RĂ©tromobile 2014 & Solo Alfa by Artcurial Motorcars

 
vue 02vue 03vue 04
vue 05vue 06vue 07vue 08
vue 09vue 10vue 11vue 12
vue 13vue 14vue 15vue 16
vue 17vue 18vue 19vue 20
vue 21vue 22vue 23vue 24
vue 25vue 26vue 27vue 28
vue 29vue 30

Lot 526
1970 Alfa Romeo 1750 GTAm
Titre de circulation italien
Châssis n° AR 1530938
Moteur n° D2 112 66461004
Immatriculation n° MI K91850

- Restauration exceptionnelle
- Historique suivi, Libretto original Autodelta
- Rare voiture usine
- Voiture de piste diabolique
- Voiture officielle Autodelta, Ex Zandvoort, Silverstone, Paul Ricard 1973

Contrairement à ce que l'on pense parfois, l'Alfa Romeo GTAm n'est pas dérivée de la GTA, mais de la GTV 1750 version américaine, d'où le "Am" de son nom. Ce moteur présentait en effet une alimentation par injection Spica qui, si elle servait aux États-Unis à réduire les émissions polluantes, offrait avec des calibrages différents un important potentiel de développement pour le moteur double arbre. Il recevait aussi un double allumage et sa cylindrée était portée à 1 985 puis 1 995 cm3 pour concourir en catégorie moins de 2000 cm3, ce qui lui permettait de développer une puissance de 240 ch à 7 500 tr/mn dans sa version la plus aboutie, avec un taux de compression de 11 : 1. Présentée en 1970 sous le nom de 1750, la GTAm adoptait l'appellation 2000 l'année suivante, pour accompagner l'évolution commerciale du modèle, le coupé GTV 1750 laissant place en effet au coupé 2000.
Contrairement à la GTA, la GTAm ne faisait pas l'objet d'une recherche de gain de poids aussi poussée, car le règlement de sa catégorie lui imposait un poids minimum supérieur à 900 kg. Certaines GTAm ont reçu des éléments de carrosserie en plastique, d'autres en aluminium, mais l'acier restait encore très présent. Extérieurement, la GTAm se distinguait notamment par des jantes ultra-larges et de spectaculaires extensions d'ailes, souvent rivetées, qui donnaient à cette voiture une allure redoutable. Elle était d'ailleurs beaucoup plus radicale que la GTA, y compris dans son aménagement intérieur sans concession, où l'élégant volant bois laissait généralement place à un volant Momo à jante épaisse. La majorité des GTAm ont été produites par Autodelta (le service course officiel d'Alfa Romeo), mais certaines officines ont fabriqué leur propre version à partir de pièces achetées à Autodelta. On compte en tout un peu moins d'une quarantaine d'exemplaires produits en 1970 et 1971.
Parmi les multiples faits de gloire de ce modèle de légende, il a permis à Toine Hezemans de remporter en 1970 le championnat d'Europe des voitures de Tourisme, devant BMW et Ford notamment, et à Alfa Romeo de décrocher le titre constructeurs au même championnat, en 1971 et 1972.

