Sale Le Mans Classic 2018 - 07 july 2018 /Lot 94 1966 Lamborghini 400 GT 2+2 par Touring

  • 1966 Lamborghini 400 GT 2+2 par Touring
  • 1966 Lamborghini 400 GT 2+2 par Touring
  • 1966 Lamborghini 400 GT 2+2 par Touring
  • 1966 Lamborghini 400 GT 2+2 par Touring
  • 1966 Lamborghini 400 GT 2+2 par Touring
  • 1966 Lamborghini 400 GT 2+2 par Touring
  • 1966 Lamborghini 400 GT 2+2 par Touring
  • 1966 Lamborghini 400 GT 2+2 par Touring
  • 1966 Lamborghini 400 GT 2+2 par Touring
  • 1966 Lamborghini 400 GT 2+2 par Touring
  • 1966 Lamborghini 400 GT 2+2 par Touring
  • 1966 Lamborghini 400 GT 2+2 par Touring
  • 1966 Lamborghini 400 GT 2+2 par Touring
  • 1966 Lamborghini 400 GT 2+2 par Touring
  • 1966 Lamborghini 400 GT 2+2 par Touring
  • 1966 Lamborghini 400 GT 2+2 par Touring
  • 1966 Lamborghini 400 GT 2+2 par Touring
  • 1966 Lamborghini 400 GT 2+2 par Touring
  • 1966 Lamborghini 400 GT 2+2 par Touring
  • 1966 Lamborghini 400 GT 2+2 par Touring
  • 1966 Lamborghini 400 GT 2+2 par Touring
  • 1966 Lamborghini 400 GT 2+2 par Touring
  • 1966 Lamborghini 400 GT 2+2 par Touring
  • 1966 Lamborghini 400 GT 2+2 par Touring
  • 1966 Lamborghini 400 GT 2+2 par Touring
  • 1966 Lamborghini 400 GT 2+2 par Touring
  • 1966 Lamborghini 400 GT 2+2 par Touring
  • 1966 Lamborghini 400 GT 2+2 par Touring
  • 1966 Lamborghini 400 GT 2+2 par Touring
  • 1966 Lamborghini 400 GT 2+2 par Touring
  • 1966 Lamborghini 400 GT 2+2 par Touring
  • 1966 Lamborghini 400 GT 2+2 par Touring
  • 1966 Lamborghini 400 GT 2+2 par Touring
  • 1966 Lamborghini 400 GT 2+2 par Touring
  • 1966 Lamborghini 400 GT 2+2 par Touring
  • 1966 Lamborghini 400 GT 2+2 par Touring
  • 1966 Lamborghini 400 GT 2+2 par Touring
  • 1966 Lamborghini 400 GT 2+2 par Touring
  • 1966 Lamborghini 400 GT 2+2 par Touring
  • 1966 Lamborghini 400 GT 2+2 par Touring
  • 1966 Lamborghini 400 GT 2+2 par Touring
  • 1966 Lamborghini 400 GT 2+2 par Touring
  • 1966 Lamborghini 400 GT 2+2 par Touring
  • 1966 Lamborghini 400 GT 2+2 par Touring
  • 1966 Lamborghini 400 GT 2+2 par Touring
1966 Lamborghini 400 GT 2+2 par Touring
Titre de circulation allemand
Châssis n° 0595
Moteur n° 0546
N° Touring 18992

- Construite à seulement 248 exemplaires
- Elégante combinaison de couleurs d'origine
- Design impressionnant

En 1963, Ferruccio Lamborghini, fabricant de machines agricoles - et client insatisfait de Ferrari - décide de créer la firme éponyme, avec l'ambition de damer le pion au cheval cabré. Les meilleurs ingénieurs sont recrutés, notamment Bizzarrini, illustre concepteur du moteur de la Ferrari 250 GTO, ainsi que Dallara pour le châssis. Un premier prototype, dénommé 350 GTV dessiné par Francesco Scaglione voir le jour dès 1963 et quatre mois seulement après avoir lancé le projet, la 350 GT, arme de la revanche, apparaît au Salon de Genève.
La carrosserie a été retouchée par le carrossier Touring, adoptant le fameux châssis tubulaire " superleggera ". Elle accueille un moteur V12 de 3,5 L de cylindrée, à quatre arbres à cames en tête, qui peut potentiellement développer la puissance de 360 ch, soit 100 de plus qu'une Ferrari 250 GT, mais est limité à 280 ch sur le modèle de série. Ferrari n'a toutefois pas tardé à apporter sa réponse. La 330 GT lancée en 1963, est équipée d'un moteur de 4 L de cylindrée. Qu'à cela ne tienne, en 1965, le bloc moteur de la 350 GT passe à 4 L et sa puissance gagne 40 ch, pour s'établir à 320 ch. Il s'agit donc maintenant de concurrencer la Ferrari 330 GT, disponible depuis peu de temps en version 2+2.
Afin de la doter de deux places à l'arrière, l'auto est habilement redessinée par Touring. On remarque que le pavillon est légèrement surélevé et que la chute du toit empiète davantage sur le coffre ; ainsi est née la 2+2. Les modifications sont en réalité plus profondes. Outre l'accroissement du volume intérieur, la longueur de la voiture a augmenté de 14 cm, sans pour autant modifier l'empattement. La carrosserie est désormais en acier, il n'y a plus qu'un seul réservoir d'essence et deux doubles phares prennent place à l'avant. Sur le plan mécanique, la voiture est équipée d'une nouvelle boîte de vitesses " maison " à cinq rapports et d'un nouveau différentiel.
La voiture présentée, un des 248 exemplaires produits, a été vendue neuve par le Garage Foitek à Zurich, en Suisse le 21 juillet 1966. D'après l'historien Lamborghini Olivier Nameche, elle était parée d'une livrée gris argent avec intérieur noir. Conservée en Suisse jusqu'en 1988, cette 400 GT est alors exportée à Essen, en Allemagne. Elle fut ensuite immatriculée à Bergish Gladbach en 2008. Cette grande GT, toujours équipée de son moteur d'origine, se trouve en très bon état, et son intérieur en cuir noir est, semble-t-il, d'origine. Offrant à la fois une ligne à couper le souffle grâce à ses vitres latérales incurvées, et des performances impressionnantes grâce à son moteur 4L de 320ch, elle jouit en outre d'un comportement routier exemplaire.



