Sale Le Mans Classic 2018 - 07 july 2018 /Lot 20 1960 DB HBR5 Coach Surbaissé

  • 1960 DB HBR5 Coach Surbaissé
  • 1960 DB HBR5 Coach Surbaissé
  • 1960 DB HBR5 Coach Surbaissé
  • 1960 DB HBR5 Coach Surbaissé
  • 1960 DB HBR5 Coach Surbaissé
  • 1960 DB HBR5 Coach Surbaissé
  • 1960 DB HBR5 Coach Surbaissé
  • 1960 DB HBR5 Coach Surbaissé
  • 1960 DB HBR5 Coach Surbaissé
  • 1960 DB HBR5 Coach Surbaissé
  • 1960 DB HBR5 Coach Surbaissé
  • 1960 DB HBR5 Coach Surbaissé
  • 1960 DB HBR5 Coach Surbaissé
  • 1960 DB HBR5 Coach Surbaissé
  • 1960 DB HBR5 Coach Surbaissé
  • 1960 DB HBR5 Coach Surbaissé
  • 1960 DB HBR5 Coach Surbaissé
  • 1960 DB HBR5 Coach Surbaissé
  • 1960 DB HBR5 Coach Surbaissé
  • 1960 DB HBR5 Coach Surbaissé
  • 1960 DB HBR5 Coach Surbaissé
  • 1960 DB HBR5 Coach Surbaissé
  • 1960 DB HBR5 Coach Surbaissé
  • 1960 DB HBR5 Coach Surbaissé
  • 1960 DB HBR5 Coach Surbaissé
  • 1960 DB HBR5 Coach Surbaissé
  • 1960 DB HBR5 Coach Surbaissé
  • 1960 DB HBR5 Coach Surbaissé
  • 1960 DB HBR5 Coach Surbaissé
  • 1960 DB HBR5 Coach Surbaissé
  • 1960 DB HBR5 Coach Surbaissé
  • 1960 DB HBR5 Coach Surbaissé
1960 DB HBR5 Coach Surbaissé
Carte grise française
Châssis n° 1204
Carrosserie n° 453 Bis
Moteur n° 1754 R - CB585

- Historique exceptionnel
- 10 exemplaires produits
- Eligible dans les compétitions les plus prestigieuses
- Exemplaire des essais préliminaires des 24 Heures du Mans 1960 et du Tour de France auto 1960 et 1961 !
- Collection Bernard Deligny

