Contemporary Art « Scène 21.1 »

Lot 1
Roman OPALKA (1931 - 2011)
OPALKA 1965/1 - DETAIL PHOTOGRAPHIQUE 5552999
Photographie noire et blanc sur papier
annotée au dos "5552999"



h: 30,50 w: 24 cm

Provenance : Don de l'artiste

Expositions : Exposition Face à Faces, Circulation 2005-2009:
Paris, Artcurial, 20 mars au 11 avril 2005
Edimbourg, City Art Centre Edimbourg, 11 Février au 23 avril 2006,
Stockholm, Fotografins Hus, 15 Juin au 6 Août 2006,
Akuyeri, Akuyeri Art Museum, " Pourquoi Pas, Un printemps Français en Islande ", 10 mars au 29 Avril 2007
Bangkok, Silom Galeria, "Mois de la photo à Bangkok, Festival la Fête "11 au 30 juin 2008
Thessalonique, Institut Français, préview Vidéos de Cécile Hartmann, de Yann Toma et de Dominik Lejmann, " Biennale 2 ", 24 mai au 15 juillet 2009
Thessalonique, Musée de la Photographie de Thessalonique, " Biennale 2 ", 15 juillet au 26 Septembre 2009
Athènes, Complexe Olympique de Phalère, " Athens Photo Festival, APhP 09 ", 6 novembre au 6 décembre 2009
Erevan, The Armenian Center for Contemporary Experimental Art, NPAK, "Saison Française en Arménie", 18 Octobre au 18 novembre 2011

Bibliographie : "Face à Faces - Face to Faces", Collection privée ADP, Corpus initial / AFAA, reproduites pp.90 & 91

Commentaire : Pour visualiser le temps de son existence, Roman Opalka a mis en place, depuis 1965, un dispositif qui consiste à numéroter en blanc chacune de ses toiles sur un fond d'abord noir auquel il ajoute chaque fois un peu plus de blanc, à enregistrer sa voix récitant la série de ces nombres et, après chaque séance de travail, à photographier son visage. Ses expositions présentent ces trois éléments simultanément.

Entre le premier et le dernier autoportrait, plus de trente ans se sont écoulés: des rides sont apparues, se sont creusées, les cheveux qui encadraient le visage se sont raréfiés et se noient dans la blancheur du fond. L'utopie d'Opalka consiste à prévoir qu'il mourra au moment où son écriture se confondra avec le support.

Le portrait d'identité est devenu, malgré l'artiste - ou délibérément -, figure d'apparition, image iconique. Ce principe de travail aux racines conceptualistes repose sur l'harmonie et la systématisation permanente.

La détermination d'Opalka à poursuivre rigoureusement son idée suscite toujours autant d'admiration que de rejet. Cependant, c'est justement la conception tout à fait individualiste de sa production et l'exploitation de sa propre image et de sa voix, l'une et l'autre altérées par le temps qui la portent au rang de message universel, sorte de memento mori moderne.

Par cette démonstration, il inaugure une nouvelle voie artistique sur laquelle il continue d'avancer. Car, au-delà de l'apparence, la photographie de Roman Opalka n'est assurément plus de l'ordre de la mémoire, mais bien celle d'une conception de l'art, marquant une véritable rupture entre la photographie moderne et contemporaine.

Estimation 8 000 - 12 000 €
Sold for 12,000 €
Email Lot  | 

Sale Information

Sale: 2369
Location: Artcurial
Date: 24 Oct 2013 14:30
Auctioneer: Arnaud Oliveux

Viewing Information

21 October, 2pm-7pm
22-23 October, 11am-7pm

Artcurial
7 rond-point des Champs-Élysées
75008 Paris

Catalogue

Download PDF Catalogue
Order Catalogue

Contact Information


Phone: +33 1 42 99 16 28

Bid Department


Phone: +33 1 42 99 20 51
Fax: +33 1 42 99 20 60

Conditions of Purchase

View Conditions

My Account

Login
Register to Bid Live, to place Bids online, Track items of specific interest. Thanks to Artcurial LotAlert, you can be informed by e-mail as soon as an object you are looking for comes up for sale