• 1942 Dodge WC 51 4x4 plateau bâché. Châssis n°81690716. Nous rappelons que toutes les voitures de réserves de la collection de SAS le p
  • 1942 Dodge WC 51 4x4 plateau bâché. Châssis n°81690716. Nous rappelons que toutes les voitures de réserves de la collection de SAS le p
  • 1942 Dodge WC 51 4x4 plateau bâché. Châssis n°81690716. Nous rappelons que toutes les voitures de réserves de la collection de SAS le p
  • 1942 Dodge WC 51 4x4 plateau bâché. Châssis n°81690716. Nous rappelons que toutes les voitures de réserves de la collection de SAS le p
  • 1942 Dodge WC 51 4x4 plateau bâché. Châssis n°81690716. Nous rappelons que toutes les voitures de réserves de la collection de SAS le p
  • 1942 Dodge WC 51 4x4 plateau bâché. Châssis n°81690716. Nous rappelons que toutes les voitures de réserves de la collection de SAS le p
  • 1942 Dodge WC 51 4x4 plateau bâché. Châssis n°81690716. Nous rappelons que toutes les voitures de réserves de la collection de SAS le p
  • 1942 Dodge WC 51 4x4 plateau bâché. Châssis n°81690716. Nous rappelons que toutes les voitures de réserves de la collection de SAS le p
  • 1942 Dodge WC 51 4x4 plateau bâché. Châssis n°81690716. Nous rappelons que toutes les voitures de réserves de la collection de SAS le p
1942 Dodge WC 51 4x4 plateau bâché
Documents de circulation Principauté de Monaco (véhicule de collection)
Châssis n° 81690716
Sans réserve

Ce Dodge a été acheté par le Prince Rainier il y a de nombreuses années, bien avant la création du musée. Dans l'armée française, il était "employé pour les réparations urgentes du service de l'ordonnance", selon les documents militaires officiels. Il est doté d'une carrosserie pick-up bâché, avec cabine ouverte. Il a été complètement restauré en 1984 et la caisse est dotée d'arceaux refaits en hêtre.


Véhicules militaires
Le Prince Rainier aimait les véhicules militaires et sa collection en comportait plusieurs exemplaires qu'il possédait depuis longtemps. Ils ont tous été restaurés dans les années 1980, bien avant l'ouverture du musée. Le Prince souhaitait même enrichir la collection d'engins chenillés, mais ce projet ne s'est pas réalisé, faute de place.
La restauration de ces véhicules a été confiée au Corps des Carabiniers de la Principauté de Monaco, qui a effectué un travail remarquable. Ils ont été complètement démontés, châssis mis à nu et mécanique refaite, puis remontés avec des pièces neuves ou refaites. De nombreuses pièces ont été récupérées auprès du régiment militaire de Draguignan, avec qui les relations étaient fréquentes pour mener à bien ces remises en état. Le soin du détail est frappant sur ces véhicules, avec leur éclairage de black-out, leurs portes bâchées, leurs arceaux refaits en hêtre, ou les épissures réalisées comme à l'époque par des marins membres du Corps des Carabiniers. Les véhicules sont complets et équipés d'outils de dégagement (pelle, pioche, hache...).
Une fois la restauration terminée, les carabiniers effectuaient un trajet d'essai jusqu'à Draguignan, puis revenaient à Monaco où le véhicule était entreposé.
Il est amusant de noter que, lors de la création du musée, les murs ont été bâtis alors que les engins étaient à l'intérieur. Il faudra donc démonter partiellement le GMC CCKW pour pouvoir l'extraire du lieu d'exposition.

Les véhicules de la collection
La collection compte trois Dodge et un GMC, véhicules emblématiques des engins américains de la Seconde Guerre mondiale. Les Dodge sont de classiques WC, fabriqués à partir de 1941 à des milliers d'exemplaires, en multiples versions selon leur destination et leur usage: transport, reconnaissance, ambulance, entretien, porte-canon, radio, communications... Ceux de la collection, dotés de carrosseries traditionnelles, sont propulsés par le six cylindres essence 3,8 litres à soupapes latérales, développant 90 ch environ. Extrêmement robustes et endurants, ils ont joué un rôle déterminant dans les succès obtenus par l'armée américaine. Après la guerre, un grand nombre de ces véhicules ont été repris par l'Armée française, puis vendus par les Domaines. Le GMC de la collection est un véhicule de plus grande taille et de capacité de chargement plus importante. Il est animé par un six cylindres essence 4,4 litres culbuté. Les quatre véhicules sont équipés d'un système électrique 6 volts.

