Rétromobile 2016 by Artcurial Motorcars

 
vue 02vue 03vue 04
vue 05vue 06vue 07vue 08
vue 09vue 10vue 11vue 12
vue 13vue 14vue 15vue 16
vue 17vue 18

Lot 124
1965 Alfa Romeo Giulia Sprint GTA
Carte grise française
Châssis n° AR 613311
Moteur n° AR00502/A 19211

- État d'origine étonnant
- Un des tous premiers modèles importés en France
- Modèle rare, performant et recherché
- Est restée entre les mêmes mains de 1975 à 2014

D'après les archives de la marque, cette Alfa Romeo Giulia Sprint GTA est sortie d'usine de 7 juin 1965, et livrée le 10 du même mois à la So.F.A.R., importateur Alfa Romeo en France. Il est intéressant de noter que c'est le châssis AR 613372 livrée à la même société le 16 juin qui sera utilisé pour l'homologation en France du type " 10.502 A ". Notre auto AR 613311 est donc peut-être la toute première GTA livrée en France.
A l'époque, la voiture était de teinte blanche avec intérieur noir. Parmi les propriétaires, on note le docteur Henri Le Savoureux, le propriétaire du château de Malabry puis Jacques Huhart, ancien ingénieur travaillant pour Matra et résidant à Viry-Châtillon. Il possédait aussi une TZ Switzerland (dans le dossier, une photo montre les deux voitures devant sa propriété). La voiture était alors immatriculée 3320 QX 91 et comportait déjà l'autocollant P. Vander au bas des ailes avant.
C'est en 1975 que l'avant-dernier propriétaire en a fait l'acquisition et, comme il ne s'en est séparé qu'en 2014, il l'a conservée pendant presque 40 ans ! En 1976, en se rendant au Castellet, il s'est produit un petit accrochage au niveau de l'aile avant gauche, et l'on en distingue encore la trace, ce qui traduit l'étonnante originalité de cette GTA. A cette époque, la caisse étant comme beaucoup de GTA fendue à certains endroits, le propriétaire a décidé d'entreposer sa voiture dans un garage, sans plus y toucher. L'ensemble boîte-pont était alors déposé et huilé. Selon cet ancien propriétaire, cette voiture bénéficiait d'un équipement et d'options particulières, comme : jantes magnésium 6 et 7 pouces, cloche de boite en magnésium, gros carter d'huile magnésium et, à l'intérieur, tableau de bord en plastique léger d'époque. Elle est par ailleurs équipée d'un réservoir d'essence de 60 litres. Sous le capot, le moteur GTA double allumage présente des conduits polis et agrandis, des arbre cames spéciaux et des carburateurs Weber 45 DCOE. Il comporte un reniflard Autodelta et un gros radiateur d'huile. La suspension arrière est dotée d'une barre antiroulis, alors que du côté transmission, la boîte est à rapports rapprochés et le pont arrière est frappé des chiffres 8/41.
A l'intérieur, l'habitacle présente un arceau d'époque de petite dimension et tout l'ensemble paraît complètement d'origine, non restauré. Les sièges montrent la fatigue propre à une voiture qui a été régulièrement utilisée et le volant bois à trois branches correspond au modèle monté sur les GTA.
En 2014, cette voiture était proposée dans le cadre de la vente Artcurial "Solo Alfa", à Rétromobile. Son état et son histoire ont immédiatement séduit notre amateur qui a constitué sa collection autour de voitures sportives rares, légères et bien préservées. Il est resté subjugué par l'état d'origine de la voiture et n'a pas voulu restaurer la belle, la conservant comme une sculpture et restant l'unique voiture de sa collection à ne pas rouler régulièrement. Dans l'ensemble, la voiture présente un état étonnant, vierge de toute restauration.
Elle constitue une occasion inestimable d'acquérir une des toutes premières Giulia Sprint GTA d'une authenticité indiscutable, livrée neuve en France et restée entre les mêmes mains pendant de longues années.


