Sale Rétromobile - 04 february 2011 /Lot 241 1961 ASTON MARTIN DB4 SERIES III SALOON - NO RESERVE

  • 1961 ASTON MARTIN DB4 SERIES III SALOON - NO RESERVE Chassis no. DB4/634/R Engine no. 370/643L'Aston Martin DB4 lancée fin 1958 était u
  • 1961 ASTON MARTIN DB4 SERIES III SALOON - NO RESERVE Chassis no. DB4/634/R Engine no. 370/643L'Aston Martin DB4 lancée fin 1958 était u
  • 1961 ASTON MARTIN DB4 SERIES III SALOON - NO RESERVE Chassis no. DB4/634/R Engine no. 370/643L'Aston Martin DB4 lancée fin 1958 était u
  • 1961 ASTON MARTIN DB4 SERIES III SALOON - NO RESERVE Chassis no. DB4/634/R Engine no. 370/643L'Aston Martin DB4 lancée fin 1958 était u
  • 1961 ASTON MARTIN DB4 SERIES III SALOON - NO RESERVE Chassis no. DB4/634/R Engine no. 370/643L'Aston Martin DB4 lancée fin 1958 était u
  • 1961 ASTON MARTIN DB4 SERIES III SALOON - NO RESERVE Chassis no. DB4/634/R Engine no. 370/643L'Aston Martin DB4 lancée fin 1958 était u
  • 1961 ASTON MARTIN DB4 SERIES III SALOON - NO RESERVE Chassis no. DB4/634/R Engine no. 370/643L'Aston Martin DB4 lancée fin 1958 était u
  • 1961 ASTON MARTIN DB4 SERIES III SALOON - NO RESERVE Chassis no. DB4/634/R Engine no. 370/643L'Aston Martin DB4 lancée fin 1958 était u
  • 1961 ASTON MARTIN DB4 SERIES III SALOON - NO RESERVE Chassis no. DB4/634/R Engine no. 370/643L'Aston Martin DB4 lancée fin 1958 était u
1961 ASTON MARTIN DB4 SERIES III SALOON - NO RESERVE Chassis no. DB4/634/R
Engine no. 370/643


L'Aston Martin DB4 lancée fin 1958 était une toute nouvelle voiture à châssis plate-forme caissonné et habillé d'une superbe carrosserie en aluminium dont la structure était faite de multiples petits tubes soudés en acier selon le procédé Superleggera de la maison Touring de Milan qui traça les lignes de cet élégant coupé d'allure très sportive.
Le nouveau moteur six-cylindres en ligne à 2 ACT tout en alliage léger de 3,4 litres et 243 ch (en version standard) se révéla puissant, robuste et fiable. Dû à l'ingénieur d'origine polonaise Tadek Marek, il avait fait l'objet d'une longue mise au point qui s'avéra bénéfique car il équipa les DB jusqu'en 1973 et, dans sa version Vantage de production, donna jusqu'à 266 ch, puis 302 ch sur les DB4 GT et même 314 ch sur les GT Zagato destinées à la compétition. La DB4 bénéficia aussi d'une nouvelle boîte de vitesses maison, le groupe David Brown étant spécialisé dans la fabrication des transmissions. Malgré un pont rigide, mais bien guidé, la DB4 offrait une tenue de route saine, une vitesse de pointe de 230 km/h et des reprises brillantes. Elle évolua selon cinq séries. La série I (oct. 1958 à fév. 1960), la série II (jan. 60 à avr. 61), la série III (avr. À sept. 61), la série IV (sept. 61 à oct. 62) et la série V (de nov. 62 à nov. 63), ces dernières étant très semblables à la DB5 qui suivra.
La série III produite à 165 exemplaires bénéficie d'un carter d'huile porté à près de 12 litres et les trois lampes arrière séparées sont disposées verticalement sur une embase commune.

" DB4/634/R " peinte en Midnight Blue possède des roues fils chromées et l'intérieur est garni d'un cuir gris agréablement patiné, probablement d'origine, et de moquettes grises. Elle est équipée d'une boîte manuelle avec overdrive et d'un système lecteur de CD raccordé à la radio d'époque. Propriété pendant environ quatre ans, d'un particulier, passionné de longue date d'Aston Martin, la voiture a été soigneusement entretenue par Aston Workshop à County Durham. Le kilométrage affiché, 15 529 miles (24 800 km environ) a été enregistré depuis une restauration entreprise il y a environ 11 ans. Depuis cette date, des travaux importants ont été effectués par Aston Workshop dont une adaptation au carburant sans plomb avec réfection de la culasse, de la boîte de vitesses, amélioration de la suspension et montage de roues et de pneus neufs. Son précédent propriétaire avait emmené la voiture au Nürburgring et le harnais de sécurité joint à la voiture suggère qu'il l'a pilotée sur ce prestigieux circuit.