Léger et racé, le coach D.B comptait parmi les modèles les plus performants de sa catégorie. Chez D.B, les performances obtenues par un coach surbaissé et modifié à l'initiative d'André Guilhaudin inspirent René Bonnet et son équipe. Aussi Bonnet demande t-il à Jacques Hubert, chef du bureau d'études de la marque, d'étudier la possibilité de dériver une variante surbaissée à partir du coach à carrosserie en stratifié verre polyester. Un accord est trouvé entre D.B et Polyest qui assurera la modification d'une première voiture, puis la fabrication des carrosseries suivantes. Dix exemplaires du coach surbaissé seront ainsi produits. Commandée par Jacques Baudon, un fidèle de la marque, l'exemplaire présenté n'est autre que le second coach surbaissé produit. A l'origine peint en blanc, il arborait deux bandes centrales de couleur noire. Immatriculée 7059 JU 75 le 22 mars 1960, la voiture démarre sa carrière sportive en participant aux essais préliminaires des 24 Heures du Mans en avril 1960 aux mains de son propriétaire, sous le numéro 45. Le 1er mai 1960, Jacques Baudon participe au Critérium Paris-Ile-de-France où il remporte la catégorie GT de 500 à 1000 cm3. Du 15 au 23 septembre 1960, lui et son épouse prennent part au Tour de France Automobile, épreuve où ils sont contraints à l'abandon, puis, en avril 1961, ils engagent leur voiture au Rallye du Limousin où ils se classent 14èmes des GT. Le 23 avril suivant, Mme Baudon remporte la Coupe des Dames à l'occasion de la Coupe Fernandez. Du 14 au 23 septembre 1961, les époux Baudon engagent de nouveau leur coach surbaissé au Tour de France Automobile. La voiture est revendue en 1962 à Melle Lancini, puis à Jean Pierre Malia tout en conservant la même immatriculation. Le 12 mai 1965, elle change de nouveau de mains et entre en possession d'Alain Beauvais, dans l'Indre. Elle est alors immatriculée 384 FQ 36. Elle passe ensuite entre les mains de M. Hervier, sans quitter l'Indre. Le 26 janvier 1979, la voiture entre en possession d'Arlette Ranjo, dans le département du Cher. Elle est immatriculée 4243 QE 18. Le 25 octobre 1985, ce coach surbaissé intègre la collection d'un éminent Panhardiste costarmoricain en la personne de Jean-Pierre Allain. Très impliqué dans le monde du sport automobile dès la fin des années 60, Jean-Pierre Allain intègre notamment le comité directeur des 24 Heures du Mans et assure quelques années durant la présidence de l'Amicale D.B dont il est à l'origine aux côtés de Robert Sobeau. La voiture est alors restaurée, arborant une livrée bleu ciel très proche du Bleu Lakeland D.B et dotée d'une belle sellerie bleu foncé. C'est en 2012 que la voiture est cédée à son actuel propriétaire. Elle va alors bénéficier d'une peinture neuve, de la réfection du circuit de freinage, d'un remplacement des amortisseurs et d'une réfection des carburateurs au sein des Ets Provost. En 2017, le faisceau électrique a été remplacé et les freins révisés. En parfait état de présentation et de fonctionnement, cette voiture véloce est notamment équipée d'une pipe double carburateurs, ainsi que du bouchon d'essence à remplissage rapide, équipements particulièrement intéressants. Eligible au sein d'épreuves majeures du calendrier international à l'image du Mans Classic et du Tour Auto, cet exemplaire à l'historique limpide représente une opportunité rare pour tout amateur d'automobiles historiques de caractère.

Texte et archives Guillaume Waegemacker



French title
Chassis n° 1204
Body n° 453 Bis
Engine n° 1754 R - CB585

- Exceptional history
- 10 examples built
- Eligible for prestigious historic racing events
- An example that ran in the first tests for the 1960 Le Mans 24 Hours and the 1960 and 1961 Tour de France Auto !
- Collection Bernard Deligny


Lightweight and streamlined, the DB Coach was one of the company's most successful models. At DB, René Bonnet and his team were inspired by the performance of a Coach that had been lowered and modified by André Guilhaudin. Bonnet also asked Jacques Hubert, head of the marque's Design Team, to work on a design for a lowered version of the car in laminated fibreglass. An agreement was made between DB and Polyest that led to the modification of the first car, and the production of subsequent bodies. Ten examples of the specially lowered car were built. Ordered by Jacques Baudon, a loyal supporter of the marque, the example on offer is the second of the ten produced. It was originally painted white with two central black stripes. Registered 7059 JU 75 on 22 March 1960, this car's sporting career began in April 1960, when it was driven by its owner in preliminary testing for the Le Mans 24 Hours, under number 45. On 1 May 1960, Jacques Baudon took part in the Critérium Paris-Ile-de-France and won the 500 - 1000cc GT class. Later that year, he and his wife entered the Tour de France Automobile, that took place between 15 - 23 September 1960, but they had to retire the car. In April 1961 they competed in the Rallye du Limousin, finishing 14th in the GT class. Days later, on 23 April, Mme Baudon won the Coupe des Dames in the Coupe Fernandez. Between 14 and 23 September 1961, the Baudon couple entered their DB in the Tour de France Automobile once again. In 1962 the car was sold to Melle Lancini, and later to Pierre Malia, and kept the same registration. It changed hands again on 12 May 1965, bought by Alain Beauvais, from the region of Indre, and was registered 384 FQ 36. Remaining in Indre, the car then sold to M. Hervier. On 26 January 1979, it was bought by Arlette Ranjo, from Cher, and registered 4243 QE 18. On 25 October 1985, this DB HBR5 joined the collection of an eminent Panhard collector from Brittany, Jean-Pierre Allain. Highly involved in the world of Motorsport from the end of the 1960s, Jean-Pierre Allain was responsible for chairing the Le Mans 24 Hours steering committee and for several years was president of the DB owners club that he founded up with Robert Sobeau. The car was restored, and painted a light blue very close to the DB Lakeland Blue, and fitted with lovely dark blue upholstery. It sold to the current owner in 2012, and was repainted. The brakes were also refurbished, the dampers replaced and the carburettors restored by Ets Provost. In 2017, the wiring loom was replaced and the brakes serviced. The presentation and mechanical condition of this quick car is perfect and it has the special features of a twin carburettor intake manifold and a quick-fill fuel cap. Eligible for most major events in the international calendar, such as Le Mans Classic and Tour Auto, this example with transparent history represents a rare opportunity for any lover of historic automobiles with character.

