Sale Rétromobile - 04 february 2011 /Lot 158 1963 TRIUMPH T120 BONNEVILLE - NO RESERVE

  • 1963 TRIUMPH T120 BONNEVILLE - NO RESERVE
  • 1963 TRIUMPH T120 BONNEVILLE - NO RESERVE
  • 1963 TRIUMPH T120 BONNEVILLE - NO RESERVE
  • 1963 TRIUMPH T120 BONNEVILLE - NO RESERVE
  • 1963 TRIUMPH T120 BONNEVILLE - NO RESERVE
  • 1963 TRIUMPH T120 BONNEVILLE - NO RESERVE
  • 1963 TRIUMPH T120 BONNEVILLE - NO RESERVE
  • 1963 TRIUMPH T120 BONNEVILLE - NO RESERVE
  • 1963 TRIUMPH T120 BONNEVILLE - NO RESERVE
  • 1963 TRIUMPH T120 BONNEVILLE - NO RESERVE
1963 TRIUMPH T120 BONNEVILLE - NO RESERVE Cadre #: T 120 DU 5009
Moteur #: T 120 DU 5009

La Triumph T120R Bonneville fut présentée à l'automne 1958 lors du salon D'Earls Court 1958. La " Bonnie " comme on l'appelle aujourd'hui arriva à une époque ou les jeunes motards voulaient des motos qui devaient être belles mais aussi performantes et homogènes car leur pouvoir d'achat était à la hausse. La moto du salon arborait un réservoir bicolore (tangerine/Pearl Grey) et fit tout de suite sensation. Le nom Bonneville fut choisi pour honorer le Record récemment établi par Johnny Allen sur son streamliner motorisé par un moteur Triumph dans le lieu éponyme du désert de l'Utah.
On peut dire que la moto était véritablement transformée par rapport à la T110. Le moteur était équipé de deux carburateurs et pour recevoir la puissance supplémentaire un vilebrequin plus solide était monté. La puissance atteinte était de 46 ch. et un pilote d'usine réussit à atteindre 128 miles à l'heure sur une moto de développement de l'usine.
Au court de sa longue carrière, de 1959 à 1983, la Bonneville acquit une dimension mythique car elle était aussi performante que ces concurrentes et elle était sans aucune hésitation la plus désirable moto en production. Adorée par les stars de cinéma comme Steeve Mac Queen son moteur allait être utilisé en Angleterre dans de nombreuses déclinaisons allant des motos de Cross à cadre spéciaux au café Racer.
La moto que nous présentons a été immatriculée neuve en Angleterre le 22 Aout 1963 par Warburton Bros Motor cycles LTD comme nous l'apprend son " Registration book " original. Il s'agit donc d'un des premiers modèles avec moteur Unit très recherché par les collectionneurs avec son cadre entièrement revu. Elle se présente dans sa belle livrée bicolore or et blanc (Gold / Alaskan white) conforme à celle des modèles anglais de 1964. Elle a eu ensuite six propriétaires tous référencés sur le Logbook jusqu'au dernier propriétaire R.Lee Robinson de Cumbria qui l'achète en 1976. Il l'utilise alors lorsqu'il vient dans sa résidence secondaire en France. A la fin des années 1990 alors qu'il est retraité, cet ancien ingénieur commence à restaurer la moto avec passion et en essayant d'être le plus minutieux possible (compteur neufs, peinture du réservoir par un professionnel, etc..). Alors que la moto est pratiquement toute remontée et qu'il faut connecter le circuit électrique, des ennuis de santé l'empêchent de finir complètement cette restauration et il transmet la moto à un membre de sa famille.
Rare moto livrée neuve en Europe alors que la plupart des Bonneville était vendue aux USA elle est équipée de son moteur d'origine et est accompagnée de son logbook original ainsi que divers copie d'articles et de schéma techniques concernant les Triumph Bonneville. Il ne fait aucun doute que ses spécifications ainsi que le travail qui a déjà était effectué sur la moto feront le bonheur d'un passionné.


In Postwar Britain, more than any other marque, Triumph brought Glamour to motorcycling. One model personified the Triumh company: The Bonneville. With an astonishing look, the 650 cc twin had a great reputation for impressive acceleration and achieved a top speed over 110 Mph. Today the classic Bonneville has become an icon. This good-looking Triumph Bonneville was delivered new in England by Warburton Bros Motor Cycles LTM as we can check in its original Registration Book. It's one of the first Unit engine Bonneville very sought-after by the collector. It is in a superb 1964 UK Livery Gold / Alaskan white. The bikes had 6 owners after, all reported on the Logbook, till the previous owner, R.Lee Robinson from Cumbria bought it in 1976. He used it regularly in France where he had a house. In the beginning of 2000, when he was retired in France, this ex engineer, started to restored the bike with passion (he bought new speedometer, the paintwork was done by a professional, etc.). Some years ago he was closed to finish the restoration (on the electrical system) when he had earth problem.
It's a very rare European specification Bonneville, matching numbers. It comes with its original Logbook and some copies of articles and technical schemes concerning the Bonneville.


