Sale « Automobiles sur les Champs 3 » - 30 october 2011 /Lot 104 1954 Mercedes-Benz 220 B cabriolet - sans/no reserve

  • 1954 Mercedes-Benz 220 B cabriolet - sans/no reserve
  • 1954 Mercedes-Benz 220 B cabriolet - sans/no reserve
  • 1954 Mercedes-Benz 220 B cabriolet - sans/no reserve
  • 1954 Mercedes-Benz 220 B cabriolet - sans/no reserve
  • 1954 Mercedes-Benz 220 B cabriolet - sans/no reserve
  • 1954 Mercedes-Benz 220 B cabriolet - sans/no reserve
  • 1954 Mercedes-Benz 220 B cabriolet - sans/no reserve
  • 1954 Mercedes-Benz 220 B cabriolet - sans/no reserve
  • 1954 Mercedes-Benz 220 B cabriolet - sans/no reserve
  • 1954 Mercedes-Benz 220 B cabriolet - sans/no reserve
  • 1954 Mercedes-Benz 220 B cabriolet - sans/no reserve
  • 1954 Mercedes-Benz 220 B cabriolet - sans/no reserve
  • 1954 Mercedes-Benz 220 B cabriolet - sans/no reserve
  • 1954 Mercedes-Benz 220 B cabriolet - sans/no reserve
  • 1954 Mercedes-Benz 220 B cabriolet - sans/no reserve
1954 Mercedes-Benz 220 B cabriolet - sans/no reserve Châssis n° 1870144500274

- Premier six cylindres Mercedes d'après-guerre
- Rare dans cette carrosserie
- Excellent état d'origine

Avant la guerre, le catalogue de Mercedes comporte une voiture plus modeste que ses énormes 540 K, la 170 V. En 1938, elle fait l'objet d'un léger rajeunissement esthétique et, au lendemain des hostilités, elle est le premier modèle relancé par Mercedes, sous le nom 170 S. Les ailes sont plus enveloppantes et la caisse un peu plus douce mais, globalement, elle n'est guère différente de sa devancière dont elle reprend le quatre cylindres 1,8 litres culbuté. Solide et bien construite, ses performances modestes ne peuvent toutefois satisfaire une clientèle qui, après des années de privations, retrouve le goût des performances. Mercedes lance alors, en 1951, une version plus étoffée, équipée d'un moteur six cylindres 2,2 litres à arbre à cames en tête, le premier pour Mercedes après le conflit. Plus souple que le quatre cylindres, la mécanique de la 220 développe 80 ch, ce qui suffit pour emmener la voiture à 140 km/h. En outre, elle bénéficie d'un style plus au goût du jour, les phares étant désormais intégrés dans les ailes. Parallèlement à la berline, la gamme comporte un coupé et deux cabriolets, A et B à deux ou quatre places. Ces versions plus exclusives bénéficient d'une finition raffinée. Avec une production totale de 2 360 cabriolets, il s'agit aujourd'hui d'une voiture rare et recherchée.

L'exemplaire que nous présentons a été acheté par son actuel propriétaire en 1990 à un amateur connu, qui en aurait lui-même fait l'acquisition auprès de sa première propriétaire, Mme Pastor, habitant la Principauté de Monaco. Il s'agirait donc d'une troisième main, ce qui explique son état d'origine peu commun. Le propriétaire actuel a utilisé régulièrement la voiture avant que des ennuis de santé, à partir de 1992, ne l'amènent à la remiser. Elle a été conservée dans de bonnes conditions, ce qui a permis d'éviter que son état ne se dégrade. En 2009, elle a été remise en route avec les précautions d'usage : vidange huile et liquide de refroidissement, remplacement des bougies et de la batterie. Dans cette version cabriolet B, cette Mercedes 220 offre quatre places confortables, les occupants pouvant profiter des sièges en cuir rouge, magnifiquement préservés et dont les légères craquelures témoignent d'une vie d'utilisation respectueuse. L'extérieur bicolore, noir et rouge selon une découpe propre à la marque, a su lui aussi traverser les âges sans en subir l'outrage et se présente extrêmement bien. Cette voiture a le charme d'un passé vivant et palpable, qui n'est pas effacé par une restauration outrancière. Vendue avec une copie de Carte Grise française.
Copie de titre de circulation français



- First post-war six cylinder Mercedes
- Rare body
- Excellent original condition

Before the war, the range of Mercedes models on offer included the 170V, a much smaller car than the enormous 540Ks. In 1938 it was updated aesthetically, and when hostilities ceased, it was the first model to be relaunched by Mercedes, under the name 170S. It featured bigger wings and a softer shaped body, but it was essentially the same as its predecessor and used the same four cylinder 1.8-litre engine. It was strong and well built, but potential customers were unmoved by its modest capabilities. After years of hardship, they were looking for a little more excitement. In 1951, therefore, Mercedes introduced a bigger and better version with a 2.2-litre overhead cam engine, the company's first six-cylinder car since the war. The extra two cylinders provided more versatility and it produced 80 bhp, giving the car a top speed of 140km/h. It also looked more up-to-date, with lights integrated into the wings. Like the saloon, the range comprised a coupé and two cabriolet versions, A and B with two or four seats. These more exclusive versions offered a higher standard of finishing. Just 2,360 cabriolets were built, making this a rare and sought after car today.

The example offered here was acquired by its current owner in 1990 from a well-known enthusiast, who would have bought the car from its original owner, Mme Pastor, a resident of the Principality of Monaco. It would be in the hands of only its third owner from new, which explains its unusually original condition. The current owner used the car regularly until 1992, when ill-health led him to put it away. It has been stored in excellent conditions and as such, has experienced no deterioration. In 2009, it was put back on the road with the usual recommissioning: oil and coolant replacement, new spark plugs and battery. As a cabriolet B version, this Mercedes 220 provides ample room for four, offering passengers the comfort of red leather seats, wonderfully preserved with a nice patina that evidences its careful use. The two tone exterior in red and black has also survived the years honourably and is in extremely good condition. This car exudes the charm of its past, having escaped excessive restoration. The car is sold with a copy only of its French title.


