RĂ©tromobile 2016 by Artcurial Motorcars

 
vue 02vue 03vue 04
vue 05vue 06vue 07vue 08
vue 09vue 10vue 11vue 12
vue 13vue 14vue 15vue 16
vue 17vue 18vue 19

Lot 157
1963 Aston Martin DB4 Convertible Serie 5
Carte grise française
Châssis n° DB4C/1100/L
Moteur n° 370/1141

- Cabriolet extrêmement séduisant et rare
- État superbe, provenant d'une des plus importantes collections françaises
- Spécification unique
- Important dossier historique, de restauration et d'entretien
- Un des 19 exemplaires en conduite Ă  gauche

Rendues légendaires par James Bond autant que par leurs qualités routières, les Aston DB combinent le raffinement d'un intérieur britannique au charme d'un dessin d'origine italienne ainsi qu'au brio d'un moteur noble. Forte de 240 ch, la DB4 dépasse 225 km/h et, lors de sa présentation en 1958, elle est saluée par des commentaires flatteurs. Elle établit une nouvelle référence dans le monde des voitures de sport et servira de base aux futures DB5 et DB6. Il faut rappeler que toutes séries confondues le cabriolet DB4 n'a été produit qu'à 70 exemplaires, soit six de moins que la mythique DB4 GT.

C'est aux États-Unis que l'élégant cabriolet que nous présentons a été vendu neuf, le 4 décembre 1963. L'acheteur, Harry Adler, habitait Baltimore et la voiture est restée outre-Atlantique jusqu'à février 1991. Elle portait alors l'immatriculation AL 35209. Elle était ensuite exportée des Etats-Unis par William van Hove, de Classic Stars, pour être vendue le 6 février 1991 à Ivan Ginioux, un des plus importants collectionneurs de Citroën, connu pour le niveau d'exigence et la qualité de ses restaurations et qui appréciait le luxe et le raffinement que présentait cette Aston Martin. La voiture était alors immatriculée 8621 PB 94. M. Ginioux profitait pendant plus d'une décennie de cette belle anglaise, effectuant une restauration complète et documentée de très haut niveau réalisée principalement par Aston Martin UK, avant de la céder le 6 novembre 2004 au belge Dany de Landtsheer (immatriculation DDL 666) qui la vendait lui-même le 8 juin 2012, après l'avoir fait repeindre dans sa teinte actuelle à son dernier propriétaire. Celui-ci, français, est un connaisseur dont la collection est connue pour l'authenticité de ses pièces et la qualité de leur restauration, ce qui lui a valu plusieurs prix lors de concours internationaux. Cette magnifique Aston Martin ne fait pas exception : elle est d'une parfaite originalité mécanique, le numéro de châssis se retrouve sur les ouvrants et même sur certains composants du tableau de bord. Elle a remporté en octobre 2013 le premier prix dans la catégorie " Postwar Open Car" lors du concours d'élégance de Zoute, en Belgique.
Comme l'indique la fiche d'usine, cette voiture a été livrée de teinte "Caribbean Pearl", avec une sellerie en cuir Connolly "White Gold". Elle était équipée en options d'origine de jantes à rayons chromées, d'un autoradio Motorola 808 et des rarissimes vitres électriques. D'un point de vue entretien et travaux récents, le suivi et la restauration moteur ont été effectués chez Aston Martin France de 2001 à 2004 et, en 2005, la peinture et la sellerie ont été refaites aux établissements Antonacci. Provost Automobiles s'est chargé de son entretien depuis 2012 et GT Label, de parfaire l'habitacle et la peinture en 2015. La voiture est équipée de son moteur d'origine ("matching numbers"), et elle est accompagnée d'un dossier très important comprenant les documents d'importation du véhicule; toutes les factures de restauration et d'entretien de 1991 à 2004; des courriers "historiques" particulièrement intéressants impliquant les deux premiers propriétaires européens et leurs revendeurs américain et belge; des photos de la voiture dans sa teinte originale ainsi que d'un Instruction Book original pour DB4.
Aujourd'hui de couleur bleu nuit (deep blue), ce cabriolet Aston Martin se présente dans un état époustouflant, avec une peinture sans défaut et une sellerie dont le cuir épais invite à prendre place et à contempler le tableau de bord de toute beauté, dont la forme élégante reprend celle de la calandre de la voiture. Mais cette séduisante machine ne se contente pas d'être belle : en prendre le volant permet de découvrir un comportement routier remarquable, accompagné d'une sonorité douce et ronde aussi irrésistible que les sirènes d'Ulysse. Extrêmement rare puisqu'il s'agit d'un des 19 exemplaires de DB4 cabriolets Série V conduite à gauche, cette voiture apportera à son futur propriétaire un plaisir total, fait d'esthétique, de distinction et d'un surprenant confort de conduite au volant. Elle constitue assurément une opportunité unique sur le marché actuel.



