Rétromobile 2014 & Solo Alfa by Artcurial Motorcars

 
vue 02vue 03vue 04
vue 05vue 06vue 07vue 08
vue 09vue 10vue 11vue 12
vue 13vue 14vue 15vue 16
vue 17vue 18vue 19vue 20
vue 21vue 22vue 23vue 24
vue 25vue 26vue 27vue 28
vue 29vue 30vue 31vue 32
vue 33vue 34vue 35vue 36
vue 37vue 38vue 39vue 40
vue 41vue 42vue 43vue 44
vue 45vue 46vue 47vue 48
vue 49vue 50

Lot 352
1933 Delage D8 S cabriolet Pourtout
Carte grise française
Châssis n° 38237
Moteur n° 124

- Provenant de la collection Albert Prost
- Modèle exceptionnellement prestigieux et rare
- Ligne d'une sublime élégance
- Provenance de qualité
- Superbe état de présentation

"Delage, la belle voiture française" : ce slogan résume une partie de la personnalité de la marque Delage. L'autre aspect est plus sportif et se retrouve dans les publicités clamant par exemple "Seules les performances prouvent la qualité". Ce double visage marque l'histoire de Delage, sous-tendue par une recherche de qualité. Ainsi, on se rappelle des performances exceptionnelles de la Delage 1500 Grand Prix, dont le moteur sophistiqué lui a permis de remporter le Championnat du Monde 1927. Elle a son équivalent dans le domaine du luxe et du prestige, avec la D8 présentée au Salon de Paris 1929. Sur un châssis que les carrossiers vont s'approprier pour produire parmi les plus belles réalisations de cette époque, la D8 est équipée d'un huit-cylindres en ligne 4 litres à soupapes en tête. La D8 remporte les concours d'élégance, mais se distingue aussi par quelques belles performances comme une boucle de 7 000 km en huit jours entre les capitales européennes, entre les mains de Robert Sénéchal, et plusieurs records établis à Montlhéry, en 1931-1933. Même les Anglais s'entichent de cette belle française, le très sérieux Oxford Times affirmant : "La Delage D8 ne pourrait être plus justement décrite que par le titre de "Rolls-Royce des voitures françaises", car sa mécanique, son confort, sa finition sont insurpassables."
La gamme 1933 s'enrichit de la D8 S, version un peu plus puissante et qui reste à ce jour la Delage de tourisme la plus emblématique jamais produite. Le nombre d'exemplaires fabriqués s'élèverait à 145 unités.

On dit parfois que la qualité d'une œuvre s'estime aussi à sa provenance et à ceux qui l'ont possédée. Dans le cas de la Delage que nous présentons, elle a appartenu à un des collectionneurs de Delage les plus réputés, André Surmain. Celui-ci (chef étoilé, connu aussi comme créateur du restaurant Le Lutèce, à New York, en 1961) faisait partie des collectionneurs "pionniers" et a eu notamment entre les mains le très beau roadster D8 S à ailes profilées du Paris-Saint-Raphaël 1932. Il a fait l'acquisition de la présente automobile le 19 août 1966, auprès de Dax Auto, concessionnaire Peugeot de Dax. La voiture devait être depuis un certain temps en Gironde car la copie d'une ancienne carte grise nous apprend qu'elle était auparavant immatriculée 9947 GA 7, ce qui correspond à ce même département dans le système d'immatriculation en vigueur jusqu'en 1950. Quoiqu'il en soit, lorsqu'André Surmain achète cette Delage en 1966, elle est immatriculée 385 DS 40, numéro qui apparaît sur une ancienne photo d'elle prise sur les Champs Élysées, devant l'Arc de Triomphe.
C'est le 26 juin 1978 que Surmain cède cette belle Delage à Albert Prost. La mascotte de "Faucon" Lalique, que l'on distingue sur certaines photos anciennes, n'a probablement pas fait partie de la transaction car elle n'apparaît plus sur la voiture, par la suite. Dans les années 1960/1970, la voiture a bénéficié de travaux mécaniques, avec dépose et réfection du moteur et de la boîte de vitesses, comme en témoignent plusieurs photos jointes au dossier, et le radiateur a été refait chez Chausson en 1985. Albert Prost a utilisé cette voiture à l'époque et il a notamment remporté, dans les années 1970, le concours d'élégance de Mougins organisé dans le cadre du second rassemblement international Delage. Une photo le montre en compagnie de son épouse, au côté de cette belle voiture, devant le Relais à Mougins, restaurant qui avait été ouvert lui aussi par André Surmain.

Aujourd'hui, cette Delage D8 est dans un remarquable état de présentation et affiche une patine très subtile. La forme sublime de la carrosserie réalisée par Pourtout descend élégamment vers l'arrière pour éviter que la capote repliée ne forme un volume trop imposant, laissant le coffre terminer l'arrière avec légèreté. La calandre à volets thermostatiques, encadrée par deux gros phares Marchal, impose sa présence alors que la teinte jaune à ailes noires souligne la pureté du dessin. Le pare-brise bas, repliable et les ailes élancées apportent un séduisant cachet sportif à l'ensemble. A l'intérieur, la sellerie en cuir noir est à peine usée, et le compteur kilométrique affiche 21 240 km. Cette voiture est un merveilleux témoin de l'état d'esprit de la fin des "années folles", où un châssis de plus de 4 m de long pouvait se contenter d'accueillir deux personnes. Elle est accompagnée de la clé permettant de démonter les jantes Rudge.
Il est extrêmement rare qu'une voiture de cette qualité soit proposée sur le marché. Modèle le plus prestigieux de Delage, présentant une ligne à couper le souffle, affichant une provenance impeccable et seulement deux propriétaires en 48 ans, c'est une occasion inestimable qui saura séduire les collectionneurs les plus avisés.

