• 1973 DINO 246 GTS
  • 1973 DINO 246 GTS
  • 1973 DINO 246 GTS
  • 1973 DINO 246 GTS
  • 1973 DINO 246 GTS
  • 1973 DINO 246 GTS
  • 1973 DINO 246 GTS
  • 1973 DINO 246 GTS
  • 1973 DINO 246 GTS
  • 1973 DINO 246 GTS
  • 1973 DINO 246 GTS
  • 1973 DINO 246 GTS
  • 1973 DINO 246 GTS
  • 1973 DINO 246 GTS
  • 1973 DINO 246 GTS
  • 1973 DINO 246 GTS
  • 1973 DINO 246 GTS
  • 1973 DINO 246 GTS
  • 1973 DINO 246 GTS
  • 1973 DINO 246 GTS
  • 1973 DINO 246 GTS
  • 1973 DINO 246 GTS
  • 1973 DINO 246 GTS
  • 1973 DINO 246 GTS
  • 1973 DINO 246 GTS
  • 1973 DINO 246 GTS
  • 1973 DINO 246 GTS
  • 1973 DINO 246 GTS
  • 1973 DINO 246 GTS
  • 1973 DINO 246 GTS
  • 1973 DINO 246 GTS
  • 1973 DINO 246 GTS
  • 1973 DINO 246 GTS
1973 DINO 246 GTS
Titre de circulation italien
Châssis 06678

- Excellent état d'origine
- Deux propriétaires seulement !

Cette Dino 246 GTS portant le numéro de châssis 06678 a été commandée avec la désirable combinaison de couleurs "Nuovo Giallo Fly 20-Y-490" ("nouveau jaune fly") avec intérieur en vinyle "nero 161" ("noir"). Il s'agit du 228e exemplaire du total de 1 282 Dino 246 GTS fabriquées entre 1972 et 1974. Cette Dino 246 GTS en version européenne a quitté l'usine de Maranello sans options additionnelles. Terminée le 4 juin 1973, elle a été livrée au fameux garage milanais M. G. Crepaldi Automobili S.a.S., du Dr. Gastone Crepaldi, le plus important distributeur Ferrari en Italie.

Le 20 juillet 1973, M. Crepaldi vendait la Dino jaune à son premier propriétaire, le Dr. Giuseppe Cardile, un psychologue né le 4 mai 1938 à Messine, en Sicile, mais résident à Bergame, en Lombardie. Il paya 6 100 000 lires pour acquérir la voiture et l'immatricula à Bergame le jour de l'achat. Peu de temps après, il améliorait sa monture en l'équipant de vitres électriques, option qui était à cette époque à la fois moderne, en vogue et prestigieuse.

Le Dr. Cardile a profité de sa Dino 246 GT pendant 17 ans - une durée exceptionnellement longue pour un propriétaire de Dino, dans ces années-là ! Un tampon apposé sur le carnet de garantie, datant du 4 juillet 1974, indique qu'il a confié sa voiture chez Crepaldi pour un entretien. Hormis la pose des vitres électriques, le propriétaire de Bergame a soigneusement préservé sa Dino dans un état parfaitement conforme et original.

A la fin des années 1980, à la suite du décès d'Enzo Ferrari au mois d'août 1988, la valeur des Ferrari tant anciennes que modernes est montée jusqu'à des niveaux insensés. Dans le tourbillon de folie qui a entouré cette incroyable "bulle des prix Ferrari", le propriétaire de la Dino 06678 n'a pas pu résister à vendre sa voiture. Le 11 décembre 1990, il cédait donc sa Dino bien-aimée, par l'intermédiaire du négociant en voitures d'occasion Giorgio Ortolan, de Megliadino San Vitale près de Padoue, à Mme Maria Elena Mac Neil, de Lucca. Il s'agissait donc de sa seconde propriétaire. Bien que née à Trieste en 1951, Mme Mac Neil était de nationalité britannique, mariée à un entrepreneur italien ayant son activité dans les travaux publics. Bien qu'elle ait trouvé un nouveau refuge en Toscane, la Dino conservait ses plaques d'origine, de Bergame.

La voiture a alors intégré la collection de 15 Ferrari appartenant au couple, dont une autre Dino 246 GT, une 275 GTB/2 nez court et une 365 GTB/4 Daytona, entre autres. Au milieu des années 1990, la Dino 06678 aurait bénéficié d'une peinture neuve dans sa teinte d'origine avec mise à nu de la carrosserie, et d'une révision mécanique approfondie. Depuis cette époque, elle été utilisée régulièrement mais avec parcimonie, si bien que les 55 000 km qu'indique son compteur peuvent correspondre au kilométrage parcouru depuis l'origine.

