Sale Rétromobile 2016 by Artcurial Motorcars - 05 february 2016 /Lot 184 1949 Georges Irat cabriolet par Labourdette No reserve

  • 1949 Georges Irat cabriolet par Labourdette  No reserve
  • 1949 Georges Irat cabriolet par Labourdette  No reserve
  • 1949 Georges Irat cabriolet par Labourdette  No reserve
  • 1949 Georges Irat cabriolet par Labourdette  No reserve
  • 1949 Georges Irat cabriolet par Labourdette  No reserve
  • 1949 Georges Irat cabriolet par Labourdette  No reserve
  • 1949 Georges Irat cabriolet par Labourdette  No reserve
  • 1949 Georges Irat cabriolet par Labourdette  No reserve
  • 1949 Georges Irat cabriolet par Labourdette  No reserve
  • 1949 Georges Irat cabriolet par Labourdette  No reserve
  • 1949 Georges Irat cabriolet par Labourdette  No reserve
  • 1949 Georges Irat cabriolet par Labourdette  No reserve
  • 1949 Georges Irat cabriolet par Labourdette  No reserve
  • 1949 Georges Irat cabriolet par Labourdette  No reserve
  • 1949 Georges Irat cabriolet par Labourdette  No reserve
  • 1949 Georges Irat cabriolet par Labourdette  No reserve
  • 1949 Georges Irat cabriolet par Labourdette  No reserve
  • 1949 Georges Irat cabriolet par Labourdette  No reserve
  • 1949 Georges Irat cabriolet par Labourdette  No reserve
  • 1949 Georges Irat cabriolet par Labourdette  No reserve
  • 1949 Georges Irat cabriolet par Labourdette  No reserve
  • 1949 Georges Irat cabriolet par Labourdette  No reserve
  • 1949 Georges Irat cabriolet par Labourdette  No reserve
  • 1949 Georges Irat cabriolet par Labourdette  No reserve
  • 1949 Georges Irat cabriolet par Labourdette  No reserve
  • 1949 Georges Irat cabriolet par Labourdette  No reserve
  • 1949 Georges Irat cabriolet par Labourdette  No reserve
  • 1949 Georges Irat cabriolet par Labourdette  No reserve
  • 1949 Georges Irat cabriolet par Labourdette  No reserve
  • 1949 Georges Irat cabriolet par Labourdette  No reserve
  • 1949 Georges Irat cabriolet par Labourdette  No reserve
  • 1949 Georges Irat cabriolet par Labourdette  No reserve
  • 1949 Georges Irat cabriolet par Labourdette  No reserve
  • 1949 Georges Irat cabriolet par Labourdette  No reserve
  • 1949 Georges Irat cabriolet par Labourdette  No reserve
  • 1949 Georges Irat cabriolet par Labourdette  No reserve
  • 1949 Georges Irat cabriolet par Labourdette  No reserve
  • 1949 Georges Irat cabriolet par Labourdette  No reserve
  • 1949 Georges Irat cabriolet par Labourdette  No reserve
  • 1949 Georges Irat cabriolet par Labourdette  No reserve
  • 1949 Georges Irat cabriolet par Labourdette  No reserve
1949 Georges Irat cabriolet par Labourdette
No reserve

Carte grise française

- modèle unique
- Voiture de Salon
- Voiture de Concours d'Elégance
- Sans réserve

C'est en 1910, par un poste de directeur du service automobile à la Compagnie générale d'électricité que Georges Irat, alors âgé de vingt ans, fait ses premiers pas dans le monde de l'automobile. Après plusieurs échecs, le constructeur français connait enfin le succès lors du salon de Paris de 1935 avec la présentation de petits roadsters et cabriolets traction avant équipé du moteur Ruby dont la produdtion de dépassera pas les 400 exemplaires. Après-guerre, Georges Irat abandonnera cette production et se spécialisera dans les moteurs industriels, commercialisés sous la marque DOG. Ceux-ci sont fabriqués à Bègles dans la banlieue de Bordeaux. Parallèlement à cette activité, Georges Irat étudie une nouvelle automobile dont il présente au salon de Paris 1946 un prototype révolutionnaire monté sur une ossature en magnésium. Il récidive l'année suivante avec une évolution de ce premier prototype.
Enfin, en 1949, un dernier prototype est proposé. Il s'agit de celui que nous proposons aux enchères, qui a été vu dans de nombreuses expositions. Il est équipé d'un moteur de 2 litres de cylindrée accouplé à une boîte Cotal. Prévu pour atteindre une vitesse de 150 Km/h, il est pourvu de freins hydrauliques. A l'époque, le succès n'est pas au rendez-vous et ce prototype marquera la fin de l'aventure automobile de George Irat. Seule la carrosserie de cette voiture attribuée au célèbre carrossier Labourdette a été retrouvée dans l'usine de Bègles. Afin de pouvoir être présentée dans divers événements, elle a été installée sur un châssis Simca Huit pour permettre son utilisation. Autre particularité de ce prototype, l'utilisation du procédé Vutotal de pare-brise sans montants conçu par l'ingénieur Joseph Vigroux chez Labourdette. Il s'agit d'un prototype qui illustre l'histoire de la production automobile française riche de ses nombreux petits constructeurs, à l'image de l'ambitieux Georges Irat.