Les archives de l'AMOC révèlent que cette voiture fut " Best in Show " au Concours Doune Classic Car 1987, rapporta la même récompense du Concours Culzean Castle Classic Vehicle la même année et une 3e place au concours de l'AMOC à Silverstone dans la très compétitive catégorie " Newcomers ". Cette belle DB4 possède un titre de circulation Luxembourgeois.


The Aston Martin DB4 was launched in October 1958 and was an all-new model built on a boxed-in platform clothed with a superb Italian-designed fixed-head coupé body by Touring of Milan using the Superleggera system made of a thin steel tube frame covered with aluminium panels. The all-new six cylinder alloy engine designed by Tadek Marek had been carefully tested and race proven for some time. In road tune it delivered 243bhp from a 3.4 litre capacity and appeared to be as powerful as reliable and strong. It was to be upped to 266bhp on the Vantage DB4, 302bhp on the DB4 GT and even 314bhp on the GT Zagato racing variant. The DB4 was also fitted with a new David Brown all synchromesh four speed transmission. With a solid and well controlled live back axle, the well appointed and costly DB4 coupé offered good handling, a 230kph top speed and matching acceleration. The production (from late 1958 to late 1963) can be split in five series each of them introducing some improvements. The Series III ( 165 examples from Apr. to Sept. 61) was fitted with a larger 12-litre oil sump and the three rear lamps were separate and mounted vertically.

"DB4/634/R" comes from a long-term Aston Martin enthusiast and keen active driver of the marque. During his four year or so ownership the car has been always maintained and kept ready to undertake any long distance high speed drive, servicing and maintenance being entrusted to Aston Workshop in County Durham. The mileage of 15,529 shown on the clock records mileage since restoration approximately eleven years ago. Since that time Aston Workshop carried out major work including a fully unleaded conversion with totally rebuilt cylinder head, gearbox, suspension handling kit, new radial tyres and wheels. Its previous owner took the car to the famous Nürburgring Circuit and the safety harness offered with the car suggests that this DB4 lapped that circuit at speed.

DB4/634/R is finished in Midnight Blue livery, with chrome wire wheels and the interior is furnished with grey leather upholstery, possibly the original, showing some delightful patina, and grey carpets. The gearbox is of the manual type with overdrive and a six-stacker CD system is fitted, operating through the period radio. AMOC records show that this car was Best in Show at the 1987 Doune Classic Car Concours, carried off a similar award at The Culzean Castle Classic Vehicle Concours that year and at the 1988 AMOC Silverstone Concours achieved a creditable 3rd place in the highly competitive Newcomer's Class. This well-presented DB4 comes with a luxembourg Title.

Estimation 160 000 - 210 000 €

Sold 182,508 €
* Results are displayed including buyer's fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Lot 241

1961 ASTON MARTIN DB4 SERIES III SALOON - NO RESERVE

Sold 182,508 € [$]

1961 ASTON MARTIN DB4 SERIES III SALOON - NO RESERVE Chassis no. DB4/634/R
Engine no. 370/643


L'Aston Martin DB4 lancée fin 1958 était une toute nouvelle voiture à châssis plate-forme caissonné et habillé d'une superbe carrosserie en aluminium dont la structure était faite de multiples petits tubes soudés en acier selon le procédé Superleggera de la maison Touring de Milan qui traça les lignes de cet élégant coupé d'allure très sportive.
Le nouveau moteur six-cylindres en ligne à 2 ACT tout en alliage léger de 3,4 litres et 243 ch (en version standard) se révéla puissant, robuste et fiable. Dû à l'ingénieur d'origine polonaise Tadek Marek, il avait fait l'objet d'une longue mise au point qui s'avéra bénéfique car il équipa les DB jusqu'en 1973 et, dans sa version Vantage de production, donna jusqu'à 266 ch, puis 302 ch sur les DB4 GT et même 314 ch sur les GT Zagato destinées à la compétition. La DB4 bénéficia aussi d'une nouvelle boîte de vitesses maison, le groupe David Brown étant spécialisé dans la fabrication des transmissions. Malgré un pont rigide, mais bien guidé, la DB4 offrait une tenue de route saine, une vitesse de pointe de 230 km/h et des reprises brillantes. Elle évolua selon cinq séries. La série I (oct. 1958 à fév. 1960), la série II (jan. 60 à avr. 61), la série III (avr. À sept. 61), la série IV (sept. 61 à oct. 62) et la série V (de nov. 62 à nov. 63), ces dernières étant très semblables à la DB5 qui suivra.
La série III produite à 165 exemplaires bénéficie d'un carter d'huile porté à près de 12 litres et les trois lampes arrière séparées sont disposées verticalement sur une embase commune.

