Sale Rétromobile - 04 february 2011 /Lot 242 1958 ASTON MARTIN DB MK III - NO RESERVE

  • 1958 ASTON MARTIN DB MK III - NO RESERVE
  • 1958 ASTON MARTIN DB MK III - NO RESERVE
  • 1958 ASTON MARTIN DB MK III - NO RESERVE
  • 1958 ASTON MARTIN DB MK III - NO RESERVE
  • 1958 ASTON MARTIN DB MK III - NO RESERVE
  • 1958 ASTON MARTIN DB MK III - NO RESERVE
  • 1958 ASTON MARTIN DB MK III - NO RESERVE
  • 1958 ASTON MARTIN DB MK III - NO RESERVE
  • 1958 ASTON MARTIN DB MK III - NO RESERVE
1958 ASTON MARTIN DB MK III - NO RESERVE Châssis no. AM300/3/1696
Moteur no. DBA/1297

Livrée neuve à Brooklands of Mayfair et immatriculée " 483 FBH " le 23 septembre 1958, cette DB2/4 Mark III peinte en vert sapin avec intérieur en cuir rouge et moquettes noires était équipée de la boîte avec surmultiplicateur optionnelle, de freins à disque à l'avant et de tambours Alfin à l'arrière, d'un servo frein, d'un radiateur d'huile, d'un double échappement ( gain de 16 ch) et de deux phares longue portée Lucas. La fiche de fabrication spécifiait en plus un chauffage Smiths plus puissant, deux carburateurs SU HV6 et un rapport de pont de 3,77 :1.

Les améliorations introduites plus récemment ont concerné le ventilateur électrique, l'échappement en inox et les ressorts de suspension " Felthamfast " améliorant la stabilité et la tenue en courbe. La voiture possède ses roues de 16 pouces d'origine, sablées et repeintes, un train de roues de 15 pouces chaussées de pneus radiaux et un nouveau train de roues fils chromées 16/5J fabriquées sur commande par Dayton Wire Wheel aux Etats-Unis et munies des plus récents pneus Michelin Pilote X.

Le propriétaire précédent qui l'acheta en 1974 l'a conservée pendant 34 ans en parcourant environ 32 000 km. Le kilométrage enregistré au moment de cet achat étant d'environ 59 000 miles (94 500 km), il y a tout lieu de penser que le total affiché actuellement -79 697 miles ou 127 500 km - est exact. La voiture a été restaurée de 1980 à 1994 puis soigneusement stockée en 1996 pour ne ressortir qu'à la fin de 2007. Depuis cette date, elle a fait partie d'une collection diversifiée comprenant des Aston Martin avant de rejoindre une collection de dix Aston constituée par un amateur de longue date de la marque.

Depuis sa remise en état, la voiture a parcouru environ 3 200 km. La restauration a porté sur la carrosserie et la peinture, tandis que l'intérieur en cuir d'origine, toujours entretenu, n'a réclamé qu'une recoloration. Trop nombreux pour être détaillés ici, les travaux de restauration mécanique effectuée dans les années 1980 sont vérifiables comme ceux qui concernent la dernière révision. Depuis cette remise à niveau assortie d'un entretien complet, cette Aston a participé au Tour Britannia 2008 et le prestigieux Tour Auto.

Le dossier historique bien documenté qui couvre 33 années de la vie de la voiture contient de nombreuses factures (la plupart émises par le spécialiste de la marque Aston Service Dorse), la correspondance échangée ente le propriétaire à l'époque et ASD, l'ancien log book (listant les propriétaires) et divers contrôles (périmés) du MoT. La facture la plus récente du dossier (d'avril 2009) émise par R S Williams concerne la remise en état de la pompe à eau, du faisceau de la chaufferette et le montage d'un joint de culasse neuf et d'un embrayage renforcé. La voiture est accompagnée de son outillage de bord (marteau et cric) du manuel d'utilisation, du catalogue de pièces de rechange et du manuel d'atelier.
.
Les Aston Martin sont de parfaites représentantes de l'excellence automobile britannique des années 1950 et notamment la DB III, à l'apogée de cette période en ayant bénéficié de près de dix ans de développement après l'introduction de la DB2 en 1949 et l'exploitation sur les modèles de série des expériences recueillies en compétition, surtout dans les épreuves d'endurance.

Offerte avec son titre de circulation Luxembourgeois " AM300/3/1696 " est une des plus belles Mk III actuellement disponibles. Dans un état superbe, avec un historique long et bien documenté et les meilleures options de l'époque (overdrive, freins à disque, tambours Alfin, double échappement, radiateur d'huile, servo frein, etc) elle offre une magnifique occasion pour un collectionneur averti d'acquérir un modèle rare et très recherché, capable de croiser longtemps à des allures illégales, efficace sur circuit et en rallye historique et très utilisable pour le grand tourisme, elle ne peut qu'enrichir une collection de qualité.