Estimation 40 000 - 60 000 €

Sold 34,549 €
* Results are displayed including buyer's fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Lot 104

1954 Mercedes-Benz 220 B cabriolet - sans/no reserve

Sold 34,549 € [$]

1954 Mercedes-Benz 220 B cabriolet - sans/no reserve Châssis n° 1870144500274

- Premier six cylindres Mercedes d'après-guerre
- Rare dans cette carrosserie
- Excellent état d'origine

Avant la guerre, le catalogue de Mercedes comporte une voiture plus modeste que ses énormes 540 K, la 170 V. En 1938, elle fait l'objet d'un léger rajeunissement esthétique et, au lendemain des hostilités, elle est le premier modèle relancé par Mercedes, sous le nom 170 S. Les ailes sont plus enveloppantes et la caisse un peu plus douce mais, globalement, elle n'est guère différente de sa devancière dont elle reprend le quatre cylindres 1,8 litres culbuté. Solide et bien construite, ses performances modestes ne peuvent toutefois satisfaire une clientèle qui, après des années de privations, retrouve le goût des performances. Mercedes lance alors, en 1951, une version plus étoffée, équipée d'un moteur six cylindres 2,2 litres à arbre à cames en tête, le premier pour Mercedes après le conflit. Plus souple que le quatre cylindres, la mécanique de la 220 développe 80 ch, ce qui suffit pour emmener la voiture à 140 km/h. En outre, elle bénéficie d'un style plus au goût du jour, les phares étant désormais intégrés dans les ailes. Parallèlement à la berline, la gamme comporte un coupé et deux cabriolets, A et B à deux ou quatre places. Ces versions plus exclusives bénéficient d'une finition raffinée. Avec une production totale de 2 360 cabriolets, il s'agit aujourd'hui d'une voiture rare et recherchée.

L'exemplaire que nous présentons a été acheté par son actuel propriétaire en 1990 à un amateur connu, qui en aurait lui-même fait l'acquisition auprès de sa première propriétaire, Mme Pastor, habitant la Principauté de Monaco. Il s'agirait donc d'une troisième main, ce qui explique son état d'origine peu commun. Le propriétaire actuel a utilisé régulièrement la voiture avant que des ennuis de santé, à partir de 1992, ne l'amènent à la remiser. Elle a été conservée dans de bonnes conditions, ce qui a permis d'éviter que son état ne se dégrade. En 2009, elle a été remise en route avec les précautions d'usage : vidange huile et liquide de refroidissement, remplacement des bougies et de la batterie. Dans cette version cabriolet B, cette Mercedes 220 offre quatre places confortables, les occupants pouvant profiter des sièges en cuir rouge, magnifiquement préservés et dont les légères craquelures témoignent d'une vie d'utilisation respectueuse. L'extérieur bicolore, noir et rouge selon une découpe propre à la marque, a su lui aussi traverser les âges sans en subir l'outrage et se présente extrêmement bien. Cette voiture a le charme d'un passé vivant et palpable, qui n'est pas effacé par une restauration outrancière. Vendue avec une copie de Carte Grise française.
Copie de titre de circulation français



- First post-war six cylinder Mercedes
- Rare body
- Excellent original condition

Before the war, the range of Mercedes models on offer included the 170V, a much smaller car than the enormous 540Ks. In 1938 it was updated aesthetically, and when hostilities ceased, it was the first model to be relaunched by Mercedes, under the name 170S. It featured bigger wings and a softer shaped body, but it was essentially the same as its predecessor and used the same four cylinder 1.8-litre engine. It was strong and well built, but potential customers were unmoved by its modest capabilities. After years of hardship, they were looking for a little more excitement. In 1951, therefore, Mercedes introduced a bigger and better version with a 2.2-litre overhead cam engine, the company's first six-cylinder car since the war. The extra two cylinders provided more versatility and it produced 80 bhp, giving the car a top speed of 140km/h. It also looked more up-to-date, with lights integrated into the wings. Like the saloon, the range comprised a coupé and two cabriolet versions, A and B with two or four seats. These more exclusive versions offered a higher standard of finishing. Just 2,360 cabriolets were built, making this a rare and sought after car today.

The example offered here was acquired by its current owner in 1990 from a well-known enthusiast, who would have bought the car from its original owner, Mme Pastor, a resident of the Principality of Monaco. It would be in the hands of only its third owner from new, which explains its unusually original condition. The current owner used the car regularly until 1992, when ill-health led him to put it away. It has been stored in excellent conditions and as such, has experienced no deterioration. In 2009, it was put back on the road with the usual recommissioning: oil and coolant replacement, new spark plugs and battery. As a cabriolet B version, this Mercedes 220 provides ample room for four, offering passengers the comfort of red leather seats, wonderfully preserved with a nice patina that evidences its careful use. The two tone exterior in red and black has also survived the years honourably and is in extremely good condition. This car exudes the charm of its past, having escaped excessive restoration. The car is sold with a copy only of its French title.


Estimation 40 000 - 60 000 €

Sold 34,549 €
* Results are displayed including buyer's fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Sale’s details

Sale: 2085
Date: 30 oct. 2011 17:00
Auctioneer: Hervé Poulain

Contact

Iris Hummel
Phone +33 1 42 99 20 56
ihummel@artcurial.com

Purchase Orders & Auctions by Phone

Kristina Vrzests
Phone +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions of Purchase

« Automobiles sur les Champs 3 »