Sale Rétromobile - 04 february 2011 /Lot 244 1969 ASTON MARTIN DB6 VANTAGE - NO RESERVE

  • 1969 ASTON MARTIN DB6 VANTAGE - NO RESERVE
  • 1969 ASTON MARTIN DB6 VANTAGE - NO RESERVE
  • 1969 ASTON MARTIN DB6 VANTAGE - NO RESERVE
  • 1969 ASTON MARTIN DB6 VANTAGE - NO RESERVE
  • 1969 ASTON MARTIN DB6 VANTAGE - NO RESERVE
  • 1969 ASTON MARTIN DB6 VANTAGE - NO RESERVE
  • 1969 ASTON MARTIN DB6 VANTAGE - NO RESERVE
  • 1969 ASTON MARTIN DB6 VANTAGE - NO RESERVE
  • 1969 ASTON MARTIN DB6 VANTAGE - NO RESERVE
  • 1969 ASTON MARTIN DB6 VANTAGE - NO RESERVE
  • 1969 ASTON MARTIN DB6 VANTAGE - NO RESERVE
  • 1969 ASTON MARTIN DB6 VANTAGE - NO RESERVE
  • 1969 ASTON MARTIN DB6 VANTAGE - NO RESERVE
  • 1969 ASTON MARTIN DB6 VANTAGE - NO RESERVE
  • 1969 ASTON MARTIN DB6 VANTAGE - NO RESERVE
  • 1969 ASTON MARTIN DB6 VANTAGE - NO RESERVE
  • 1969 ASTON MARTIN DB6 VANTAGE - NO RESERVE
1969 ASTON MARTIN DB6 VANTAGE - NO RESERVE Châssis n° DB6/3567/R
Moteur n° 400/4001/VC

Industriel prospère à la fin de la Seconde Guerre mondiale, David Brown racheta les marques Aston Martin en 1947 et Lagonda en 1948. Il récupéra aussi un nouveau moteur Lagonda conçu par William Owen Bentley et en équipa le châssis Aston Martin DB à moteur deux litres pour créer la DB2, deuxième Aston Martin produite sous son contrôle. Ce moteur six cylindres à 2 ACT évolua en cylindrée et en puissance jusqu'à la DB2/4 Mark III de 1956. Ce fut la première génération des DB de grand tourisme. Les DB3 furent des modèles sport de compétition.

La deuxième génération apparut fin 1958 sous la forme de la DB4 qui évolua en DB5 (lancée en 1963) et DB6 (1965), ultime version d'un type réussi et totalement nouveau tant par son moteur que par sa conception et son style. Les DB4 et DB5 à châssis plate-forme à caissons reçurent en effet une superbe carrosserie en aluminium dont la structure était faite de multiples petits tubes soudés en acier selon le procédé Superleggera du carrossier italien Touring. Le nouveau six-cylindres en ligne à 2 ACT tout en alliage léger de 3,4 litres sur la DB4 puis de 4 litres sur la DB5 se révèla puissant, robuste et fiable. Il sera repris sur la DB6 (285 ch en version standard), une DB5 allongée de plus de 9 cm et au toit surélevé pour dégager davantage d'espace aux places arrière, servie par une excellente boîte de vitesse ZF à cinq rapports, préférable à la boîte automatique optionnelle proposée au marché américain.

Le modèle présenté, une véritable DB6 Vantage avec trois double-carburateurs Weber et son taux de compression plus élevé, a été commandé neuf par le concessionnaire Aston Martin H.R. Owen, London SW7 et immatriculé pour la première fois le 27 mars 1969 au nom de A.W. Daubeny de Moleyns, Burnham House en Ecosse. Le 31 mai 1973, elle passe entre les mains de David Thomas Brian Harries à Llanelli en Ecosse toujours. En 1977, elle change de mains et est achetée par David Mason qui la garda jusqu'en 2007. Une restauration totale est alors entreprise par les ateliers Post Vintage, dans le West Yorkshire, spécialistes de la marque. La voiture est totalement mise à nu, carrosserie, mécanique refait (dossier de photographies et de factures attestant de ces travaux). Ce superbe exemplaire de DB6 Vantage est alors acheté par le propriétaire de la collection, subjugué par l'état spectaculaire de cette DB6 Vantage. Cette voiture vient avec deux dossiers contenant toute son histoire, de la facture d'achat originale chez Owen à Londres, aux différents MOTs, aux factures d'entretien de 1969 à aujourd'hui.
Titre de circulation Luxembourgeois.



