Sale Rétromobile 2017 - 10 february 2017 /Lot 66 1962 AC Aceca Bristol

  • 1962 AC Aceca Bristol
  • 1962 AC Aceca Bristol
  • 1962 AC Aceca Bristol
  • 1962 AC Aceca Bristol
  • 1962 AC Aceca Bristol
  • 1962 AC Aceca Bristol
  • 1962 AC Aceca Bristol
  • 1962 AC Aceca Bristol
  • 1962 AC Aceca Bristol
  • 1962 AC Aceca Bristol
  • 1962 AC Aceca Bristol
  • 1962 AC Aceca Bristol
  • 1962 AC Aceca Bristol
  • 1962 AC Aceca Bristol
  • 1962 AC Aceca Bristol
  • 1962 AC Aceca Bristol
  • 1962 AC Aceca Bristol
  • 1962 AC Aceca Bristol
  • 1962 AC Aceca Bristol
  • 1962 AC Aceca Bristol
1962 AC Aceca Bristol
Titre de circulation belge
Châssis n° BE 819
Moteur D2 n°1141

- Restauration de qualité
- Dans la grande tradition des GT britanniques
- L'avant derniére AC Bristol produite

Comme l'indique son "registration book" d'origine, cette voiture a été immatriculée pour la première fois le 18 octobre 1962. Portant le n° de châssis BE 819, le dynamique club AC France nous a confirmé qu'il s'agissait de l'avant dernier exemplaire produit de ce modèle et que l'on pouvait même considérer que c'était la dernière Aceca client produite, la derniére étant une commande pour Charles Hurlock président d'AC. Elle est équipée de son moteur Bristol type D2 d'origine, une des plus puissantes évolutions de ce brillant six-cylindres. Le même "registration book" permet de suivre la propriété de la voiture jusqu'en 1966. En 2005, elle faisait l'objet d'une restauration chez un spécialiste australien, avant d'être cédée à un amateur néo-zélandais. Un album de photos permet de suivre une partie de la restauration.
En 2006, un collectionneur basé en Belgique faisait l'acquisition de cette voiture et la rapatriait dans son pays. Souhaitant prendre part à des rallyes historiques, il faisait établir un Passeport Technique Historique FIA (joint au dossier) mais, trop occupé par ses activités professionnelles, manquait de temps pour ce projet. Il parcourait en tout 1 200 km avec cette belle Aceca, tout en la confiant pour les opérations d'entretien à Thierry Allard, mécanicien passionné de voitures anglaises. Il est amusant de savoir que, parallèlement, l'actuel propriétaire roule tous les jours avec une MGB...
Nettement plus chère qu'une Type E à l'époque, l'Aceca était la version fermée du roadster Ace et offrait un habitacle raffiné dans la plus pure tradition des GT britanniques. Avec un moteur Bristol, la production s'est limitée à moins de 170 exemplaires, ce qui en fait une voiture extrêmement rare. Dans sa présentation impeccable, l'exemplaire que nous présentons est particulièrement attractif.



Belgian title
Chassis n ° BE 819
Engine D2 n ° 1141

- High quality restoration
- In the great tradition of British GTs
- The second last AC Bristol produced

As stated in its original registration book, this car was registered for the first time on October 18, 1962. With chassis number BE 819, the very dynamic club AC France confirmed us that this was the second last piece produced of this model and that one could even consider that it was the last Aceca customer car made, as the very last one was for Charles Hurlock, the President of AC Cars. It is powered by its original Bristol D2 engine, one of the most powerful evolutions of this brilliant six-cylinder unit. The same registration book testifies the ownership of the car till 1966. In 2005 it was restored by an Australian specialist, a photo album of some steps of the restoration comes with the car, before being sold to an enthusiast from New Zealand.
In 2006, a Belgian collector acquired the car and had it shipped to his country. Wishing to take part in historical rallies, he had a FIA Historical Technical Passport (attached to the file) organized, but too busy with his professional activities, he lacked the time for this project. The car has covered 1,200 km since the restoration, and Thierry Allard, a mechanic with a passion for English cars, was entrusted with the service and maintenance. It is interesting to know that the current owner's everyday drive is a MGB...
Significantly more expensive than an E-Type at the time, the Aceca was the closed coupe version of the Ace roadster and offered a refined interior in the purest tradition of the British GTs. With a Bristol engine, production was limited to less than 170 units, making it an extremely rare car. In its impeccable condition, the car that we offer is particularly attractive.



