• 1959 Facel Vega Excellence
  • 1959 Facel Vega Excellence
  • 1959 Facel Vega Excellence
  • 1959 Facel Vega Excellence
  • 1959 Facel Vega Excellence
  • 1959 Facel Vega Excellence
  • 1959 Facel Vega Excellence
  • 1959 Facel Vega Excellence
  • 1959 Facel Vega Excellence
  • 1959 Facel Vega Excellence
  • 1959 Facel Vega Excellence
  • 1959 Facel Vega Excellence
  • 1959 Facel Vega Excellence
  • 1959 Facel Vega Excellence
  • 1959 Facel Vega Excellence
  • 1959 Facel Vega Excellence
  • 1959 Facel Vega Excellence
  • 1959 Facel Vega Excellence
  • 1959 Facel Vega Excellence
  • 1959 Facel Vega Excellence
  • 1959 Facel Vega Excellence
  • 1959 Facel Vega Excellence
  • 1959 Facel Vega Excellence
  • 1959 Facel Vega Excellence
  • 1959 Facel Vega Excellence
  • 1959 Facel Vega Excellence
  • 1959 Facel Vega Excellence
  • 1959 Facel Vega Excellence
  • 1959 Facel Vega Excellence
1959 Facel Vega Excellence
Carte grise française
Châssis n° EX1-B052
Moteur n° TY7-19846

- Voiture de grande classe, très rare
- Quatre propriétaires depuis l'origine
- Sortant d'une restauration de très haut niveau
- Un des 21 exemplaires livré en boite mécanique d'origine

Dans l'histoire de l'automobile, la Facel Véga Excellence occupe une place à part, pour au moins trois raisons. Par sa marque, d'abord, étoile filante au firmament de l'automobile française. Son créateur, Jean Daninos, a réussi à lancer en 1954 une marque française d'automobiles de luxe, à une époque où le pays a perdu toutes ses grandes marques. La deuxième raison, c'est sa carrosserie: une berline basse, racée, aussi luxueuse qu'une Bentley et aussi rapide qu'une Jaguar, grâce à une motorisation américaine puissante et fiable. La troisième raison, c'est sa rareté: entre 1958 et 1964, 145 exemplaires d'Excellence série 1 et huit de série 2 ont été produits.
Présentée en 1956 mais disponible à partir de 1958, l'Excellence se distingue par une finition qui mêle subtilement le luxe à l'exclusivité: son tableau de bord peint et couvert de cadrans affiche une connotation sportive qui vient en écho à son moteur Chrysler 6,4 litres. Frôlant 400 ch, il emmène cette prestigieuse berline à près de 230 km/h, tout en permettant des accélérations propres à ridiculiser des sportives de brillante réputation. Elle offre à l'époque une alternative française, raffinée et racée, aux habitués des Bentley, Cadillac, Mercedes ou Maserati.

