Sale Le Mans Classic 2016 by Artcurial Motorcars - 09 july 2016 /Lot 150 1949 Delahaye 148 L Berlinette par Antem

  • 1949 Delahaye 148 L Berlinette par Antem Carte grise françaiseChâssis n° 801278- Histoire exceptionnelle- Carrosserie unique, élégante
  • 1949 Delahaye 148 L Berlinette par Antem Carte grise françaiseChâssis n° 801278- Histoire exceptionnelle- Carrosserie unique, élégante
  • 1949 Delahaye 148 L Berlinette par Antem Carte grise françaiseChâssis n° 801278- Histoire exceptionnelle- Carrosserie unique, élégante
  • 1949 Delahaye 148 L Berlinette par Antem Carte grise françaiseChâssis n° 801278- Histoire exceptionnelle- Carrosserie unique, élégante
  • 1949 Delahaye 148 L Berlinette par Antem Carte grise françaiseChâssis n° 801278- Histoire exceptionnelle- Carrosserie unique, élégante
  • 1949 Delahaye 148 L Berlinette par Antem Carte grise françaiseChâssis n° 801278- Histoire exceptionnelle- Carrosserie unique, élégante
  • 1949 Delahaye 148 L Berlinette par Antem Carte grise françaiseChâssis n° 801278- Histoire exceptionnelle- Carrosserie unique, élégante
  • 1949 Delahaye 148 L Berlinette par Antem Carte grise françaiseChâssis n° 801278- Histoire exceptionnelle- Carrosserie unique, élégante
  • 1949 Delahaye 148 L Berlinette par Antem Carte grise françaiseChâssis n° 801278- Histoire exceptionnelle- Carrosserie unique, élégante
  • 1949 Delahaye 148 L Berlinette par Antem Carte grise françaiseChâssis n° 801278- Histoire exceptionnelle- Carrosserie unique, élégante
  • 1949 Delahaye 148 L Berlinette par Antem Carte grise françaiseChâssis n° 801278- Histoire exceptionnelle- Carrosserie unique, élégante
  • 1949 Delahaye 148 L Berlinette par Antem Carte grise françaiseChâssis n° 801278- Histoire exceptionnelle- Carrosserie unique, élégante
  • 1949 Delahaye 148 L Berlinette par Antem Carte grise françaiseChâssis n° 801278- Histoire exceptionnelle- Carrosserie unique, élégante
  • 1949 Delahaye 148 L Berlinette par Antem Carte grise françaiseChâssis n° 801278- Histoire exceptionnelle- Carrosserie unique, élégante
  • 1949 Delahaye 148 L Berlinette par Antem Carte grise françaiseChâssis n° 801278- Histoire exceptionnelle- Carrosserie unique, élégante
  • 1949 Delahaye 148 L Berlinette par Antem Carte grise françaiseChâssis n° 801278- Histoire exceptionnelle- Carrosserie unique, élégante
  • 1949 Delahaye 148 L Berlinette par Antem Carte grise françaiseChâssis n° 801278- Histoire exceptionnelle- Carrosserie unique, élégante
  • 1949 Delahaye 148 L Berlinette par Antem Carte grise françaiseChâssis n° 801278- Histoire exceptionnelle- Carrosserie unique, élégante
  • 1949 Delahaye 148 L Berlinette par Antem Carte grise françaiseChâssis n° 801278- Histoire exceptionnelle- Carrosserie unique, élégante
  • 1949 Delahaye 148 L Berlinette par Antem Carte grise françaiseChâssis n° 801278- Histoire exceptionnelle- Carrosserie unique, élégante
  • 1949 Delahaye 148 L Berlinette par Antem Carte grise françaiseChâssis n° 801278- Histoire exceptionnelle- Carrosserie unique, élégante
  • 1949 Delahaye 148 L Berlinette par Antem Carte grise françaiseChâssis n° 801278- Histoire exceptionnelle- Carrosserie unique, élégante
  • 1949 Delahaye 148 L Berlinette par Antem Carte grise françaiseChâssis n° 801278- Histoire exceptionnelle- Carrosserie unique, élégante
  • 1949 Delahaye 148 L Berlinette par Antem Carte grise françaiseChâssis n° 801278- Histoire exceptionnelle- Carrosserie unique, élégante
  • 1949 Delahaye 148 L Berlinette par Antem Carte grise françaiseChâssis n° 801278- Histoire exceptionnelle- Carrosserie unique, élégante
1949 Delahaye 148 L Berlinette par Antem
Carte grise française
Châssis n° 801278

