Asian Art

 
vue 02vue 03vue 04

Lot 39
RARE ET IMPORTANTE SCULPTURE D'AVALOKITESVARA EN BRONZE LAQUÉ OR, CHINE, DYNASTIE MING, XVIE-XVIIE SIÈCLE

La divinité est assise, sur un double socle lotiforme, en dhyanasana, les deux paires de bras principales sur le devant, la première les mains jointes en anjalimudra, le geste de la prière, l'autre, plus bas en dhyanamudra, les mains tenant le bol à aumônes, vingt paires de bras rayonnant à partir des épaules, chaque main tenant soit un attribut (conche, stupa, chandra, vajra, miroir, flamme, perle enflammée, roue de la loi, livre, vase), soit positionnée dans un mudra, une vingt-et-unième paire de longs bras levés au dessus des onze têtes et soutenant à l'origine le Bouddha Amitabha. Le Bodhisattva est vêtu d'un dhoti ceinturé à la taille, laissant la poitrine dénudée ornée de lourds colliers, les épaules recouvertes d'un châle retombant en volutes sur les bras et de part et d'autre du socle, les bordures des vêtements ciselées de fleurs et rinceaux. Les onze visages à l'expression sereine, l'urna marqué et le front ceint d'une couronne, disposés en trois rangs de trois, les deux derniers rangs composés d'une seule tête ; certaines parties de bras manquantes et attributs manquants
Hauteur : 136 cm (53 1/2 in.)
Largeur : 105 cm (41 1/4 in.)
Profondeur : 60 cm (23 1/2 in.)

Provenance :
Cette sculpture se trouvait dans l'une des villa-château du coteau de Gelos à Pau

A RARE AND LARGE LACQUERED BRONZE FIGURE OF AN ELEVEN-HEADED AND MULTI-ARMED AVALOKITESVARA, CHINA, MING DYNASTY, 16TH-17TH CENTURY

Ce Bodhisattva Avalokitesvara a 23 paires de bras et non 22 paires comme indiqué au catalogue.
This Bodhisattva Avalokistesvara has 23 pairs of arms and not 22 pairs as mentioned in the catalogue.

Le Bodhisattva Avalokitesvara est l'une des divinités les plus vénérée du bouddhisme. Elle est représentée de différentes façons, l'une d'entre elles, comportant une multitude de bras et de visages comme dans l'exemple présent. Aussi nommé Guanyin, il est le Bodhisattva de la compassion et le protecteur du monde. Son nom signifie " celui qui considère les sons du monde ". La représentation d'Avalokitesvara "aux mille bras" appartient au bouddhisme ésotérique. Les bras symbolisent ses nombreux pouvoirs pour sauver le monde et aider les fidèles à accéder à l'éveil. La paire de bras principale est en anjalimudra, la prière tandis que les bras rayonnants sont représentés dans différents mudra ou tiennent un objet rituel représentant l'un de leurs pouvoirs. Ces objets rituels ont des significations différentes : le vajra, le sceptre diamant, est le symbole bouddhiste du principe masculin imperturbable qui représente le chemin ou la méthode ; la cloche ghanta symbolise le principe féminin qui représente la sagesse, la volonté ; le livre, pustaka, est le symbole de la sagesse transcendantale et en particulier, des textes sur la perfection de l'intérieur, Prajnaparamita ; la conque représente le son qui annonce la gloire du Saint Nom ; le stupa est le tombeau symbolique, à l'origine le lieu où les cendres du Saint Moine étaient conservées ; le disque, chandra, symbolise l'unité des opposés ; la bhumba , cruche sacrificielle, est destinée à verser l'eau ou le nectar dans les mains de celui à qui le sacrifice est fait ; la perle enflammée ou bijou, cintamani , qui exauce tous les souhaits...