Ces véhicules constituent une occasion rare d'acquérir ces irremplaçables témoins de la Libération, restaurés sans compter et qui se présentent dans un état rare pour ce type d'engin.



Monegasque title (collector car)
Chassis # 81690716
no reserve

This Dodge was purchased by Prince Rainier many years ago, well before the creation of the museum. In the French army, he was "used for emergency repairs service of the order", according to official military documents. It has a pickup body sheeted, open cab. It was completely restored in 1984 and the body is equipped with beech hoops redone.


Military vehicles
Prince Rainier loved military vehicles and there were several in his collection from long ago. They were all restored in the 1980s, well before the opening of the museum. The Prince also wanted to add to the collection tracked vehicles, but this project fell through due to lack of space.
The restoration of these vehicles was assigned to the Carabinieri Corps of the Principality of Monaco, who have done an outstanding job. The vehicles were completely dismantled, the chassis exposed and the mechanicals rebuilt, and reassembled with new parts or refurbished. Many pieces were recovered from the military regiment at Draguignan, with whom it was common to get them to help out with the restoration of these vehicles. The attention to detail is striking what with the lights blacked out, tarpaulin on the doors, the arches redone, the splices made as from that period by the Marine Corps of the Carabinieri. All the vehicles are equipped with their appropriate tools and complete set of accessories such as shovel, picks, axes, etc. Once the restoration was complete, the Carabinieris would travel to Draguignan to test them and then return to Monaco, where the vehicles were stored.
It is amusing to note that when creating the museum, the walls were built so that the vehicles remained 'entrapped' inside. It will therefore be necessary to partially disassemble the GMC to get it out of its exhibition spaces.

The vehicles in the collection
The collection has three Dodges and a GMC vehicle, all very emblematic of American vehicles from World War II. The Dodge WC are classics, made from 1941, thousands were made in several different versions, depending on their destination and their use: transport, reconnaissance, ambulance, maintenance, pipe carrier, radio, communications, etc. Those of the collection, with traditional bodies, are powered by a 3.8-litre six-cylinder petrol side valve engine, developing 90bhp approximately. Extremely tough, they played a role in the success of the US Army. After the war, many of these vehicles were taken over by the French army, and sold by the French administration. The GMC from the collection is a larger vehicle with a larger cargo capacity. It is powered by a 4.4-litre six-cylinder petrol engine. The four vehicles are all equipped with 6 volt electrical systems.

These vehicles are indeed a rare opportunity to acquire these irreplaceable witnesses of the liberation of France. All are restored and are in conditions that are very rare indeed for this type of vehicles.




Estimation 10 000 - 20 000 €

Sold 22,521 €
* Results are displayed including buyer's fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Lot 22

1942 Dodge WC 51 4x4 plateau bâché

Sold 22,521 € [$]

1942 Dodge WC 51 4x4 plateau bâché
Documents de circulation Principauté de Monaco (véhicule de collection)
Châssis n° 81690716
Sans réserve

Ce Dodge a été acheté par le Prince Rainier il y a de nombreuses années, bien avant la création du musée. Dans l'armée française, il était "employé pour les réparations urgentes du service de l'ordonnance", selon les documents militaires officiels. Il est doté d'une carrosserie pick-up bâché, avec cabine ouverte. Il a été complètement restauré en 1984 et la caisse est dotée d'arceaux refaits en hêtre.


Véhicules militaires
Le Prince Rainier aimait les véhicules militaires et sa collection en comportait plusieurs exemplaires qu'il possédait depuis longtemps. Ils ont tous été restaurés dans les années 1980, bien avant l'ouverture du musée. Le Prince souhaitait même enrichir la collection d'engins chenillés, mais ce projet ne s'est pas réalisé, faute de place.
La restauration de ces véhicules a été confiée au Corps des Carabiniers de la Principauté de Monaco, qui a effectué un travail remarquable. Ils ont été complètement démontés, châssis mis à nu et mécanique refaite, puis remontés avec des pièces neuves ou refaites. De nombreuses pièces ont été récupérées auprès du régiment militaire de Draguignan, avec qui les relations étaient fréquentes pour mener à bien ces remises en état. Le soin du détail est frappant sur ces véhicules, avec leur éclairage de black-out, leurs portes bâchées, leurs arceaux refaits en hêtre, ou les épissures réalisées comme à l'époque par des marins membres du Corps des Carabiniers. Les véhicules sont complets et équipés d'outils de dégagement (pelle, pioche, hache...).
Une fois la restauration terminée, les carabiniers effectuaient un trajet d'essai jusqu'à Draguignan, puis revenaient à Monaco où le véhicule était entreposé.
Il est amusant de noter que, lors de la création du musée, les murs ont été bâtis alors que les engins étaient à l'intérieur. Il faudra donc démonter partiellement le GMC CCKW pour pouvoir l'extraire du lieu d'exposition.