On September 23, 1958 this DB24 MkIII was delivered new to Brooklands of Mayfair complete with overdrive transmission, disc front brakes and Alfin rear drums, brake servo, oil cooler, twin exhausts (16bhp more) and twin Lucas spotlights. The original factory order also specified a more powerful Smiths heater, two SU HV6 carburettors and a 3.77 back axle ratio. It was finished in Scotch Pine Green with red Connolly leather upholstery and black carpets and the first reg. number was '483 FBH'.

More recently it had been fitted with an electric cooling fan, a stainless steel exhaust and stiffer 'Felthamfast' springs that further improve the handling and cornering . The car has kept the original 16" wheels which have been shot-blasted and painted, a set of 15" wheels shod with radial tyres and a new set of 16"x5J chromed wire wheels specially made by Dayton Wire Wheel in the USA and shod with the latest Michelin Pilote X tyres.

The penultimate owner purchased the car in 1974 and kept it for the next 34 years, covering approximately 20,000 miles. Recorded mileage in 1974 was approximately 59,000, so there is good reason to believe that the current total of 79,697 is true. The car was extensively restored from 1980 to 1994 and carefully stored from 1996 to late 2007. During those eleven years it formed part of a collection of cars, three of which were Aston Martins, and is now part of a collection of ten Astons belonging to a long-time enthusiast of the marque.

The car has covered approximately 2,000 miles since its restoration which included the body and paintwork, while the original leather interior, which had been maintained in excellent original condition, only needed re-colouring. The too numerous details of the car's total mechanical restoration in the 1980s are not listed here but are available for inspection as are those concerning its recent careful re-commissioning which included a full mechanical service. Since it had been completed the Aston has participated in the 2008 Tour Britannia and in the prestigious French Tour Auto.

The history file covers over 33 years and includes many invoices (mainly issued by marque specialists, Aston Service Dorset); some correspondence between its then owner and ASD; old-style green logbook; and various old MoTs. The latest renovation works (April 2009) concerned the water pump, the heater matrix and the fitting of a new cylinder head gasket and of an upgraded clutch (invoice on file from R S Williams). The car comes complete with tool kit, hammer, jack, owner's handbook, parts list and workshop manual.
An Aston Martin from the 1950s is representative of British automotive engineering excellence at its best. Moreover the DB Mk III benefited from almost ten years of development since the DB2's introduction in 1949 and from the experience gained in competition at the highest level.
This MkIII #AM300/3/1696 is one of the finest examples available with its luxemburg Title. Its original top specifications (overdrive, disc brakes, Alfin drums, twin exhaust, oil cooler, brake servo, etc) added to its remarkable condition and its long and well documented history can only attracts attention from any serious collector or enthusiast. Fast and comfortable, driveable on track and road it is also a serious contender in the AMOC's concours.









Estimation 90 000 - 120 000 €

Sold 109,684 €
* Results are displayed including buyer's fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Lot 242

1958 ASTON MARTIN DB MK III - NO RESERVE

Sold 109,684 € [$]

1958 ASTON MARTIN DB MK III - NO RESERVE Châssis no. AM300/3/1696
Moteur no. DBA/1297

Livrée neuve à Brooklands of Mayfair et immatriculée " 483 FBH " le 23 septembre 1958, cette DB2/4 Mark III peinte en vert sapin avec intérieur en cuir rouge et moquettes noires était équipée de la boîte avec surmultiplicateur optionnelle, de freins à disque à l'avant et de tambours Alfin à l'arrière, d'un servo frein, d'un radiateur d'huile, d'un double échappement ( gain de 16 ch) et de deux phares longue portée Lucas. La fiche de fabrication spécifiait en plus un chauffage Smiths plus puissant, deux carburateurs SU HV6 et un rapport de pont de 3,77 :1.

Les améliorations introduites plus récemment ont concerné le ventilateur électrique, l'échappement en inox et les ressorts de suspension " Felthamfast " améliorant la stabilité et la tenue en courbe. La voiture possède ses roues de 16 pouces d'origine, sablées et repeintes, un train de roues de 15 pouces chaussées de pneus radiaux et un nouveau train de roues fils chromées 16/5J fabriquées sur commande par Dayton Wire Wheel aux Etats-Unis et munies des plus récents pneus Michelin Pilote X.

Le propriétaire précédent qui l'acheta en 1974 l'a conservée pendant 34 ans en parcourant environ 32 000 km. Le kilométrage enregistré au moment de cet achat étant d'environ 59 000 miles (94 500 km), il y a tout lieu de penser que le total affiché actuellement -79 697 miles ou 127 500 km - est exact. La voiture a été restaurée de 1980 à 1994 puis soigneusement stockée en 1996 pour ne ressortir qu'à la fin de 2007. Depuis cette date, elle a fait partie d'une collection diversifiée comprenant des Aston Martin avant de rejoindre une collection de dix Aston constituée par un amateur de longue date de la marque.

Depuis sa remise en état, la voiture a parcouru environ 3 200 km. La restauration a porté sur la carrosserie et la peinture, tandis que l'intérieur en cuir d'origine, toujours entretenu, n'a réclamé qu'une recoloration. Trop nombreux pour être détaillés ici, les travaux de restauration mécanique effectuée dans les années 1980 sont vérifiables comme ceux qui concernent la dernière révision. Depuis cette remise à niveau assortie d'un entretien complet, cette Aston a participé au Tour Britannia 2008 et le prestigieux Tour Auto.

