Sale Rétromobile 2019 The Official Sale - 08 february 2019 /Lot 124 1971 Porsche 916 prototype "Brutus"

  • 1971 Porsche 916 prototype "Brutus"
  • 1971 Porsche 916 prototype "Brutus"
  • 1971 Porsche 916 prototype "Brutus"
  • 1971 Porsche 916 prototype "Brutus"
  • 1971 Porsche 916 prototype "Brutus"
  • 1971 Porsche 916 prototype "Brutus"
  • 1971 Porsche 916 prototype "Brutus"
  • 1971 Porsche 916 prototype "Brutus"
  • 1971 Porsche 916 prototype "Brutus"
  • 1971 Porsche 916 prototype "Brutus"
  • 1971 Porsche 916 prototype "Brutus"
  • 1971 Porsche 916 prototype "Brutus"
  • 1971 Porsche 916 prototype "Brutus"
  • 1971 Porsche 916 prototype "Brutus"
  • 1971 Porsche 916 prototype "Brutus"
  • 1971 Porsche 916 prototype "Brutus"
  • 1971 Porsche 916 prototype "Brutus"
  • 1971 Porsche 916 prototype "Brutus"
  • 1971 Porsche 916 prototype "Brutus"
  • 1971 Porsche 916 prototype "Brutus"
  • 1971 Porsche 916 prototype "Brutus"
  • 1971 Porsche 916 prototype "Brutus"
  • 1971 Porsche 916 prototype "Brutus"
  • 1971 Porsche 916 prototype "Brutus"
  • 1971 Porsche 916 prototype "Brutus"
  • 1971 Porsche 916 prototype "Brutus"
  • 1971 Porsche 916 prototype "Brutus"
  • 1971 Porsche 916 prototype "Brutus"
  • 1971 Porsche 916 prototype "Brutus"
  • 1971 Porsche 916 prototype "Brutus"
  • 1971 Porsche 916 prototype "Brutus"
  • 1971 Porsche 916 prototype "Brutus"
  • 1971 Porsche 916 prototype "Brutus"
  • 1971 Porsche 916 prototype "Brutus"
  • 1971 Porsche 916 prototype "Brutus"
  • 1971 Porsche 916 prototype "Brutus"
  • 1971 Porsche 916 prototype "Brutus"
  • 1971 Porsche 916 prototype "Brutus"
  • 1971 Porsche 916 prototype "Brutus"
  • 1971 Porsche 916 prototype "Brutus"
  • 1971 Porsche 916 prototype "Brutus"
  • 1971 Porsche 916 prototype "Brutus"
  • 1971 Porsche 916 prototype "Brutus"
  • 1971 Porsche 916 prototype "Brutus"
1971 Porsche 916 prototype "Brutus"
Titre de circulation britannique
Châssis n° 9141430195

- Le Prototype de la 916, voiture utilisée par Corina Piëch
- Prototype unique conçu à l'usine
- L'unique Porsche 916 équipée d'un moteur 2,9L RSR d'origine
- Propriété de Porsche pour l'usage de Corina Piëch
- Restauration exceptionnelle

"Brutus" : la raison de cette provoquante dénomination se trouve sous le capot arrière de cette Porsche très spéciale : il abrite en effet un six-cylindres à plat 2,9 litres RSR expérimental conçu à l'usine en position centrale, dont la puissance dépasserait largement 300 ch. Ce surnom lui a été donné par Corina Piëch, fille de Ferdinand Piëch, neveu de Ferry Porsche alors très impliqué dans le développement des Porsche de tourisme et de compétition (dont la mise au point de la 917). Avant de se trouver entre les mains de Corina, cette voiture était un prototype destiné à donner à la 914 la puissance qui lui manquait pour aller concurrencer d'autres sportives à moteur central comme les Dino 246 GT. Au risque de troubler aussi la carrière de la 911 qui, à cette époque, était menacée.
Ainsi, Brutus est le premier prototype des 11 voitures réalisées dans ce but. Ils reprenaient une caisse de 914/6 (dont le six-cylindres se limitait à 2 litres), mais le reste de l'auto était profondément modifié. Brutus est la seule 916 équipée d'origine d'un 2,9 litres à injection de RSR d'Usine alors que la dizaine d'autres voitures était équipée d'un 2,4 litres de 911 S. De ce fait un compte tours gradué jusqu'à 10 000 tr/min fut monté et un système de lubrification plus performant fut adapté. Brutus est aussi la seule Porsche 916 équipée d'un réservoir compétition de 85 litres. Pour les autres 916 on trouvait un réservoir de carburant de 100 litres placé à l'avant et nécessitant la présence de barres de renforts de caisse. Également dans un but de rigidité, le toit était soudé à l'ensemble.