German title
Chassis #0595
Engine #0546
Touring #18992

- Only 248 examples manufactured
- Elegant combination of original colours
- Impressive design

Ferrucio Lamborghini, a manufacturer of agricultural machines - and an unsatisfied Ferrari customer - decides in 1963 to create the eponymous company, with the ambition to outflank the prancing horse. The best engineers are then recruited such as Bizzarini, the famous designer of the Ferrari 250 GTO engine, and Dallara for the chassis. The first prototype, called the 350 GTV designed by Francseco Scaglione comes out in 1963 and only four months after launching this project, the weapon of revenge in the name of the 350 GT appears at the Geneva Motor Show.
The bodywork was reworked by coachbuilder Touring, implementing the famous "superleggera" tubular chassis. It has a 3.5-litre V12 engine with four overhead camshafts which can potentially produce 360 hp (100 more than a Ferrari 250 GT) but is limited to 280 hp on the standard model. Ferrari was quick to respond: the 330GT launched in 1963 and is equipped with a 4-litre engine. Never mind that, the engine block of the 350 GT goes to 4 litres in 1965 and its performance gains another 40 hp to settle at 320 hp. It is now a matter of competing against the Ferrari 330 GT which was shortly after available in 2+2 version.
In order to fit two seats at the back, the car is skillfully re-designed by Touring. We noticed that the pavilion is slightly elevated and that the collapsable roof interferes further on the boot; this is when the 2+2 was born. Modifications were actually more intense. In addition to the increase in interior volume, the car length was also increased by 14 cm without necessarily modifying the wheelbase. The bodywork is now in steel, there is no more than than one fuel tank and two double headlights are placed at the front. Mechanically, the car is fitted with a new "homemade" five-speed gearbox and a new differential.
The car on offer is one of the 248 units produced and was sold new by Garage Foitek in Zurich, Switzerland, on July 21, 1966. According to the Lamborghini historian Olivier Nameche, it was delivered new in a silver grey livery with a black interior. It remained in Switzerland until 1988, when it was exported to Essen, Germany. It was then registered in Bergish Gladbach's name in 2008. This large GT, still equipped with its original engine, is in very good condition, and its black leather interior seems to be original. Offering both a breathtaking line thanks to its curved side windows and impressive performance thanks to its 320 hp 4L engine, it also enjoys an exemplary road handling.




Estimation 350 000 - 450 000 €

Sold 429,120 €
* Results are displayed including buyer's fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Lot 94

1966 Lamborghini 400 GT 2+2 par Touring

Sold 429,120 € [$]

1966 Lamborghini 400 GT 2+2 par Touring
Titre de circulation allemand
Châssis n° 0595
Moteur n° 0546
N° Touring 18992

- Construite à seulement 248 exemplaires
- Elégante combinaison de couleurs d'origine
- Design impressionnant