Les sculptures bouddhiques en bronze monumentales sont très rares. La présente statue est impressionnante par sa taille imposante. Les pièces de grande taille étaient placées dans une position de premier plan dans les lieux de culte. Un exemple comparable d'Avalokitesvara tantrique en bronze doré, de la dynastie Ming, à trois visages et quarante-deux bras, faisant partie de la collection Nitta, est illustrée dans The Crucible of Compassion and Wisdom, National Palace Museum, Taipei, 1985, p. 208, pl. 112. Les multiples bras de l'Avalokitesvara de la collection Nitta tiennent des objets rituels semblables à ceux de notre sculpture. Une autre statue d'Avalokitesvara plus petite, à sept têtes et vingt-quatre bras, et datée XVIème-XVIIème siècle, de la Fondation Chang est illustrée dans Buddhist Images in Gilt Metal, Taipei, 1993, p. 86, no. 36.
Un autre, aux multiples bras et onze têtes, de 84 cm de haut, de la Fuller Memorial Collection, est au Seattle Art Museum, et illustrée par Hugo Munsterberg, Chinese Buddhist Bronzes, Tokyo, 1967, pl. 72 ; voir aussi le bronze du Staatliche Museen Preussischer Kulturbesitz, Museum für Völkerkunde, Berlin, reproduit dans Hai-wai Yi-chen (Chinese Art in Overseas Collections), Buddhist Sculpture II, pl. 190.

Avalokitesvara is one of the most celebrated figures in Buddhism, and is depicted in different manifestations including the present multi-armed form. Avalokitesvara, also known as Guanyin, is the Bodhisattva of compassion and the protector of the world. The 'One-thousand-armed' Avalokitesvara belongs to esoteric Buddhism with the arms symbolising his many powers for saving the world and helping followers to gain enlightenment. The central pair of arms is in anjalimudra, the prayer pose, while the outer arms are in various mudra or holding an object that represents power. These ritual objects have different meanings: the vajra, the diamond sceptre, is the Buddhist symbol of the imperturbable male principle that represents the path or method; the ghanta, or bell, symbolises transience, the female principle that represents wisdom or a purpose; the book, pustaka, is the symbol of transcendental wisdom and in particular, of the texts on the Perfection of Insight, the Prajnaparamita; the conch announces the glory of the Holy Name; the stupa is the symbolic tomb, originally the place where the ashes of the Holy Monk were kept; the disk, chandra, symbolises the unity of the opposites; the bhumba, the sacrificial jug, is intended for pouring water or nectar in the hands of the one to whom the sacrifice is made; the flaming pearl or jewel, cintamani, which grants all wishes…

Monumental bronze figures are very rare. The present figure is impressive for its imposing size. Figures of this very large size were most likely placed in a prominent position in some communal place of worship. A comparable Ming dynasty example of a gilt-bronze Tantric Avalokitesvara with three faces and forty-two arms, in the Nitta Collection, is illustrated in The Crucible of Compassion and Wisdom, National Palace Museum, Taipei, 1985, p. 208, pl. 112. The multiple arms of the Nitta Avalokitesvara are cast holding ritual objects that are similar to those in the hands of the present example. Compare also a smaller Avalokitesvara modelled with seven heads and twenty-four arms and dated to 16th-17th century in the Chang Foundation, and illustrated in Buddhist Images in Gilt Metal, Taipei, 1993, p. 86, no. 36.
Another eleven-headed, multi-armed figures of Guanyin (84 cm high), from the Fuller Memorial Collection in the Seattle Art Museum, is illustrated by Hugo Munsterberg, Chinese Buddhist Bronzes, Tokyo, 1967, pl. 72; see also the bronze figure in the Staatliche Museen Preussischer Kulturbesitz, Museum für Völkerkunde, Berlin, illustrated in Hai-wai Yi-chen (Chinese Art in Overseas Collections), Buddhist Sculpture II, pl. 190.


Estimation 150 000 - 200 000 €
Sold for 721,500 €
Email Lot  | 

Sale Information

Sale: 2483
Location: Artcurial
Date: 9 Jun 2014 14:00
Press Release

Auctioneer:
Isabelle Bresset

Viewing Information

6 June, 11am-7pm
7 June, 11am-6pm
8 June, 2pm-6pm
9 June, 10am-12am by appointment

Artcurial
7 rond-point des Champs-Élysées
75008 Paris

Catalogue

Browse E-Catalogue
Download PDF Catalogue
Order Catalogue

Contact Information


Phone: +33 1 42 99 20 32

Bid Department


Phone: +33 1 42 99 20 51
Fax: +33 1 42 99 20 60

Conditions of Purchase

View Conditions

My Account

Login
Register to Bid Live, to place Bids online, Track items of specific interest. Thanks to Artcurial LotAlert, you can be informed by e-mail as soon as an object you are looking for comes up for sale