Finalement, cette voie explorée par Ferdinand Piëch est restée sans lendemain, sans doute à cause de sa proximité de performances avec la 911. Mais ce premier prototype est resté dans la famille puisqu'il a été la propriété de l'usine et était confié à Corina Piëch pour son usage personnel. Elle l'a utilisé pendant quelques années, n'hésitant pas à faire modifier à plusieurs reprises l'aménagement intérieur par le département design de Tony Lapine.
En avril 1974, cette voiture peu ordinaire a été vendue pour la somme de 27 500 DM au colonel Robert E. Hartvigsen, alors qu'il faisait partie des forces canadiennes basées en Allemagne, à Lahr. En 1978, Brutus fut renvoyé à l'usine pour une importante révision des trains roulants et suspension ainsi qu'une réfection du moteur et de la boite de vitesses (facture de Porsche de 12 649 DM). En Avril 1978, Brutus fut exportée aux États-Unis lorsque l'affectation du colonel Hartvigsen arriva à son terme. La voiture fut immatriculée pour la première fois aux USA en octobre 1978.
Un certificat de Porsche, daté du 29 avril 1974, précise que cette 916 est une voiture "de production limitée : moins de 10 véhicules de ce modèle ont été produits pendant les années 1971 et 1972." Il indique aussi que "la raison pour laquelle cette voiture porte un numéro de châssis de 914-6 est parce qu'une carrosserie normale de 914-6 a été utilisée pour fabriquer le prototype original qu'est cette voiture."
Après le décès du colonel, la voiture resta stockée un certain nombre d'années avant d'être découverte par un important collectionneur américain, qui l'a lui-même cédée à l'actuel propriétaire, grand amateur de Porsche de compétition. Elle était alors en mauvais état et le compteur affichait 46 000 km. La rouille et de mauvaises réparations ont nécessité un déshabillage complet de la carrosserie pour qu'elle soit restaurée et repeinte dans les règles. La mécanique a réclamé également d'importants travaux, particulièrement complexes, à cause de la spécificité du moteur et de la transmission. Ils ont été réalisés avec l'assistance de Drew Slaton (grand spécialiste des Porsche RSR américain). Le propriétaire a d'ailleurs fait appel à d'autres spécialistes comme Jürgen Barth et George Hussey, grand connaisseur des 914 et propriétaire d'une autre 916 qui a pu être utilisée comme modèle. Pour l'intérieur, certain matériaux ont dû être recherchés en Allemagne pour pouvoir respecter l'authenticité de la voiture.
Les travaux ont duré trois années et, depuis, cette Porsche 916 a été présentée en mars 2017 au concours d'élégance d'Amelia Island. Elle a été ensuite exposée pendant six mois au "North American headquarters" de Porsche à Atlanta, en Géorgie, avant de faire partie de la rétrospective spécialement consacré à la marque, au sein du superbe Petersen Museum de Los Angeles.