Photos d'archives: Collection famille Prost

Merci de noter que ce véhicule est vendu sans contrôle technique.



French title
Chassis n° 38237
Engine n° 124

- From the Albert Prost collection
- Exceptionally rare and prestigious model
- Sublime, elegant styling
- Excellent provenance
- Presented in superb condition

"Delage, la belle voiture française" : this slogan described one side of the marque's personality. The other side was more sporting, publicized in adverts that claimed " Only the performance proves the quality ". This double focus marked the history of Delage, underpinned by high quality research. Thus, we recall the exceptional performances of the Delage 1500 Grand Prix with its sophisticated engine that won the 1927 World Championship. This car had its equivalent in the luxury sector, in the D8 presented in 1929 at the Paris Motor Show. On a chassis seized upon by coachbuilders who used it to build some of the finest and most beautiful cars of the day, the D8 was equipped with a 4-litre in-line engine featuring 8 cylinders and overhead valves. The D8 not only won concours d'élégances but also distinguished itself with some outstanding performances including a 7,000 km round trip between European capitals in eight days, driven by Robert Sénéchal, and several records at Montlhéry between 1931 and 1933. The English also took a shine to this beautiful French car, with the highbrow Oxford Times declaring " The Delage D8 could not be more aptly described than as the " Rolls-Royce of French cars " as its engineering, comfort and finishing are second to none. " The 1933 range was expanded to include the D8 S, a slightly more powerful version that remains today the most iconic Delage tourer produced. The number of examples built amounted to 145.

It can be said that the quality of a work of art also relates to provenance and ownership. This particular Delage belonged to one of the most distinguished Delage collectors, André Surmain. Award-winning chef known for his restaurant Le Lutèce that opened in New York in 1961, Surmain was one of the " pioneer " collectors who owned the superb 1932 Paris-Saint-Raphaël D8 S roadster with streamlined wings. He acquired the automobile on offer on 19 August 1966, from Dax Auto, the Peugeot dealer from Dax. The car must have spent some time in Gironde as a copy of the old French title shows that it had been registered 9947 GA 7, corresponding to the registration for this department until 1950. However, when Surmain bought the car in 1966, it was registered 385 DS 40, the number showing on an old photo taken in front of the Arc de Triomphe on the Champs Élysées.
Surmain sold this wonderful Delage to Albert Prost on 26 June 1978. The Lalique " Falcon " mascot that can be seen in certain old photographs was probably not part of this transaction as it was subsequently not seen on the car. During the 1960s and 1970s, mechanical work was carried out, including an engine and gearbox re-build, as documented in several photos in the file, and the radiator was renewed by Chausson in 1985. Albert Prost drove this car during this period and during the 1970s he won the Mougins concours d'élégance, at the second international Delage meeting. A photo shows him with his wife, standing next to the car, in front of Le Relais in Mougins, another restaurant opened by André Surmain.

The Delage D8 is presented today in remarkably well-preserved condition, displaying the faintest of patinas. The sublime shape of the body built by Pourtout slopes elegantly down at the back so that the hood, when folded down, isn't too dominant, allowing the boot to complete the rear styling with a light touch. The radiator with thermostatic radiator shutters, framed by two large Marchal lights is imposing and the yellow livery with black wings accentuates its pure design. The low, fold-down windscreen and graceful wings add an attractive sporting touch. Inside, the black leather upholstery shows little sign of wear and the odometer records 21,240 km. This car is a wonderful testimony to the spirit of the " Roaring Twenties " when a chassis of over 4m could happily be used to accommodate two people. The car comes with a key for the Rudge wheels.
It is extremely rare for a car of this quality to appear on the market. The most prestigious model offered by Delage that has breathtaking styling, an impeccable provenance and just two owners in 48 years - here is a priceless opportunity that will attract the most discerning collectors.

Archives pictures : Prost Family collection

Please note that this car will be sold without technical inspection.


Estimation 1 000 000 - 1 200 000 €
Sold for 949,720 €
Email Lot

Sale Information

Sale: 2400
Location: Salon Rétromobile, Paris
Date: 7 Feb 2014 16:00
Comments
Sessions
7 February 11am:
Automobilia Lot 1-192

7 February 4pm:
Rétromobile 2014 by Artcurial Motorcars
Motorbikes Lot 201-215
Motorcars Lot 301-433

8 February 3pm:
Solo Alfa by Artcurial Motorcars
Lot 497-End

Watch all Videos >

Press Relase
Click to read

Auctioneer: Hervé Poulain

Viewing Information

5 February 11am-10pm
6 February 10am-7pm
7 February 11am-4pm
8 February 10am-3pm (Solo Alfa)

Salon Rétromobile - Hall 1
Parc des expositions Porte de Versailles
75015 Paris

Catalogue

Browse E-Catalogue
Download PDF Catalogue
Order Catalogue

Contact Information

Bid Department


Phone: +33 1 42 99 20 51
Fax: +33 1 42 99 20 60

Conditions of Purchase

View Conditions

My Account

Login
Register to Bid Live, to place Bids online, Track items of specific interest. Thanks to Artcurial LotAlert, you can be informed by e-mail as soon as an object you are looking for comes up for sale

RSS Feed

Auction Schedule rss