Text and archives Guillaume Waegemacker




Estimation 80 000 - 100 000 €

Sold 115,624 €
* Results are displayed including buyer's fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Lot 20

1960 DB HBR5 Coach Surbaissé

Sold 115,624 € [$]

1960 DB HBR5 Coach Surbaissé
Carte grise française
Châssis n° 1204
Carrosserie n° 453 Bis
Moteur n° 1754 R - CB585

- Historique exceptionnel
- 10 exemplaires produits
- Eligible dans les compétitions les plus prestigieuses
- Exemplaire des essais préliminaires des 24 Heures du Mans 1960 et du Tour de France auto 1960 et 1961 !
- Collection Bernard Deligny

Léger et racé, le coach D.B comptait parmi les modèles les plus performants de sa catégorie. Chez D.B, les performances obtenues par un coach surbaissé et modifié à l'initiative d'André Guilhaudin inspirent René Bonnet et son équipe. Aussi Bonnet demande t-il à Jacques Hubert, chef du bureau d'études de la marque, d'étudier la possibilité de dériver une variante surbaissée à partir du coach à carrosserie en stratifié verre polyester. Un accord est trouvé entre D.B et Polyest qui assurera la modification d'une première voiture, puis la fabrication des carrosseries suivantes. Dix exemplaires du coach surbaissé seront ainsi produits. Commandée par Jacques Baudon, un fidèle de la marque, l'exemplaire présenté n'est autre que le second coach surbaissé produit. A l'origine peint en blanc, il arborait deux bandes centrales de couleur noire. Immatriculée 7059 JU 75 le 22 mars 1960, la voiture démarre sa carrière sportive en participant aux essais préliminaires des 24 Heures du Mans en avril 1960 aux mains de son propriétaire, sous le numéro 45. Le 1er mai 1960, Jacques Baudon participe au Critérium Paris-Ile-de-France où il remporte la catégorie GT de 500 à 1000 cm3. Du 15 au 23 septembre 1960, lui et son épouse prennent part au Tour de France Automobile, épreuve où ils sont contraints à l'abandon, puis, en avril 1961, ils engagent leur voiture au Rallye du Limousin où ils se classent 14èmes des GT. Le 23 avril suivant, Mme Baudon remporte la Coupe des Dames à l'occasion de la Coupe Fernandez. Du 14 au 23 septembre 1961, les époux Baudon engagent de nouveau leur coach surbaissé au Tour de France Automobile. La voiture est revendue en 1962 à Melle Lancini, puis à Jean Pierre Malia tout en conservant la même immatriculation. Le 12 mai 1965, elle change de nouveau de mains et entre en possession d'Alain Beauvais, dans l'Indre. Elle est alors immatriculée 384 FQ 36. Elle passe ensuite entre les mains de M. Hervier, sans quitter l'Indre. Le 26 janvier 1979, la voiture entre en possession d'Arlette Ranjo, dans le département du Cher. Elle est immatriculée 4243 QE 18. Le 25 octobre 1985, ce coach surbaissé intègre la collection d'un éminent Panhardiste costarmoricain en la personne de Jean-Pierre Allain. Très impliqué dans le monde du sport automobile dès la fin des années 60, Jean-Pierre Allain intègre notamment le comité directeur des 24 Heures du Mans et assure quelques années durant la présidence de l'Amicale D.B dont il est à l'origine aux côtés de Robert Sobeau. La voiture est alors restaurée, arborant une livrée bleu ciel très proche du Bleu Lakeland D.B et dotée d'une belle sellerie bleu foncé. C'est en 2012 que la voiture est cédée à son actuel propriétaire. Elle va alors bénéficier d'une peinture neuve, de la réfection du circuit de freinage, d'un remplacement des amortisseurs et d'une réfection des carburateurs au sein des Ets Provost. En 2017, le faisceau électrique a été remplacé et les freins révisés. En parfait état de présentation et de fonctionnement, cette voiture véloce est notamment équipée d'une pipe double carburateurs, ainsi que du bouchon d'essence à remplissage rapide, équipements particulièrement intéressants. Eligible au sein d'épreuves majeures du calendrier international à l'image du Mans Classic et du Tour Auto, cet exemplaire à l'historique limpide représente une opportunité rare pour tout amateur d'automobiles historiques de caractère.