D'après les informations fournies par la précieuse et dynamique Amicale Facel, la voiture que nous présentons a été vendue neuve en 1959 à Mme Godfrey Fowler, à Monte Carlo. Livrée directement par Facel dans la Principauté, de couleur noire avec intérieur en cuir rouge, elle est équipée d'une direction assistée, d'une boîte mécanique et est immatriculée MC 1833.
En 1963, sa propriétaire monégasque la cède à M.G. Heuze, qui réside à Paris. L'immatriculation est alors 2604 PG 75. Comme on peut le voir sur la carte grise actuelle, en 1967 la voiture est immatriculée 4534 UC 75 très probablement quand elle est entre les mains de M. J Fay, de Vouziers dans les Ardennes, membre de l'Amicale Facel. En 1990, il décide de se séparer de sa voiture et la vend à son propriétaire actuel. Après avoir pris part à quelques sorties, celui-ci décide de remettre la voiture complètement en état, au début des années 2000.
L'Excellence est alors entièrement démontée, le châssis mis à nu et la caisse déposée comme nous le montrent des photos figurant dans le dossier de restauration. La sellerie est entièrement refaite chez Caribex, en cuir rouge comme à l'origine et pour un montant totalisant environ 15 000 €. Le tableau de bord, qui était en bon état, a juste été reverni. Côté mécanique, l'étanchéité de la boîte a été refaite, le moteur a été démonté et refait, avec remplacement des coussinets de bielles, des huit pistons, des soupapes, de la chaîne de distribution, de la pompe à huile et de la pompe à eau. Les deux carburateurs ont eux aussi bénéficié d'une remise en état, pour un montant de 2 800 €. Les feins ont été revus et la voiture est équipée d'une ligne d'échappement complète en inox.
Le dossier qui accompagne la voiture comporte plusieurs factures ainsi que des photos attestant de l'importance des travaux effectués. Il s'agit probablement d'une des plus belles Excellence en circulation, ayant bénéficié d'une restauration approfondie de très haut niveau. Il s'agit d'une série 1, dont les ailes arrière comportent encore les pointes effilées et dont le pare-brise est de type panoramique, typique des années 1960, toujours conforme à ses couleurs d'origine. L'auto présente l'avantage d'être équipée des spécifications les plus désirables telles que la boite mécanique et la direction assisté. Elle représente une rare opportunité d'acquérir cette voiture de la catégorie exclusive des berlines de grand luxe, les Excellence dans cet état ne se présentant pas souvent sur le marché.



French title
Chassis n° EX1-B052
Engine n° TY7-19846

- Superior car, very rare
- Four owners from new
- Fresh from highest level restoration
- One of only 21 examples with original manual gearbox

The Facel Véga Excellence occupies a special place in the history of the automobile, for at least three reasons. Firstly, the marque itself is a shining star in the firmament of French cars. Its creator, Jean Daninos, launched the luxury French automobile marque in 1954, at a time when the country had lost some of its great names. The second reason is its body: a low, elegantly styled saloon that was as luxurious as a Bentley and as fast as a Jaguar, thanks to its powerful and reliable American engine. The third reason is its rarity: between 1958 and 1964, just 145 examples of the Excellence series 1 and eight series 2 were produced.
Presented in 1956 and available from 1958, the Excellence was distinguished by its subtle blend of luxury and exclusivity: the painted dashboard packed with dials had a sporty feel in keeping with the 6.4-litre Chrysler engine. Nudging 400 bhp, the car was capable of nearly 230 km/h, with an acceleration that put other reputable sportscars in the shade. At the time, it offered a French alternative that was discerning and elegant, to clients of Bentley, Cadillac, Mercedes and Maserati.

According to information provided by the valuable and active Amicale Facel club, the car on offer was sold new in 1959 to Mrs Godfrey Fowler in Monte Carlo. Delivered directly by Facel to the Principality, the car was black with red leather interior, with power-assisted steering and manual gearbox, and registered MC 1833. In 1963, the Monegasque owner sold the car to M.G. Heuze, from Paris, and the car was re-registered as 2604 PG 75. As can be seen on the current carte grise, the car was then registered 4534 UC 75 in 1967, probably when owned by M. J Fay, from Vouziers in the Ardennes, a member of the Amicale Facel club. He kept the car until 1990, when he sold it to the current owner, who, having taken part in various outings, decided to completely restore it, at the start of the 2000s.
The Excellence was completely stripped down, with the body removed from the chassis, as can be seen in photos in the restoration file. It was re-upholstered by Caribex, in red leather to match the original, at a cost of €15,000. The dashboard, in good condition, was re-varnished. Mechanically, the gearbox was checked over, the engine was rebuilt, with new bearings, pistons, valves, timing chain, oil and water pumps. The two carburettors were also overhauled, at a cost of €2,800. The brakes were serviced and the car has a stainless steel exhaust.
The file with the car includes invoices and photos detailing the major work that was carried out. This is undoubtedly one of the finest Excellences in circulation, having enjoyed a complete restoration at the highest level. It is a series 1, with pointed rear wings and panoramic windscreen, typical of the 1960s, and still in original colours. In addition, the car has the desirable features of a manual gearbox and power-assisted steering. Here is an opportunity to acquire not only an exclusive luxury saloon, but a model that rarely comes onto the market: an Excellence.