Aujourd'hui, la voiture se présente dans un état exceptionnel, grâce à sa restauration particulièrement poussée et méticuleuse. Elle constitue une pièce unique de l'histoire Porsche, un jalon dans l'évolution de la gamme et elle bénéficie d'une histoire limpide, avec une appartenance à la famille Porsche elle-même. Ainsi, en plus de présenter des performances exceptionnelles pour son époque, elle ouvrira au nouveau propriétaire les portes des plus prestigieux évènements historiques du monde entier.

MERCI DE NOTER QUE LE TITRE ANGLAIS EST EN COURS ET SERA REMISE A L'ACHETEUR DANS LES MEILLEURS DELAIS A L'ISSUE DE LA VENTE.

La participation aux enchères pour ce lot est soumise à une procédure d'enregistrement particulière. Si vous souhaitez enchérir sur ce lot, merci de vous rapprocher du bureau des enchères ou du département Motorcars minimum 48 heures avant la vente.



British title
Chassis n° 9141430195

- The Prototype for the 916, car used by Corina Piëch
- Factory-designed unique prototype
- The only Porsche 916 to be fitted with a 2.9L RSR engine from new
- Owned by Porsche for Corina Piëch's use
- Exceptional restoration

"Brutus" : the explanation for the rather provocative name lies under the rear bootlid of this very special Porsche : an experimental flat-six 2.9-litre, mid-positioned factory engine, capable of over 300 bhp. It was given the nickname by Corina Piëch, whose father, Ferdinand Piëch, (Ferry Porsche's nephew), was very involved in the development of touring and competition Porsche at that time, including the 917. This prototype car was designed with the aim of adding the power the 914 lacked, to compete with mid-engined sports cars like the Dino 246 GT. This also risked upsetting the 911's career which was under threat at that time.

Brutus was the first prototype model of 11 cars built for this purpose. Although the cars used the 914/6 bodyshell (a model limited to 2-litres), everything else was heavily modified. Brutus was the only 916 to be equipped with a factory 2.9-litre injection RSR engine, whilst the other ten cars were given a 2.4-litre 911S engine. For this reason, a rev counter graduated to 10,000 rpm was installed and the car received a more sophisticated lubrication system. Brutus was also the only Porsche 916 to be given an 85-litre competition fuel tank. The others had a 100-litre tank positioned at the front that required strengthening bars. To add extra rigidity, the Targa roof was welded to the body.

Ultimately, this experiment by Ferdinand Piëch didn't lead anywhere, probably because the car's performance was so close to that of the 911. However, this first factory owned prototype remained in the family, given to Corina Piëch for her personal use. She drove it around for a few years, and had the interior modified several times by Tony Lapine's design department.
In April 1974, this unusual car was sold for the sum of 27 500 DM to Colonel Robert E. Hartvigsen, then stationed with the Canadian forces in Lahr, Germany. In 1978, Brutus was sent back to the factory for a major overhaul of the running gear and suspension. Work was carried out to the engine and gearbox at the same time (Porsche invoice of 12 649 DM). In April 1978, when Colonel Hartvigsen's assignment came to an end, Brutus was exported to the US, and the car was first registered in America in October 1978.
A Porsche certificate, dated 29 April 1974, states that this 916 was a " limited production model : less than 10 vehicles of this model were built between 1971 and 1972. " It also indicates that " the reason this car has a 914-6 chassis number is that the standard body of a 914-6 was used to build this original prototype. "
When the Colonel died, the car remained in storage for a number of years before being discovered by a big US collector, who sold it to the current owner, a serious enthusiast of Porsche competition cars. At that time, the odometer was at 46 000 km and the car was in poor condition. The presence of rust and some bad repairs necessitated a full unibody restoration and re-spray, which was carried out to the highest standards. Major mechanical work was also required, which was complex because of the particular engine and transmission. This work was carried out with the help of Drew Slaton (renowned US specialist for Porsche RSR). The owner also called on other specialists including Jürgen Barth and George Hussey, the great 914 expert who owned another 916 which was used as a model. For the interior, certain materials were sourced in Germany in order to maintain the car's authenticity.
The work took three years and once finished, this Porsche 916 was presented at the Amelia Island concours d'élégance in March 2017. It was then exhibited at Porsche's North American Headquarters in Atlanta, Georgia, for six months before being included in the marque retrospective at the superb Petersen Museum in Los Angeles.