Estimation 135 000 - 185 000 €

Sold 149,000 €
* Results are displayed including buyer's fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Lot 66

1962 AC Aceca Bristol

Sold 149,000 € [$]

1962 AC Aceca Bristol
Titre de circulation belge
Châssis n° BE 819
Moteur D2 n°1141

- Restauration de qualité
- Dans la grande tradition des GT britanniques
- L'avant derniére AC Bristol produite

Comme l'indique son "registration book" d'origine, cette voiture a été immatriculée pour la première fois le 18 octobre 1962. Portant le n° de châssis BE 819, le dynamique club AC France nous a confirmé qu'il s'agissait de l'avant dernier exemplaire produit de ce modèle et que l'on pouvait même considérer que c'était la dernière Aceca client produite, la derniére étant une commande pour Charles Hurlock président d'AC. Elle est équipée de son moteur Bristol type D2 d'origine, une des plus puissantes évolutions de ce brillant six-cylindres. Le même "registration book" permet de suivre la propriété de la voiture jusqu'en 1966. En 2005, elle faisait l'objet d'une restauration chez un spécialiste australien, avant d'être cédée à un amateur néo-zélandais. Un album de photos permet de suivre une partie de la restauration.
En 2006, un collectionneur basé en Belgique faisait l'acquisition de cette voiture et la rapatriait dans son pays. Souhaitant prendre part à des rallyes historiques, il faisait établir un Passeport Technique Historique FIA (joint au dossier) mais, trop occupé par ses activités professionnelles, manquait de temps pour ce projet. Il parcourait en tout 1 200 km avec cette belle Aceca, tout en la confiant pour les opérations d'entretien à Thierry Allard, mécanicien passionné de voitures anglaises. Il est amusant de savoir que, parallèlement, l'actuel propriétaire roule tous les jours avec une MGB...
Nettement plus chère qu'une Type E à l'époque, l'Aceca était la version fermée du roadster Ace et offrait un habitacle raffiné dans la plus pure tradition des GT britanniques. Avec un moteur Bristol, la production s'est limitée à moins de 170 exemplaires, ce qui en fait une voiture extrêmement rare. Dans sa présentation impeccable, l'exemplaire que nous présentons est particulièrement attractif.



Belgian title
Chassis n ° BE 819
Engine D2 n ° 1141

- High quality restoration
- In the great tradition of British GTs
- The second last AC Bristol produced

As stated in its original registration book, this car was registered for the first time on October 18, 1962. With chassis number BE 819, the very dynamic club AC France confirmed us that this was the second last piece produced of this model and that one could even consider that it was the last Aceca customer car made, as the very last one was for Charles Hurlock, the President of AC Cars. It is powered by its original Bristol D2 engine, one of the most powerful evolutions of this brilliant six-cylinder unit. The same registration book testifies the ownership of the car till 1966. In 2005 it was restored by an Australian specialist, a photo album of some steps of the restoration comes with the car, before being sold to an enthusiast from New Zealand.
In 2006, a Belgian collector acquired the car and had it shipped to his country. Wishing to take part in historical rallies, he had a FIA Historical Technical Passport (attached to the file) organized, but too busy with his professional activities, he lacked the time for this project. The car has covered 1,200 km since the restoration, and Thierry Allard, a mechanic with a passion for English cars, was entrusted with the service and maintenance. It is interesting to know that the current owner's everyday drive is a MGB...
Significantly more expensive than an E-Type at the time, the Aceca was the closed coupe version of the Ace roadster and offered a refined interior in the purest tradition of the British GTs. With a Bristol engine, production was limited to less than 170 units, making it an extremely rare car. In its impeccable condition, the car that we offer is particularly attractive.



Estimation 135 000 - 185 000 €

Sold 149,000 €
* Results are displayed including buyer's fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Sale’s details

Sale: 3118
Date: 10 Feb. 2017 14:00
Auctioneer: Hervé Poulain

Contact

Anne-Claire Mandine
Phone +33 1 42 99 20 73
motorcars@artcurial.com

Purchase Orders & Auctions by Phone

Kristina Vrzests
Phone +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions of Purchase

Rétromobile 2017 The Official Sale