En 2012, Mme Mac Neil s'est éteinte. A la suite son décès prématuré, son mari, qui a hérité de la voiture, a décidé de se séparer de l'intégralité de sa collection de Ferrari, dont cette Dino 246 GTS est la toute dernière pièce.

Cette Dino 246 GTS extrêmement originale, une des Ferrari de route les plus recherchées à l'heure actuelle, est proposée à la vente pour la première fois depuis 22 ans. Elle est accompagnée d'une pochette en cuir comportant le carnet de garantie d'origine, un catalogue de pièces détachées et un manuel d'utilisateur, ainsi qu'une trousse à outils et un exemplaire du livre de référence sur la Dino V6, le "Dino Compendium" de Matthias Bartz, en langue anglaise. Les documents de circulation italiens sont complets, avec le "libretto" vert original ("Carta di Circolazione") et le Foglio Complimentare.

Cette voiture représente une très rare opportunité d'acquérir une Dino 246 GTS en version européenne n'ayant subi aucun dommage, dans sa désirable combinaison de teintes d'origine et se présentant dans un état d'origine rare. Qui plus est, elle n'a connu que deux propriétaires attentionnés depuis son achat neuve.



Italian registration
Châssis 06678

- Highly original
- two registered long-term owners from new!

This particular Dino 246 GTS has chassis number 06678 and was commissioned originally in the desirable colour combination of "Nuovo Giallo Fly 20-Y-490" ("new fly yellow") with black vinyl interior "nero 161", being the 558th example out of a total production of 1.282 Dino 246 GTS manufactured between 1972 and 1974. Chassis number 06678 left the Factory in Maranello as a European version without any additional options. The car was completed on June 14, 1973 and supplied as a new car to Dr. Gastone Crepaldi's legendary M. G. Crepaldi Automobili S.a.S. of Milano, then Ferrari's largest authorised dealership in Italy.

On July 20, 1973, Crepaldi sold the yellow Dino to its first owner, Dr. Giuseppe Cardile, a psychologist born on May 4, 1938 in Messina on Sicily, but resident in Bergamo in Lombardia. Dr. Cardile paid 6.100.000 Lire for the car and had it registered the same day on a Bergamo plate. Dr. Cardile shortly after had his Dino upgraded to power windows, a very modern and thus both fashionable and prestigious option back in those days.

Dr. Cardile enjoyed his Dino 246 GTS for 17 years - such an exceptional long-term ownership was very rare among Dino owners in the period! A stamp in the original warranty card indicates that he had his little Ferrari serviced by Crepaldi, the stamp dating from July 4, 1974. Except from the period power windows, the doctor from Bergamo kept his Dino in completely original and unaltered condition.

In the late 1980s, following the death of Enzo Ferrari in August of 1988, the values of both historical and modern Ferrari automobiles climbed to insane levels. In the tempting environment of this so-called "Ferrari price bubble", 06678's original owner could no longer resist selling it: On December 11, 1990, Dr. Giuseppe Cardile sold his beloved car through the used car dealer Giorgio Ortolan of Megliadino San Vitale near Padova to its second owner, Mrs. Maria Elena Mac Neil of Lucca. Despite of having been born in Trieste in Italy in 1951, Mrs. Mac Neil was a British citizen, married to an Italian entrepreneur in the building industry. Although 06678 had now found a new home in beautiful Tuscany, 06678 retained its original Bergamo plate.

Now being part of the couple's collection of no less than 15 Ferrari automobiles, including another Dino 246 GT, a 275 GTB/2 Shortnose and a 365 GTB/4 Daytona, among others, 06678 was reportedly subject to a bare metal repaint in its original colour and to a substantial engine overhaul in the early to mid-1990s. Since then, the Dino has seen little, but regular use and thus it seems possible that the currently indicated mileage of 55.500 kilometres could be original.

In 2012, Mrs. Mac Neil sadly passed away, and following her untimely death, her husband, who had inherited the car, decided to part from his entire Ferrari collection, this particular Dino 246 GTS being the last Ferrari in his stable.

Currently being one of the most sought-after road going Ferrari models, this Dino 246 GTS in highly original condition is offered for purchase for the first time after more than 22 years. It comes with a leather pouch which includes the original warranty card, a spare parts catalogue and a handbook, with a tool roll and with one new copy of the ultimate book on the V6 Dinos, the "Dino Compendium" by Matthias Bartz, the latter in English language. The Italian paperwork is complete with the original green libretto ("Carta di Circolazione") and the Foglio Complimentare.