Comme nous l'ont confirmé les archives d'Alfa Romeo, la GTAm que nous présentons est à l'origine une 1750 GTV à injection, du type 105.44 sortie d'usine le 26 janvier 1970 et vendue le 11 février à Autodelta qui s'est chargé de sa préparation. Répertoriée dans l'excellent ouvrage de Tony Adriensens et Patrick Dasse, "Alleggerita", elle a été engagée par Autodelta SpA dans de nombreuses courses tout au long de la saison 1973, dont le Zandvoort Trophy, les 6 heures du Castellet sur le circuit Paul Ricard, le RAC Tourist Trophy à Silverstone et le Giro d'Italia Automobilistico avec les pilotes officiels de la maison tels Carlo Facetti, Hans Deen, Walter Dona et surtout Teodoro Zeccoli. Ce dernier participe à la plupart des courses de la saison sur #1530938 et il est fort probable que la voiture est courue avec lui pour la saison 1971/1972. Pour la saison 1974 la voiture participe à l'Autosprint avec Zeccoli et De Adamich. En 1975 la voiture est remise en configuration " GTV 2000 " et participe au 24 heures de Spa-Francorchamps avec Béguin et Ballot-Léna.
La voiture est encore engagée par Autodelta SpA jusqu'en 1977 date à laquelle la voiture est mise à la retraite de la compétition, Autodelta s'en sépare et elle passe en 1977 entre les mains d'Angelo Delmonte (Milan) qui l'achète pour le célèbre coureur italien Giorgio Schön. En 1984 elle appartient à Luciano Donzelli avant qu'on ne la retrouve chez le pilote et préparateur italien Angelo Chiapparini qui l'a utilisée en 1998 pour quelques courses du championnat européen, à Zeltweg, Misano et Vallelunga. En 2003, elle entre dans la collection actuelle et fait l'objet d'une restauration complète impressionnante.
Elle a retrouvé sa teinte ocre d'origine (Giallo Ocra, référence AR109) et se présente comme lors des courses auxquelles elle prenait part en 1973, avec ses extensions d'ailes rivetées, ses jantes ajourées en alliage, son aménagement intérieur compétition. Elle est équipée d'un moteur GTAm à injection et double allumage, à culasse Testastretta, d'un réservoir de carburant spécial et présente certaines pièces allégées comme les vitres latérales en plexiglas et un capot en fibre de verre. Cette voiture, qui porte encore son immatriculation d'origine MI K91850, est accompagnée de son "Libretto" d'origine, de son passeport technique CSAI et d'un passeport FIA de 1997.
Il s'agit d'une pièce exceptionnelle par son histoire documentée et son état : authentique GTAm préparée par Autodelta et engagée avec succès en compétition, elle a bénéficié d'une restauration d'une qualité remarquable. Ces qualités rares n'échapperont pas aux amateurs de sport automobile et d'Alfa Romeo en particulier.

Les automobiles de cette collection sont présentées sans contrôle technique. La nouvelle législation nous empêche de faire passer un contrôle technique à un véhicule non immatriculé en France.



Italian title
Chassis n° AR 1530938
Engine n° D2 112 66461004
Registration n° MI K91850

- Exceptional restoration
- Continuous history, original Autodelta Libretto
- Rare factory example
- Fiendish racing car
- Official Autodelta car, Ex Zandvoort, Silverstone, Paul Ricard 1973

Contrary to what is often assumed, the Alfa Romeo GTAm was not derived from the GTA but from the American version of the GTV 1750 - hence the " Am " in its name. The twin-cam engine had Spica fuel injection, used in the US to reduce emissions, with different calibrations and potential for significant development. It was also twin plug, with an engine size of 1,985cc then 1,995cc to compete in the under 2,000cc class. It was capable of 240 bhp at 7,500rpm in its most developed form, with a compression ratio of 11 : 1. The car was presented in 1970 with the name 1750, which became 2000 the following year, in line with commercial development of the GTV 1750 coupé which gave way to the 2000 coupé.

Unlike the GTA, it was not as important for the GTAm to keep its weight as low as possible, with regulations for its class allowing an increased minimum weight of 900kg. Some GTAm examples had plastic elements, others aluminium, but steel was always the main component. Externally, the GTAm was identifiable by its ultra-wide wheels and spectacular wing extensions that were often riveted, giving the car a formidable look. It was much more radical than the GTA, including its uncompromising interior which generally lost its elegant wooden steering wheel in favour of a thick rimmed Momo wheel. The majority of GTAms were built by Autodelta (the official Alfa Romeo racing preparer), but certain privateers built their own versions using parts bought from Autodelta. In total there were just under forty examples built during 1970 and 1971.
Among many glorious achievements, this legendary model allowed Toine Hezemans to win the European Touring Car Championship, ahead of BMW and Ford in 1970, and Alfa Romeo to win the constructors' title of the same championship in 1971 and 1972.

