RĂ©tromobile 2016 by Artcurial Motorcars

 
vue 02vue 03vue 04
vue 05vue 06vue 07vue 08
vue 09vue 10vue 11vue 12
vue 13vue 14vue 15vue 16
vue 17vue 18vue 19vue 20
vue 21vue 22vue 23vue 24
vue 25vue 26vue 27vue 28
vue 29vue 30vue 31vue 32
vue 33vue 34vue 35vue 36
vue 37vue 38vue 39vue 40
vue 41vue 42vue 43vue 44
vue 45vue 46vue 47

Lot 116
1986 Ferrari Testarossa Spider Valeo
Titre de circulation italien
Châssis n° ZFFTA30B000062897
Moteur n° F113A - 518
Boîte n° F110B - 890

- One-off
- La célèbre Spider de Gianni Agnelli
- Le " Graal " de la Testarossa
- Deuxième main, 23 000 km d'origine
- Exemplaire unique construit par l'usine pour Gianni Agnelli

La Testarossa fut présentée au public au Salon de Paris et sur la scène du Lido en octobre 1984. Elle entra aussitôt en production en même temps que la série limitée des 288 GTO. Bien qu'héritière spirituelle de la berlinette Boxer, la Testarossa s'en démarquait comme étant la première Ferrari créée pour les Etats-Unis, depuis que les contraignantes lois sur la sécurité passive et l'antipollution avaient marqué profondément le marché Nord-Américain.
La BB ne fut jamais équipée d'usine pour ce marché et les quelques Boxer rencontrées aux Etats-Unis ont toutes été transformées localement pour répondre à la réglementation. La Testarossa fut dessinée par Pininfarina, puis construite par lui plutôt que par Scaglietti. D'intensifs essais dans la moderne soufflerie du carrossier aidèrent à en développer les formes mais laissèrent peu de liberté à la pure inspiration artistique, le coefficient de pénétration dans l'air et surtout des appuis aérodynamiques importants à haute vitesse apparaissant primordiaux dans le cahier des charges. La réussite de la Testarossa fut incontestable dans ces domaines, mais elle était moins romantique que ses devancières. C'est une voiture qui atteignait presque 300 km/h dans des conditions de confort et de facilités déconcertantes. Son moteur bien qu'ayant adopté une architecture et des cotes comparables au 12 cylindres de la BB n'en était pas moins complètement remanié. Ses culasses à quatre soupapes par cylindre, ses douze injecteurs, son degré de mise au point faisaient de ce moteur un réservoir de puissance qui semblait inépuisable, et par-dessus tout alors que l'électronique envahissait nos appareils de photos et nos automobiles, la Testarossa restait essentiellement mécanique.
Ferrari n'a jamais élaborée de Testarossa en version spider de série. Seuls quelques riches collectionneurs désireux de posséder ce sublime modèle en cabriolet ont commandé un dérivé à des carrossiers comme Richard Straman aux Etats-Unis. Pininfarina a exécuté une douzaine de commandes spéciales principalement pour le Sultan du Bruneï, en conduite à droite.