- Histoire exceptionnelle
- Carrosserie unique, élégante et sportive
- Très belle présentation

Cette voiture présente une histoire très particulière car, née sous la forme d'une Delahaye 135 compétition, elle a été ensuite équipée d'une carrosserie Antem, avant que celle-ci ne soit transférée sur un châssis Delahaye 148 L.
A l'origine, il s'agit de la Delahaye 135 compétition portant le numéro de châssis 46094 et datant de 1935. Elle est immatriculée neuve le 19 décembre 1935 au nom de Joseph Paul, fondateur de l'écurie Francia, qui débute la saison 1936 en participant au Rallye de Monte-Carlo, avant de courir à Miramas, Montlhéry et Reims. En 1936, il s'inscrit à plusieurs épreuves, tant sur circuit qu'en rallye, et reçoit le titre de "Champion des pilotes français indépendants".
De 1945 à 1949, la Delahaye n°46094 participe aux premières courses d'Après-guerre, probablement avec une nouvelle carrosserie. Le 12 avril 1949, elle est immatriculée dans la Seine puis, le 19 juin 1950, au nom du Grand Garage Mozart tenu par R. Bonnet.
C'est en 1949 qu'elle reçoit la carrosserie Antem, sur une commande de R. Bonnet. Vers 1985, Mme Bonnet confirme en effet à l'historien A. Dollfus que cette Delahaye a bien été recarrossée par Antem et, en 1986, une photo est présentée à Mme Molinié, fille du carrossier, qui atteste cette voiture comme étant sortie des ateliers de son père, rue Victor Hugo à Courbevoie.
Ainsi habillée, cette voiture prend part aux Coupes d'Automne, en 1952 à Montlhéry, où elle termine deuxième entre les mains d'un certain "Tenno" : ce pseudonyme constitue-t-il un anagramme de Bonnet ?
En 1953, la Delahaye n°46094 est revendue au garage Le Marois, très voisin de l'avenue Mozart, dans le XVIe arrondissement de Paris. Elle y reste quelques temps avant d'être achetée par Henri Soyer, et c'est auprès de lui que Gino Terzulli, collectionneur de belles voitures françaises notamment, en fait en 1966 l'acquisition. Tout en l'utilisant telle qu'elle est, avec sa carrosserie Antem, il remarque sur le châssis des particularités correspondant au châssis Delahaye 135 compétition. Il fait alors appel aux spécialistes François Jolly, M. Varet et R. Deplace, dont les conclusions publiées dans le bulletin du Club Delahaye de septembre 1979 confirment l'authenticité du châssis compétition. Gino Terzulli décide de rendre à ce châssis une carrosserie correspondant à son pedigree original, ce qui est fait entre 1979 et 1986. Il la cède ensuite à Jean-Philippe Peugeot.

C'est donc en 1979 que la carrosserie Antem installée en 1949 est séparée de son châssis, et cédée à Henri Martin. Notez au passage que le Club Delahaye, conscient de l'intérêt que présente cette carrosserie unique, a toujours souhaité qu'elle retrouve un châssis et soit ainsi préservée.
Elle correspond en effet à un style rare chez un carrossier français. Avec ses fils Jean et Jacques, Antem a habillé les plus grandes marques, Delahaye, Delage et Talbot principalement, tout en s'orientant aussi vers le sport avec des carrosseries pour DB et Vernet-Pairard, ce qui leur vaudra d'être appelés "les couturiers de la voiture de sport". La présente carrosserie correspond au style "ponton" en vigueur après-guerre, traité ici avec une élégance et une fluidité rares. L'intérieur est aménagé avec beaucoup de soin, avec des sièges confortables, un volant gainé de cuir et un tableau de bord très complet et sportif.

