Sale « Automobiles sur les Champs 3 » - 30 october 2011 /Lot 115 1964 Ford Thunderbird cabriolet - sans/no reserve

  • 1964 Ford Thunderbird cabriolet - sans/no reserve
  • 1964 Ford Thunderbird cabriolet - sans/no reserve
  • 1964 Ford Thunderbird cabriolet - sans/no reserve
  • 1964 Ford Thunderbird cabriolet - sans/no reserve
  • 1964 Ford Thunderbird cabriolet - sans/no reserve
  • 1964 Ford Thunderbird cabriolet - sans/no reserve
  • 1964 Ford Thunderbird cabriolet - sans/no reserve
  • 1964 Ford Thunderbird cabriolet - sans/no reserve
  • 1964 Ford Thunderbird cabriolet - sans/no reserve
  • 1964 Ford Thunderbird cabriolet - sans/no reserve
  • 1964 Ford Thunderbird cabriolet - sans/no reserve
  • 1964 Ford Thunderbird cabriolet - sans/no reserve
  • 1964 Ford Thunderbird cabriolet - sans/no reserve
1964 Ford Thunderbird cabriolet - sans/no reserve Châssis n° 4Y85Z159046

- Restauration approfondie, excellent état
- Voiture peu courante, ligne séduisante
- Equipement opulent et moteur puissant

La présentation de la Chevrolet Corvette, en janvier 1953, mérite une réponse de Ford ! Ce sera la Thunderbird, dévoilée au Salon de Detroit en février 1954. En fait, elle est déjà dans les cartons depuis quelques temps, la nécessité de relancer l'intérêt pour la marque se faisant sentir chez Ford. Mais bien que n'offrant que deux places, elle est moins radicalement sportive que sa concurrente. La marque la présente comme une "personal luxury car" et jamais n'utilisera le mot "sport" dans ses documents publicitaires. Pour cette nouvelle Ford, on a dessiné une ligne élancée, qui reprend certains thèmes des voitures de la marque et qui comporte quelques caractéristiques alors très en vogue, comme le pare-brise panoramique ou les butoirs de pare-chocs évoquant des tuyères de réacteur. Dès le départ, elle est dotée d'un V8 qui lui procure des performances équivalentes à celles de la Corvette, qu'elle surpasse en équipement. Pourtant, la nouvelle Ford tarde à trouver sa clientèle. Son habitacle à deux places en limite la diffusion et les dirigeants de la firme de Dearborn décident de la faire évoluer vers une voiture plus cossue : la deuxième génération de Thunderbird, présentée en 1958, conserve une ligne très personnelle, avec une grille de calandre agressive surmontée de quatre phares, mais elle offre désormais quatre vraies places. Elle bénéficie parallèlement d'un aménagement plus raffiné et exclusif. Avec cette nouvelle version, "l'oiseau de tonnerre" va véritablement prendre son envol avec une diffusion, pour l'année 1960, de plus de 92 000 exemplaires, à comparer aux 16 000 exemplaires vendus en 1957. Ford va donc poursuivre sur cette lancée, conservant à la Thunderbird sa position de voiture s'adressant à une clientèle plus opulente que sportive. L'arrivée en 1964 de la Mustang ne fera que confirmer cette tendance.

La Thunderbird que nous présentons est un cabriolet de la quatrième génération. Elle conserve une allure mêlant agressivité et exclusivité, avec une calandre inclinée vers l'avant encadrée de quatre phares. Importée en 2003 des Etats-Unis, elle est équipée du V8 de 390 ci (6,4 litres) développant 300 ch, accolé à une boîte automatique trois rapports. Elle a rejoint une collection française importante, où le niveau de restauration et d'entretien est particulièrement élevé, si bien qu'elle a bénéficié en 2004-2005 d'une restauration complète. Plus de 70 000 € de factures témoignent des travaux effectués chez un spécialiste des voitures américaines, à Vernon, comportant entre autres une réfection moteur avec conversion au carburant sans plomb et la pose d'une ligne d'échappement en inox. Depuis cette remise en état, la voiture a parcouru 6 000 km et se présente dans un état rare. C'est un modèle peu courant en France, qui offre les plaisirs de l'Amérique, dans un gabarit presque européen.
Titre de circulation français



