT: Schickentanz/Barth, #14; 6th
15/09: Norisring Nürnberg : Stommelen; 5th
15/09: Norisring DRM7: H. Muller, #6; DNF
29/09: 1000 Km Brands Hatch: Hezemans/Schurti/Fitzpatrick, #53; 13th overall and 2nd in GT category
10/11: 9 Hours of Kyalami: Stommelen/Loos/Schenken, #21; 7th overall, 2nd in Group 4 (GT)

1975
23/03: 1000 Km Mugello WCM: Hezemans/Fitzpatrick/Schurti, #45; 11th
31/03: 300 Km Nürburgring: Fitzpatrick, #3; DNF
13/04: Imola GT-EM1: Fitzpatrick, #48; winner
20/04: 1000 Km Monza WCM: Fitzpatrick/Hezemans, #78; 7th
04/05: 1000 Km Spa WCM: Schenken/Schurti, #44; 11th
25/05: Österreichring EC-GT: Hezemans; 10th
01/06: 1000 Km Nürburgring WCM: Fitzpatrick/Hezemans; #51; 9th
14-15/06: 24 Hours of Le Mans: Schenken/Ganley, #59; DNF
29/06: Norisring EC-GT: Schenken, #3; 3rd Trophy Race; DNF
20/07: Hockenheim EC-GT: Hezemans; 2nd
03/08: Misano: Schenken, #20; winner
17/08: Kassel-Calden EC-GT: Schenken, #59; 3rd
31/08: Hockenheim, DRM8: Fitzpatrick, #18; 2nd
07/09: Nürburgring SuperSprint: Fitzpatrick, #2; RU
28/09: 6 Hours of Monza: Fitzpatrick/Schurti, #15
02/11: Jarama: Fitzpatrick, #6; 3rd

1976
04/04: 6 Hours of Vallelunga: Bernabei/Picchi, #14; 10th overall
02/05: Monza: Bernabei; 2nd overall, winner of Group 5
14/05: Targa Florio: Bernabei/Merendino, #39; 3rd overall
11 07: Pergusa: Bernabei; overall winner
20/10: Giro d'Italia: Bernabei/Borgia; 2nd overall. Brown and white livery

1977
20/03: 6 Hours of Mugello; Bernabei/Ticchi, #34; DNF
22/10: 6 Hours of Vallelunga: Bernabei/Del Fante, #12; 6th


Photos © Peter Singhof

Estimation 1 800 000 - 2 400 000 €

Sale’s details

Sale: 4134
Location: Salon Rétromobile, Paris
Date: 18 Mar. 2022 15:00

Contact

Anne-Claire Mandine
Phone +33 1 42 99 20 73
motorcars@artcurial.com

Conditions of Purchase

Rétromobile 2022 by Artcurial Motorcars