French title
Chassis n° AR 613311
Engine n° AR00502/A 19211

- Amazing original condition
- One of the first models imported into France
- Rare model, powerful and highly sought-after
- In the same ownership between 1975 and 2014

According to marque archives, this Alfa Romeo Giulia Sprint GTA left the factory on 7 June 1965 and was delivered on 10 June to So.F.A.R., the Alfa Romeo importer in France. It is interesting to note that chassis AR 613372, delivered to the same company on 16 June, was used for the homologation in France of type " 10.502 A ". Our car AR 613311 could therefore be the very first GTA delivered to France.

At the time, the car was white with black interior. Amongst the owners we note the doctor Henri Le Savoureux, the owner of the Château de Malabry, followed by Jacques Huhart, the former engineer working for Matra and living in Viry-Châtillon. He also owned a Switzerland TZ (in the file, there is a photo showing both cars in front of his property). The car was registered 3320 QX 91 and already had the sticker P Vander at the bottom of the front wings.
It was in 1975 that the previous owner bought the car, and as he kept it until 2014, it remained in his hands for almost 40 years ! In 1976, on his way to Le Castellet, there was an incident causing minor damage to the front left wing, which is still visible today, reflecting the extraordinary originality of this GTA. At the time, with the body cracked in certain places, as most GTAs were, the owner decided to store his car in a garage and leave it untouched. The transaxle was taken out and oiled. According to this previous owner, the car benefits from special equipment and options such as : 6 and 7-inch magnesium wheels, magnesium gearbox case, large magnesium oil pan and inside, a period lightweight plastic dashboard. The car also has a 60-litre fuel tank. Under the bonnet, the twin ignition GTA engine has enlarged and polished ports, special camshafts and 45 DCOE Weber carburettors. It has an Autodelta breather and a large oil cooler. The rear suspension is fitted with an anti-roll bar, while the transmission has a close-ratio gearbox. The rear axle is stamped with the numbers 8/41.
The interior, which has a small-scale period roll-cage, appears to be completely original and unrestored. The seats display the level of wear expected of a car that has been used regularly and the three-spoke wooden steering wheel corresponds to the model used on GTAs.
In 2014, this car was offered in the " Solo Alfa " sale at Retromobile in Paris. The condition and history of the car immediately appealed to our enthusiast, who has built his collection around rare, lightweight and well-preserved sports cars. He remained captivated by the original condition of this car, and didn't want to restore it. He preferred instead to keep it as a piece of sculpture and it remained the only car in his collection not to be driven regularly. Overall, the car is presented in amazingly original condition, untouched by restoration.
Here is an invaluable opportunity to acquire one of the very first Giulia Sprint GTAs, that is undeniably authentic, delivered new in France and kept in the same hands for many years.




Estimation 150 000 - 200 000 €
Vendu 429,200 €
Envoyer à un tiers  | 

Infos vente

Vente : 2877
Lieu : Rétromobile Hall 2.1, Paris
Date : 5 févr. 2016 15:00
Commissaire-priseur :
Hervé Poulain

Vacations
La Vente Officielle
5 février à 15h : Lot 101-224

La Vente Citroën
6 février à 15h : Lot 301-348

Exposition

3 février, de 10h à 22h
4 février, de 10h à 19h
5 février, de 10h à 13h

Salon Rétromobile - Hall 2.2
Parc des expositions Porte de Versailles
75015 Paris
1957 Ferrari 335 S port ScagliettiVidéo de la Ferrari 335 Sport Scaglietti, 1957 >

Voir toutes les vidéos >

Catalogue

Consulter le E-Catalogue
Télécharger le catalogue en PDF
Abonnez-vous à nos catalogues

Contact

Ordres d’achat
et enchères par téléphone


Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60

Conditions générales d'achat

Voir les Conditions

Mon compte

Connexion
Enregistrez-vous pour enchérir en direct avec Artcurial Live Bid, passer des ordres d’achat en ligne, être informé par e-mail avec Artcurial LotAlert dès qu’un objet que vous recherchez est mis en vente.