French title

- A unique model
- A show car
- A Concours d'Elegance candidate
- No reserve

In 1910, as a director of the automotive division of the service Compagnie générale d'électricité that Georges Irat, then just twenty years old, took his first steps in the world of the automobile. After several failed attempts, this French manufacturer finally saw success at the Paris Salon of 1935, with the unveiling of a small roadster and a convertible with front wheel drive, and powered by a Ruby engine, with total production not exceeding 400 units. Postwar, Georges Irat abandoned the car production, and instead specialized in making industrial motors, marketed under the brand name of DOG. These were manufactured in the suburb of Begles, near Bordeaux. Alongside this activity, Georges Irat started work on the design of a new car, which he unveiled at the Paris Salon of 1946, a revolutionary prototype mounted on a magnesium frame. He returned the following year with a further development of this first prototype.

Finally, in 1949, a final prototype was readied. This is the one we offer at auction, a car which has been seen in numerous exhibitions. It is powered by an engine of 2-liter mated to a Cotal box. With a top speed estimated at 150 Km/h, it is equipped with hydraulic brakes. At the time, success was not to be, and this prototype marked the end of the automotive adventure of George Irat. Only the body of this car, made by the famous coachbuilder Labourdette, was found at the plant in Bègles. To be shown in various events, a Simca Eight chassis was used to underpin the car. Another feature of this prototype, the use of the process Vutotal for the windshield, without any frames, was designed by engineer Joseph Vigroux, at Labourdette. This is a prototype that demonstrates the rich history of the French automobile and its many small carmakers, one of which was the ambitious Georges Irat.


Estimation 50 000 - 100 000 €

Sold 57,216 €
* Results are displayed including buyer's fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Lot 184

1949 Georges Irat cabriolet par Labourdette
No reserve

Sold 57,216 € [$]

1949 Georges Irat cabriolet par Labourdette
No reserve

Carte grise française

- modèle unique
- Voiture de Salon
- Voiture de Concours d'Elégance
- Sans réserve

C'est en 1910, par un poste de directeur du service automobile à la Compagnie générale d'électricité que Georges Irat, alors âgé de vingt ans, fait ses premiers pas dans le monde de l'automobile. Après plusieurs échecs, le constructeur français connait enfin le succès lors du salon de Paris de 1935 avec la présentation de petits roadsters et cabriolets traction avant équipé du moteur Ruby dont la produdtion de dépassera pas les 400 exemplaires. Après-guerre, Georges Irat abandonnera cette production et se spécialisera dans les moteurs industriels, commercialisés sous la marque DOG. Ceux-ci sont fabriqués à Bègles dans la banlieue de Bordeaux. Parallèlement à cette activité, Georges Irat étudie une nouvelle automobile dont il présente au salon de Paris 1946 un prototype révolutionnaire monté sur une ossature en magnésium. Il récidive l'année suivante avec une évolution de ce premier prototype.
Enfin, en 1949, un dernier prototype est proposé. Il s'agit de celui que nous proposons aux enchères, qui a été vu dans de nombreuses expositions. Il est équipé d'un moteur de 2 litres de cylindrée accouplé à une boîte Cotal. Prévu pour atteindre une vitesse de 150 Km/h, il est pourvu de freins hydrauliques. A l'époque, le succès n'est pas au rendez-vous et ce prototype marquera la fin de l'aventure automobile de George Irat. Seule la carrosserie de cette voiture attribuée au célèbre carrossier Labourdette a été retrouvée dans l'usine de Bègles. Afin de pouvoir être présentée dans divers événements, elle a été installée sur un châssis Simca Huit pour permettre son utilisation. Autre particularité de ce prototype, l'utilisation du procédé Vutotal de pare-brise sans montants conçu par l'ingénieur Joseph Vigroux chez Labourdette. Il s'agit d'un prototype qui illustre l'histoire de la production automobile française riche de ses nombreux petits constructeurs, à l'image de l'ambitieux Georges Irat.



French title

- A unique model
- A show car
- A Concours d'Elegance candidate
- No reserve

In 1910, as a director of the automotive division of the service Compagnie générale d'électricité that Georges Irat, then just twenty years old, took his first steps in the world of the automobile. After several failed attempts, this French manufacturer finally saw success at the Paris Salon of 1935, with the unveiling of a small roadster and a convertible with front wheel drive, and powered by a Ruby engine, with total production not exceeding 400 units. Postwar, Georges Irat abandoned the car production, and instead specialized in making industrial motors, marketed under the brand name of DOG. These were manufactured in the suburb of Begles, near Bordeaux. Alongside this activity, Georges Irat started work on the design of a new car, which he unveiled at the Paris Salon of 1946, a revolutionary prototype mounted on a magnesium frame. He returned the following year with a further development of this first prototype.

Finally, in 1949, a final prototype was readied. This is the one we offer at auction, a car which has been seen in numerous exhibitions. It is powered by an engine of 2-liter mated to a Cotal box. With a top speed estimated at 150 Km/h, it is equipped with hydraulic brakes. At the time, success was not to be, and this prototype marked the end of the automotive adventure of George Irat. Only the body of this car, made by the famous coachbuilder Labourdette, was found at the plant in Bègles. To be shown in various events, a Simca Eight chassis was used to underpin the car. Another feature of this prototype, the use of the process Vutotal for the windshield, without any frames, was designed by engineer Joseph Vigroux, at Labourdette. This is a prototype that demonstrates the rich history of the French automobile and its many small carmakers, one of which was the ambitious Georges Irat.


Estimation 50 000 - 100 000 €

Sold 57,216 €
* Results are displayed including buyer's fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Sale’s details

Sale: 2877
Date: 05 feb. 2016 15:00
Auctioneer: Hervé Poulain

Contact

Artcurial Motorcars
Phone +33 1 42 99 20 73
motorcars@artcurial.com

Purchase Orders & Auctions by Phone

Kristina Vrzests
Phone +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions of Purchase

Rétromobile 2016 by Artcurial Motorcars