Sale Le Mans Classic 2016 by Artcurial Motorcars - 09 july 2016 /Lot 124 1949 Delahaye 135 M cabriolet Guilloré

  • 1949 Delahaye 135 M cabriolet Guilloré
  • 1949 Delahaye 135 M cabriolet Guilloré
  • 1949 Delahaye 135 M cabriolet Guilloré
  • 1949 Delahaye 135 M cabriolet Guilloré
  • 1949 Delahaye 135 M cabriolet Guilloré
  • 1949 Delahaye 135 M cabriolet Guilloré
  • 1949 Delahaye 135 M cabriolet Guilloré
  • 1949 Delahaye 135 M cabriolet Guilloré
  • 1949 Delahaye 135 M cabriolet Guilloré
  • 1949 Delahaye 135 M cabriolet Guilloré
  • 1949 Delahaye 135 M cabriolet Guilloré
  • 1949 Delahaye 135 M cabriolet Guilloré
  • 1949 Delahaye 135 M cabriolet Guilloré
  • 1949 Delahaye 135 M cabriolet Guilloré
  • 1949 Delahaye 135 M cabriolet Guilloré
  • 1949 Delahaye 135 M cabriolet Guilloré
  • 1949 Delahaye 135 M cabriolet Guilloré
  • 1949 Delahaye 135 M cabriolet Guilloré
  • 1949 Delahaye 135 M cabriolet Guilloré
1949 Delahaye 135 M cabriolet Guilloré
Titre de circulation français
Châssis n° 801242
Moteur n° 801242

- Élégante carrosserie Guilloré
- " Dans son jus d'origine "
- Belle carrosserie française

Chez Delahaye, le Type 135 a constitué une incontestable réussite, qui a contribué à la réputation et au succès de la marque. Ce modèle, équipé d'un robuste six-cylindres culbuté (ici en cylindrée 3,5 litres), a fait merveille en compétition sur circuit (victoire aux 24 Heures du Mans), en rallye (victoire au rallye de Monte Carlo), mais aussi lors des concours d'élégance. En effet, se prêtant fort bien aux interprétations des carrossiers, ce châssis est sans doute celui qui a bénéficié de la plus grande variété d'habillages jamais réalisés sur un même modèle : Chapron, Figoni & Falaschi, Saoutchik, Labourdette, Antem, Franay ou Guilloré s'y sont intéressés, mais aussi des ateliers plus confidentiels comme Duval, Sical ou Köng. Alphonse Guilloré, crée sa carrosserie en 1929 et habillera de très nombreux châssis de Delahaye 135 de 1934 à 1954.

Selon les archives de Jean-Paul Tissot, cette Delahaye 135 M a été livrée à son premier propriétaire dans le département de la Seine et recevait l'immatriculation 2825 RQ 9. Sa ligne est caractéristique du style semi-ponton de la carrosserie Guilloré. Le 5 décembre 1953, on la retrouve immatriculée à Paris et le 10 avril 1963, elle change de propriétaire et roulera dans le Puy de Dôme entre les mains de Jean Chambon. En 1995, la Delahaye est exposée au Salon Rétromobile sur le stand de Claude Frésard du Musée de Muriaux en Suisse. En 2013, elle sera de nouveau sur le Salon parisien. Le propriétaire actuel en a fait l'acquisition à cette occasion et rejoindra sa collection à côté de Paris, vers la Ferté Allais. Elle sera garée aux côtés de la Bugatti 57 de la vente mais ne roulera que très peu. Il s'agit d'une succession. Pour cette raison, nous l'avons retrouvée dans la grange au fond de la propriété, avec la Bugatti, recouverte de poussière de trois années d'arrêt. Elle se présente donc dans son jus et sera à redémarrer. Son tableau de bord est superbe avec son volant, ses boutons et autres accessoires en plexiglas. Sa sellerie est de couleur beige/ havane avec des moquettes bleues d'origine.
Les Delahaye 135 sont des voitures très performantes, très agréables à utiliser et dans une version cabriolet, quatre places sous capote, avec la signature d'un carrossier français réputé, il s'agit d'une superbe opportunité d'acquérir une marque noble de l'histoire de l'automobile française.



French registration
Chassis # 801242
Engine # 801242

- Elegant Guillore body
- In original condition
- Beautiful French body

The Type 135 was a great achievement which contributed to Delahaye's reputation and success. This model, powered by a robust six-cylinder engine (here in 3.5-liters guise), did wonders in track competition (victory at the Le Mans 24 Hours), rallying (victory at the Monte Carlo Rally), as well as at concours d'elegance. Suitable to various coachbuilders' works, this chassis is probably the one that has received the widest variety of bodies ever produced on the same model: Chapron, Figoni & Falaschi, Saoutchik, Labourdette, Antem, Franay or Guillore, as well as some lesser known workshops like Duval, Sical or Köng. Alphonse Guilloré created his coachbuilding facilities in 1929 and designed bodies for many Delahaye 135 chassis from 1934 to 1954.

According to Jean-Paul Tissot's archives, this Delahaye 135 M was delivered to its first owner in the Seine department, and received registration number 2825 RQ 9. The design is characteristic of the semi-pontoon Guilloré body style. On December 5, 1953, the car was registered in Paris, and on April 10, 1963 it changed hands to Jean Chambon from the Puy de Dôme region. In 1995, this Delahaye was on show at the Rétromobile Show, on Claude Frésard's stand from the Muriaux Museum in Switzerland. In 2013, the car was exhibited again in the Retromobile Show in Paris, where the current owner acquired it and brought it to La Ferté Allais near Paris with the rest of his collection. It was stored alongside with the Bugatti 57 of the sale and was hardly used. The two cars are today an inheritance and found in the barn in the back of the property, both covered in three years worth of dust. It is in original unrestored condition and will have to be restarted. The dashboard, along with its steering wheel, switches, and Plexiglas accessories is superb. Its upholstery is beige/tan with original blue carpets.
Delahaye 135s are very pleasant to use high performance cars, and in a convertible version, with four seats, and the signature of a prominent French coachbuilder, this is a great opportunity to acquire one of the noblest cars in French automotive history.