La Ferrari Testarossa que nous vous présentons est exceptionnelle parce qu'unique. Elle a été construite spécialement à Maranello pour l'anniversaire de la prise de commande de l'Avvocado Gianni Agnelli en avril 1966 de la multinationale FIAT Spa. Pour cette occasion, le cadeau se devait d'être à la hauteur de l'évènement et de la grandeur du personnage. Selon les archives Ferrari, la construction de sa carrosserie débute le 27 février 1986 ; elle est prête et livrée quatre mois plus tard, le 16 juin. Elle sera immatriculée à Torino de la plaque très personnalisée TO 00000G ! Le carnet d'entretien, au nom de la I.F.I. Spa (société financière appartenant à Gianni Agnelli) stipule la date de début de garantie le 13 juin 1986. Le Targa original fourni avec la voiture passe au nom de Giovanni Agnelli le 18 mars 1987. Une copie du Foglio Complementare nous montre le passage de la propriété de Agnelli à feu-le propriétaire actuel le 29 novembre 1991. Ses enfants, vendeurs de la voiture, nous ont raconté que Gianni Agnelli était des amis très proches et jouaient régulièrement ensemble au poker. Un jour, Agnelli se rendant à une partie avec son ami, leur père a eu un coup de foudre devant ce Spider et Agnelli lui a vendu. Sa carrosserie porte le numéro '1', tout simplement ! Sa teinte n'a pas été choisie au hasard, puisque AG (comme Agnelli Gianni) est le symbole de l'argent sur le tableau périodique des éléments. Elle est donc " Argento 101/C ", soulignée de bandes bleues " Blu 3282 " très élégantes avec moquettes " Blu 168 ". En contemplant en détail cette Testarossa très spéciale, on réalise qu'il s'agit d'une voiture étudiée en profondeur. Il ne s'agit pas simplement d'un travail de découpe du toit et d'un vulgaire remplacement par un capot arrière et l'ajout d'une capote, non, nous sommes en présence d'une automobile d'ingénieur, très bien pensée. Aussi, des commandes sur le tableau de bord ont été rajoutées : en dessous des commandes de lève-vitres, un bouton commande électriquement la levée ou la descente d'un arceau maintenant l'angle supérieur de la capote. Le système de décapotage a également été intelligemment étudié avec une capote qui se range très facilement sous un couvre-capote dur intégré. Egalement, nous avons été surpris de découvrir un système de changements de vitesses très particulier. En actionnant un des boutons sur la console centrale, entre les deux sièges, la pédale d'embrayage s'escamote pour faire place au système Valeo. Gianni Agnelli avait eu un grave accident de voiture dans sa jeunesse qui lui avait laissé un léger handicap sur la jambe gauche. Un système d'embrayage automatique avait donc été élaboré pour permettre à l'Avvocado un maniement plus aisé de la boîte de vitesses. On retrouve cette spécificité sur la F40 ayant été construite spécialement pour lui trois ans après. Sur la Testarossa, le pilote aura donc le choix du changement manuel des vitesses ou, en appuyant sur un bouton, de l'activation du système Valeo.
Le Spider sera livré avec sa trousse d'origine en cuir, incluant l'Uso di Manutanzione, la liste des concessionnaires et le carnet d'entretien donc. Son compteur affiche 23 000 kms d'origine et il est bon de préciser que pour la vente, une révision complète de la voiture vient d'être réalisée par les ateliers de Ferrari Pozzi Levallois (facture de €20 000 de novembre 2015).
La Testarossa, dans l'histoire de l'automobile, symbolise les années 80 comme la Lamborghini Countach 'Periscopo' est représentative du design des années 70. Aucune autre voiture dans ces années-là n'ont osé adopter un design si novateur, si unique avec ses entrées d'airs sur ses flancs dessinées par le vent et cet arrière si emblématique de largesse ! Ce Spider unique représente une opportunité unique d'acquérir une automobile " One-off " élaborée par l'usine elle-même pour le plus célèbre industriel et homme d'affaires italien, l'Avvocato Giovanni, dit 'Gianni', Agnelli.
Elle possède la beauté de la ligne, l'exclusivité d'une carrosserie spider la plus désirable, le prestige de la marque et du modèle, la technicité de sa motorisation et de ses spécificités et la provenance d'un des italiens les plus célèbres au monde. De la Testarossa, elle en est le Graal. Tout est dit !
En termes d'investissement, j'ose le dire, cette Testarossa Spider représente un des meilleurs placements aujourd'hui disponible sur le marché. Fermez les yeux et enchérissez à en perdre la raison, elle le mérite.



Italian title
Chassis n°ZFFTA30B000062897
Engine n° F113A - 518
Gearbox n° F110B - 890

- One-off
- The special Spider belonging to Gianni Agnelli
- The " Holy Grail " of Testarossas
- Two owners, 23 000 km from new
- Unique example built by the factory for Gianni Agnelli

The Testarossa was first presented to the public at both the Paris Motor Show and the Lido nightclub, in October 1984. It went into production immediately, at the same time as the limited edition 288 GTO. Although the Testarossa was the spiritual heir of the Berlinetta Boxer, it stood out as being the first Ferrari designed for the United States, where the strict regulations on passive safety and pollution had a profound effect on the North American market.

The BB was never equipped for this market by the factory and the Boxers that found their way to the US were all transformed to comply with these regulations once there. A Pininfarina design, the Testarossa was also built by Pininfarina rather than Scaglietti. Extensive trials in the coachbuilder's modern wind tunnel helped to develop the car's shape but left little freedom for artistic inspiration, as the drag coefficient and above all high-speed downforce were given greater priority in its specifications. While the Testarossa's success in this area was undeniable, the car had less romantic appeal than its predecessors. It was capable of travelling at close to 300 km/h, comfortably and with disconcerting ease. The engine had adopted a structure comparable to that of the 12-cylinder BB, but had been completely revamped. The cylinder heads with four valves per cylinder, twelve injectors, and level of development gave this engine a reservoir of power that appeared to be inexhaustible, and at a time when electronics were invading our cameras and our cars, the Testarossa remained essentially mechanical.
Ferrari never developed the Testarossa into a spider version for production. There were a handful of wealthy collectors who, wanting to own a convertible version of this sublime model, commissioned a derivative from coachbuilders such as Richard Straman in the United States. Pininfarina undertook a dozen special orders, principally for the Sultan of Brunei, built as right-hand drive cars.

