• 1933 Austin Seven roadster. Châssis n°375000. Nous rappelons que toutes les voitures de réserves de la collection de SAS le prince de M
  • 1933 Austin Seven roadster. Châssis n°375000. Nous rappelons que toutes les voitures de réserves de la collection de SAS le prince de M
  • 1933 Austin Seven roadster. Châssis n°375000. Nous rappelons que toutes les voitures de réserves de la collection de SAS le prince de M
  • 1933 Austin Seven roadster. Châssis n°375000. Nous rappelons que toutes les voitures de réserves de la collection de SAS le prince de M
  • 1933 Austin Seven roadster. Châssis n°375000. Nous rappelons que toutes les voitures de réserves de la collection de SAS le prince de M
  • 1933 Austin Seven roadster. Châssis n°375000. Nous rappelons que toutes les voitures de réserves de la collection de SAS le prince de M
  • 1933 Austin Seven roadster. Châssis n°375000. Nous rappelons que toutes les voitures de réserves de la collection de SAS le prince de M
  • 1933 Austin Seven roadster. Châssis n°375000. Nous rappelons que toutes les voitures de réserves de la collection de SAS le prince de M
  • 1933 Austin Seven roadster. Châssis n°375000. Nous rappelons que toutes les voitures de réserves de la collection de SAS le prince de M
1933 Austin Seven roadster
Documents de circulation Principauté de Monaco (véhicule de collection)
Châssis n° 375000

- Sans réserve
- Modèle mythique
- Jolie carrosserie
- Restauration de qualité

Dans l'histoire d'Austin, il y a "l'avant" et "l'après" Seven. Cette petite voiture a en effet considérablement modifié le cours de la marque et, d'une certaine façon, elle est à l'origine de la future Mini, qui portera d'ailleurs elle aussi le nom de "Seven", au début.
Au début des années 1920, l'Europe lutte contre une crise monétaire et l'automobile est encore trop chère pour être accessible à tous ceux qui en auraient besoin. Il existe certes les cyclecars mais, trop sommaires et souvent peu fiables, ils n'offrent pas de solution durable. Dans ce contexte, Herbert Austin décide de mettre au point une voiture de petite taille, économique, mais aussi fiable et permettant à quatre personnes de se déplacer dans un confort raisonnable. Ce sera la Seven, présentée en 1922, dotée d'un petit quatre cylindres 750 cm3, d'un différentiel, de freins sur les quatre roues et pouvant accueillir des carrosseries à deux ou quatre places, fermées ou sous capote. Cette voiture simple et commode rencontrera un tel succès qu'il en sera produit environ 300 000 exemplaires. La formule sera même adoptée à l'étranger, avec des cessions de licence: en France à Rosengart, en Allemagne à BMW dont la voiture dérivée, nommée Dixi, sera la première automobile de la marque... L'Austin Seven a fait l'objet de quantité d'adaptations, et des versions de course et de records ont évidemment vu le jour, remportant certains succès. La production de ce best-seller britannique ne s'est arrêtée qu'en 1939.

L'Austin Seven que nous présentons, dotée d'une charmante carrosserie deux places, a bénéficié d'une restauration dans les années 1990. Elle est complète avec son tableau de bord à quatre cadrans dont un compteur kilométrique à tambour. De couleur grise, cette voiture maniable et amusante offre le plaisir ludique d'une toute petite voiture, à mi-chemin entre cyclecar et voiture de tourisme.



Monegasque title (Collector car)
Chassis # 375000

- No reserve
- A mythical model
- Beautiful body
- A very good restoration

In the history of Austin, there is the 'early' and the 'later' Sevens. This little car had considerably altered the course of the marque, and, in some ways, was a source for the future Mini, which, in fact used the "Seven" name at the beginning. In the early 1920s, Europe's was struggling with a currency crisis and cars were just too expensive to be accessible to all who needed them. Of course there cycle cars, which were all too fragile and unreliable, and these could not offer a lasting solution. In this context, Herbert Austin decided to develop a small car, economical, and reliable but also allowing four people to travel in reasonable comfort. This became the Seven, launched in 1922, and featuring a small 750cc four-cylinder engine, a differential, brakes on all four wheels and bodywork that could accommodate either two or four seats, under an enclosed canopy. This simple and convenient car met with so much success that some 300,000 units were produced. The same car licensed out to Rosengart in France and in Germany to BMW, who called it the Dixi. The Austin Seven was the subject of many adaptations and versions for racing emerged, many winning with some success. The production of this bestselling British car did not stop until 1939.