Le dossier historique bien documenté qui couvre 33 années de la vie de la voiture contient de nombreuses factures (la plupart émises par le spécialiste de la marque Aston Service Dorse), la correspondance échangée ente le propriétaire à l'époque et ASD, l'ancien log book (listant les propriétaires) et divers contrôles (périmés) du MoT. La facture la plus récente du dossier (d'avril 2009) émise par R S Williams concerne la remise en état de la pompe à eau, du faisceau de la chaufferette et le montage d'un joint de culasse neuf et d'un embrayage renforcé. La voiture est accompagnée de son outillage de bord (marteau et cric) du manuel d'utilisation, du catalogue de pièces de rechange et du manuel d'atelier.
.
Les Aston Martin sont de parfaites représentantes de l'excellence automobile britannique des années 1950 et notamment la DB III, à l'apogée de cette période en ayant bénéficié de près de dix ans de développement après l'introduction de la DB2 en 1949 et l'exploitation sur les modèles de série des expériences recueillies en compétition, surtout dans les épreuves d'endurance.

Offerte avec son titre de circulation Luxembourgeois " AM300/3/1696 " est une des plus belles Mk III actuellement disponibles. Dans un état superbe, avec un historique long et bien documenté et les meilleures options de l'époque (overdrive, freins à disque, tambours Alfin, double échappement, radiateur d'huile, servo frein, etc) elle offre une magnifique occasion pour un collectionneur averti d'acquérir un modèle rare et très recherché, capable de croiser longtemps à des allures illégales, efficace sur circuit et en rallye historique et très utilisable pour le grand tourisme, elle ne peut qu'enrichir une collection de qualité.



On September 23, 1958 this DB24 MkIII was delivered new to Brooklands of Mayfair complete with overdrive transmission, disc front brakes and Alfin rear drums, brake servo, oil cooler, twin exhausts (16bhp more) and twin Lucas spotlights. The original factory order also specified a more powerful Smiths heater, two SU HV6 carburettors and a 3.77 back axle ratio. It was finished in Scotch Pine Green with red Connolly leather upholstery and black carpets and the first reg. number was '483 FBH'.

More recently it had been fitted with an electric cooling fan, a stainless steel exhaust and stiffer 'Felthamfast' springs that further improve the handling and cornering . The car has kept the original 16" wheels which have been shot-blasted and painted, a set of 15" wheels shod with radial tyres and a new set of 16"x5J chromed wire wheels specially made by Dayton Wire Wheel in the USA and shod with the latest Michelin Pilote X tyres.

The penultimate owner purchased the car in 1974 and kept it for the next 34 years, covering approximately 20,000 miles. Recorded mileage in 1974 was approximately 59,000, so there is good reason to believe that the current total of 79,697 is true. The car was extensively restored from 1980 to 1994 and carefully stored from 1996 to late 2007. During those eleven years it formed part of a collection of cars, three of which were Aston Martins, and is now part of a collection of ten Astons belonging to a long-time enthusiast of the marque.

The car has covered approximately 2,000 miles since its restoration which included the body and paintwork, while the original leather interior, which had been maintained in excellent original condition, only needed re-colouring. The too numerous details of the car's total mechanical restoration in the 1980s are not listed here but are available for inspection as are those concerning its recent careful re-commissioning which included a full mechanical service. Since it had been completed the Aston has participated in the 2008 Tour Britannia and in the prestigious French Tour Auto.

The history file covers over 33 years and includes many invoices (mainly issued by marque specialists, Aston Service Dorset); some correspondence between its then owner and ASD; old-style green logbook; and various old MoTs. The latest renovation works (April 2009) concerned the water pump, the heater matrix and the fitting of a new cylinder head gasket and of an upgraded clutch (invoice on file from R S Williams). The car comes complete with tool kit, hammer, jack, owner's handbook, parts list and workshop manual.
An Aston Martin from the 1950s is representative of British automotive engineering excellence at its best. Moreover the DB Mk III benefited from almost ten years of development since the DB2's introduction in 1949 and from the experience gained in competition at the highest level.
This MkIII #AM300/3/1696 is one of the finest examples available with its luxemburg Title. Its original top specifications (overdrive, disc brakes, Alfin drums, twin exhaust, oil cooler, brake servo, etc) added to its remarkable condition and its long and well documented history can only attracts attention from any serious collector or enthusiast. Fast and comfortable, driveable on track and road it is also a serious contender in the AMOC's concours.









Estimation 90 000 - 120 000 €

Sold 109,684 €
* Results are displayed including buyer's fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Sale’s details

Sale: 1957
Date: 04 feb. 2011 14:00

Contact

Iris Hummel
Phone +33 1 42 99 20 56
ihummel@artcurial.com

Purchase Orders & Auctions by Phone

Kristina Vrzests
Phone +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions of Purchase

Rétromobile