The Ferrari Testarossa on offer is exceptional for being unique. It was built specially at Maranello for l'Avvocado Gianni Agnelli, to mark the anniversary of his taking over the multinational company FIAT S.p.A. For this occasion, the gift needed to match the importance of both the event and the personality. According to Ferrari archives, the construction of the body started on 27 February 1986 and was finished and delivered four months later, on 16 June. It was registered in Turin with the personalised number plate TO 00000G ! The service book, in the name of I.F.I Spa (the financial company owned by Gianni Agnelli) recorded the warranty as starting on 13 June 1986. The original Targa supplied with the car passed into the name of Giovanni Agnelli on 18 March 1987. A copy of the Foglio Complementare records the ownership changing from Agnelli to the current owner on 29 November 1991. His children, who are selling the car, have told us that Gianni Agnelli was a close friend, who regularly played poker with them. One day, their father, on his way to a party with Agnelli, saw and fell in love with this Spider and Agnelli sold it to him. The body simply carries the number '1' ! It's colour was not a random choice, but chosen because AG (for Agnelli Gianni) is the symbol for silver in the periodic table. The car is liveried in " Argento 101/C " and highlighted with elegant " Blu 3282 " bands and " Blu 168 " carpets. Looking closely at this very special Testarossa, it is clear that it has been very carefully designed. It was not simply a case of crudely removing the roof and replacing it with a hood and rear cover. No, we are in the presence of an automobile meticulously designed by an engineer. What's more, extra controls have been added to the dash : below the control for the windows, there is an electronic button to raise and lower the hoop maintaining the angle of the hood. We were also surprised to discover a very special gear-change system. By pressing one of the buttons on the central console, between the two seats, the clutch pedal retracts and gives way to a Valeo system. A serious car accident in his youth had left Gianni Agnelli with a slight problem with his left leg. An automatic system of changing gear had been developed to allow l'Avvocado to use the gearbox more comfortably. This special system can also be seen on the F40 built specially for him three years later. On this Testarossa, the driver therefore has the choice of changing gear manually or, by pressing a button, activating the Valeo electronic clutch system.
The system for lowering the roof has also been cleverly thought out, featuring a hood that folds easily under an integrated hard tonneau cover. The Spider will be delivered with its original leather folder that includes the Uso di Manutanzione, list of dealers and service book. The odometer records 23 000 km from new and in preparation for the auction, a thorough service has just been carried out in the workshops of Ferrari Pozzi Levallois (a bill for €20 000 is dated November 2015).
In automobile history, the Testarossa is a perfect symbol of the 1980s, just as the Lamborghini Countach 'Periscopo' represents 1970s design. There is no other car from this period that dared to adopt such a radical design, with its unique air intakes on panels designed by the wind and generously styled rear end ! This totally unique Spider presents the opportunity to buy a " one-off " car designed by the factory for the most famous Italian industrialist and businessman, l'Avvocato Giovanni, known as 'Gianni' Agnelli.
The car possesses beautiful styling, the highly desirable exclusivity of a spider body, the prestige of the marque and model, a technically brilliant engine, and the special features and provenance from having been built for one of the most famous Italians in the world. What more is there to say ! In terms of its value, dare we say, this Testarossa Spider represents one of the best investments available on the market today. Close your eyes, seize the moment and place a bid. It's worth it !






Estimation 680 000 - 900 000 €
Sold for 1,210,080 €
Email Lot  | 

Sale Information

Sale: 2877
Location: RĂ©tromobile Hall 2.1, Paris
Date: 5 Feb 2016 15:00
Auctioneer: Hervé Poulain

Sessions
The Official Sale
5 February 3pm: Lot 101-224

The Citröen Sale
6 February 3pm: Lot 301-348

Viewing Information

3 February, 10am-10pm
4 February, 10am-7pm
5 February, 10am-1pm

Salon RĂ©tromobile - Hall 2.2
Parc des expositions Porte de Versailles
75015 Paris

Watch all Videos >

1957 Ferrari 335 Sport Scaglietti1957 Ferrari 335 Sport Scaglietti Video >

Catalogue

Browse E-Catalogue
Download PDF Catalogue
Order Catalogue

Contact Information

Bid Department


Phone: +33 1 42 99 20 51
Fax: +33 1 42 99 20 60

Conditions of Purchase

View Conditions

My Account

Login
Register to Bid Live, to place Bids online, Track items of specific interest. Thanks to Artcurial LotAlert, you can be informed by e-mail as soon as an object you are looking for comes up for sale