Texte et archives Guillaume Waegemacker



French title
Chassis n° 1204
Body n° 453 Bis
Engine n° 1754 R - CB585

- Exceptional history
- 10 examples built
- Eligible for prestigious historic racing events
- An example that ran in the first tests for the 1960 Le Mans 24 Hours and the 1960 and 1961 Tour de France Auto !
- Collection Bernard Deligny


Lightweight and streamlined, the DB Coach was one of the company's most successful models. At DB, René Bonnet and his team were inspired by the performance of a Coach that had been lowered and modified by André Guilhaudin. Bonnet also asked Jacques Hubert, head of the marque's Design Team, to work on a design for a lowered version of the car in laminated fibreglass. An agreement was made between DB and Polyest that led to the modification of the first car, and the production of subsequent bodies. Ten examples of the specially lowered car were built. Ordered by Jacques Baudon, a loyal supporter of the marque, the example on offer is the second of the ten produced. It was originally painted white with two central black stripes. Registered 7059 JU 75 on 22 March 1960, this car's sporting career began in April 1960, when it was driven by its owner in preliminary testing for the Le Mans 24 Hours, under number 45. On 1 May 1960, Jacques Baudon took part in the Critérium Paris-Ile-de-France and won the 500 - 1000cc GT class. Later that year, he and his wife entered the Tour de France Automobile, that took place between 15 - 23 September 1960, but they had to retire the car. In April 1961 they competed in the Rallye du Limousin, finishing 14th in the GT class. Days later, on 23 April, Mme Baudon won the Coupe des Dames in the Coupe Fernandez. Between 14 and 23 September 1961, the Baudon couple entered their DB in the Tour de France Automobile once again. In 1962 the car was sold to Melle Lancini, and later to Pierre Malia, and kept the same registration. It changed hands again on 12 May 1965, bought by Alain Beauvais, from the region of Indre, and was registered 384 FQ 36. Remaining in Indre, the car then sold to M. Hervier. On 26 January 1979, it was bought by Arlette Ranjo, from Cher, and registered 4243 QE 18. On 25 October 1985, this DB HBR5 joined the collection of an eminent Panhard collector from Brittany, Jean-Pierre Allain. Highly involved in the world of Motorsport from the end of the 1960s, Jean-Pierre Allain was responsible for chairing the Le Mans 24 Hours steering committee and for several years was president of the DB owners club that he founded up with Robert Sobeau. The car was restored, and painted a light blue very close to the DB Lakeland Blue, and fitted with lovely dark blue upholstery. It sold to the current owner in 2012, and was repainted. The brakes were also refurbished, the dampers replaced and the carburettors restored by Ets Provost. In 2017, the wiring loom was replaced and the brakes serviced. The presentation and mechanical condition of this quick car is perfect and it has the special features of a twin carburettor intake manifold and a quick-fill fuel cap. Eligible for most major events in the international calendar, such as Le Mans Classic and Tour Auto, this example with transparent history represents a rare opportunity for any lover of historic automobiles with character.

Text and archives Guillaume Waegemacker




Estimation 80 000 - 100 000 €

Sold 115,624 €
* Results are displayed including buyer's fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Sale’s details

Sale: 3359
Date: 07 jul. 2018 14:00
Auctioneer: Hervé Poulain

Contact

Anne-Claire Mandine
Phone +33 1 42 99 20 73
motorcars@artcurial.com

Purchase Orders & Auctions by Phone

Kristina Vrzests
Phone +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions of Purchase

Le Mans Classic 2018 by Artcurial Motorcars