- Thorough restoration, excellent condition
- Unusual car, seductive styling
- Lavishly equipped with powerful engine

The launch of the Chevrolet Corvette in January 1953, was guaranteed to get a reaction from Ford! That came in the form of the Thunderbird, unveiled at Detroit in February 1954. In fact, the car had already been in the pipeline for some time, with the need to revive interest in the brand being felt at Ford. But despite offering only two seats the Thunderbird was less radical than its decidedly sportier competitor. Ford decided to brand the Thunderbird as a "personal luxury car" and never did use the word "sport" in its advertising materials. For this new Ford, the designers at Ford created a striking shape, which drew on stylistic characteristics of other Ford cars and incorporated features so much in vogue then, such as the panoramic windscreen and bumpers that looked like jet engines. From the outset, the Thunderbird came with a V8, which ensured a performance equivalent to that of the Corvette, but with a higher standard of equipment.
However, the new Ford was slow in finding customers. A pure two-seater initially, with a rather limited customer base, Ford executives decided to change the Thunderbird into a more opulent car. The second generation Thunderbird, launched in 1958, retained a very personal line with an aggressive grille flanked by four head lamps, and now the car featured four proper seats. Also, the Thunderbird, in its second generation guise, became more refined and upmarket. With this new launch, "the bird of thunder" finally took off, setting the sales charts afire, with over 92,000 sold in 1962, compared to just 16,000 units sold in 1957. Ford continued to maintain the momentum, retaining its positioning of the Thunderbird as a car targeting a more affluent clientele than the pure sporting kind. The arrival of the Mustang in 1964 confirmed this trend.

The Thunderbird convertible that we are offering is a fourth generation version. It retains an allure that combines aggression and exclusivity, with a forward-leaning grille flanked by four head lamps. Imported in 2003 from the United States, this Thunderbird is powered by a 390 V8 (6.4-litres) engine that develops 300bhp, and is attached to a three-speed automatic gearbox. The car became a part of a French collection, where the level of restoration and maintenance was particularly high, so the car received a comprehensive restoration in 2004-2005. Over € 70,000 of bills reflect the work done by an American car specialist, and it includes, amongst others, an upgrade of the engine with conversion to unleaded fuel and the installation of an exhaust system in stainless steel. Since restoration the car has done just 6,000 km and comes in a truly exceptional condition. This is an unusual model in France, which offers the pleasures of America, but in an almost European template.
French title


Estimation 30 000 - 60 000 €

Sold 53,611 €
* Results are displayed including buyer's fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Lot 115

1964 Ford Thunderbird cabriolet - sans/no reserve

Sold 53,611 € [$]

1964 Ford Thunderbird cabriolet - sans/no reserve Châssis n° 4Y85Z159046

- Restauration approfondie, excellent état
- Voiture peu courante, ligne séduisante
- Equipement opulent et moteur puissant

La présentation de la Chevrolet Corvette, en janvier 1953, mérite une réponse de Ford ! Ce sera la Thunderbird, dévoilée au Salon de Detroit en février 1954. En fait, elle est déjà dans les cartons depuis quelques temps, la nécessité de relancer l'intérêt pour la marque se faisant sentir chez Ford. Mais bien que n'offrant que deux places, elle est moins radicalement sportive que sa concurrente. La marque la présente comme une "personal luxury car" et jamais n'utilisera le mot "sport" dans ses documents publicitaires. Pour cette nouvelle Ford, on a dessiné une ligne élancée, qui reprend certains thèmes des voitures de la marque et qui comporte quelques caractéristiques alors très en vogue, comme le pare-brise panoramique ou les butoirs de pare-chocs évoquant des tuyères de réacteur. Dès le départ, elle est dotée d'un V8 qui lui procure des performances équivalentes à celles de la Corvette, qu'elle surpasse en équipement. Pourtant, la nouvelle Ford tarde à trouver sa clientèle. Son habitacle à deux places en limite la diffusion et les dirigeants de la firme de Dearborn décident de la faire évoluer vers une voiture plus cossue : la deuxième génération de Thunderbird, présentée en 1958, conserve une ligne très personnelle, avec une grille de calandre agressive surmontée de quatre phares, mais elle offre désormais quatre vraies places. Elle bénéficie parallèlement d'un aménagement plus raffiné et exclusif. Avec cette nouvelle version, "l'oiseau de tonnerre" va véritablement prendre son envol avec une diffusion, pour l'année 1960, de plus de 92 000 exemplaires, à comparer aux 16 000 exemplaires vendus en 1957. Ford va donc poursuivre sur cette lancée, conservant à la Thunderbird sa position de voiture s'adressant à une clientèle plus opulente que sportive. L'arrivée en 1964 de la Mustang ne fera que confirmer cette tendance.