The wealthy industrialist David Brown bought Aston Martin in 1947 and Lagonda in 1948. He also recuperated a new Lagonda engine designed by William Owen Bentley, and fitted the chassis of the Aston Martin DB with it to create the DB2, the second Aston Martin made under his direction. This six-cylinder 2 ACT evolved in terms of capacity and power to become the DB2/4 Mark III in 1956, the first generation of DB gran turismo models. The DB3 were racing models.

The second generation appeared at the end of 1958 in the form of the DB4, which became the DB5 (launched 1963) and DB6 (1965), the final version of a successful and totally new type, both for its engine and its design and style. The DB4 and DB5, with their platform chassis, received superb aluminium bodywork made from a host of tiny, welded steel tubes using the Superleggera technique pioneered by Italian coachbuilder Touring. The new six-cylinder 2 ACT line engine in light alloy throughout - first in a 3.4-litre version on the DB4, then in a 4-litre version on the DB5 - proved powerful, robust and reliable, and would be used for the DB6 (285bhp for the standard version), a DB5 extended by over 9cm, with the roof raised to give the back seats more rooms, and an excellent ZF five-speed gear-box, preferable to the optional automatic version available in America.

This genuine DB6 Vantage, fitted with triple Weber carburettors and high compression ratio, was ordered by the London dealership, H.R Owen, and first registered to A.W. Daubeny from Burnham house, Scotland. on march 27th 1969, Later she changed hands on may 31st 1973 to David Thomas Brian Harries of Lianelli, Scotland. In 1977, David Mason bought it and kept it until 2007. A total restoration begins then at Post vintage, West Yorkshire, marque specialists. The body is stripped down to bare metal and the mechanichal components rebuilt or replaced. An imortant invoice and photo file is available with the car proving the important work done. This superb DB 6 Vantage was then bought by the actual owner, who could'nt resist to its extraordinary condition. Two files come with the car : the restoration one and all the MOT', the original invoice and all the maintenance records since 1969.
Luxemburg title.

Estimation 130 000 - 160 000 €

Sold 193,704 €
* Results are displayed including buyer's fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Lot 244

1969 ASTON MARTIN DB6 VANTAGE - NO RESERVE

Sold 193,704 € [$]

1969 ASTON MARTIN DB6 VANTAGE - NO RESERVE Châssis n° DB6/3567/R
Moteur n° 400/4001/VC

Industriel prospère à la fin de la Seconde Guerre mondiale, David Brown racheta les marques Aston Martin en 1947 et Lagonda en 1948. Il récupéra aussi un nouveau moteur Lagonda conçu par William Owen Bentley et en équipa le châssis Aston Martin DB à moteur deux litres pour créer la DB2, deuxième Aston Martin produite sous son contrôle. Ce moteur six cylindres à 2 ACT évolua en cylindrée et en puissance jusqu'à la DB2/4 Mark III de 1956. Ce fut la première génération des DB de grand tourisme. Les DB3 furent des modèles sport de compétition.

La deuxième génération apparut fin 1958 sous la forme de la DB4 qui évolua en DB5 (lancée en 1963) et DB6 (1965), ultime version d'un type réussi et totalement nouveau tant par son moteur que par sa conception et son style. Les DB4 et DB5 à châssis plate-forme à caissons reçurent en effet une superbe carrosserie en aluminium dont la structure était faite de multiples petits tubes soudés en acier selon le procédé Superleggera du carrossier italien Touring. Le nouveau six-cylindres en ligne à 2 ACT tout en alliage léger de 3,4 litres sur la DB4 puis de 4 litres sur la DB5 se révèla puissant, robuste et fiable. Il sera repris sur la DB6 (285 ch en version standard), une DB5 allongée de plus de 9 cm et au toit surélevé pour dégager davantage d'espace aux places arrière, servie par une excellente boîte de vitesse ZF à cinq rapports, préférable à la boîte automatique optionnelle proposée au marché américain.

