Art d'Asie

 
vue 02vue 03vue 04
vue 05vue 06vue 07vue 08
vue 09vue 10vue 11vue 12
vue 13vue 14vue 15vue 16
vue 17vue 18vue 19

Lot 82
LES CONQUETES DE L'EMPEREUR QIANLONG, CONQUETES DU NORD OUEST, ALBUM DE SEIZE GRAVURES PAR GIUSEPPE CASTIGLIONE, IGNATIUS SICHELBARTH, JEAN DENIS ATTIRET ET JEAN DAMASCENE, ET DEUX PLANCHES DE CALLIGRAPHIES, CHINE, DYNASTIE QING, EPOQUE QIANLONG (1769-1774)
Représentant les hauts faits militaires de l'Empereur Qianlong en Asie centrale (1755-1759), comprenant des scènes de batailles, sièges, campements, dans des paysages montagneux, chaque planche inscrite d'une description calligraphiée et date, deux planches supplémentaires de calligraphies, l'une reprenant l'historique de la création des planches, l'autre une calligraphie de Qianlong et deux cachets, le premier Wei Jing Wei Yi et Qian Long Chen Xuan

Dimensions : 51 cm. (20 1/4 in.) x 87 cm. (34 3/4 in.)

THE CONQUESTS OF THE EMPEROR QIANLONG, THE NORTH WEST CONQUEST, AN ALBUM OF SIXTEEN ENGRAVINGS AFTER GIUSEPPE CASTIGLIONE, IGNATIUS SICHELBARTH, JEAN DENIS ATTIRET ET JEAN DAMASCENE, AND TWO PANELS OF CALLIGRAPHY, CHINA, QING DYNASTY, QIANLONG PERIOD (1769-1774)

Notice:
L'empereur Qianlong a commandé un jeu original de seize gravures de ses conquêtes, le 13 Juillet 1765 pour le hall central du Palais à Pékin. Il est réputé avoir dit: "Je souhaite que les seize gravures représentant les victoires que j'ai gagnées lors de la conquête du royaume de Chumgar et des pays mahométans voisins, peintes par Langshining [Castiglione] et les autres peintres européens qui sont à mon service dans la ville de Pékin, soient envoyées en Europe où les meilleurs artistes de cuivre doivent être choisis pour une gravure parfaite. "
Les dessins préparatoires, réalisés en Chine par quatre jésuites: Giuseppe Castiglione, le directeur du projet, Jean-Denis Attiret, Ignatius Sichelbarth et Jean Damascène, ont été envoyés à Paris, et les gravures ont été exécutées par huit artistes sous la direction de Charles-Nicolas Cochin de l'Académie Royale de la Cour de Louis XVI. Jean-Philippe Le Bas, le maître de Helman, était l'un des graveurs. La commande de l'Empereur était de cent exemplaires seulement, mais pour assurer la bonne réception d'au moins une centaine de copies en Chine, une édition de 200 exemplaires a été imprimée. Pour réduire le risque de perte en mer, les éditions ont été réparties sur deux navires en lots de 100. Le tout a été reçu en Chine en 1775. Pour cette livraison, la Compagnie Française des Indes à Canton a reçu la somme de 240.000 livres. Seul un nombre très limité d'exemplaires supplémentaires ont été imprimés pour le roi français, ses ministres et certains membres de la Cour et la plus grande précaution a été prise afin qu'aucune copie ne soit gardée par les graveurs ou les imprimeurs.
Les gravures sont documentées dans une monographie par Michèle Pirazzoli-T'Serstevens, Gravures des Conquêtes de l'Empereur de Chine K'ien-Long au Musée Guimet, Paris 1969.
Des ensembles complets de ces gravures sont rares, l'un est conservé à la Bibliothèque Mazarine, un autre à la Bibliothèque Nationale, et un troisième au Musée Guimet

The Emperor Qianlong commissioned the original set of sixteen engravings of his conquests on 13 July 1765 for the central hall of the Palace in Beijing and is recorded to have said: 'I wish the sixteen prints of the victories that I won in the conquest of the kingdom of Chumgar and the neighbouring Mahommedan countries, which I had painted by Lang Shiling [Castiglione] and the other European painters who are in my service in the city of Peking, to be sent to Europe where the best artists in copper shall be chosen so that they may render each of these prints perfectly in all its parts on plates of copper'.
The drawings were prepared in China by four Jesuits: Giuseppe Castiglione, the director of the project, Jean-Denis Attiret, Ignatius Sichelbarth and Jean Damascène. and were sent to Paris, where the engravings were executed by eight artists under the direction of Charles-Nicolas Cochin of the Académie Royale at the Court of Louis XVI. Jean-Philippe Le Bas, Helman's master, was one of the engravers. The Emperor's commission was for an edition of one hundred copies only; however, to ensure the safe receipt of at least one hundred copies in China, an edition of 200 copies was actually printed. To reduce the risk of loss at sea they were distributed over two ships in lots of 100 impressions each. The entire edition was received in China by 1775 for which the Compagnie Francaise des Indes in Canton was paid the sum of 240,000 pounds. Only a very limited number of extra copies were printed for the French King, his ministers and some members of the Court and the greatest precaution was taken that no copies remained with the engravers or printers to ensure its exclusivity.
The engravings are documented in a monograph by Michèle Pirazzoli-T'Serstevens, Gravures des Conquetes de l'Empereur de Chine K'ien-Long au Musée Guimet, Paris 1969.
Complete sets of these engravings are rare; a set is kept in the Bibliothèque Mazarine, another in the Bibliothèque Nationale and a third in the Musée Guimet


Estimation 40 000 - 60 000 €
Vendu 187,674 €
Envoyer à un tiers  | 

Infos vente

Vente : 2296
Lieu : Artcurial
Date : 11 juin 2013 14:00
Commissaire-priseur : Isabelle Bresset

Exposition

7 juin, de 11h à 19h
8 juin, de 11h à 18h
9 juin, de 14h à 18h
10 juin, de 11h à 19h
11 juin, de 10 à 12h sur rendez-vous

Artcurial
7 rond-point des Champs-Élysées
75008 Paris

Contact


Tél. +33 1 42 99 20 32

Ordres d’achat
et enchères par téléphone


Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60

Conditions générales d'achat

Voir les Conditions

Mon compte

Connexion
Enregistrez-vous pour enchérir en direct avec Artcurial Live Bid, passer des ordres d’achat en ligne, être informé par e-mail avec Artcurial LotAlert dès qu’un objet que vous recherchez est mis en vente.