• 1943 WHITE HALF-TRACK M16
  • 1943 WHITE HALF-TRACK M16
  • 1943 WHITE HALF-TRACK M16
  • 1943 WHITE HALF-TRACK M16
  • 1943 WHITE HALF-TRACK M16
  • 1943 WHITE HALF-TRACK M16
  • 1943 WHITE HALF-TRACK M16
  • 1943 WHITE HALF-TRACK M16
  • 1943 WHITE HALF-TRACK M16
  • 1943 WHITE HALF-TRACK M16
  • 1943 WHITE HALF-TRACK M16
  • 1943 WHITE HALF-TRACK M16
  • 1943 WHITE HALF-TRACK M16
  • 1943 WHITE HALF-TRACK M16
  • 1943 WHITE HALF-TRACK M16
  • 1943 WHITE HALF-TRACK M16
  • 1943 WHITE HALF-TRACK M16
1943 WHITE HALF-TRACK M16
Sans titre de circulation, attestation FFVE
Châssis n° 283798
Moteur n° 41900

- Version M16 particulièrement recherchée
- Bon état de présentation
- Excellente capacité de franchissement

En anglais, un "half-track" correspond à un engin doté de chenilles à l'arrière et d'un train avant classique. Le premier à avoir expérimenté avec succès ce système était Adolphe Kégresse, notamment pour les autochenilles Citroën, et cette configuration a été adoptée pendant la seconde Guerre Mondiale pour produire des engins blindés tout-terrain légers et mobiles. Ils ont été produits à plus de 40 000 exemplaires par plusieurs constructeurs, le principal étant White Motor Company. Le Half-Track White, animé par un moteur six-cylindres 6,3 litres essence développant 150 ch à 3 000 tr/min, a connu plusieurs versions en fonction de l'usage auquel il était destiné. Le plus connu est le M3 qui, doté d'un accès arrière, pouvait accueillir douze hommes de troupe. En août 1944, les forces alliées ont libéré Paris et le premier engin à pénétrer dans la capitale était un M3 nommé "España Cañí", piloté par des soldats espagnols combattant sous le drapeau tricolore.

Le Half-Track White que nous présentons est un M16, dérivée du M3. Il s'agit d'un engin antiaérien qui était équipé d'une mitrailleuse quadruple de 12,7 mm, montée dans une tourelle Maxson. Ce matériel pouvait être également utilisé contre des objectifs terrestres, si bien que les parois latérales et arrière sont rabattables pour dégager le champ de tir. Sur le modèle proposé à la vente, la tourelle est manquante mais il est équipé des blindages correspondant à ce modèle. Les chenilles sont en état d'usage. Cet engin donc la mécanique est tournante devra bénéficier d'une révision afin de profiter pleinement de ses capacités de franchissement. En bon état de présentation, il s'agit d'un véhicule particulièrement recherché par les amateurs, symbole de la libération de la France en 1944.

Ce véhicule sera exposé chez les Transports Prevost - 16, chemin des Carrouges 93140 Bondy, du lundi 3 Juin au lundi 10 Juin inclus, de 10h00 à 18H00.



Not registered, FFVE certificate
Chassis n° 283798
Engine n° 41900

- Sought-after M16 version
- Well presented
- Excellent all-terrain capability

A "half-track" is a vehicle with rear caterpillar tracks and a standard axle at the front. The first person to experiment successfully with this system was Adolphe Kégresse, notably on the Citroën autochenilles, and this configuration was employed during the Second World War, on lightweight, all-terrain armoured vehicles. More than 40,000 examples were built by several manufacturers, primarily the White Motor Company. The White Half-track, powered by a 6.3-litre six-cylinder petrol engine producing 150 bhp at 3,000 rpm, appeared in various versions for different uses. The best known is the M3 which, with rear access, could accommodate twelve troops. In August 1944, when the allied forces liberated Paris, the first vehicle to penetrate the capital was an M3 known as "España Cañí", driven by Spanish soldiers fighting under the French flag.

The White Half-track on offer is an M16, derived from an M3. It was an anti-aircraft machine equipped with four 12.7mm machine guns, mounted on a Maxson turret. This could also be employed against targets on the ground, and the side and rear sections were hinged to allow access to these targets. On the vehicle in the sale, the turret is missing, but it is equipped with armoured plates corresponding to this model. The caterpillar tracks are in used condition. With an engine that turns over, this vehicle would require servicing before making best use of its all-terrain capabilities. Presented in good condition, here is a particularly sought-after vehicle that symbolises the liberation of France in 1944.