As confirmed by Alfa Romeo archives, the GTAm on offer was originally a 1750 GTV fuel injection example, type 105.44. It left the factory on 26 January 1970 and was sold on 11 February to Autodelta who were responsible for preparing it. Listed in the excellent book by Tony Adriensens and Patrick Dasse, "Alleggerita", Autodelta SpA entered the car in numerous races throughout the 1973 season, including the Zandvoort Trophy, the Castellet 6 Hours on the Paul Ricard circuit, the RAC Tourist Trophy at Silverstone and the Giro d'Italia Automobilistico driven by official team drivers including Carlo Facetti, Hans Deen, Walter Dona and above all Teodoro Zeccoli. Zeccoli took part in #1530938 in most of that season's races and it is probable that he also competed in this car in the 1971/1972 season. During the 1974 season it participated in the Autosprint with Zeccoli and De Adamich. In 1975 the car was reconfigured as a " GTV 2000 " and took part in the Spa-Francorchamps 24 Hours with Béguin and Ballot-Léna. It was run by Autodelta SpA until 1977, when it was then retired from competition, and sold, passing into the hands of Angelo Delmonte from Milan, who bought it for the celebrated Italian racing driver Giorgio Schön. In 1984 it belonged to Luciano Donzelli and later to the driver and preparer Angelo Chiapparini, who competed in it in 1998 in several European championship races at Zeltweg, Misano and Vallelunga. The car joined the present collection in 2003 and benefitted from an impressive and thorough restoration. It has rediscovered its original ochre colour (Giallo Ocra, reference AR109), and is presented in its 1973 racing configuration, with riveted wing extensions, alloy wheels with circular holes and full racing interior. It is fitted with a GTAm injection twin plug engine, Testastretta cylinder head, special fuel tank, and has certain lightweight features such as plexiglass side windows and fibreglass bonnet. This car, which retains its original registration MI K91850, also comes with the original " Libretto ", CSAI technical passport and 1997 FIA passport.
Its documented history and condition make this an exceptional car. It is a genuine GTAm prepared by Autodelta that participated successfully in competition and it has benefitted from a remarkably high quality restoration. These rare features are bound to attract the attention of motor racing enthusiasts and fans of Alfa Romeo in particular.

The cars in this collection are all offered without contĂ´le technique (MOT). New legislation prevents us from obtaining an MOT for a vehicle that is not registered in France.




Estimation 280 000 - 320 000 €
Sold for 328,992 €
Email Lot  | 

Sale Information

Sale: 2400
Location: Salon RĂ©tromobile, Paris
Date: 7 Feb 2014 16:00
Auctioneer: Hervé Poulain

Sessions
7 February 11am:
Automobilia Lot 1-192

7 February 4pm:
RĂ©tromobile 2014 by Artcurial Motorcars
Motorbikes Lot 201-215
Motorcars Lot 301-433

8 February 3pm:
Solo Alfa by Artcurial Motorcars
Lot 497-End

Watch all Videos >

Press Relase
Click to read

Viewing Information

5 February 11am-10pm
6 February 10am-7pm
7 February 11am-4pm
8 February 10am-3pm (Solo Alfa)

Salon RĂ©tromobile - Hall 1
Parc des expositions Porte de Versailles
75015 Paris

Catalogue

Browse E-Catalogue
Download PDF Catalogue
Order Catalogue

Contact Information

Bid Department


Phone: +33 1 42 99 20 51
Fax: +33 1 42 99 20 60

Conditions of Purchase

View Conditions

My Account

Login
Register to Bid Live, to place Bids online, Track items of specific interest. Thanks to Artcurial LotAlert, you can be informed by e-mail as soon as an object you are looking for comes up for sale