Collection Alfred de Vigny

Lot 84
Adam MICKIEWICZ 1798-1855
Réunion de six lettres autographes signées à Alfred de Vigny
[Paris], [15] et 31 mars, 2 avril, [31 mai], 1er et 30 juillet [1837]. Ens. 6 p. in-8 et in-4 (dimensions diverses),
et suscriptions.

Correspondance d'Adam Mickiewicz à Alfred de Vigny qui s'étaient rencontrés par l'entremise de David d'Angers au début du mois de mars 1837. Elle est relative aux Confédérés de Bar, un drame écrit en français dans lequel Mickiewicz met en scène l'insurrection des patriotes polonais contre l'ingérence russe au début du règne de Stanislas II. "J'ai déposé hier chez vous mon drame. Vous rappelez-vous la promesse que vous m'avez faite d'examiner cet ouvrage ? J'ai besoin de savoir s'il est né viable, et c'est là-dessus que je vous demande une consultation. " ([15 mars]). Vigny ayant réservé un bon accueil à la pièce tout en conseillant d'en amender le texte, Mickiewicz tente de la proposer au théâtre de la Porte Saint-Martin, dirigé alors par Charles Jean Harel : "J'ai modifié d'après vos observations, le drame polonais, que vous vous rappellerez d'avoir lu. Madame Sand en a corrigé un peu le style. Je suis décidé de présenter l'ouvrage à la Porte Saint Martin. Mais il est probable que je ne réussirai pas auprès de cette sublime porte, si vous me refusez vos bonnes [sic] offices. Auriez-vous la bonté de dire quelques mots au directeur comme vous me l'aviez promis ?" (1er juin) ; "La conférence de la Porte St Martin, n'a produit aucun résultat. Mr Harel n'avait pas le temps d'entendre la lecture, il me demandait le manuscrit pour le lire à tête reposée. La recommandation de Mr de Vigny a-t-il dit, est d'une autorité imm-im-imense ! et il rehaussait cette expression, en élevant vers le ciel les bras et les yeux ; il ajouta en s'inclinant, que le suffrage de Me Sand est d'un poids ! d'un poids !. . . Or pour apprécier un ouvrage aussi hautement et profondément recommandé, Mr Harel avait besoin de se recueillir […]" (1er juillet).
Vigny a inscrit le nom de son correspondant sur trois des six lettres.
On joint la "lettre anonyme d'un Polonais me priant d'appeler la France au secours de la Pologne" comme l'a écrit Vigny sur un feuillet joint ([Sainte-Foy-la-Grande, 11 mars 1846], 2 p. in-4 et suscription).
Manques angulaires dus au décachetage, sans atteinte au texte. Trous d'épingles.

Provenance :
Archives Sangnier (cachets)

Bibliographie :
Alfred de Vigny, Correspondance, 37-19, 23, 25, 44, 54,57 ; 46-81.


Estimation 1 500 - 2 000 €
Vendu 41,600 €
Envoyer à un tiers  | 

Infos vente

Vente : 3137
Lieu : Artcurial
Date : 15 nov. 2016 14:30
Commissaire-priseur :
François Tajan

Communiqué de Presse

Exposition

10 novembre, de 11h à 19h
11-12 novembre, de 11h à 18h
14 novembre, de 11h à 19h

Catalogue

Consulter le E-Catalogue
Télécharger le catalogue en PDF
Abonnez-vous à nos catalogues

Contact


Tél. +33 1 42 99 16 58

Ordres d’achat
et enchères par téléphone


Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60

Conditions générales d'achat

Voir les Conditions

Mon compte

Connexion
Enregistrez-vous pour enchérir en direct avec Artcurial Live Bid, passer des ordres d’achat en ligne, être informé par e-mail avec Artcurial LotAlert dès qu’un objet que vous recherchez est mis en vente.