Estimation 170 000 - 210 000 €

Sold 185,600 €
* Results are displayed including buyer’s fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Lot 122

1959 Facel Vega Excellence

Sold 185,600 € [$]

1959 Facel Vega Excellence
Carte grise française
Châssis n° EX1-B052
Moteur n° TY7-19846

- Voiture de grande classe, très rare
- Quatre propriétaires depuis l'origine
- Sortant d'une restauration de très haut niveau
- Un des 21 exemplaires livré en boite mécanique d'origine

Dans l'histoire de l'automobile, la Facel Véga Excellence occupe une place à part, pour au moins trois raisons. Par sa marque, d'abord, étoile filante au firmament de l'automobile française. Son créateur, Jean Daninos, a réussi à lancer en 1954 une marque française d'automobiles de luxe, à une époque où le pays a perdu toutes ses grandes marques. La deuxième raison, c'est sa carrosserie: une berline basse, racée, aussi luxueuse qu'une Bentley et aussi rapide qu'une Jaguar, grâce à une motorisation américaine puissante et fiable. La troisième raison, c'est sa rareté: entre 1958 et 1964, 145 exemplaires d'Excellence série 1 et huit de série 2 ont été produits.
Présentée en 1956 mais disponible à partir de 1958, l'Excellence se distingue par une finition qui mêle subtilement le luxe à l'exclusivité: son tableau de bord peint et couvert de cadrans affiche une connotation sportive qui vient en écho à son moteur Chrysler 6,4 litres. Frôlant 400 ch, il emmène cette prestigieuse berline à près de 230 km/h, tout en permettant des accélérations propres à ridiculiser des sportives de brillante réputation. Elle offre à l'époque une alternative française, raffinée et racée, aux habitués des Bentley, Cadillac, Mercedes ou Maserati.

D'après les informations fournies par la précieuse et dynamique Amicale Facel, la voiture que nous présentons a été vendue neuve en 1959 à Mme Godfrey Fowler, à Monte Carlo. Livrée directement par Facel dans la Principauté, de couleur noire avec intérieur en cuir rouge, elle est équipée d'une direction assistée, d'une boîte mécanique et est immatriculée MC 1833.
En 1963, sa propriétaire monégasque la cède à M.G. Heuze, qui réside à Paris. L'immatriculation est alors 2604 PG 75. Comme on peut le voir sur la carte grise actuelle, en 1967 la voiture est immatriculée 4534 UC 75 très probablement quand elle est entre les mains de M. J Fay, de Vouziers dans les Ardennes, membre de l'Amicale Facel. En 1990, il décide de se séparer de sa voiture et la vend à son propriétaire actuel. Après avoir pris part à quelques sorties, celui-ci décide de remettre la voiture complètement en état, au début des années 2000.
L'Excellence est alors entièrement démontée, le châssis mis à nu et la caisse déposée comme nous le montrent des photos figurant dans le dossier de restauration. La sellerie est entièrement refaite chez Caribex, en cuir rouge comme à l'origine et pour un montant totalisant environ 15 000 €. Le tableau de bord, qui était en bon état, a juste été reverni. Côté mécanique, l'étanchéité de la boîte a été refaite, le moteur a été démonté et refait, avec remplacement des coussinets de bielles, des huit pistons, des soupapes, de la chaîne de distribution, de la pompe à huile et de la pompe à eau. Les deux carburateurs ont eux aussi bénéficié d'une remise en état, pour un montant de 2 800 €. Les feins ont été revus et la voiture est équipée d'une ligne d'échappement complète en inox.
Le dossier qui accompagne la voiture comporte plusieurs factures ainsi que des photos attestant de l'importance des travaux effectués. Il s'agit probablement d'une des plus belles Excellence en circulation, ayant bénéficié d'une restauration approfondie de très haut niveau. Il s'agit d'une série 1, dont les ailes arrière comportent encore les pointes effilées et dont le pare-brise est de type panoramique, typique des années 1960, toujours conforme à ses couleurs d'origine. L'auto présente l'avantage d'être équipée des spécifications les plus désirables telles que la boite mécanique et la direction assisté. Elle représente une rare opportunité d'acquérir cette voiture de la catégorie exclusive des berlines de grand luxe, les Excellence dans cet état ne se présentant pas souvent sur le marché.