A very rare opportunity to acquire an unmolested European example of the Dino 246 GTS in its original, rare and desirable colour combination with only two registered owners from new that is ready to be enjoyed!



Estimation 200 000 - 250 000 €

Sold 262,099 €
* Results are displayed including buyer's fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Lot 361

1973 DINO 246 GTS

Sold 262,099 € [$]

1973 DINO 246 GTS
Titre de circulation italien
Châssis 06678

- Excellent état d'origine
- Deux propriétaires seulement !

Cette Dino 246 GTS portant le numéro de châssis 06678 a été commandée avec la désirable combinaison de couleurs "Nuovo Giallo Fly 20-Y-490" ("nouveau jaune fly") avec intérieur en vinyle "nero 161" ("noir"). Il s'agit du 228e exemplaire du total de 1 282 Dino 246 GTS fabriquées entre 1972 et 1974. Cette Dino 246 GTS en version européenne a quitté l'usine de Maranello sans options additionnelles. Terminée le 4 juin 1973, elle a été livrée au fameux garage milanais M. G. Crepaldi Automobili S.a.S., du Dr. Gastone Crepaldi, le plus important distributeur Ferrari en Italie.

Le 20 juillet 1973, M. Crepaldi vendait la Dino jaune à son premier propriétaire, le Dr. Giuseppe Cardile, un psychologue né le 4 mai 1938 à Messine, en Sicile, mais résident à Bergame, en Lombardie. Il paya 6 100 000 lires pour acquérir la voiture et l'immatricula à Bergame le jour de l'achat. Peu de temps après, il améliorait sa monture en l'équipant de vitres électriques, option qui était à cette époque à la fois moderne, en vogue et prestigieuse.

Le Dr. Cardile a profité de sa Dino 246 GT pendant 17 ans - une durée exceptionnellement longue pour un propriétaire de Dino, dans ces années-là ! Un tampon apposé sur le carnet de garantie, datant du 4 juillet 1974, indique qu'il a confié sa voiture chez Crepaldi pour un entretien. Hormis la pose des vitres électriques, le propriétaire de Bergame a soigneusement préservé sa Dino dans un état parfaitement conforme et original.

A la fin des années 1980, à la suite du décès d'Enzo Ferrari au mois d'août 1988, la valeur des Ferrari tant anciennes que modernes est montée jusqu'à des niveaux insensés. Dans le tourbillon de folie qui a entouré cette incroyable "bulle des prix Ferrari", le propriétaire de la Dino 06678 n'a pas pu résister à vendre sa voiture. Le 11 décembre 1990, il cédait donc sa Dino bien-aimée, par l'intermédiaire du négociant en voitures d'occasion Giorgio Ortolan, de Megliadino San Vitale près de Padoue, à Mme Maria Elena Mac Neil, de Lucca. Il s'agissait donc de sa seconde propriétaire. Bien que née à Trieste en 1951, Mme Mac Neil était de nationalité britannique, mariée à un entrepreneur italien ayant son activité dans les travaux publics. Bien qu'elle ait trouvé un nouveau refuge en Toscane, la Dino conservait ses plaques d'origine, de Bergame.

La voiture a alors intégré la collection de 15 Ferrari appartenant au couple, dont une autre Dino 246 GT, une 275 GTB/2 nez court et une 365 GTB/4 Daytona, entre autres. Au milieu des années 1990, la Dino 06678 aurait bénéficié d'une peinture neuve dans sa teinte d'origine avec mise à nu de la carrosserie, et d'une révision mécanique approfondie. Depuis cette époque, elle été utilisée régulièrement mais avec parcimonie, si bien que les 55 000 km qu'indique son compteur peuvent correspondre au kilométrage parcouru depuis l'origine.

En 2012, Mme Mac Neil s'est éteinte. A la suite son décès prématuré, son mari, qui a hérité de la voiture, a décidé de se séparer de l'intégralité de sa collection de Ferrari, dont cette Dino 246 GTS est la toute dernière pièce.

Cette Dino 246 GTS extrêmement originale, une des Ferrari de route les plus recherchées à l'heure actuelle, est proposée à la vente pour la première fois depuis 22 ans. Elle est accompagnée d'une pochette en cuir comportant le carnet de garantie d'origine, un catalogue de pièces détachées et un manuel d'utilisateur, ainsi qu'une trousse à outils et un exemplaire du livre de référence sur la Dino V6, le "Dino Compendium" de Matthias Bartz, en langue anglaise. Les documents de circulation italiens sont complets, avec le "libretto" vert original ("Carta di Circolazione") et le Foglio Complimentare.