The car is presented in exceptional condition today, thanks to its particularly thorough and careful restoration. It is a unique piece in Porsche history and a milestone in the marque's evolution. It benefits from having transparent history and has been owned and driven by a member of the Porsche family. This is a car with a performance that was exceptional in its day. It will open doors for its new owner to all the most prestigious historic events around the world.

PLEASE NOTE THE BRITISH TITLE IS IN PROCESS AND WILL BE DELIVERED AS SOON AS POSSIBLE AFTER THE SALE TO THE BUYER.

Participating in the auction on this lot is subject to a special registration process. If you would like to bid on this lot, please get in touch with the bidding office or the motorcars department at least 48 hours before the sale.


Estimation 800 000 - 1 200 000 €

Sold 928,000 €
* Results are displayed including buyer's fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Lot 124

1971 Porsche 916 prototype "Brutus"

Sold 928,000 € [$]

1971 Porsche 916 prototype "Brutus"
Titre de circulation britannique
Châssis n° 9141430195

- Le Prototype de la 916, voiture utilisée par Corina Piëch
- Prototype unique conçu à l'usine
- L'unique Porsche 916 équipée d'un moteur 2,9L RSR d'origine
- Propriété de Porsche pour l'usage de Corina Piëch
- Restauration exceptionnelle

"Brutus" : la raison de cette provoquante dénomination se trouve sous le capot arrière de cette Porsche très spéciale : il abrite en effet un six-cylindres à plat 2,9 litres RSR expérimental conçu à l'usine en position centrale, dont la puissance dépasserait largement 300 ch. Ce surnom lui a été donné par Corina Piëch, fille de Ferdinand Piëch, neveu de Ferry Porsche alors très impliqué dans le développement des Porsche de tourisme et de compétition (dont la mise au point de la 917). Avant de se trouver entre les mains de Corina, cette voiture était un prototype destiné à donner à la 914 la puissance qui lui manquait pour aller concurrencer d'autres sportives à moteur central comme les Dino 246 GT. Au risque de troubler aussi la carrière de la 911 qui, à cette époque, était menacée.
Ainsi, Brutus est le premier prototype des 11 voitures réalisées dans ce but. Ils reprenaient une caisse de 914/6 (dont le six-cylindres se limitait à 2 litres), mais le reste de l'auto était profondément modifié. Brutus est la seule 916 équipée d'origine d'un 2,9 litres à injection de RSR d'Usine alors que la dizaine d'autres voitures était équipée d'un 2,4 litres de 911 S. De ce fait un compte tours gradué jusqu'à 10 000 tr/min fut monté et un système de lubrification plus performant fut adapté. Brutus est aussi la seule Porsche 916 équipée d'un réservoir compétition de 85 litres. Pour les autres 916 on trouvait un réservoir de carburant de 100 litres placé à l'avant et nécessitant la présence de barres de renforts de caisse. Également dans un but de rigidité, le toit était soudé à l'ensemble.