" DB4/634/R " peinte en Midnight Blue possède des roues fils chromées et l'intérieur est garni d'un cuir gris agréablement patiné, probablement d'origine, et de moquettes grises. Elle est équipée d'une boîte manuelle avec overdrive et d'un système lecteur de CD raccordé à la radio d'époque. Propriété pendant environ quatre ans, d'un particulier, passionné de longue date d'Aston Martin, la voiture a été soigneusement entretenue par Aston Workshop à County Durham. Le kilométrage affiché, 15 529 miles (24 800 km environ) a été enregistré depuis une restauration entreprise il y a environ 11 ans. Depuis cette date, des travaux importants ont été effectués par Aston Workshop dont une adaptation au carburant sans plomb avec réfection de la culasse, de la boîte de vitesses, amélioration de la suspension et montage de roues et de pneus neufs. Son précédent propriétaire avait emmené la voiture au Nürburgring et le harnais de sécurité joint à la voiture suggère qu'il l'a pilotée sur ce prestigieux circuit.

Les archives de l'AMOC révèlent que cette voiture fut " Best in Show " au Concours Doune Classic Car 1987, rapporta la même récompense du Concours Culzean Castle Classic Vehicle la même année et une 3e place au concours de l'AMOC à Silverstone dans la très compétitive catégorie " Newcomers ". Cette belle DB4 possède un titre de circulation Luxembourgeois.


The Aston Martin DB4 was launched in October 1958 and was an all-new model built on a boxed-in platform clothed with a superb Italian-designed fixed-head coupé body by Touring of Milan using the Superleggera system made of a thin steel tube frame covered with aluminium panels. The all-new six cylinder alloy engine designed by Tadek Marek had been carefully tested and race proven for some time. In road tune it delivered 243bhp from a 3.4 litre capacity and appeared to be as powerful as reliable and strong. It was to be upped to 266bhp on the Vantage DB4, 302bhp on the DB4 GT and even 314bhp on the GT Zagato racing variant. The DB4 was also fitted with a new David Brown all synchromesh four speed transmission. With a solid and well controlled live back axle, the well appointed and costly DB4 coupé offered good handling, a 230kph top speed and matching acceleration. The production (from late 1958 to late 1963) can be split in five series each of them introducing some improvements. The Series III ( 165 examples from Apr. to Sept. 61) was fitted with a larger 12-litre oil sump and the three rear lamps were separate and mounted vertically.

"DB4/634/R" comes from a long-term Aston Martin enthusiast and keen active driver of the marque. During his four year or so ownership the car has been always maintained and kept ready to undertake any long distance high speed drive, servicing and maintenance being entrusted to Aston Workshop in County Durham. The mileage of 15,529 shown on the clock records mileage since restoration approximately eleven years ago. Since that time Aston Workshop carried out major work including a fully unleaded conversion with totally rebuilt cylinder head, gearbox, suspension handling kit, new radial tyres and wheels. Its previous owner took the car to the famous Nürburgring Circuit and the safety harness offered with the car suggests that this DB4 lapped that circuit at speed.

DB4/634/R is finished in Midnight Blue livery, with chrome wire wheels and the interior is furnished with grey leather upholstery, possibly the original, showing some delightful patina, and grey carpets. The gearbox is of the manual type with overdrive and a six-stacker CD system is fitted, operating through the period radio. AMOC records show that this car was Best in Show at the 1987 Doune Classic Car Concours, carried off a similar award at The Culzean Castle Classic Vehicle Concours that year and at the 1988 AMOC Silverstone Concours achieved a creditable 3rd place in the highly competitive Newcomer's Class. This well-presented DB4 comes with a luxembourg Title.

Estimation 160 000 - 210 000 €

Sold 182,508 €
* Results are displayed including buyer's fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Sale’s details

Sale: 1957
Date: 04 feb. 2011 14:00

Contact

Iris Hummel
Phone +33 1 42 99 20 56
ihummel@artcurial.com

Purchase Orders & Auctions by Phone

Kristina Vrzests
Phone +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions of Purchase

Rétromobile