Cette voiture représente une très rare opportunité d'acquérir une Dino 246 GTS en version européenne n'ayant subi aucun dommage, dans sa désirable combinaison de teintes d'origine et se présentant dans un état d'origine rare. Qui plus est, elle n'a connu que deux propriétaires attentionnés depuis son achat neuve.



Italian registration
Châssis 06678

- Highly original
- two registered long-term owners from new!

This particular Dino 246 GTS has chassis number 06678 and was commissioned originally in the desirable colour combination of "Nuovo Giallo Fly 20-Y-490" ("new fly yellow") with black vinyl interior "nero 161", being the 558th example out of a total production of 1.282 Dino 246 GTS manufactured between 1972 and 1974. Chassis number 06678 left the Factory in Maranello as a European version without any additional options. The car was completed on June 14, 1973 and supplied as a new car to Dr. Gastone Crepaldi's legendary M. G. Crepaldi Automobili S.a.S. of Milano, then Ferrari's largest authorised dealership in Italy.

On July 20, 1973, Crepaldi sold the yellow Dino to its first owner, Dr. Giuseppe Cardile, a psychologist born on May 4, 1938 in Messina on Sicily, but resident in Bergamo in Lombardia. Dr. Cardile paid 6.100.000 Lire for the car and had it registered the same day on a Bergamo plate. Dr. Cardile shortly after had his Dino upgraded to power windows, a very modern and thus both fashionable and prestigious option back in those days.

Dr. Cardile enjoyed his Dino 246 GTS for 17 years - such an exceptional long-term ownership was very rare among Dino owners in the period! A stamp in the original warranty card indicates that he had his little Ferrari serviced by Crepaldi, the stamp dating from July 4, 1974. Except from the period power windows, the doctor from Bergamo kept his Dino in completely original and unaltered condition.

In the late 1980s, following the death of Enzo Ferrari in August of 1988, the values of both historical and modern Ferrari automobiles climbed to insane levels. In the tempting environment of this so-called "Ferrari price bubble", 06678's original owner could no longer resist selling it: On December 11, 1990, Dr. Giuseppe Cardile sold his beloved car through the used car dealer Giorgio Ortolan of Megliadino San Vitale near Padova to its second owner, Mrs. Maria Elena Mac Neil of Lucca. Despite of having been born in Trieste in Italy in 1951, Mrs. Mac Neil was a British citizen, married to an Italian entrepreneur in the building industry. Although 06678 had now found a new home in beautiful Tuscany, 06678 retained its original Bergamo plate.

Now being part of the couple's collection of no less than 15 Ferrari automobiles, including another Dino 246 GT, a 275 GTB/2 Shortnose and a 365 GTB/4 Daytona, among others, 06678 was reportedly subject to a bare metal repaint in its original colour and to a substantial engine overhaul in the early to mid-1990s. Since then, the Dino has seen little, but regular use and thus it seems possible that the currently indicated mileage of 55.500 kilometres could be original.

In 2012, Mrs. Mac Neil sadly passed away, and following her untimely death, her husband, who had inherited the car, decided to part from his entire Ferrari collection, this particular Dino 246 GTS being the last Ferrari in his stable.

Currently being one of the most sought-after road going Ferrari models, this Dino 246 GTS in highly original condition is offered for purchase for the first time after more than 22 years. It comes with a leather pouch which includes the original warranty card, a spare parts catalogue and a handbook, with a tool roll and with one new copy of the ultimate book on the V6 Dinos, the "Dino Compendium" by Matthias Bartz, the latter in English language. The Italian paperwork is complete with the original green libretto ("Carta di Circolazione") and the Foglio Complimentare.

A very rare opportunity to acquire an unmolested European example of the Dino 246 GTS in its original, rare and desirable colour combination with only two registered owners from new that is ready to be enjoyed!



Estimation 200 000 - 250 000 €

Sold 262,099 €
* Results are displayed including buyer's fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Sale’s details

Sale: 2219
Date: 08 feb. 2013 14:00

Contact

Iris Hummel
Phone +33 1 42 99 20 56
ihummel@artcurial.com

Purchase Orders & Auctions by Phone

Kristina Vrzests
Phone +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions of Purchase

Artcurial Motorcars à Rétromobile