Le vœu du Club Delahaye est exaucé en 1988, quand Henri Martin vend la carrosserie et la sellerie à un collectionneur qui, par ailleurs, achète une Delahaye 148 L, n° de série 801278, équipée d'une carrosserie berline Letourneur & Marchand, en très bon état. Il démonte cette carrosserie et fait le nécessaire pour que le châssis 148 soit habillé de la carrosserie Antem. Trois ans de travaux sont nécessaires pour venir à bout de cette opération difficile, qui implique des adaptations aux cotes du châssis. Le moteur correspondant au châssis 801278 est celui d'origine, un Type 135 M 3,5 litres à trois carburateurs en bon état qui ne réclame qu'une simple révision. Il reçoit des carburateurs neufs et, pour le reste, des tambours de freins sont refaits spécialement. La carrosserie est mise à nu, traitée et repeinte. Les chromes sont refaits et l'intérieur remis à neuf : la sellerie d'origine voit ses cuirs repigmentés de teinte bordeaux, les moquettes sont refaites et l'ensemble retrouve l'aspect qu'il avait en sortant des ateliers Antem, en 1949. Par la suite, le propriétaire utilise cette voiture que l'on verra par exemple à "Bugatti à Montlhéry", en mars 2001. Cette même année, elle est proposée aux enchères par l'étude Poulain-Le Fur et achetée au téléphone par l'actuel propriétaire, séduit par sa forme inhabituelle son histoire.

Il est probable qu'un autre amateur se laissera séduire par cette pièce unique dont la forme et l'histoire témoignent du savoir-faire des grandes marques et des grands carrossiers français. Elle est éligible dans la plupart des événements historiques les plus prestigieux.

MERCI DE NOTER QUE LA VOITURE EST VENDUE SANS CONTROLE TECHNIQUE.

French registration
Chassis # 801278

- Outstanding history
- One-off, elegant and sporty body
- Very good presentation

This car has a very special history. It started as a Delahaye 135 Competition, then was fitted with an Antem body which was subsequently transferred onto a Delahaye 148 L chassis.
Originally, it was a 1935 Delahaye 135 Competition with chassis number 46094. It was registered new on December 19th 1935, on behalf of Joseph Paul, founder of the team Francia, which began the 1936 season participating in the Monte Carlo Rally, before running in Miramas, Montlhéry and Reims. In 1936, he entered several events on track and at rallies He received the title of "French independent drivers Champion".
From 1945 to 1949 Delahaye No. 46094 took part in the early post-war races, probably with a new body. On April 12th 1949, it was registered in the Seine Department and then on June 19th 1950, on behalf of the Grand Garage Mozart managed by R. Bonnet.
In 1949 the car received an Antem body, as requested by R. Bonnet. Around 1985, Ms. Bonnet confirmed to historian A. Dollfus that the Delahaye had indeed been re-bodied by Antem. In 1986, a photo was shown to Mrs. Molinié, daughter of the coachbuilder, who attested that the car did come out of her father's workshop on rue Victor Hugo, in Courbevoie.
With this bodywork, the car took part in the Autumn Cups in 1952, at Montlhéry, where it finished second in the hands of a "Tenno": could this pseudonym be an anagram of Bonnet?
In 1953, Delahaye # 46094 was sold to the garage Le Marois, very close to Avenue Mozart, in Paris' 16th arrondissement. It stayed there for a while before Henri Soyer acquired it. It was from him that Gino Terzulli, a collector of French cars, bought this car, in 1966. While using it as it was, with its Antem body, he noticed features on the chassis matching that of a Delahaye 135 competition model's. He called on French specialists François Jolly, M. Varet et R. Deplace, whose findings were published in the Delahaye Club newsletter in September 1979, confirming the authenticity of the competition chassis. Gino Terzulli decided to give this chassis a body matching its original pedigree. This was done between 1979 and 1986. He then sold the car to Jean-Philippe Peugeot.
In 1979, the Antem body, installed in 1949, was 'separated' from the chassis and sold to Henry Martin. It is worth noting that the Club Delahaye, aware of the interest in this unique body, has always wanted a chassis to be fitted to this body in order to preserve it.
In fact, the body corresponds to a rare style in a French coachbuilder's works. Along with his sons Jean and Jacques, Antem clothed the biggest brands, Delahaye, Delage and Talbot primarily, whilst also making sportier bodies for DB and Vernet-Pairard. This gave Antem the reputation of a "fashion designer for sports cars". This body matches the post-war "pontoon" style. However, this body was worked with a rare elegance and fluidity. The interior is arranged with great care. It has comfortable seats, a leather-wrapped steering wheel as well as a complete and sporty dashboard.
The Club Delahaye's wishes were fulfilled in 1988, when Henri Martin sold the body and upholstery to a collector who had also bought a Delahaye 148 L, No. 801278, equipped with a Letourneur et Marchand sedan body, in a very good state. He dismantled the body and arranged for the chassis of the 148 to be fitted with the Antem body. Three years of work were needed to overcome this complicated operation, which involved modifications of the chassis' sides. The engine which is fitted onto chassis 801278 is the original one: a Type 135 M 3.5-liter with three carburetors, in good condition, it will only require a simple service. The car received new carburetors and, for the rest, brake drums were specially redone. The body was stripped to bare metal, treated and repainted. The chromes were redone and the interior was refurbished: the original leather upholstery was re-pigmented in its burgundy color, the carpets were redone and it all looks as if the car was freshly out of the Antem workshop in 1949. Subsequently, the owner used the car at "Bugatti à Montlhery" in March 2001. That same year, the car was offered at auction by Poulain-Le Fur and was bought by the current owner, who was most attracted by its unusual shape and history.
It is likely another enthusiast will be seduced by this unique piece. Its design and history testifies to the expertise of leading French marques and coachbuilders. It is a car that would be eligible in most of the prestigious historic events.