Estimation 5 500 - 7 500 €

Sold 6,630 €
* Results are displayed including buyer's fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Lot 158

1963 TRIUMPH T120 BONNEVILLE - NO RESERVE

Sold 6,630 € [$]

1963 TRIUMPH T120 BONNEVILLE - NO RESERVE Cadre #: T 120 DU 5009
Moteur #: T 120 DU 5009

La Triumph T120R Bonneville fut présentée à l'automne 1958 lors du salon D'Earls Court 1958. La " Bonnie " comme on l'appelle aujourd'hui arriva à une époque ou les jeunes motards voulaient des motos qui devaient être belles mais aussi performantes et homogènes car leur pouvoir d'achat était à la hausse. La moto du salon arborait un réservoir bicolore (tangerine/Pearl Grey) et fit tout de suite sensation. Le nom Bonneville fut choisi pour honorer le Record récemment établi par Johnny Allen sur son streamliner motorisé par un moteur Triumph dans le lieu éponyme du désert de l'Utah.
On peut dire que la moto était véritablement transformée par rapport à la T110. Le moteur était équipé de deux carburateurs et pour recevoir la puissance supplémentaire un vilebrequin plus solide était monté. La puissance atteinte était de 46 ch. et un pilote d'usine réussit à atteindre 128 miles à l'heure sur une moto de développement de l'usine.
Au court de sa longue carrière, de 1959 à 1983, la Bonneville acquit une dimension mythique car elle était aussi performante que ces concurrentes et elle était sans aucune hésitation la plus désirable moto en production. Adorée par les stars de cinéma comme Steeve Mac Queen son moteur allait être utilisé en Angleterre dans de nombreuses déclinaisons allant des motos de Cross à cadre spéciaux au café Racer.
La moto que nous présentons a été immatriculée neuve en Angleterre le 22 Aout 1963 par Warburton Bros Motor cycles LTD comme nous l'apprend son " Registration book " original. Il s'agit donc d'un des premiers modèles avec moteur Unit très recherché par les collectionneurs avec son cadre entièrement revu. Elle se présente dans sa belle livrée bicolore or et blanc (Gold / Alaskan white) conforme à celle des modèles anglais de 1964. Elle a eu ensuite six propriétaires tous référencés sur le Logbook jusqu'au dernier propriétaire R.Lee Robinson de Cumbria qui l'achète en 1976. Il l'utilise alors lorsqu'il vient dans sa résidence secondaire en France. A la fin des années 1990 alors qu'il est retraité, cet ancien ingénieur commence à restaurer la moto avec passion et en essayant d'être le plus minutieux possible (compteur neufs, peinture du réservoir par un professionnel, etc..). Alors que la moto est pratiquement toute remontée et qu'il faut connecter le circuit électrique, des ennuis de santé l'empêchent de finir complètement cette restauration et il transmet la moto à un membre de sa famille.
Rare moto livrée neuve en Europe alors que la plupart des Bonneville était vendue aux USA elle est équipée de son moteur d'origine et est accompagnée de son logbook original ainsi que divers copie d'articles et de schéma techniques concernant les Triumph Bonneville. Il ne fait aucun doute que ses spécifications ainsi que le travail qui a déjà était effectué sur la moto feront le bonheur d'un passionné.


In Postwar Britain, more than any other marque, Triumph brought Glamour to motorcycling. One model personified the Triumh company: The Bonneville. With an astonishing look, the 650 cc twin had a great reputation for impressive acceleration and achieved a top speed over 110 Mph. Today the classic Bonneville has become an icon. This good-looking Triumph Bonneville was delivered new in England by Warburton Bros Motor Cycles LTM as we can check in its original Registration Book. It's one of the first Unit engine Bonneville very sought-after by the collector. It is in a superb 1964 UK Livery Gold / Alaskan white. The bikes had 6 owners after, all reported on the Logbook, till the previous owner, R.Lee Robinson from Cumbria bought it in 1976. He used it regularly in France where he had a house. In the beginning of 2000, when he was retired in France, this ex engineer, started to restored the bike with passion (he bought new speedometer, the paintwork was done by a professional, etc.). Some years ago he was closed to finish the restoration (on the electrical system) when he had earth problem.
It's a very rare European specification Bonneville, matching numbers. It comes with its original Logbook and some copies of articles and technical schemes concerning the Bonneville.


Estimation 5 500 - 7 500 €

Sold 6,630 €
* Results are displayed including buyer's fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Sale’s details

Sale: 1957
Date: 04 feb. 2011 14:00

Contact

Iris Hummel
Phone +33 1 42 99 20 56
ihummel@artcurial.com

Purchase Orders & Auctions by Phone

Kristina Vrzests
Phone +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions of Purchase

Rétromobile