La Thunderbird que nous présentons est un cabriolet de la quatrième génération. Elle conserve une allure mêlant agressivité et exclusivité, avec une calandre inclinée vers l'avant encadrée de quatre phares. Importée en 2003 des Etats-Unis, elle est équipée du V8 de 390 ci (6,4 litres) développant 300 ch, accolé à une boîte automatique trois rapports. Elle a rejoint une collection française importante, où le niveau de restauration et d'entretien est particulièrement élevé, si bien qu'elle a bénéficié en 2004-2005 d'une restauration complète. Plus de 70 000 € de factures témoignent des travaux effectués chez un spécialiste des voitures américaines, à Vernon, comportant entre autres une réfection moteur avec conversion au carburant sans plomb et la pose d'une ligne d'échappement en inox. Depuis cette remise en état, la voiture a parcouru 6 000 km et se présente dans un état rare. C'est un modèle peu courant en France, qui offre les plaisirs de l'Amérique, dans un gabarit presque européen.
Titre de circulation français



- Thorough restoration, excellent condition
- Unusual car, seductive styling
- Lavishly equipped with powerful engine

The launch of the Chevrolet Corvette in January 1953, was guaranteed to get a reaction from Ford! That came in the form of the Thunderbird, unveiled at Detroit in February 1954. In fact, the car had already been in the pipeline for some time, with the need to revive interest in the brand being felt at Ford. But despite offering only two seats the Thunderbird was less radical than its decidedly sportier competitor. Ford decided to brand the Thunderbird as a "personal luxury car" and never did use the word "sport" in its advertising materials. For this new Ford, the designers at Ford created a striking shape, which drew on stylistic characteristics of other Ford cars and incorporated features so much in vogue then, such as the panoramic windscreen and bumpers that looked like jet engines. From the outset, the Thunderbird came with a V8, which ensured a performance equivalent to that of the Corvette, but with a higher standard of equipment.
However, the new Ford was slow in finding customers. A pure two-seater initially, with a rather limited customer base, Ford executives decided to change the Thunderbird into a more opulent car. The second generation Thunderbird, launched in 1958, retained a very personal line with an aggressive grille flanked by four head lamps, and now the car featured four proper seats. Also, the Thunderbird, in its second generation guise, became more refined and upmarket. With this new launch, "the bird of thunder" finally took off, setting the sales charts afire, with over 92,000 sold in 1962, compared to just 16,000 units sold in 1957. Ford continued to maintain the momentum, retaining its positioning of the Thunderbird as a car targeting a more affluent clientele than the pure sporting kind. The arrival of the Mustang in 1964 confirmed this trend.

The Thunderbird convertible that we are offering is a fourth generation version. It retains an allure that combines aggression and exclusivity, with a forward-leaning grille flanked by four head lamps. Imported in 2003 from the United States, this Thunderbird is powered by a 390 V8 (6.4-litres) engine that develops 300bhp, and is attached to a three-speed automatic gearbox. The car became a part of a French collection, where the level of restoration and maintenance was particularly high, so the car received a comprehensive restoration in 2004-2005. Over € 70,000 of bills reflect the work done by an American car specialist, and it includes, amongst others, an upgrade of the engine with conversion to unleaded fuel and the installation of an exhaust system in stainless steel. Since restoration the car has done just 6,000 km and comes in a truly exceptional condition. This is an unusual model in France, which offers the pleasures of America, but in an almost European template.
French title


Estimation 30 000 - 60 000 €

Sold 53,611 €
* Results are displayed including buyer's fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Sale’s details

Sale: 2085
Date: 30 oct. 2011 17:00
Auctioneer: Hervé Poulain

Contact

Iris Hummel
Phone +33 1 42 99 20 56
ihummel@artcurial.com

Purchase Orders & Auctions by Phone

Kristina Vrzests
Phone +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions of Purchase

« Automobiles sur les Champs 3 »