PLEASE NOTE THAT THE CAR IS SOLD WITHOUT A TECHNICAL INSPECTION.


Estimation 200 000 - 280 000 €

Sold 250,320 €
* Results are displayed including buyer’s fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Lot 150

1949 Delahaye 148 L Berlinette par Antem

Sold 250,320 € [$]

1949 Delahaye 148 L Berlinette par Antem
Carte grise française
Châssis n° 801278

- Histoire exceptionnelle
- Carrosserie unique, élégante et sportive
- Très belle présentation

Cette voiture présente une histoire très particulière car, née sous la forme d'une Delahaye 135 compétition, elle a été ensuite équipée d'une carrosserie Antem, avant que celle-ci ne soit transférée sur un châssis Delahaye 148 L.
A l'origine, il s'agit de la Delahaye 135 compétition portant le numéro de châssis 46094 et datant de 1935. Elle est immatriculée neuve le 19 décembre 1935 au nom de Joseph Paul, fondateur de l'écurie Francia, qui débute la saison 1936 en participant au Rallye de Monte-Carlo, avant de courir à Miramas, Montlhéry et Reims. En 1936, il s'inscrit à plusieurs épreuves, tant sur circuit qu'en rallye, et reçoit le titre de "Champion des pilotes français indépendants".
De 1945 à 1949, la Delahaye n°46094 participe aux premières courses d'Après-guerre, probablement avec une nouvelle carrosserie. Le 12 avril 1949, elle est immatriculée dans la Seine puis, le 19 juin 1950, au nom du Grand Garage Mozart tenu par R. Bonnet.
C'est en 1949 qu'elle reçoit la carrosserie Antem, sur une commande de R. Bonnet. Vers 1985, Mme Bonnet confirme en effet à l'historien A. Dollfus que cette Delahaye a bien été recarrossée par Antem et, en 1986, une photo est présentée à Mme Molinié, fille du carrossier, qui atteste cette voiture comme étant sortie des ateliers de son père, rue Victor Hugo à Courbevoie.
Ainsi habillée, cette voiture prend part aux Coupes d'Automne, en 1952 à Montlhéry, où elle termine deuxième entre les mains d'un certain "Tenno" : ce pseudonyme constitue-t-il un anagramme de Bonnet ?
En 1953, la Delahaye n°46094 est revendue au garage Le Marois, très voisin de l'avenue Mozart, dans le XVIe arrondissement de Paris. Elle y reste quelques temps avant d'être achetée par Henri Soyer, et c'est auprès de lui que Gino Terzulli, collectionneur de belles voitures françaises notamment, en fait en 1966 l'acquisition. Tout en l'utilisant telle qu'elle est, avec sa carrosserie Antem, il remarque sur le châssis des particularités correspondant au châssis Delahaye 135 compétition. Il fait alors appel aux spécialistes François Jolly, M. Varet et R. Deplace, dont les conclusions publiées dans le bulletin du Club Delahaye de septembre 1979 confirment l'authenticité du châssis compétition. Gino Terzulli décide de rendre à ce châssis une carrosserie correspondant à son pedigree original, ce qui est fait entre 1979 et 1986. Il la cède ensuite à Jean-Philippe Peugeot.