French title
Chassis n° EX1-B052
Engine n° TY7-19846

- Superior car, very rare
- Four owners from new
- Fresh from highest level restoration
- One of only 21 examples with original manual gearbox

The Facel Véga Excellence occupies a special place in the history of the automobile, for at least three reasons. Firstly, the marque itself is a shining star in the firmament of French cars. Its creator, Jean Daninos, launched the luxury French automobile marque in 1954, at a time when the country had lost some of its great names. The second reason is its body: a low, elegantly styled saloon that was as luxurious as a Bentley and as fast as a Jaguar, thanks to its powerful and reliable American engine. The third reason is its rarity: between 1958 and 1964, just 145 examples of the Excellence series 1 and eight series 2 were produced.
Presented in 1956 and available from 1958, the Excellence was distinguished by its subtle blend of luxury and exclusivity: the painted dashboard packed with dials had a sporty feel in keeping with the 6.4-litre Chrysler engine. Nudging 400 bhp, the car was capable of nearly 230 km/h, with an acceleration that put other reputable sportscars in the shade. At the time, it offered a French alternative that was discerning and elegant, to clients of Bentley, Cadillac, Mercedes and Maserati.

According to information provided by the valuable and active Amicale Facel club, the car on offer was sold new in 1959 to Mrs Godfrey Fowler in Monte Carlo. Delivered directly by Facel to the Principality, the car was black with red leather interior, with power-assisted steering and manual gearbox, and registered MC 1833. In 1963, the Monegasque owner sold the car to M.G. Heuze, from Paris, and the car was re-registered as 2604 PG 75. As can be seen on the current carte grise, the car was then registered 4534 UC 75 in 1967, probably when owned by M. J Fay, from Vouziers in the Ardennes, a member of the Amicale Facel club. He kept the car until 1990, when he sold it to the current owner, who, having taken part in various outings, decided to completely restore it, at the start of the 2000s.
The Excellence was completely stripped down, with the body removed from the chassis, as can be seen in photos in the restoration file. It was re-upholstered by Caribex, in red leather to match the original, at a cost of €15,000. The dashboard, in good condition, was re-varnished. Mechanically, the gearbox was checked over, the engine was rebuilt, with new bearings, pistons, valves, timing chain, oil and water pumps. The two carburettors were also overhauled, at a cost of €2,800. The brakes were serviced and the car has a stainless steel exhaust.
The file with the car includes invoices and photos detailing the major work that was carried out. This is undoubtedly one of the finest Excellences in circulation, having enjoyed a complete restoration at the highest level. It is a series 1, with pointed rear wings and panoramic windscreen, typical of the 1960s, and still in original colours. In addition, the car has the desirable features of a manual gearbox and power-assisted steering. Here is an opportunity to acquire not only an exclusive luxury saloon, but a model that rarely comes onto the market: an Excellence.



Estimation 170 000 - 210 000 €

Sold 185,600 €
* Results are displayed including buyer’s fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Sale’s details

Sale: 2651
Date: 06 Feb. 2015 17:00
Auctioneer: Hervé Poulain

Contact

Artcurial Motorcars
Phone +33 1 42 99 20 73
motorcars@artcurial.com

Purchase Orders & Auctions by Phone

Kristina Vrzests
Phone +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Rétromobile 2015 by Artcurial Motorcars