The Austin Seven on offer, with a charming two-seater body, was restored in the 1990s. It is complete, with its dashboard featuring four dials with a drum-type odometer. Grey in colour, this car offers handy and really good fun in a tiny car, halfway between cyclecar and a passenger car.



Estimation 6 000 - 10 000 €

Sold 12,512 €
* Results are displayed including buyer's fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Lot 8

1933 Austin Seven roadster

Sold 12,512 € [$]

1933 Austin Seven roadster
Documents de circulation Principauté de Monaco (véhicule de collection)
Châssis n° 375000

- Sans réserve
- Modèle mythique
- Jolie carrosserie
- Restauration de qualité

Dans l'histoire d'Austin, il y a "l'avant" et "l'après" Seven. Cette petite voiture a en effet considérablement modifié le cours de la marque et, d'une certaine façon, elle est à l'origine de la future Mini, qui portera d'ailleurs elle aussi le nom de "Seven", au début.
Au début des années 1920, l'Europe lutte contre une crise monétaire et l'automobile est encore trop chère pour être accessible à tous ceux qui en auraient besoin. Il existe certes les cyclecars mais, trop sommaires et souvent peu fiables, ils n'offrent pas de solution durable. Dans ce contexte, Herbert Austin décide de mettre au point une voiture de petite taille, économique, mais aussi fiable et permettant à quatre personnes de se déplacer dans un confort raisonnable. Ce sera la Seven, présentée en 1922, dotée d'un petit quatre cylindres 750 cm3, d'un différentiel, de freins sur les quatre roues et pouvant accueillir des carrosseries à deux ou quatre places, fermées ou sous capote. Cette voiture simple et commode rencontrera un tel succès qu'il en sera produit environ 300 000 exemplaires. La formule sera même adoptée à l'étranger, avec des cessions de licence: en France à Rosengart, en Allemagne à BMW dont la voiture dérivée, nommée Dixi, sera la première automobile de la marque... L'Austin Seven a fait l'objet de quantité d'adaptations, et des versions de course et de records ont évidemment vu le jour, remportant certains succès. La production de ce best-seller britannique ne s'est arrêtée qu'en 1939.

L'Austin Seven que nous présentons, dotée d'une charmante carrosserie deux places, a bénéficié d'une restauration dans les années 1990. Elle est complète avec son tableau de bord à quatre cadrans dont un compteur kilométrique à tambour. De couleur grise, cette voiture maniable et amusante offre le plaisir ludique d'une toute petite voiture, à mi-chemin entre cyclecar et voiture de tourisme.



Monegasque title (Collector car)
Chassis # 375000

- No reserve
- A mythical model
- Beautiful body
- A very good restoration

In the history of Austin, there is the 'early' and the 'later' Sevens. This little car had considerably altered the course of the marque, and, in some ways, was a source for the future Mini, which, in fact used the "Seven" name at the beginning. In the early 1920s, Europe's was struggling with a currency crisis and cars were just too expensive to be accessible to all who needed them. Of course there cycle cars, which were all too fragile and unreliable, and these could not offer a lasting solution. In this context, Herbert Austin decided to develop a small car, economical, and reliable but also allowing four people to travel in reasonable comfort. This became the Seven, launched in 1922, and featuring a small 750cc four-cylinder engine, a differential, brakes on all four wheels and bodywork that could accommodate either two or four seats, under an enclosed canopy. This simple and convenient car met with so much success that some 300,000 units were produced. The same car licensed out to Rosengart in France and in Germany to BMW, who called it the Dixi. The Austin Seven was the subject of many adaptations and versions for racing emerged, many winning with some success. The production of this bestselling British car did not stop until 1939.

The Austin Seven on offer, with a charming two-seater body, was restored in the 1990s. It is complete, with its dashboard featuring four dials with a drum-type odometer. Grey in colour, this car offers handy and really good fun in a tiny car, halfway between cyclecar and a passenger car.



Estimation 6 000 - 10 000 €

Sold 12,512 €
* Results are displayed including buyer's fees and taxes. They are generated automatically and can be modified.

Sale’s details

Sale: 2231
Date: 26 jul. 2012 17:00

Contact

Artcurial Motorcars
Phone +33 1 42 99 20 73
motorcars@artcurial.com

Purchase Orders & Auctions by Phone

Kristina Vrzests
Phone +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions of Purchase

Reserves from H.S.H the Prince of Monaco's Private Collection of Cars