En 1963, Ferruccio Lamborghini, fabricant de machines agricoles - et client insatisfait de Ferrari - décide de créer la firme éponyme, avec l'ambition de damer le pion au cheval cabré. Les meilleurs ingénieurs sont recrutés, notamment Bizzarrini, illustre concepteur du moteur de la Ferrari 250 GTO, ainsi que Dallara pour le châssis. Un premier prototype, dénommé 350 GTV dessiné par Francesco Scaglione voir le jour dès 1963 et quatre mois seulement après avoir lancé le projet, la 350 GT, arme de la revanche, apparaît au Salon de Genève.
La carrosserie a été retouchée par le carrossier Touring, adoptant le fameux châssis tubulaire " superleggera ". Elle accueille un moteur V12 de 3,5 L de cylindrée, à quatre arbres à cames en tête, qui peut potentiellement développer la puissance de 360 ch, soit 100 de plus qu'une Ferrari 250 GT, mais est limité à 280 ch sur le modèle de série. Ferrari n'a toutefois pas tardé à apporter sa réponse. La 330 GT lancée en 1963, est équipée d'un moteur de 4 L de cylindrée. Qu'à cela ne tienne, en 1965, le bloc moteur de la 350 GT passe à 4 L et sa puissance gagne 40 ch, pour s'établir à 320 ch. Il s'agit donc maintenant de concurrencer la Ferrari 330 GT, disponible depuis peu de temps en version 2+2.
Afin de la doter de deux places à l'arrière, l'auto est habilement redessinée par Touring. On remarque que le pavillon est légèrement surélevé et que la chute du toit empiète davantage sur le coffre ; ainsi est née la 2+2. Les modifications sont en réalité plus profondes. Outre l'accroissement du volume intérieur, la longueur de la voiture a augmenté de 14 cm, sans pour autant modifier l'empattement. La carrosserie est désormais en acier, il n'y a plus qu'un seul réservoir d'essence et deux doubles phares prennent place à l'avant. Sur le plan mécanique, la voiture est équipée d'une nouvelle boîte de vitesses " maison " à cinq rapports et d'un nouveau différentiel.
La voiture présentée, un des 248 exemplaires produits, a été vendue neuve par le Garage Foitek à Zurich, en Suisse le 21 juillet 1966. D'après l'historien Lamborghini Olivier Nameche, elle était parée d'une livrée gris argent avec intérieur noir. Conservée en Suisse jusqu'en 1988, cette 400 GT est alors exportée à Essen, en Allemagne. Elle fut ensuite immatriculée à Bergish Gladbach en 2008. Cette grande GT, toujours équipée de son moteur d'origine, se trouve en très bon état, et son intérieur en cuir noir est, semble-t-il, d'origine. Offrant à la fois une ligne à couper le souffle grâce à ses vitres latérales incurvées, et des performances impressionnantes grâce à son moteur 4L de 320ch, elle jouit en outre d'un comportement routier exemplaire.



German title
Chassis #0595
Engine #0546
Touring #18992

- Only 248 examples manufactured
- Elegant combination of original colours
- Impressive design

Ferrucio Lamborghini, a manufacturer of agricultural machines - and an unsatisfied Ferrari customer - decides in 1963 to create the eponymous company, with the ambition to outflank the prancing horse. The best engineers are then recruited such as Bizzarini, the famous designer of the Ferrari 250 GTO engine, and Dallara for the chassis. The first prototype, called the 350 GTV designed by Francseco Scaglione comes out in 1963 and only four months after launching this project, the weapon of revenge in the name of the 350 GT appears at the Geneva Motor Show.
The bodywork was reworked by coachbuilder Touring, implementing the famous "superleggera" tubular chassis. It has a 3.5-litre V12 engine with four overhead camshafts which can potentially produce 360 hp (100 more than a Ferrari 250 GT) but is limited to 280 hp on the standard model. Ferrari was quick to respond: the 330GT launched in 1963 and is equipped with a 4-litre engine. Never mind that, the engine block of the 350 GT goes to 4 litres in 1965 and its performance gains another 40 hp to settle at 320 hp. It is now a matter of competing against the Ferrari 330 GT which was shortly after available in 2+2 version.
In order to fit two seats at the back, the car is skillfully re-designed by Touring. We noticed that the pavilion is slightly elevated and that the collapsable roof interferes further on the boot; this is when the 2+2 was born. Modifications were actually more intense. In addition to the increase in interior volume, the car length was also increased by 14 cm without necessarily modifying the wheelbase. The bodywork is now in steel, there is no more than than one fuel tank and two double headlights are placed at the front. Mechanically, the car is fitted with a new "homemade" five-speed gearbox and a new differential.
The car on offer is one of the 248 units produced and was sold new by Garage Foitek in Zurich, Switzerland, on July 21, 1966. According to the Lamborghini historian Olivier Nameche, it was delivered new in a silver grey livery with a black interior. It remained in Switzerland until 1988, when it was exported to Essen, Germany. It was then registered in Bergish Gladbach's name in 2008. This large GT, still equipped with its original engine, is in very good condition, and its black leather interior seems to be original. Offering both a breathtaking line thanks to its curved side windows and impressive performance thanks to its 320 hp 4L engine, it also enjoys an exemplary road handling.




Estimation 350 000 - 450 000 €

Sold 429,120 €
* Results are displayed including buyer's fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Sale’s details

Sale: 3359
Date: 07 jul. 2018 14:00
Auctioneer: Hervé Poulain

Contact

Anne-Claire Mandine
Phone +33 1 42 99 20 73
motorcars@artcurial.com

Purchase Orders & Auctions by Phone

Kristina Vrzests
Phone +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions of Purchase

Le Mans Classic 2018 by Artcurial Motorcars