Les véhicules de la collection
La collection compte trois Dodge et un GMC, véhicules emblématiques des engins américains de la Seconde Guerre mondiale. Les Dodge sont de classiques WC, fabriqués à partir de 1941 à des milliers d'exemplaires, en multiples versions selon leur destination et leur usage: transport, reconnaissance, ambulance, entretien, porte-canon, radio, communications... Ceux de la collection, dotés de carrosseries traditionnelles, sont propulsés par le six cylindres essence 3,8 litres à soupapes latérales, développant 90 ch environ. Extrêmement robustes et endurants, ils ont joué un rôle déterminant dans les succès obtenus par l'armée américaine. Après la guerre, un grand nombre de ces véhicules ont été repris par l'Armée française, puis vendus par les Domaines. Le GMC de la collection est un véhicule de plus grande taille et de capacité de chargement plus importante. Il est animé par un six cylindres essence 4,4 litres culbuté. Les quatre véhicules sont équipés d'un système électrique 6 volts.

Ces véhicules constituent une occasion rare d'acquérir ces irremplaçables témoins de la Libération, restaurés sans compter et qui se présentent dans un état rare pour ce type d'engin.



Monegasque title (collector car)
Chassis # 81690716
no reserve

This Dodge was purchased by Prince Rainier many years ago, well before the creation of the museum. In the French army, he was "used for emergency repairs service of the order", according to official military documents. It has a pickup body sheeted, open cab. It was completely restored in 1984 and the body is equipped with beech hoops redone.


Military vehicles
Prince Rainier loved military vehicles and there were several in his collection from long ago. They were all restored in the 1980s, well before the opening of the museum. The Prince also wanted to add to the collection tracked vehicles, but this project fell through due to lack of space.
The restoration of these vehicles was assigned to the Carabinieri Corps of the Principality of Monaco, who have done an outstanding job. The vehicles were completely dismantled, the chassis exposed and the mechanicals rebuilt, and reassembled with new parts or refurbished. Many pieces were recovered from the military regiment at Draguignan, with whom it was common to get them to help out with the restoration of these vehicles. The attention to detail is striking what with the lights blacked out, tarpaulin on the doors, the arches redone, the splices made as from that period by the Marine Corps of the Carabinieri. All the vehicles are equipped with their appropriate tools and complete set of accessories such as shovel, picks, axes, etc. Once the restoration was complete, the Carabinieris would travel to Draguignan to test them and then return to Monaco, where the vehicles were stored.
It is amusing to note that when creating the museum, the walls were built so that the vehicles remained 'entrapped' inside. It will therefore be necessary to partially disassemble the GMC to get it out of its exhibition spaces.

The vehicles in the collection
The collection has three Dodges and a GMC vehicle, all very emblematic of American vehicles from World War II. The Dodge WC are classics, made from 1941, thousands were made in several different versions, depending on their destination and their use: transport, reconnaissance, ambulance, maintenance, pipe carrier, radio, communications, etc. Those of the collection, with traditional bodies, are powered by a 3.8-litre six-cylinder petrol side valve engine, developing 90bhp approximately. Extremely tough, they played a role in the success of the US Army. After the war, many of these vehicles were taken over by the French army, and sold by the French administration. The GMC from the collection is a larger vehicle with a larger cargo capacity. It is powered by a 4.4-litre six-cylinder petrol engine. The four vehicles are all equipped with 6 volt electrical systems.

These vehicles are indeed a rare opportunity to acquire these irreplaceable witnesses of the liberation of France. All are restored and are in conditions that are very rare indeed for this type of vehicles.




Estimation 10 000 - 20 000 €

Sold 22,521 €
* Results are displayed including buyer's fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Sale’s details

Sale: 2231
Date: 26 jul. 2012 17:00

Contact

Artcurial Motorcars
Phone +33 1 42 99 20 73
motorcars@artcurial.com

Purchase Orders & Auctions by Phone

Kristina Vrzests
Phone +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions of Purchase

Reserves from H.S.H the Prince of Monaco's Private Collection of Cars