Le modèle présenté, une véritable DB6 Vantage avec trois double-carburateurs Weber et son taux de compression plus élevé, a été commandé neuf par le concessionnaire Aston Martin H.R. Owen, London SW7 et immatriculé pour la première fois le 27 mars 1969 au nom de A.W. Daubeny de Moleyns, Burnham House en Ecosse. Le 31 mai 1973, elle passe entre les mains de David Thomas Brian Harries à Llanelli en Ecosse toujours. En 1977, elle change de mains et est achetée par David Mason qui la garda jusqu'en 2007. Une restauration totale est alors entreprise par les ateliers Post Vintage, dans le West Yorkshire, spécialistes de la marque. La voiture est totalement mise à nu, carrosserie, mécanique refait (dossier de photographies et de factures attestant de ces travaux). Ce superbe exemplaire de DB6 Vantage est alors acheté par le propriétaire de la collection, subjugué par l'état spectaculaire de cette DB6 Vantage. Cette voiture vient avec deux dossiers contenant toute son histoire, de la facture d'achat originale chez Owen à Londres, aux différents MOTs, aux factures d'entretien de 1969 à aujourd'hui.
Titre de circulation Luxembourgeois.



The wealthy industrialist David Brown bought Aston Martin in 1947 and Lagonda in 1948. He also recuperated a new Lagonda engine designed by William Owen Bentley, and fitted the chassis of the Aston Martin DB with it to create the DB2, the second Aston Martin made under his direction. This six-cylinder 2 ACT evolved in terms of capacity and power to become the DB2/4 Mark III in 1956, the first generation of DB gran turismo models. The DB3 were racing models.

The second generation appeared at the end of 1958 in the form of the DB4, which became the DB5 (launched 1963) and DB6 (1965), the final version of a successful and totally new type, both for its engine and its design and style. The DB4 and DB5, with their platform chassis, received superb aluminium bodywork made from a host of tiny, welded steel tubes using the Superleggera technique pioneered by Italian coachbuilder Touring. The new six-cylinder 2 ACT line engine in light alloy throughout - first in a 3.4-litre version on the DB4, then in a 4-litre version on the DB5 - proved powerful, robust and reliable, and would be used for the DB6 (285bhp for the standard version), a DB5 extended by over 9cm, with the roof raised to give the back seats more rooms, and an excellent ZF five-speed gear-box, preferable to the optional automatic version available in America.

This genuine DB6 Vantage, fitted with triple Weber carburettors and high compression ratio, was ordered by the London dealership, H.R Owen, and first registered to A.W. Daubeny from Burnham house, Scotland. on march 27th 1969, Later she changed hands on may 31st 1973 to David Thomas Brian Harries of Lianelli, Scotland. In 1977, David Mason bought it and kept it until 2007. A total restoration begins then at Post vintage, West Yorkshire, marque specialists. The body is stripped down to bare metal and the mechanichal components rebuilt or replaced. An imortant invoice and photo file is available with the car proving the important work done. This superb DB 6 Vantage was then bought by the actual owner, who could'nt resist to its extraordinary condition. Two files come with the car : the restoration one and all the MOT', the original invoice and all the maintenance records since 1969.
Luxemburg title.

Estimation 130 000 - 160 000 €

Sold 193,704 €
* Results are displayed including buyer's fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Sale’s details

Sale: 1957
Date: 04 feb. 2011 14:00

Contact

Iris Hummel
Phone +33 1 42 99 20 56
ihummel@artcurial.com

Purchase Orders & Auctions by Phone

Kristina Vrzests
Phone +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions of Purchase

Rétromobile