Finalement, cette voie explorée par Ferdinand Piëch est restée sans lendemain, sans doute à cause de sa proximité de performances avec la 911. Mais ce premier prototype est resté dans la famille puisqu'il a été la propriété de l'usine et était confié à Corina Piëch pour son usage personnel. Elle l'a utilisé pendant quelques années, n'hésitant pas à faire modifier à plusieurs reprises l'aménagement intérieur par le département design de Tony Lapine.
En avril 1974, cette voiture peu ordinaire a été vendue pour la somme de 27 500 DM au colonel Robert E. Hartvigsen, alors qu'il faisait partie des forces canadiennes basées en Allemagne, à Lahr. En 1978, Brutus fut renvoyé à l'usine pour une importante révision des trains roulants et suspension ainsi qu'une réfection du moteur et de la boite de vitesses (facture de Porsche de 12 649 DM). En Avril 1978, Brutus fut exportée aux États-Unis lorsque l'affectation du colonel Hartvigsen arriva à son terme. La voiture fut immatriculée pour la première fois aux USA en octobre 1978.
Un certificat de Porsche, daté du 29 avril 1974, précise que cette 916 est une voiture "de production limitée : moins de 10 véhicules de ce modèle ont été produits pendant les années 1971 et 1972." Il indique aussi que "la raison pour laquelle cette voiture porte un numéro de châssis de 914-6 est parce qu'une carrosserie normale de 914-6 a été utilisée pour fabriquer le prototype original qu'est cette voiture."
Après le décès du colonel, la voiture resta stockée un certain nombre d'années avant d'être découverte par un important collectionneur américain, qui l'a lui-même cédée à l'actuel propriétaire, grand amateur de Porsche de compétition. Elle était alors en mauvais état et le compteur affichait 46 000 km. La rouille et de mauvaises réparations ont nécessité un déshabillage complet de la carrosserie pour qu'elle soit restaurée et repeinte dans les règles. La mécanique a réclamé également d'importants travaux, particulièrement complexes, à cause de la spécificité du moteur et de la transmission. Ils ont été réalisés avec l'assistance de Drew Slaton (grand spécialiste des Porsche RSR américain). Le propriétaire a d'ailleurs fait appel à d'autres spécialistes comme Jürgen Barth et George Hussey, grand connaisseur des 914 et propriétaire d'une autre 916 qui a pu être utilisée comme modèle. Pour l'intérieur, certain matériaux ont dû être recherchés en Allemagne pour pouvoir respecter l'authenticité de la voiture.
Les travaux ont duré trois années et, depuis, cette Porsche 916 a été présentée en mars 2017 au concours d'élégance d'Amelia Island. Elle a été ensuite exposée pendant six mois au "North American headquarters" de Porsche à Atlanta, en Géorgie, avant de faire partie de la rétrospective spécialement consacré à la marque, au sein du superbe Petersen Museum de Los Angeles.

Aujourd'hui, la voiture se présente dans un état exceptionnel, grâce à sa restauration particulièrement poussée et méticuleuse. Elle constitue une pièce unique de l'histoire Porsche, un jalon dans l'évolution de la gamme et elle bénéficie d'une histoire limpide, avec une appartenance à la famille Porsche elle-même. Ainsi, en plus de présenter des performances exceptionnelles pour son époque, elle ouvrira au nouveau propriétaire les portes des plus prestigieux évènements historiques du monde entier.

MERCI DE NOTER QUE LE TITRE ANGLAIS EST EN COURS ET SERA REMISE A L'ACHETEUR DANS LES MEILLEURS DELAIS A L'ISSUE DE LA VENTE.

La participation aux enchères pour ce lot est soumise à une procédure d'enregistrement particulière. Si vous souhaitez enchérir sur ce lot, merci de vous rapprocher du bureau des enchères ou du département Motorcars minimum 48 heures avant la vente.



British title
Chassis n° 9141430195

- The Prototype for the 916, car used by Corina Piëch
- Factory-designed unique prototype
- The only Porsche 916 to be fitted with a 2.9L RSR engine from new
- Owned by Porsche for Corina Piëch's use
- Exceptional restoration

"Brutus" : the explanation for the rather provocative name lies under the rear bootlid of this very special Porsche : an experimental flat-six 2.9-litre, mid-positioned factory engine, capable of over 300 bhp. It was given the nickname by Corina Piëch, whose father, Ferdinand Piëch, (Ferry Porsche's nephew), was very involved in the development of touring and competition Porsche at that time, including the 917. This prototype car was designed with the aim of adding the power the 914 lacked, to compete with mid-engined sports cars like the Dino 246 GT. This also risked upsetting the 911's career which was under threat at that time.