C'est donc en 1979 que la carrosserie Antem installée en 1949 est séparée de son châssis, et cédée à Henri Martin. Notez au passage que le Club Delahaye, conscient de l'intérêt que présente cette carrosserie unique, a toujours souhaité qu'elle retrouve un châssis et soit ainsi préservée.
Elle correspond en effet à un style rare chez un carrossier français. Avec ses fils Jean et Jacques, Antem a habillé les plus grandes marques, Delahaye, Delage et Talbot principalement, tout en s'orientant aussi vers le sport avec des carrosseries pour DB et Vernet-Pairard, ce qui leur vaudra d'être appelés "les couturiers de la voiture de sport". La présente carrosserie correspond au style "ponton" en vigueur après-guerre, traité ici avec une élégance et une fluidité rares. L'intérieur est aménagé avec beaucoup de soin, avec des sièges confortables, un volant gainé de cuir et un tableau de bord très complet et sportif.

Le vœu du Club Delahaye est exaucé en 1988, quand Henri Martin vend la carrosserie et la sellerie à un collectionneur qui, par ailleurs, achète une Delahaye 148 L, n° de série 801278, équipée d'une carrosserie berline Letourneur & Marchand, en très bon état. Il démonte cette carrosserie et fait le nécessaire pour que le châssis 148 soit habillé de la carrosserie Antem. Trois ans de travaux sont nécessaires pour venir à bout de cette opération difficile, qui implique des adaptations aux cotes du châssis. Le moteur correspondant au châssis 801278 est celui d'origine, un Type 135 M 3,5 litres à trois carburateurs en bon état qui ne réclame qu'une simple révision. Il reçoit des carburateurs neufs et, pour le reste, des tambours de freins sont refaits spécialement. La carrosserie est mise à nu, traitée et repeinte. Les chromes sont refaits et l'intérieur remis à neuf : la sellerie d'origine voit ses cuirs repigmentés de teinte bordeaux, les moquettes sont refaites et l'ensemble retrouve l'aspect qu'il avait en sortant des ateliers Antem, en 1949. Par la suite, le propriétaire utilise cette voiture que l'on verra par exemple à "Bugatti à Montlhéry", en mars 2001. Cette même année, elle est proposée aux enchères par l'étude Poulain-Le Fur et achetée au téléphone par l'actuel propriétaire, séduit par sa forme inhabituelle son histoire.

Il est probable qu'un autre amateur se laissera séduire par cette pièce unique dont la forme et l'histoire témoignent du savoir-faire des grandes marques et des grands carrossiers français. Elle est éligible dans la plupart des événements historiques les plus prestigieux.

MERCI DE NOTER QUE LA VOITURE EST VENDUE SANS CONTROLE TECHNIQUE.