French title
Chassis n° DB4C/1100/L
Engine n° 370/1141

- Extremely attractive and rare cabriolet
- Superb condition, coming from one of the biggest French collections
- Unique specification
- Comprehensive history file on the restoration and maintenance
- One of 19 left-hand drive examples

The DB series is legendary, made famous not just by James Bond, but also by its driving qualities, combining the refinement of a luxurious British interior, the charisma of an original Italian design and the brio of an imposing engine. With 240 bhp at its disposal, this superb automobile was capable of over 225 km/h and when it was presented in 1958 the DB4 was greeted with critical acclaim. It established a new benchmark for sports cars and served as a base for the future DB5 and DB6 models. It is worth remembering that there were just 70 examples of the DB4 cabriolet, all series combined, six less than the legendary DB4 GT.

This elegant cabriolet was sold new in the United States on 4 December 1963. The buyer, Harry Adler, lived in Baltimore, and the car stayed across the Atlantic until February 1991, registered AL 35209. It was subsequently exported from the US by William van Hove, of Classic Stars, and sold on 6 February 1991 to Ivan Ginioux, the major Citroën collector. Ginioux was known for his rigorous standards and the quality of his restorations, and he was attracted by the refined luxury of this Aston Martin. The car was then registered 8621 PB 94. He enjoyed the car for over a decade, commissioning a high-quality and well-documented restoration principally carried out by Aston Martin in the UK. On 6 November 2004 he sold the car to the Belgian Dany de Landtsheer (registration DDL 666), who, in turn, sold it to its last owner on 8 June 2012, having repainted it the colour it is today. The current owner is a French connoisseur, whose collection is renowned for its authenticity and the standard of restoration, which has earned him several international concours awards. This magnificent Aston Martin is no exception; totally original mechanically, the chassis number is to be found on opening parts and even on some elements of the dashboard. It was the " Postwar Open Car " class winner at the concours d'élégance de Zoute, in Belgium in October 2013.
As recorded on the factory sheet, this car was liveried in " Caribbean Pearl " with " White Gold " Connolly leather upholstery. It came with the optional extras of chrome wire wheels, Motorola 808 radio and very rare electric windows. Between 2001 and 2004, maintenance and an engine rebuild have been carried out by Aston Martin France and in 2005, the paintwork and upholstery were re-done by the Ă©tablissements Antonacci. The car has been maintained by Provost Automobiles since 2012 and GT Label were given the task of perfecting the paintwork and interior in 2015. It is equipped with its original (matching numbers) engine and comes with a large file containing importation documentation, restoration and maintenance invoices between 1991 and 2004, interesting 'historical' letters concerning the first two European owners with their respective American and Belgian sellers ; photographs of the car in its original livery and an original instruction book for the DB4.
Presented today in deep blue, this Aston Martin cabriolet is in breathtaking condition, with faultless paintwork and rich leather upholstery that tempts one to sit inside and contemplate the beautiful dashboard, shaped to echo the radiator grille. However, this car has more to offer than good looks. Once behind the wheel, the car displays outstanding road-handling, with an irresistible engine note. One of just 19 left-hand drive examples of the series V DB4 cabriolets, this very rare car will provide its future owner with everything: aesthetic pleasure, distinction and a very comfortable drive. It is a unique opportunity in the current market.


Estimation 1 250 000 - 1 500 000 €
Sold for 1,473,200 €
Email Lot  | 

Sale Information

Sale: 2877
Location: RĂ©tromobile Hall 2.1, Paris
Date: 5 Feb 2016 15:00
Auctioneer: Hervé Poulain

Sessions
The Official Sale
5 February 3pm: Lot 101-224

The Citröen Sale
6 February 3pm: Lot 301-348

Viewing Information

3 February, 10am-10pm
4 February, 10am-7pm
5 February, 10am-1pm

Salon RĂ©tromobile - Hall 2.2
Parc des expositions Porte de Versailles
75015 Paris

Watch all Videos >

1957 Ferrari 335 Sport Scaglietti1957 Ferrari 335 Sport Scaglietti Video >

Catalogue

Browse E-Catalogue
Download PDF Catalogue
Order Catalogue

Contact Information

Bid Department


Phone: +33 1 42 99 20 51
Fax: +33 1 42 99 20 60

Conditions of Purchase

View Conditions

My Account

Login
Register to Bid Live, to place Bids online, Track items of specific interest. Thanks to Artcurial LotAlert, you can be informed by e-mail as soon as an object you are looking for comes up for sale