This vehicle will be exhibited at Prevost Transport - 16, chemin des Carrouges 93140 Bondy, from Monday, June 3rd to Monday, June 10th included, from 10:00 am to 6:00 pm.






Estimation 15 000 - 25 000 €

Sold 12,870 €
* Results are displayed including buyer's fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Lot 279

1943 WHITE HALF-TRACK M16

Sold 12,870 € [$]

1943 WHITE HALF-TRACK M16
Sans titre de circulation, attestation FFVE
Châssis n° 283798
Moteur n° 41900

- Version M16 particulièrement recherchée
- Bon état de présentation
- Excellente capacité de franchissement

En anglais, un "half-track" correspond à un engin doté de chenilles à l'arrière et d'un train avant classique. Le premier à avoir expérimenté avec succès ce système était Adolphe Kégresse, notamment pour les autochenilles Citroën, et cette configuration a été adoptée pendant la seconde Guerre Mondiale pour produire des engins blindés tout-terrain légers et mobiles. Ils ont été produits à plus de 40 000 exemplaires par plusieurs constructeurs, le principal étant White Motor Company. Le Half-Track White, animé par un moteur six-cylindres 6,3 litres essence développant 150 ch à 3 000 tr/min, a connu plusieurs versions en fonction de l'usage auquel il était destiné. Le plus connu est le M3 qui, doté d'un accès arrière, pouvait accueillir douze hommes de troupe. En août 1944, les forces alliées ont libéré Paris et le premier engin à pénétrer dans la capitale était un M3 nommé "España Cañí", piloté par des soldats espagnols combattant sous le drapeau tricolore.

Le Half-Track White que nous présentons est un M16, dérivée du M3. Il s'agit d'un engin antiaérien qui était équipé d'une mitrailleuse quadruple de 12,7 mm, montée dans une tourelle Maxson. Ce matériel pouvait être également utilisé contre des objectifs terrestres, si bien que les parois latérales et arrière sont rabattables pour dégager le champ de tir. Sur le modèle proposé à la vente, la tourelle est manquante mais il est équipé des blindages correspondant à ce modèle. Les chenilles sont en état d'usage. Cet engin donc la mécanique est tournante devra bénéficier d'une révision afin de profiter pleinement de ses capacités de franchissement. En bon état de présentation, il s'agit d'un véhicule particulièrement recherché par les amateurs, symbole de la libération de la France en 1944.

Ce véhicule sera exposé chez les Transports Prevost - 16, chemin des Carrouges 93140 Bondy, du lundi 3 Juin au lundi 10 Juin inclus, de 10h00 à 18H00.



Not registered, FFVE certificate
Chassis n° 283798
Engine n° 41900

- Sought-after M16 version
- Well presented
- Excellent all-terrain capability

A "half-track" is a vehicle with rear caterpillar tracks and a standard axle at the front. The first person to experiment successfully with this system was Adolphe Kégresse, notably on the Citroën autochenilles, and this configuration was employed during the Second World War, on lightweight, all-terrain armoured vehicles. More than 40,000 examples were built by several manufacturers, primarily the White Motor Company. The White Half-track, powered by a 6.3-litre six-cylinder petrol engine producing 150 bhp at 3,000 rpm, appeared in various versions for different uses. The best known is the M3 which, with rear access, could accommodate twelve troops. In August 1944, when the allied forces liberated Paris, the first vehicle to penetrate the capital was an M3 known as "España Cañí", driven by Spanish soldiers fighting under the French flag.

The White Half-track on offer is an M16, derived from an M3. It was an anti-aircraft machine equipped with four 12.7mm machine guns, mounted on a Maxson turret. This could also be employed against targets on the ground, and the side and rear sections were hinged to allow access to these targets. On the vehicle in the sale, the turret is missing, but it is equipped with armoured plates corresponding to this model. The caterpillar tracks are in used condition. With an engine that turns over, this vehicle would require servicing before making best use of its all-terrain capabilities. Presented in good condition, here is a particularly sought-after vehicle that symbolises the liberation of France in 1944.

This vehicle will be exhibited at Prevost Transport - 16, chemin des Carrouges 93140 Bondy, from Monday, June 3rd to Monday, June 10th included, from 10:00 am to 6:00 pm.






Estimation 15 000 - 25 000 €

Sold 12,870 €
* Results are displayed including buyer's fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Sale’s details

Sale: 2366
Date: 10 jun. 2013 14:00
Auctioneer: Hervé Poulain

Contact

Iris Hummel
Phone +33 1 42 99 20 56
ihummel@artcurial.com

Purchase Orders & Auctions by Phone

Kristina Vrzests
Phone +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions of Purchase

« Automobiles sur les Champs 5 »