Brutus was the first prototype model of 11 cars built for this purpose. Although the cars used the 914/6 bodyshell (a model limited to 2-litres), everything else was heavily modified. Brutus was the only 916 to be equipped with a factory 2.9-litre injection RSR engine, whilst the other ten cars were given a 2.4-litre 911S engine. For this reason, a rev counter graduated to 10,000 rpm was installed and the car received a more sophisticated lubrication system. Brutus was also the only Porsche 916 to be given an 85-litre competition fuel tank. The others had a 100-litre tank positioned at the front that required strengthening bars. To add extra rigidity, the Targa roof was welded to the body.

Ultimately, this experiment by Ferdinand Piëch didn't lead anywhere, probably because the car's performance was so close to that of the 911. However, this first factory owned prototype remained in the family, given to Corina Piëch for her personal use. She drove it around for a few years, and had the interior modified several times by Tony Lapine's design department.
In April 1974, this unusual car was sold for the sum of 27 500 DM to Colonel Robert E. Hartvigsen, then stationed with the Canadian forces in Lahr, Germany. In 1978, Brutus was sent back to the factory for a major overhaul of the running gear and suspension. Work was carried out to the engine and gearbox at the same time (Porsche invoice of 12 649 DM). In April 1978, when Colonel Hartvigsen's assignment came to an end, Brutus was exported to the US, and the car was first registered in America in October 1978.
A Porsche certificate, dated 29 April 1974, states that this 916 was a " limited production model : less than 10 vehicles of this model were built between 1971 and 1972. " It also indicates that " the reason this car has a 914-6 chassis number is that the standard body of a 914-6 was used to build this original prototype. "
When the Colonel died, the car remained in storage for a number of years before being discovered by a big US collector, who sold it to the current owner, a serious enthusiast of Porsche competition cars. At that time, the odometer was at 46 000 km and the car was in poor condition. The presence of rust and some bad repairs necessitated a full unibody restoration and re-spray, which was carried out to the highest standards. Major mechanical work was also required, which was complex because of the particular engine and transmission. This work was carried out with the help of Drew Slaton (renowned US specialist for Porsche RSR). The owner also called on other specialists including Jürgen Barth and George Hussey, the great 914 expert who owned another 916 which was used as a model. For the interior, certain materials were sourced in Germany in order to maintain the car's authenticity.
The work took three years and once finished, this Porsche 916 was presented at the Amelia Island concours d'élégance in March 2017. It was then exhibited at Porsche's North American Headquarters in Atlanta, Georgia, for six months before being included in the marque retrospective at the superb Petersen Museum in Los Angeles.

The car is presented in exceptional condition today, thanks to its particularly thorough and careful restoration. It is a unique piece in Porsche history and a milestone in the marque's evolution. It benefits from having transparent history and has been owned and driven by a member of the Porsche family. This is a car with a performance that was exceptional in its day. It will open doors for its new owner to all the most prestigious historic events around the world.

PLEASE NOTE THE BRITISH TITLE IS IN PROCESS AND WILL BE DELIVERED AS SOON AS POSSIBLE AFTER THE SALE TO THE BUYER.

Participating in the auction on this lot is subject to a special registration process. If you would like to bid on this lot, please get in touch with the bidding office or the motorcars department at least 48 hours before the sale.


Estimation 800 000 - 1 200 000 €

Sold 928,000 €
* Results are displayed including buyer's fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Sale’s details

Sale: 3888
Location: Salon Rétromobile Hall 2.1 Paris Expo – Porte de Versailles 75015 Paris
Date: 08 feb. 2019 14:00
Auctioneer: Hervé Poulain

Contact

Anne-Claire Mandine
Phone +33 1 42 99 20 73
motorcars@artcurial.com

Purchase Orders & Auctions by Phone

Kristina Vrzests
Phone +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions of Purchase

Rétromobile 2019 The Official Sale