French registration
Chassis # 801278

- Outstanding history
- One-off, elegant and sporty body
- Very good presentation

This car has a very special history. It started as a Delahaye 135 Competition, then was fitted with an Antem body which was subsequently transferred onto a Delahaye 148 L chassis.
Originally, it was a 1935 Delahaye 135 Competition with chassis number 46094. It was registered new on December 19th 1935, on behalf of Joseph Paul, founder of the team Francia, which began the 1936 season participating in the Monte Carlo Rally, before running in Miramas, Montlhéry and Reims. In 1936, he entered several events on track and at rallies He received the title of "French independent drivers Champion".
From 1945 to 1949 Delahaye No. 46094 took part in the early post-war races, probably with a new body. On April 12th 1949, it was registered in the Seine Department and then on June 19th 1950, on behalf of the Grand Garage Mozart managed by R. Bonnet.
In 1949 the car received an Antem body, as requested by R. Bonnet. Around 1985, Ms. Bonnet confirmed to historian A. Dollfus that the Delahaye had indeed been re-bodied by Antem. In 1986, a photo was shown to Mrs. Molinié, daughter of the coachbuilder, who attested that the car did come out of her father's workshop on rue Victor Hugo, in Courbevoie.
With this bodywork, the car took part in the Autumn Cups in 1952, at Montlhéry, where it finished second in the hands of a "Tenno": could this pseudonym be an anagram of Bonnet?
In 1953, Delahaye # 46094 was sold to the garage Le Marois, very close to Avenue Mozart, in Paris' 16th arrondissement. It stayed there for a while before Henri Soyer acquired it. It was from him that Gino Terzulli, a collector of French cars, bought this car, in 1966. While using it as it was, with its Antem body, he noticed features on the chassis matching that of a Delahaye 135 competition model's. He called on French specialists François Jolly, M. Varet et R. Deplace, whose findings were published in the Delahaye Club newsletter in September 1979, confirming the authenticity of the competition chassis. Gino Terzulli decided to give this chassis a body matching its original pedigree. This was done between 1979 and 1986. He then sold the car to Jean-Philippe Peugeot.
In 1979, the Antem body, installed in 1949, was 'separated' from the chassis and sold to Henry Martin. It is worth noting that the Club Delahaye, aware of the interest in this unique body, has always wanted a chassis to be fitted to this body in order to preserve it.
In fact, the body corresponds to a rare style in a French coachbuilder's works. Along with his sons Jean and Jacques, Antem clothed the biggest brands, Delahaye, Delage and Talbot primarily, whilst also making sportier bodies for DB and Vernet-Pairard. This gave Antem the reputation of a "fashion designer for sports cars". This body matches the post-war "pontoon" style. However, this body was worked with a rare elegance and fluidity. The interior is arranged with great care. It has comfortable seats, a leather-wrapped steering wheel as well as a complete and sporty dashboard.
The Club Delahaye's wishes were fulfilled in 1988, when Henri Martin sold the body and upholstery to a collector who had also bought a Delahaye 148 L, No. 801278, equipped with a Letourneur et Marchand sedan body, in a very good state. He dismantled the body and arranged for the chassis of the 148 to be fitted with the Antem body. Three years of work were needed to overcome this complicated operation, which involved modifications of the chassis' sides. The engine which is fitted onto chassis 801278 is the original one: a Type 135 M 3.5-liter with three carburetors, in good condition, it will only require a simple service. The car received new carburetors and, for the rest, brake drums were specially redone. The body was stripped to bare metal, treated and repainted. The chromes were redone and the interior was refurbished: the original leather upholstery was re-pigmented in its burgundy color, the carpets were redone and it all looks as if the car was freshly out of the Antem workshop in 1949. Subsequently, the owner used the car at "Bugatti à Montlhery" in March 2001. That same year, the car was offered at auction by Poulain-Le Fur and was bought by the current owner, who was most attracted by its unusual shape and history.
It is likely another enthusiast will be seduced by this unique piece. Its design and history testifies to the expertise of leading French marques and coachbuilders. It is a car that would be eligible in most of the prestigious historic events.

PLEASE NOTE THAT THE CAR IS SOLD WITHOUT A TECHNICAL INSPECTION.


Estimation 200 000 - 280 000 €

Sold 250,320 €
* Results are displayed including buyer’s fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Sale’s details

Sale: 2929
Date: 09 jul. 2016 14:00
Auctioneer: Hervé Poulain

Contact

Anne-Claire Mandine
Phone
acmandine@artcurial.com

Conditions of Purchase

Le Mans Classic 2016 by Artcurial Motorcars