Mobilier et objets d’art

 
vue 02vue 03

Lot 132
VASE COUVERT EN PORCELAINE TENDRE DE SEVRES NOMME VASE A BAGUETTES ET RUBANS OU VASE A COURONNE, DATE 1769, LA PEINTURE PAR CHARLES-ELOI ASSELIN
De la deuxième grandeur, de forme balustre reposant sur un piédouche cannelé orné d'un rang de perles au sommet, les anses à enroulement et guirlandes de feuille de chêne en relief à fond or, le col orné d'un ruban bleu entourant trois baguettes, le couvercle en forme de dôme surmonté d'une sphère ajourée formant prise, décor polychrome sur la face d'une scène galante d'après Watteau, probablement une variation d'après l'Enchanteur, le revers à décor d'un bouquet de fleurs dans des réserves cernées de filet et branches de feuilles de chêne or sur fond bleu nouveau ; accident à la prise du couvercle.
Marqué : LL entrelacés, lettre-date Q pour 1769, marque de peintre de Charles-Eloi Asselin.
Hauteur: 33,5 cm. (13 in.)

A SEVRES SOFT-PASTE PORCELAIN VASE, DATED 1769, PAINTED BY CHARLES-ELOI ASSELIN

Provenance :
Ancienne collection du prince Demidoff, palais de San Donato à Florence, vente Paris, 26 boulevard des Italiens, Me Pillet, 23 mars 1870, lot 155.
Ancienne collection du baron Carl Meyer de Rothschild, vente Paris, Galerie Charpentier, Me Petit, 30 mars 1935, lot 88.

Un vase à rubans en deux grandeurs est produit à Sèvres à partir de 1763. Le modèle en plâtre et les moules sont mentionnés dans l'inventaire du 1er janvier 1764. Cette dénomination désigne très probablement la forme de notre vase dont le col est orné d'un ruban entourant des baguettes. Ce vase a également été nommé vase à couronnes. Le 12 novembre 1765, le 3ème duc de Richmond achète une garniture de trois vases formée d'un vase à couronne et deux vases Dannemark à gaudrons à fond vert aujourd'hui encore conservés ensemble à Goodwood, le vase à couronne étant de la deuxième grandeur. Une autre garniture formée d'un vase à couronne et deux vases à feuilles de mirte est achetée par le ministre Bertin en décembre 1766. Une troisième garniture vendue en 1774 a été dispersée lors de la vente de Harewood en 1965 (Christie's, Londres, 1er juillet 1965, lot 25 et 26, pour l'identification de cette garniture, voir Vincent Bastien, " une exceptionnelle garniture de Sèvres ", L'Estampille/l'Objet d'art, novembre 2010, n° 462, pp. 54-59). Le vase central de cette garniture vendue en mai 1774 à l'abbé de Breteuil est nommé et décrit vase à baguettes rubans beau bleu figures.

Une quinzaine de vases de cette forme sont connus, le plus ancien daté de 1764 est conservé au Philadelphia Museum of Art. Cinq de ces quinze vases sont de la première grandeur. Deux sont conservés dans les collections royales anglaises et deux autres à la Wallace Collection (Sir Geoffrey de Bellaigue, French Porcelain in the Collection of Her Majesty the Queen, 2009, vol. I, n° 37 et 38, pp. 312-316 et Rosalind Savill¸The Wallace Collection, Catalogue of Sèvres porcelain, 1988, vol I, C267-269, pp. 233-243). Le cinquième, provenant des anciennes collections des barons Alphonse et Guy de Rothschild, est récemment passé en vente publique (Etude Pescheteau-Badin, paris, 10 juin 2010, lot 112)

Deux paires de vases à rubans ou à couronne de la deuxième grandeur sont aujourd'hui connues, l'une conservée au Victoria and Albert Museum dans la collection Jones (Cecil H. Smith, Catalogue of The Jones Collection, part. II, 1924, n° 143, pl.20), l'autre faisait partie de l'ancienne collection de la comtesse d'Aubigny (Christie's, Londres, 21 juin 1976, lot 162).

Notre vase est très proche d'un vase à rubans de la deuxième grandeur à fond bleu nouveau, également peint d'après Watteau, d'après la gravure de l'Aventurière, daté 1769 et peint par Charles-Eloi Asselin, vendu très récemment à la Galerie Charpentier à Paris (Sotheby's, Paris, 9 novembre 2012, lot 117). Seules quelques infimes variantes dans la dorure excluent l'hypothèse d'une paire.
La scène sur notre vase est sans doute empruntée à un tableau d'Antoine Watteau intitulé l'Enchanteur. Ce petit tableau sur cuivre a appartenu successivement à Jean de Jullienne, Jean Henri Louis Orry de Fulvy, fondateur de la manufacture de Vincennes, Etienne-Michel Bouret, fermier général et actionnaire de la manufacture de Vincennes puis Jean de Boullongne, contrôleur général des Finances entre 1757 et 1759, client à la manufacture de Sèvres. Ce tableau est aujourd'hui conservé avec son pendant, l'Aventurière, au musée des Beaux-arts de Troyes. Ce tableau est gravé par Benoit Audran et les archives de la manufacture de Sèvres conservent encore cette gravure.

Légende : L'Enchanteur, gravé par Benoit Audran jeune d'après Watteau

Estimation 30 000 - 40 000 €
Vendu 41,448 €
Envoyer à un tiers  | 

Infos vente

Vente : 2351
Lieu : Artcurial
Date : 18 juin 2013 14:30
Commissaire-priseur : Isabelle Bresset

Exposition

14 juin, de 11h à 19h
15 juin, de 11h à 18h
16 juin, de 14h à 18h
17 juin, de 11h à 19h
18 juin, de 10 à 12h sur rendez-vous

Artcurial
7 rond-point des Champs-Élysées
75008 Paris

Catalogue

Télécharger le catalogue en PDF
Abonnez-vous à nos catalogues

Contact


Tél. +33 1 42 99 20 41

Ordres d’achat
et enchères par téléphone


Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60

Conditions générales d'achat

Voir les Conditions

Mon compte

Connexion
Enregistrez-vous pour enchérir en direct avec Artcurial Live Bid, passer des ordres d’achat en ligne, être informé par e-mail avec Artcurial LotAlert dès qu’un objet que vous recherchez est mis en vente.