Estimation 100 000 - 200 000 €

Sold 107,280 €
* Results are displayed including buyer’s fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Lot 124

1949 Delahaye 135 M cabriolet Guilloré

Sold 107,280 € [$]

1949 Delahaye 135 M cabriolet Guilloré
Titre de circulation français
Châssis n° 801242
Moteur n° 801242

- Élégante carrosserie Guilloré
- " Dans son jus d'origine "
- Belle carrosserie française

Chez Delahaye, le Type 135 a constitué une incontestable réussite, qui a contribué à la réputation et au succès de la marque. Ce modèle, équipé d'un robuste six-cylindres culbuté (ici en cylindrée 3,5 litres), a fait merveille en compétition sur circuit (victoire aux 24 Heures du Mans), en rallye (victoire au rallye de Monte Carlo), mais aussi lors des concours d'élégance. En effet, se prêtant fort bien aux interprétations des carrossiers, ce châssis est sans doute celui qui a bénéficié de la plus grande variété d'habillages jamais réalisés sur un même modèle : Chapron, Figoni & Falaschi, Saoutchik, Labourdette, Antem, Franay ou Guilloré s'y sont intéressés, mais aussi des ateliers plus confidentiels comme Duval, Sical ou Köng. Alphonse Guilloré, crée sa carrosserie en 1929 et habillera de très nombreux châssis de Delahaye 135 de 1934 à 1954.

Selon les archives de Jean-Paul Tissot, cette Delahaye 135 M a été livrée à son premier propriétaire dans le département de la Seine et recevait l'immatriculation 2825 RQ 9. Sa ligne est caractéristique du style semi-ponton de la carrosserie Guilloré. Le 5 décembre 1953, on la retrouve immatriculée à Paris et le 10 avril 1963, elle change de propriétaire et roulera dans le Puy de Dôme entre les mains de Jean Chambon. En 1995, la Delahaye est exposée au Salon Rétromobile sur le stand de Claude Frésard du Musée de Muriaux en Suisse. En 2013, elle sera de nouveau sur le Salon parisien. Le propriétaire actuel en a fait l'acquisition à cette occasion et rejoindra sa collection à côté de Paris, vers la Ferté Allais. Elle sera garée aux côtés de la Bugatti 57 de la vente mais ne roulera que très peu. Il s'agit d'une succession. Pour cette raison, nous l'avons retrouvée dans la grange au fond de la propriété, avec la Bugatti, recouverte de poussière de trois années d'arrêt. Elle se présente donc dans son jus et sera à redémarrer. Son tableau de bord est superbe avec son volant, ses boutons et autres accessoires en plexiglas. Sa sellerie est de couleur beige/ havane avec des moquettes bleues d'origine.
Les Delahaye 135 sont des voitures très performantes, très agréables à utiliser et dans une version cabriolet, quatre places sous capote, avec la signature d'un carrossier français réputé, il s'agit d'une superbe opportunité d'acquérir une marque noble de l'histoire de l'automobile française.



French registration
Chassis # 801242
Engine # 801242

- Elegant Guillore body
- In original condition
- Beautiful French body

The Type 135 was a great achievement which contributed to Delahaye's reputation and success. This model, powered by a robust six-cylinder engine (here in 3.5-liters guise), did wonders in track competition (victory at the Le Mans 24 Hours), rallying (victory at the Monte Carlo Rally), as well as at concours d'elegance. Suitable to various coachbuilders' works, this chassis is probably the one that has received the widest variety of bodies ever produced on the same model: Chapron, Figoni & Falaschi, Saoutchik, Labourdette, Antem, Franay or Guillore, as well as some lesser known workshops like Duval, Sical or Köng. Alphonse Guilloré created his coachbuilding facilities in 1929 and designed bodies for many Delahaye 135 chassis from 1934 to 1954.

According to Jean-Paul Tissot's archives, this Delahaye 135 M was delivered to its first owner in the Seine department, and received registration number 2825 RQ 9. The design is characteristic of the semi-pontoon Guilloré body style. On December 5, 1953, the car was registered in Paris, and on April 10, 1963 it changed hands to Jean Chambon from the Puy de Dôme region. In 1995, this Delahaye was on show at the Rétromobile Show, on Claude Frésard's stand from the Muriaux Museum in Switzerland. In 2013, the car was exhibited again in the Retromobile Show in Paris, where the current owner acquired it and brought it to La Ferté Allais near Paris with the rest of his collection. It was stored alongside with the Bugatti 57 of the sale and was hardly used. The two cars are today an inheritance and found in the barn in the back of the property, both covered in three years worth of dust. It is in original unrestored condition and will have to be restarted. The dashboard, along with its steering wheel, switches, and Plexiglas accessories is superb. Its upholstery is beige/tan with original blue carpets.
Delahaye 135s are very pleasant to use high performance cars, and in a convertible version, with four seats, and the signature of a prominent French coachbuilder, this is a great opportunity to acquire one of the noblest cars in French automotive history.


Estimation 100 000 - 200 000 €

Sold 107,280 €
* Results are displayed including buyer’s fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Sale’s details

Sale: 2929
Date: 09 jul. 2016 14:00
Auctioneer: Hervé Poulain

Contact

Anne-Claire Mandine
Phone
acmandine@artcurial.com

Conditions of Purchase

Le Mans Classic 2016 by Artcurial Motorcars